Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
grimpantes très rustiques
conseil

5 plantes grimpantes très rustiques

Notre sélection pour hivers rudes ou climat montagnard

Les plantes grimpantes sont idéales pour donner de la hauteur au jardin, habiller des structures ou cacher des constructions inesthétiques.

Dans les régions les plus froides, il vous faudra choisir des plantes particulièrement résistantes, capables de supporter neige, gel et vent sans faillir. Elles devront également supporter de grandes amplitudes thermiques, avec des étés parfois très chauds, ainsi qu’une plus courte période de végétation que dans les régions douces.

Voici notre sélection de 5 grimpantes préférées rustiques au-delà de -15°C, à cultiver dans les jardins même les plus froids.

 

La clématite, l’incontournable touche romantique

Les clématites sont des plantes grimpantes volubiles appréciées pour leur  magnifique et abondante floraison blanche ou colorée. Elles offrent une grande diversité de teintes, de formes de fleurs et de silhouettes.

Tournez-vous vers la clématite des Alpes (Clematis alpina) qui, comme son nom l’indique, est originaire des montagnes et offre une très bonne rusticité. Elle fleurit au printemps entre avril et mai, en dévoilant de jolies petites clochettes bleu-lavande éclairées par un centre blanc. Après la floraison, elle se pare de fruits plumeux argentés prolongeant encore l’intérêt esthétique de la plante. Cette liane robuste atteint 3 mètres de hauteur pour 1 mètre 50 d’envergure.

Les clématites montana originaires de l’Himalaya sont également de très bonnes candidates pour climats froids et altitude, elles résistent au-delà de -15°C. Optez pour des variétés comme :

  • ‘Tetrarose’, une grande liane de 7 mètres aux fleurs roses dévoilant un parfum sucré au printemps
  • ‘Giant Star’, à l’impressionnante floraison printanière rose-saumoné, capable de s’adapter à tous sols et expositions
  • ‘Spooneri’, qui se pare en mai-juin de délicates fleurs blanches parfumées, relevées par un cœur d’étamines jaune
  • ‘Double Delight’, aux grosses fleurs doubles exhalant des notes de vanille ou chocolat, qui apparaissent au printemps, puis à nouveau en fin d’été

Pour cultiver les clématites, préfèrerez une exposition ensoleillée pour leur permettre de bien fleurir, tout en gardant leur pied à l’ombre (grâce à une plante couvre-sol, un petit arbuste ou même une tuile plate). La terre doit être bien drainée également.

Les clématites devront être palissées ou tuteurées sur un support adapté pour leur permettre de se développer au mieux.

clématite, plantes grimpantes, tiges volubiles, très rustique

Clematis alpina ‘Ocean Pearl’, Clematis montana ‘Double Delight’ et ‘Tetrarose’

Le rosier liane, croissance rapide et avalanche de fleurs

Les rosiers lianes sont des rosiers grimpants impressionnants, pouvant atteindre plus de 10 mètres de hauteur. Une fois solidement palissées, leurs tiges sarmenteuses habilleront rapidement une pergola, une arche,  un vieil arbre et cacheront mur ou clôture.

Les rosiers lianes offrent une large palette de couleurs, formes de fleurs, parfums, dimensions ou  types de feuillages. Parmi eux :

  • ‘Albertine’ propose en début d’été de vrais pompons rose-saumoné au parfum sucré
  • ‘Wedding day’ se pare en juillet d’une cascade de fleurs blanches en églantines, dévoilant un parfum de miel
  • la rare variété sans épine ‘Veilchenblau’ offre un véritable spectacle coloré en juin-juillet, en dévoilant des fleurs semi-doubles d’un violet-parme au centre blanc, relevé par un nid d’étamines dorées
  • ‘American Pillar’, arbore des fleurs rose vif illuminées de blanc et cœur d’étamines
  • l’impressionnant ‘Filipes Kiftsgate’ avec ses 10 à 12 mètres de hauteur, qui fleurit tardivement en fin d’été en dévoilant de petites églantines blanches

Rustiques au-delà de -15°C et très résistants au froid une fois bien installés, les rosiers lianes supportent les climats de montagne.

Pour la culture de votre rosier liane, prévoyez un emplacement ensoleillé ou semi-ensoleillé. Soignez les apports d’eau et d’engrais au début de la plantation. Les rosiers lianes s’adaptent à tous types de sols, même légèrement calcaires, sablonneux ou lourds tant qu’ils sont bien drainés.

