Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Glycine : comment la planter, la tailler et l’entretenir

En quelques mots

  • La Glycine offre, au printemps, une floraison très abondante et parfumée, dans les tons bleu, mauve ou blanc. Elle peut parfois refleurir durant l’été !
  • Particulièrement vigoureuse, elle est facile à cultiver et pousse rapidement ! Elle nécessite juste quelques tailles pour maîtriser sa croissance.
  • Souvent cultivée en pleine terre, elle peut aussi s’adapter à une culture en pot !
  • Son feuillage très découpé, vert tendre, vous séduira par son côté léger et délicat !
  • Avec leur floraison en longues grappes retombantes, les Glycines de Chine (Wisteria sinensis) et du Japon (Wisteria floribunda) apportent beaucoup de romantisme aux tonnelles et pergolas !

Le mot de notre Experte

Très populaire, la Glycine nous surprend par son exubérance ! C’est une plante majestueuse, dont l’abondante floraison forme toujours un somptueux décor lorsqu’elle retombe sur une tonnelle ou pergola. Elle fleurit au printemps, à partir d’avril ou mai, et offre parfois une seconde floraison en été. Elle est aussi appréciée pour son feuillage composé à l’allure découpée, vert tendre. Elle offre une végétation luxuriante, qui a le don de sublimer les vieilles maisons en pierre et de leur donner beaucoup de charme !

La glycine sublime n'importe quelle maison

Facile à cultiver, elle apprécie les sols drainants et frais mais craint les terrains calcaires, susceptibles d’entraîner des chloroses. Plantez-la en plein soleil ! Elle est rustique et assez peu sensible aux ravageurs et maladies. Une fois installée, elle pousse toute seule mais nécessite quelques tailles pour contrôler sa croissance et éviter qu’elle ne transforme le jardin en jungle ! Très vigoureuse et puissante, elle est capable de tordre les supports sur lesquels elle pousse. Elle peut vivre longtemps et former un superbe tronc tortueux. Elle fait partie de ces plantes qui s’imposent et deviennent monumentales au fil des années.

Enfin, comme elle n’occupe qu’un espace très réduit au sol, c’est une plante idéale en ville. Un seul pied peut former une superbe guirlande qui s’illuminera au printemps et attirera tous les regards.

Dans les jardins, on trouve surtout la Glycine de Chine (Wisteria sinensis) et du Japon (Wisteria floribunda). Mais il existe de nombreuses variétés, dont certaines à fleurs doubles ! Elles peuvent être associées à d’autres plantes grimpantes, mais sont très belles en sujet isolé. Il est même possible de les mettre en valeur en les conduisant en arbre. Elles se multiplient très facilement par marcottage.

 

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Wisteria sp.

Famille : Fabaceae

Nom commun : Glycine

Floraison : Entre avril et juin

Hauteur : jusqu’à 15 mètres

Exposition : plein soleil

Sol : frais et bien drainé

Rusticité : - 15 à – 20 °C

La Glycine est une plante grimpante, une véritable liane ! Elle grimpe à l’aide de ses tiges volubiles, qui s’enroulent autour du support. Dans la nature, ses « tuteurs » sont les arbres ou les falaises. Elle est originaire d’Asie : Chine, Japon et Corée, ainsi que des États-Unis pour Wisteria frutescens. On trouve à l’état sauvage Wisteria sinensis en lisière de forêt dans l’ouest de la Chine.

Bien qu’il existe une dizaine d’espèces de Glycines, en culture on trouve essentiellement les Glycines de Chine (Wisteria sinensis) et du Japon (Wisteria floribunda). La Glycine appartient à la très grande famille des Fabacées, qui comprend de nombreuses plantes utilitaires et comestibles, comme les haricots, fèves, soja et trèfles ! Mais aussi des plantes ornementales comme les Mimosas, Cytises et Lupins.

La Glycine est très vigoureuse et pousse vite : il n’est pas rare que ses tiges s’allongent de plus d’un mètre en une année ! La Glycine du Japon pousse en s’enroulant autour du support dans le sens des aiguilles d’une montre, tandis que c’est le contraire pour la Glycine de Chine.

