PROMOTION : profitez de -30% et -50% sur des centaines de bulbes d'été !
Composez un jardin opulent avec une profusion de fleurs en cascade !

Composez un jardin opulent avec une profusion de fleurs en cascade !

Découvrez la tendance cascades végétales

Sommaire

Mis à jour le 17 Mai 2024  par Arthur, le chat 5 min.

Une nouvelle tendance apparait cette année au jardin, celle des cascades végétales. Glycines, tamaris, cytises et autres arbustes au port pleureur viennent casser les lignes ordinaires du jardin, y amenant une dimension verticale et aérienne. Leur végétation généreuse ou leurs longues grappes de fleurs retombent élégamment vers le sol. Ces plantes permettent de créer un véritable havre de paix, dans un style à la fois sauvage et opulent. Elles peuvent s’intégrer dans différents styles de jardin : romantique, naturaliste ou jardin de cottage. Découvrez tous nos conseils pour savoir quelles plantes choisir et comment les intégrer dans votre jardin !

 

Difficulté

Les cascades végétales : qu'est-ce que c'est ?

Ce sont des plantes au port retombant, dont les tiges ou les grappes de fleurs descendent vers le sol. On pense immédiatement aux plantes grimpantes comme la glycine, l’Akebia longeracemosa, les clématites, le houblon… Mais il peut aussi s’agir d’arbres et arbustes au port pleureur ou du moins arqué : tamaris, cytise, Lespedeza, Kolkwitzia, poirier pleureur… A ce sujet, les plantes au port pleureur se repèrent généralement à leur nom de variété en ‘Pendula’ ou ‘Pendulum’ (par exemple, Sophora japonica ‘Pendula’, Cercidiphyllum japonicum ‘Pendulum’, etc.). Il peut aussi s’agir de petites vivaces au port tapissant ou retombant, qui, placées par exemple en suspension, dans une jardinière ou au sommet d’un muret, verront leurs tiges et fleurs descendre joliment vers le sol. Quelques exemples : aubriètes sur un muret, Lobélias, Campanula muralis, lierres ou muehlenbeckia en suspension, Lysimachia nummularia… Toutes ces plantes participent à créer un vrai effet de cascade.

La floraison du Garrya

Garrya elliptica ‘James Roof’

Pourquoi les intégrer au jardin ?

Les cascades végétales ont un intérêt très ornemental au jardin :

  • Elles amènent un style à la fois très naturel et romantique. Elles apportent au jardin un côté un peu sauvage, leur forme originale lui donnant un air moins maîtrisé et plus naturel. Ces plantes au port pleureur amènent également une certaine intimité, créant des lignes verticales qui cachent des regards.
  • Elles créent un sentiment d’opulence végétale. Prenant de l’ampleur, ces plantes peuvent facilement donner l’impression que le jardin déborde de végétation et de fleurs ! C’est le cas également pour les vivaces retombantes installées en suspension ou sur un muret : elles semblent déborder de leur support et ne pas pouvoir être contenues.
  • Lors de la floraison, les arbustes au port pleureur et les grimpantes comme la glycine semblent véritablement ployer sous le poids des fleurs
  • Elles permettent de casser des lignes plus formelles, comme celles des allées, des bâtiments ou des haies. Elles peuvent créer un joli contraste aux côtés de végétaux aux formes plus strictes.

    La floraison du Cytise Laburnum watereri

    Laburnum watereri ‘Vossii’

Comment les intégrer au jardin ?

Avec leur port et leurs formes très originales, ces plantes ne sont pas les plus faciles à intégrer au jardin et à associer à d’autres végétaux.

  • N’hésitez pas à jouer sur les contrastes de formes : le port très vertical de ces cascades végétales sera particulièrement mis en valeur si elles sont entourées de plantes tapissantes, au port très horizontal, ou d’arbustes taillés en topiaire par exemple.
  • Profitez des plantes grimpantes (glycine, clématite…) pour agrémenter une pergola, une tonnelle, ou pour habiller un mur. Elles y amèneront une ambiance romantique et casseront les formes rectilignes.
  • Les plus beaux sujets gagneront à être plantés en isolé : un arbre ou arbuste au port pleureur pourra joliment être mis en valeur au centre d’une pelouse, ce qui fera ressortir sa silhouette inhabituelle
  • À l’inverse, les grimpantes volubiles et les vivaces au port retombant pourront facilement être mêlées à d’autres végétaux, y compris à d’autres plantes au port retombant, pour créer un vrai sentiment d’opulence végétale, un jardin foisonnant, débordant de végétation et de fleurs !
  • Enfin, les vivaces (aubriètes, campanules, muehlenbeckia, lysimaques…) pourront facilement être installées sur un muret, dans un pot surélevé ou en suspension pour mettre en valeur leur végétation retombante.

