Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Glycine : comment la palisser et la tailler ?

Nos conseils pour diriger sa croissance

La glycine nous séduit par sa généreuse floraison printanière agréablement parfumée, dans les tons rose, mauve, bleu ou blanc. Elle habille les vieilles maisons en pierre, les pergolas et les tonnelles. Vigoureuse et puissante, elle forme rapidement une véritable liane au tronc épais et tortueux et peut même refleurir durant l’été !  On l’apprécie également pour son élégant feuillage découpé. Les espèces les plus cultivées sont les Glycines de Chine (Wisteria sinensis) et du Japon (Wisteria floribunda).

Pour obtenir un bel effet, il est important de choisir un support adapté, et d’entretenir et tailler régulièrement la glycine. Avant de la planter, il faut se projeter sur le long terme. Certaines glycine vivent jusqu’à 150 ans et forment des branches particulièrement épaisses et puissantes. Cela vaut la peine de bien réfléchir au support et à l’emplacement ! Quel est l’effet recherché ? Souhaitez-vous habiller un mur, une pergola, ou la cultiver de façon isolée, comme un arbre ?

Mal dirigée, la glycine peut causer des dégâts, par exemple si ses tiges commencent à se glisser entre les tuiles d’une toiture ou à s’appuyer sur une clôture qui n’y était pas destinée. Surveillez-la régulièrement et n’hésitez pas à intervenir. En lui trouvant un emplacement et un support adaptés, votre glycine demandera moins d’entretien et d’attention.

Elle est facile à cultiver mais nécessite d’être plantée au soleil, dans un sol drainant et frais. Elle offrira alors une floraison très abondante ! Évitez de l’installer en terrain calcaire, elle risquerait de développer une chlorose, qui se caractérise par un jaunissement du feuillage.

Pour découvrir les différentes variétés et leurs conditions de culture, consultez notre fiche Glycine : comment la planter, la tailler et l’entretenir !

Choisissez un support résistant !

Il est impératif de choisir un support adapté ! Il doit être suffisamment solide pour résister à la force de la glycine. Vous pouvez la faire pousser sur une pergola, sur une arche, contre un mur ou même dans un arbre. Vous pouvez aussi la cultiver en isolé, en la taillant en arbre. Dans ce cas vous choisirez comme support un épais tuteur en bois. Une glycine conduite sur une pergola ou une tonnelle donnera un superbe effet lors de la floraison, ses longues grappes créant alors une véritable voûte fleurie !

Nous vous conseillons comme matériaux le bois (châtaignier ou acacia) ou le métal. Évitez les grillages ou les supports en plastique : ils ne dureront pas dans le temps ! Nous vous invitons à choisir un support mesurant au moins 5 à 10 centimètres de diamètre (variable en fonction du matériau). Vous pouvez sans problème la faire grimper sur une pergola en bois massif ou métal (acier, fer forgé ou aluminium). Si vous souhaitez la palisser contre un mur, tendez un épais fil de fer ou un câble en acier, en le plaçant à au moins 10 centimètres de celui-ci. Si vous la palissez sur un treillage ou que vous la faites glisser entre les barreaux d’une clôture, veillez à ce que la distance entre chaque maille soit importante, pour éviter qu’elle ne torde ou déforme son support. Les glycines s’avèrent très puissantes en vieillissant et il n’est pas rare qu’elles déforment même des supports en acier.

Glycines : choix du support

Préférez faire grimper votre glycine sur une vraie pergola en bois plutôt que sur un simple grillage !

Guidez ses branches

Dès que vous la plantez, commencez à conduire ses tiges sur le support, en les attachant avec du raphia. Les années suivantes, ce ne sera plus nécessaire, la plante s’enroulant d’elle-même autour de son tuteur. Vous pourrez vous contenter de rediriger celles qui partent dans la mauvaise direction. Commencez par conduire la glycine en hauteur le long de son support, puis, quand elle a atteint la taille souhaitée, vous pouvez la diriger horizontalement, par exemple sur le dessus d’une pergola ou sous une fenêtre. Ainsi, il est possible de faire courir les glycines sur tout le tour d’une maison. Vous pouvez aussi la faire recouvrir entièrement une façade.