Elle atteint une taille spectaculaire lorsqu’elle est âgée, jusqu’à 15 mètres de haut et 10 mètres d’envergure. Exceptionnellement, de rares sujets atteignent une longueur de 25 à 30 mètres. Elle vit longtemps : l’une des plus vieilles Glycines de France, située à Bordeaux, a 150 ans !

Wisteria, botanique

Glycine, planche botanique

Les Glycines offrent une floraison printanière, de mai à juin, parfois dès le mois d’avril. La floraison de la Glycine de Chine est plus précoce que celle de la Glycine du Japon : elle intervient avant l’apparition des feuilles. La Glycine de Chine (Wisteria sinensis), la Glycine d’Amérique (Wisteria frutescens) et Wisteria venusta offrent parfois une seconde floraison en été. Certaines espèces peuvent même, de façon très exceptionnelle, refleurir trois fois ! Il faut pour cela que les conditions climatiques soient réunies.

Ce sublime grimpante offre une floraison agréablement parfumée, dans les tons bleu, rose, mauve ou blanc. Ce sont des teintes très douces, qui apportent romantisme et légèreté. Ses longues grappes qui retombent vers le sol lui donnent beaucoup d’élégance ! Celles de Wisteria floribunda ‘Macrobotrys’ atteignent parfois plus d’un mètre de long ! La plante semble alors crouler sous une merveilleuse cascade de fleurs. Wisteria venusta produit des grappes beaucoup plus courtes, d’une vingtaine de centimètres de long. Les fleurs de la Glycine sont mellifères : elles attirent les abeilles et papillons.

Le feuillage de la Glycine est caduc. Ses feuilles, composées, mesurent entre 15 et 40 cm de long et sont divisées en 10 à 20 folioles. Vert clair lorsqu’elles sont jeunes, elles prennent une teinte plus sombre au cours de l’été puis virent au jaune à l’automne avant de se détacher et de tomber.

Les racines de la Glycine sont très vigoureuses et puissantes. Elles s’étalent largement en surface mais s’enfoncent peu profondément dans le sol.

Après la floraison, la Glycine produit de grandes gousses d’une dizaine de centimètres de long, qui évoquent celles des haricots ou des Cytises. Elles n’ont pas un grand intérêt ornemental. Elles renferment des graines brunes, arrondies et plates. Vous pouvez les récolter pour les semer, mais il faut pour cela attendre qu’elles sèchent et brunissent… et faire preuve de patience : une Glycine issue de semis mettra de nombreuses années avant de fleurir.

La Glycine est une plante résistante, facile de culture et très rustique. Elle  supporte des températures de l’ordre de – 15 à – 20 ° C.

 

On compte une dizaine d’espèces botaniques. Les plus cultivées sont la Glycine de Chine et la Glycine du Japon, dont les horticulteurs ont créé de nombreuses variétés. Ces espèces botaniques sont :

Wisteria sinensis

La Glycine de Chine est l’espèce la plus fréquente en culture. Ses grappes de fleurs sont un peu plus courtes et denses que celles de Wisteria floribunda. Elle fleurit un peu plus tôt au printemps, avant que ses feuilles n’apparaissent, et offre souvent une seconde floraison durant l’été. Il existe une variété à fleurs blanches : Wisteria sinensis ‘Alba’.

Wisteria floribunda

La Glycine du Japon offre des fleurs très parfumées qui s’épanouissent progressivement du haut de la grappe jusqu’en bas. Ses grappes sont un peu plus longues et fines que celles de la Glycine de Chine. Elle fleurit aussi plus tardivement, ce qui permet aux boutons floraux d’échapper aux dernières gelées. C’est l’espèce à privilégier si vous habitez une région au climat rigoureux ! Elle ne fleurit qu’une fois.

Wisteria venusta

Cette Glycine offre une superbe floraison parfumée d’un blanc pur. Ses grappes sont courtes, elles mesurent seulement une dizaine de centimètres de longueur. Elle possède de belles feuilles duveteuses. Moins vigoureuse que les autres espèces, elle est adaptée aux petits jardins et à une culture en pot. Choisissez-la si vous manquez de place ! Elle s’installe rapidement et peut fleurir l’année de la plantation. On la trouve aussi sous le nom de Wisteria brachybotrys. Elle offre parfois une seconde floraison, durant l’été.

Les variétés

Les variétés les plus populaires

Glycine de Chine - Wisteria sinensis Alba

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité 900 cm

Cette Glycine de Chine est particulièrement élégante avec ses longues grappes de fleurs d’un blanc pur, qui peuvent atteindre 60 centimètres de long ! Sa floraison est parfumée.

Glycine du Japon - Wisteria floribunda Macrobotrys

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité 800 cm

l s’agit d’une Glycine très impressionnante par ses inflorescences en longues grappes qui atteignent parfois plus d’un mètre de long ! Elle est très rustique (- 20 °C). Ses fleurs sont mauve pâle. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Glycine du Japon - Wisteria floribunda Violacea Plena (Black Dragon)

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 1000 cm

Cette variété est surprenante par ses fleurs doubles, d’un violet assez prononcé, qui lui donnent un aspect sophistiqué. Elles sont légèrement parfumées.

Nos variétés préférées :

Glycine du Japon - Wisteria floribunda Alba

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 1000 cm

Particulièrement élégante, cette Glycine japonaise possède de superbes fleurs blanches, en grappes très longues et fines (jusqu’à 60 centimètres de longueur). Elles sont agréablement parfumées.

Glycine du Japon - Wisteria floribunda Domino ou Issai

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 700 cm

Cette variété possède des fleurs originales qui associent le lilas pâle et violet prononcé, avec un point jaune sur l’étendard. Choisissez-la si vous possédez un petit jardin ou pour une culture en pot ! Elle fleurit abondamment.

Glycine du Japon - Wisteria floribunda Honbeni (Rosea)

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 1000 cm

Il s’agit d’une variété remarquable par sa floraison rose pâle, agréablement parfumée, en très longues grappes (jusqu’à 60 cm). Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Glycine du Japon - Wisteria venusta Okayama

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 500 cm

Cette Glycine, moins vigoureuse que les autres, est particulièrement adaptée aux petits jardins ou à une culture en pot ! Elle possède de courtes grappes de fleurs (jusqu’à 20 centimètres de long), couleur lilas.

Des variétés plus rares, à découvrir

Glycine d'été - Millettia japonica Satsuma

Période de floraison Juil. à Nov.

Hauteur à maturité 500 cm

Appelée aussi Glycine d’Été, cette espèce est très originale et peu commune ! Elle offre une floraison en épis, rouge sombre tirant sur le pourpre. Moins rustique que les autres Glycines, elle résiste jusqu’à – 8 °C : à éviter si vous habitez une région au climat rigoureux, à moins de la planter en bac et de la rentrer sous abri pour passer l’hiver ! Son feuillage est semi-persistant. Elle fleurit plus tardivement que les autres.

Glycine du Japon - Wisteria floribunda variegata

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 1000 cm

Cette Glycine du Japon est très originale par son feuillage panaché vert et blanc crème ! Elle offre des grappes de fleurs parfumées, couleur violet – mauve, un peu plus courtes que sur les autres Glycines. Plantez-la à mi-ombre pour faire ressortir son feuillage lumineux !

Wisteria venusta Rosea - Glycine du Japon en pot de 3L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 500 cm

Très romantique, cette Glycine offre une tendre floraison rose pâle, agréablement parfumée. Elle offre souvent une seconde floraison dans l’année.

La plantation de la Glycine

Où planter ?

Installez la Glycine en plein soleil. Elle supporte les expositions légèrement ombragées mais offre une floraison bien plus abondante lorsqu’elle est plantée au soleil. N’hésitez pas à la placer contre un mur orienté plein sud ! Cette situation la protégera aussi des vents froids du Nord.

Elle peut pousser dans les sols pauvres mais préfère lorsqu’ils sont riches, frais et bien drainés. Évitez les sols trop lourds ou argileux ! Elle leur préfère les terrains sableux, bien plus drainants. Si votre terrain est lourd, nous vous suggérons d’apporter des graviers ou des billes d’argile lors de la plantation pour éviter l’humidité stagnante.

Elle a une préférence pour les sols légèrement acides, et n’aime pas les terrains calcaires ! Ceux-ci risquent d’entraîner une chlorose, caractérisée par le jaunissement du feuillage.

Prévoyez un support solide et épais, qui puisse lui résister ! N’oubliez pas que la Glycine est une plante très puissante qui, avec le temps, peut tordre et casser des supports. Choisissez de la faire grimper contre un mur, ou sur une tonnelle ou pergola. Si vous la plantez contre le mur de votre maison, il faudra veiller à ce que ses tiges n’aillent pas se glisser entre les tuiles de votre toiture, en la taillant régulièrement et en dirigeant ses branches dans la bonne direction.

Vous pouvez aussi la planter dans un grand bac, que vous placerez sur une terrasse. Elle demandera alors un peu plus d’attention, des arrosages plus réguliers et un apport d’engrais.

Quand planter ?

La Glycine se plante idéalement à l’automne ou au printemps. Évitez surtout d’intervenir en période de gel.

Comment planter ?

Commencez par lui trouver un support solide et résistant, de préférence en bois ou en métal. Faites-la pousser contre un mur, dans un arbre, sur une pergola ou une tonnelle. En la plantant contre un mur, respectez une distance d’au moins 50 centimètres, pour éviter qu’elle ne l’abîme lorsqu’elle sera plus vieille.

Support pour glycine

Un simple grillage est bien trop fragile pour la vigoureuse Glycine. Prévoyez plutôt une pergola solide !

Faites ensuite tremper la motte dans une bassine remplie d’eau. Cela augmentera les chances de reprise et facilitera l’arrosage ultérieur. Creusez un trou de plantation, deux à trois fois plus grand que la motte. Placez des billes d’argile ou des graviers pour drainer et éviter l’humidité stagnante. Apportez quelques poignées de compost. Plantez : placez la motte en veillant à ne pas enterrer le collet. Replacez la terre autour de la plante. Tassez pour assurer le contact entre la motte et la terre. Arrosez abondamment. Conduisez ses tiges volubiles autour du support pour l’aider à s’accrocher.

Elle a besoin de temps pour s’installer, et nécessite souvent quelques années avant de fleurir. Ne vous inquiétez pas si vous ne voyez pas de fleurs dès les premières années.

Entretien

Glycine ou Wisteria

Glycine à fleurs roses – Wisteria floribunda rosea – Photo : Meneerke_bloem

Naturellement très vigoureuse, la Glycine ne nécessite pas d’apport d’engrais, sauf si elle ne fleurit pas ou si vous la cultivez en pot. Dans ce cas, choisissez toujours un engrais pauvre en azote et riche en potassium. Dans le cas contraire, l’azote favoriserait la croissance du feuillage au détriment de la floraison.

Plantée en sol calcaire, la Glycine peut souffrir de chlorose qui se traduit par une décoloration et un jaunissement de son feuillage. Si elle est encore jeune et que cela reste possible, déplacez-la et plantez-la en pot. Dans le cas contraire, améliorez le sol en apportant du fumier ou de la terre végétale.

Bien que résistante, la Glycine est sensible aux pucerons, aux cochenilles, à l’armillaire et à la maladie des taches foliaires. Les attaques de cochenilles ou de pucerons risquent d’entraîner l’apparition de fumagine. Cette maladie, causée par un champignon, recouvre les feuilles d’une couche noire ressemblant à de la suie. Elle n’est pas très dangereuse pour la plante.