    La floraison d'une glycine

    La glycine Wisteria floribunda ‘Macrobotrys’

Pour quel style de jardin ?

Les cascades végétales sauront trouver leur place dans différents styles de jardin :

  • Jardin romantique : Elles s’intègrent en effet à merveille dans un jardin de style romantique. Les grappes de fleurs retombantes des glycines, les branches arquées abondamment fleuries d’un Kolkwitzia créeront un bel effet opulent et délicat. On choisira des floraisons dans des teintes douces, pastel : rose tendre, blanc, bleu ciel, mauve, abricot…
  • Jardin naturaliste : Les cascades végétales amèneront un effet spontané et sauvage au jardin, en venant casser les lignes formelles des pelouses, allées et bâtiments.
  • Jardin de cottage : Elles permettent de créer une ambiance à la fois très douce et un peu vintage. Privilégiez là aussi les teintes pastel, et n’hésitez pas à intégrer du mobilier de jardin et des éléments de décoration, de préférence en fer forgé, en bois ou en pierre, pour rester dans un style très naturel.
  • Jardin exotique : Leur végétation retombante créera un effet luxuriant et une ambiance dépaysante, à condition de choisir des plantes adaptées. Nous vous conseillons en particulier les bignones, akébia longeracemosa, passiflores, callistemons, fuchsias, cytises… Et pourquoi pas également un bambou au port pleureur, comme le Fargesia denudata ?
La floraison d'un Kolkwitzia

Avec ses branches retombantes couvertes de fleurs roses, le Kolkwitzia amabilis est idéal dans un jardin romantique !

Quelles plantes choisir ?

Les vivaces

Sur un muret ou dans une rocaille ensoleillée, vous pouvez installer des aubriètes, du romarin rampant, des Campanula muralis, un Russelia juncea. Pour un coin à l’ombre, choisissez la Lysimachia nummularia, en particulier la variété ‘Aurea’, au feuillage doré très lumineux.

Les plantes grimpantes

Avec leurs longues tiges volubiles, les plantes grimpantes sont idéales pour créer des cascades végétales ! Nous vous recommandons en particulier la glycine, dont les longues grappes bleues, mauves ou blanches créeront un vrai effet de cascade : vous pouvez choisir par exemple la glycine du Japon à fleurs violettes Wisteria floribunda ‘Macrobotrys’ ou à fleurs blanches, Wisteria floribunda ‘Alba’. Vous pouvez aussi opter pour des bignones, clématites, houblon, lierre… Découvrez également le superbe Akebia longeracemosa, qui offre un joli feuillage découpé en 5 folioles, et fleurit en longues grappes de fleurs pourpres.

Les arbustes

Privilégiez les arbustes au port pleureur ou arqué. Vous pouvez opter pour le Poirier d’ornement pleureur, Pyrus salicifolia ‘Pendula’, le Kolkwitzia amabilis, le Buddleja lindleyana, le Lespedeza thunbergii ou le Tamarix tetrandra. Profitez également des longues inflorescences retombantes du Garrya elliptica ‘James Roof’ et du cytise Laburnum watereri ‘Vossii’

Les arbres

Les arbres permettront de structurer le jardin. On choisit là aussi des variétés au port pleureur : par exemple le Cercidiphyllum japonicum ‘Pendulum’, le Sophora japonica ‘Pendula’, le saule pleureur Salix babylonica, le très original Larix kaempferii ‘Stiff Weeper’, le cèdre Cedrus atlantica ‘Glauca Pendula’… Pour profiter de superbes floraisons au printemps, misez sur les cerisiers à fleurs Prunus ‘Kiku Shidare Sakura’, Prunus ‘Snow Fountains’ ou Prunus subhirtella ‘Pendula Rubra’. Nous vous recommandons également le saule marsault Salix caprea ‘Kilmarnock’.

Quelques exemples de plantes au port en cascade : Lysimachia nummularia ‘Goldilocks’, Wisteria floribunda ‘Alba’ (photo : Krzysztof Ziarnek), Pyrus salicifolia ‘Pendula’ (photo : Wouter Hagens), Kolkwitzia amabilis (photo : Kenpei), Tamarix tetrandra et Buddleia lindleyana

Commentaires

Laburnum watereri 'Vossii'