Une glycine sur la façade d'une maison

Vous pouvez conduire votre glycine contre le mur de votre maison.

Taillez-la régulièrement

Plante vigoureuse et robuste, la glycine supporte très bien la taille : vous pouvez sans problème la tailler 4 fois par an si nécessaire ! Taillez-la chaque année, pour remettre un peu d’ordre et éviter que ses branches partent dans tous les sens ! Il y a trois principales périodes de taille : l’hiver, le printemps et l’été.

Coupez de façon nette, juste avant un nœud (point d’insertion des feuilles sur la tige), à l’aide d’un sécateur. Nous vous conseillons de désinfecter celui-ci avant de l’utiliser, avec de l’alcool à brûler ou de l’alcool à 90°, pour éviter de transmettre des maladies d’une plante à une autre. De manière générale, laissez au moins trois nœuds sur chaque tige. Profitez-en pour supprimer les branches abimées ou mal formées. Il est aussi possible d’effectuer des tailles sévères pour rajeunir la glycine, à condition de conserver suffisamment de branches saines pour ne pas la mettre en danger.

En hiver :

Durant l’hiver, la glycine est au repos végétatif. Profitez-en pour lui donner une forme équilibrée. Coupez à trois yeux chaque branche qui part un peu trop vers l’extérieur ou dans la mauvaise direction. Supprimez les pousses qui se développeraient à la base du tronc. Taillez en dehors des périodes de gel.

Au printemps :

Intervenez aux mois de mars ou avril, lorsque la végétation redémarre. Cette taille rendra la floraison de votre glycine plus généreuse ! Elle favorise la formation des boutons floraux, en y conduisant la sève de façon plus directe. Taillez les pousses de l’année précédente, qui sont encore vertes, en laissant au moins trois bourgeons à chaque fois.

En été :

L’objectif est de diriger la croissance de la plante et de tailler les branches qui partent dans la mauvaise direction. Reconduisez les tiges vers leur support et raccourcissez d’un tiers les branches les plus longues.

Glycines - Choisir un support résistant

Avec le temps, la glycine prend souvent des proportions impressionnantes. D’où l’importance de choisir un support résistant et durable !

Comment tailler la glycine en arbre ?

Conduire la glycine en arbre est une technique qui demande beaucoup de temps mais qui permet de mettre en valeur la floraison et l’architecture de cette magnifique grimpante ! Cela permet d’obtenir avec beaucoup de patience un joli port en parasol. Placez-la de façon isolée au milieu d’une pelouse comme point focal.

  1. Plantez-la accompagnée d’un support droit et solide, assez haut. Un grand piquet en bois de châtaignier conviendrait parfaitement. Il est impératif de choisir un tuteur résistant, sinon, quand elle aura atteint une taille importante, la glycine risque de se coucher avec le poids.
  2. Guidez une ou plusieurs pousses le long de ce tuteur.
  3. Attachez-les au tuteur avec des liens en raphia. Ce n’est pas la peine de les enrouler autour, essayez plutôt de les faire pousser droit.
  4. Coupez systématiquement à ras les pousses latérales qui se développent le long du tronc.
  5. Lorsque la plante aura atteint une hauteur suffisante (au minimum 1,50 m ou 2 m), conservez uniquement quatre ou cinq branches parmi celles du haut, en les coupant à trois yeux.
  6. Taillez les autres tiges au ras du tronc. Les quelques branches que vous aurez sélectionnées vont former l’architecture de la plante en se ramifiant et vont donner naissance à d’autres tiges.
  7. Continuez ensuite à tailler et entretenir régulièrement votre glycine années après années !
Glycine sans support, taillée en arbre au milieu d'une pelouse

Une glycine conduite en arbre (photo Charles Miller)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(14 votes, moyenne: 4.21 sur 5)
Laisser un commentaire