Nous vous conseillons de disposer une couche de paillage au pied de votre Glycine pour que le sol reste frais. Arrosez les jeunes plants durant les deux ou trois premières années, ainsi que les Glycines plantées en pot. Dans les autres cas, n’arrosez qu’en cas de sécheresse estivale !

Surveillez régulièrement la croissance de votre Glycine et conduisez ses tiges dans la direction souhaitée, en les guidant autour de leur support. Cela évitera qu’elles occasionnent des dégâts en allant par exemple se glisser sous une toiture ou en envahissant d’autres plantes.

Tailler la Glycine

Vigoureuse et puissante, la Glycine a besoin d’être taillée régulièrement, idéalement chaque année. Elle pousse rapidement, et, à moins que vous ne la cultiviez de façon naturelle en la faisant par exemple grimper dans un arbre, il est essentiel de maîtriser sa croissance. Cette taille vous permettra de lui donner une forme harmonieuse mais aussi de favoriser la floraison ! Sans quoi vous vous retrouveriez vite avec une jungle végétale impossible à maîtriser.

Tailler et conduire la glycline

Taillée et conduite régulièrement, cette Glycine apporte une note très chic à la façade de cette maison.

La Glycine peut se tailler plusieurs fois dans l’année. Réalisez chaque coupe de façon nette, à l’aide d’un sécateur, juste après un bourgeon. Profitez-en pour supprimer les branches mortes, mal formées ou mal positionnées.

  • Taille d’hiver :

Cette taille permet de mieux répartir la floraison, de la rendre plus harmonieuse. Intervenez en dehors des grosses périodes de gel. Coupez les branches qui partent sur l’extérieur, en ne laissant que deux ou trois bourgeons à chaque fois.

  • Taille de printemps :

L’objectif est d’obtenir une floraison plus abondante et davantage de ramifications. Taillez aux mois de mars ou avril. Coupez les pousses vertes, de l’année précédente, en ne laissant sur chaque branche que quatre ou cinq bourgeons.

  • Taille d’été :

Elle permet de maîtriser et de diriger sa croissance. Coupez les tiges qui partent dans la mauvaise direction, pour amener la plante là où vous le souhaitez, et la reconduire éventuellement vers son support. Lorsque les pousses sont particulièrement longues, raccourcissez-les d’un tiers.

Il est aussi possible de conduire la Glycine en arbre. Pour cela, plantez un tuteur et attachez-y une tige. Ne l’enroulez pas autour du support mais fixez-la simplement avec des liens. Taillez-la très régulièrement pour supprimer les branches latérales et ne conserver que les plus hautes. Taillez ces dernières à trois ou quatre yeux.

Glycines (Wisteria) conduites en arbres dans un parc

Multiplication de la Glycine

La Glycine se multiplie par bouturage, marcottage ou greffage. Nous vous conseillons plutôt le marcottage : la technique la plus simple mais aussi la plus rapide. Le semis est plus difficile à réussir il faut attendre au moins six ans avant la voir fleurir ! À moins de choisir Wisteria venusta, qui a l’avantage d’offrir une floraison dès les premières années.

Marcottage

Vous multiplierez facilement vos Glycines en effectuant un marcottage par couchage, durant l’été.

  • Pour ce faire, choisissez une tige longue, basse et saine.
  • Rapprochez-la du sol. À cet emplacement, ameublissez le terrain, apportez un peu de terreau et creusez un sillon. Arquez la branche vers le sol, faites une incision sur la partie inférieure du rameau, supprimez les feuilles placées sur cette zone et placez la branche dans le sillon.
  • Recouvrez-la d’une couche de terre. Maintenez-la en place à l’aide d’une pierre ou d’un crochet. Relevez l’extrémité de la branche, redressez-la en l’attachant à un tuteur.
  • Arrosez abondamment.

Lorsque la marcotte aura développé ses racines, vous pourrez couper la branche pour la séparer du plant d’origine. Vous pourrez alors la replanter en pot ou l’installer à son emplacement définitif.

Il arrive parfois que la Glycine se marcotte spontanément, lorsqu’une tige se retrouve en contact du sol, ouvrez l’œil !

Bouturage

La Glycine se bouture après la floraison, idéalement en juin ou juillet.

  • Commencez par préparer un pot : remplissez-le de substrat et arrosez-le pour l’humidifier. Prélevez ensuite une tige saine, d’une dizaine de centimètres de long.
  • Coupez-la de façon nette, en dessous d’un nœud (point d’insertion des feuilles sur la tige). Éliminez les feuilles basales. Repiquez la bouture dans le substrat. Tassez délicatement pour assurer le contact entre la bouture et le terreau.
  • Placez-la sous abri, à un emplacement lumineux. Le substrat doit rester humide : pensez à arroser régulièrement.

Et patientez : il faudra attendre plusieurs années avant de la voir fleurir.

Greffage

Greffez la Glycine en fin d’hiver ou au début du printemps, entre les mois de mars et avril. Nous vous conseillons la technique de la greffe à l’anglaise simple, en utilisant une Glycine de Chine comme porte-greffe. Le greffage est plus compliqué que le marcottage ou bouturage, c’est pourquoi nous vous suggérons plutôt de multiplier vos Glycines par marcottage.

  • Sélectionnez un greffon de même diamètre que le porte-greffe, idéalement de la taille d’un crayon.
  • Coupez le porte-greffe à une vingtaine de centimètres du collet, avec un sécateur. Taillez greffon et porte-greffe en biseaux, avec le même angle, à l’aide d’un greffoir bien aiguisé : respectez un angle de 20 à 30 °, sur environ 3 centimètres de long.
  • Placez-les deux parties l’une contre l’autre et ligaturez à l’aide d’un élastique. Vous pouvez appliquer du mastic pour favoriser la cicatrisation. Arrosez.

Si vous voyez des gourmands pousser en dessous du point de greffe, supprimez-les.

Association

Compte tenu de sa vigueur exceptionnelle, associer les Glycines à d’autres plantes est toujours délicat. Il faut veiller à ne pas la planter trop près des autres espèces, et à l’associer à des plantes vigoureuses. Sinon elle risque de prendre le dessus et de les étouffer !

Cultivée sur une tonnelle, une pergola ou contre un mur, vous pouvez l’associer à d’autres plantes grimpantes : Rosiers Liane, Clématites , Bignones… Et, bien sûr, à d’autres variétés de Glycines : à fleurs blanches, bleues, mauves ou roses, et aux Millettia japonica. N’hésitez pas à mélanger les variétés !

Avec sa floraison douce, la Glycine est une plante de choix pour créer une ambiance romantique ! Vous pouvez la planter à l’arrière d’un petit massif de vivaces et graminées. Elle donnera de la hauteur à l’ensemble. Installez à ses pieds des Delphiniums, Dianthus, Allium ou Stipa, accompagnés par quelques petits arbustes comme les Céanothes. Pour plus d’idées, inspirez-vous de cette délicieuse ambiance romantique.

Associer la glycine au jardin

Une charmante association pour jardin blanc : Glycine du Japon (Wisteria venusta), Dephinium elatum double Innocence, Allium stipitatum Album et Dianthus arenarius

Vous pouvez aussi la faire grimper dans un arbre ! À condition de choisir un grand sujet, sain et vigoureux, par exemple parmi les hêtres ou les chênes. Votre arbre offrira alors un surprenant spectacle au printemps en se couvrant de fleurs bleues, mauves ou blanches.

La Glycine offre une floraison si impressionnante qu’elle est magnifique lorsqu’elle est plantée en isolé. N’hésitez pas à la tailler en arbre en la plaçant par exemple au milieu d’une pelouse. Sa floraison éclatante ne sera que davantage mise en valeur !

Les questions les plus fréquentes des jardiniers

Ma Glycine ne fleurit pas, ou très peu ! Que faire ?

C’est un problème des plus courants ! Si vous l’avez planté récemment, patientez car elle met du temps à s’installer. Il lui faut parfois deux à trois ans avant de commencer à fleurir. Et, si elle est issue d’un semis, il faut attendre au moins six ans !
Vérifiez néanmoins que l’exposition lui convient. Elle a besoin d’un ensoleillement important pour fleurir ! Si elle est placée à l’ombre ou à mi-ombre et qu’elle ne fleurit pas, envisagez de la déplacer.
S’il s’agit de la Glycine de Chine (Wisteria sinensis) et que vous habitez une région au climat rigoureux, où il y a des gelées tardives, il est possible que ses boutons floraux aient gelé ! Privilégiez alors plutôt la Glycine du Japon (Wisteria floribunda), qui fleurit un peu plus tard au printemps.
Évitez les sols trop riches ou les excès d’engrais azotés : ils favorisent la croissance du feuillage au détriment des fleurs ! Vous pouvez au contraire apporter un engrais riche en potassium.
Pour favoriser sa floraison, taillez régulièrement votre Glycine, et ne négligez pas la taille printanière. En réduisant la vigueur de ses tiges, la Glycine concentrera son énergie dans sa floraison. Les boutons floraux seront directement irrigués par la sève.

Puis-je planter une Glycine en hiver ?

Oui, la plantation est possible en hiver, lorsque la plante est au repos végétatif, à condition d’intervenir en dehors des grosses périodes de gelées.

Peut-on cultiver cette grimpante en bac ?

Oui, mais choisissez de préférence la Wisteria venusta ou la Wisteria frutescens ! Moins vigoureuses, elles ont une croissance réduite par rapport aux Glycines de Chine ou du Japon. Choisissez un pot assez grand et drainez le fond avec des graviers ou des billes d’argile. Une Glycine en pot nécessitera plus d’arrosage et d’engrais que celles plantées en pleine terre. Optez toujours pour des engrais pauvres en azote mais riches en potassium et phosphore.

Les feuilles de ma Glycine se décolorent et jaunissent ! Que faire ?

Le feuillage de la Glycine est caduc, il devient naturellement jaune à l’automne. Par contre, s’il jaunit à une autre saison, il se peut fort que votre Glycine souffre d’une chlorose. Cela indique que le sol est trop calcaire ! Le pH élevé bloque l’absorption des éléments minéraux par la plante, qui est alors carencée. Pour connaître la nature de votre sol, vous pouvez acheter en jardinerie un kit d’analyse de sol.
Si elle est encore jeune, nous vous suggérons de déterrer votre Glycine et de la planter en bac. Sinon, améliorez votre sol en apportant de la matière organique (compost, fumier) ou de la terre végétale. Évitez aussi d’arroser avec une eau trop calcaire, préférez l’eau de pluie.

Le saviez-vous ?

  • Des Glycines en bonsaï !

Comme la Glycine est facile de culture, supporte bien la taille et est très vigoureuse, il est possible de la tailler en bonsaï ! Elle donne de superbes arbres miniatures. Choisissez de préférence les espèces à grappes courtes : elles auront un aspect plus harmonieux et équilibré. Wisteria frutescens ou Milletia japonica conviennent très bien pour cet usage !  

  • Record de taille !

Une Glycine gigantesque à Sierra Madre, en Californie, couvre près de 4 000 mètres carrés ! Elle est enregistrée au Guinness World Records. Plantée en 1892, c’est aujourd’hui l’une des plus grandes plantes grimpantes au monde.

  • Une promenade sous des cascades de fleurs !

Au Japon, le Jardin de Kawachi Fuji est réputé pour ses deux longues tonnelles, de 220 et 80 mètres de long, qui en avril-mai se couvrent entièrement de fleurs de Glycines ! Il y a près de 150 plants, rassemblant une vingtaine d’espèces différentes. Imaginez-vous vous promener dans ce jardin, sous un ciel fleuri par des milliers de fleurs au parfum envoûtant !

Un tunnel aux 150 glycines au jardin de Kawachi – Kukuoka – Japon – Source : pauldingcountyareafoundation.net

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(14 votes, moyenne: 4 sur 5)