Retrouvez également en complément nos conseils pour bien choisir son rosier liane.

rosier grimpant, plantes grimpantes très rustiques

Rosa wichuriana ‘Veilchenblau’ et ‘American Pillar’

Le chèvrefeuille, une floraison en trompettes parfumées

Le chèvrefeuille est une grimpante volubile très répandue dans les jardins. Elle est appréciée pour sa floraison estivale parfumée, ainsi que pour sa facilité de culture.

Selon les variétés, la grimpante se pare de fleurs en trompettes aux diverses couleurs.

Le chèvrefeuille est facile à cultiver, sans entretien, peu sensible aux maladies, très tolérant sur le sol et le climat. Les variétés citées présentent en outre une grande rusticité leur permettant de supporter les hivers mêmes rudes au-delà de -15°C.

Offrez-lui une exposition mi-ombragée, loin des rayons ardents du soleil.

De croissance rapide, atteignant de 3 à 6 mètres de hauteur selon les cultivars, le chèvrefeuille sera idéal pour végétaliser clôture et grillage ou encore pour habiller treillage et tonnelle.

Chèvrefeuille, plantes grimpantes, très rustique, très résistante, fleurs parfumées

Lonicera heckrotii ‘American Beauty’ Lonicera periclymenum ‘Serotina’ (photo Javoy Plantes) et ‘Scentsation’

L’hortensia grimpant, parfait pour illuminer les zones ombragées

Les hortensias grimpants évoluent en toute autonomie, sans même besoin de support : ils s’accrochent en effet spontanément grâce à des racines aériennes et des petits crampons, tout comme le lierre. Cette grimpante atteignant 3 à 4 mètre de hauteur escaladera ainsi mur, tonnelle pylône ou cabanon.

En fin de printemps ou en début d’été (juin-juillet), l’hortensia grimpant dévoile des petites fleurs groupées en grandes ombelles, rappelant de délicats parasols. Elles sont très nectarifères, appréciées des insectes butineurs.

  • Hydrangea petiolaris, la variété classique, dévoile des ombelles immaculées très raffinées, rappelant la dentelle
  • Le cultivar ‘Flying Saucer’ se pare d’ombelles d’aspect mousseux plus larges et impressionnantes, atteignant près 27 cm de diamètre
  • Hydrangea anomala ‘Crug Coral’, originaire des montagnes de Taïwan, produit en juin de douces inflorescences rose-crème

Rustique jusqu’à -20°C voire -25°C, ce sont des habituées du froid, montrant une très bonne résistance au gel.

L’hortensia grimpant se cultive à l’ombre loin des rayons brûlants du soleil et fleurit même en étant exposé plein nord. Il se développe en sol profond et riche en matière organique et ne redoute que la sécheresse. Il profitera d’un bon paillage à son pied pour maintenir l’humidité et demandera un arrosage régulier en cas d’été chaud dans les premières années, avant d’être autonome.

Il vous faudra simplement faire preuve d’un peu de patience à la plantation car sa croissance est lente les 2 à 3 premières années, le temps pour les racines de s’ancrer dans le sol.

Hortensia grimpant très résistant, très rustique, plante grimpante

Hydrangea petiolaris

La glycine, une impressionnante cascade de fleurs

La glycine est connue pour l’abondance de sa floraison, qui ne peut jamais passer inaperçue. Bleues, blanches ou roses, les fleurs tombent comme des opulentes cascades intensément parfumées.

Parmi les variétés les plus rustiques adaptées au climat de montagne, supportant jusqu’à -20°C environ, citons :

La glycine est simple à cultiver : de croissance rapide, elle se développera en sol même pauvre, en situation ensoleillée ou mi-ombragée et ne demandera que quelques tailles d’entretien pour contenir son imposant développement. Très vigoureuse, cette liane peut en effet atteindre jusqu’à 10 à 15 mètres de hauteur.

La glycine demandera un solide palissage pour s’élever et habiller porche, tonnelle, pergola, vieux murs ou constructions peu esthétiques.

Glycine, plante grimpante, floraison abondante, très bonne rusticité

Wisteria sinensis ‘Caroline’ et Wisteria floribunda ‘Alba’

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire