Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
arbres persistants à croissance rapide
conseil

5 arbres persistants à croissance rapide

Notre sélection qui pousse vite et garde ses feuilles en hiver

Les arbres à feuillage persistant ont l’avantage de rester décoratifs toute l’année, même en période hivernale lorsque le jardin perd en luxuriance.

Leurs grandes dimensions ne veulent pas forcément dire qu’il vous faudra patienter plusieurs dizaines d’années pour les voir atteindre pleine maturité. Certaines variétés poussent en effet rapidement et se révèlent idéales pour habiller l’espace, apporter de l’ombre au jardin ou encore faire office de brise-vue.

Que ce soit pour l’ambiance particulière qu’ils apportent, pour leur floraison ou d’autres qualités esthétiques, vous trouverez forcément un arbre persistant qui correspond à vos attentes.

Voici donc notre sélection d’arbres persistants à croissance rapide à adopter au jardin.

Et pour les plus petits espaces, retrouvez également notre sélection d’arbustes persistants à croissance rapide.

Le mimosa, une adorable floraison en pompons

Le mimosa est un petit arbre généralement à floraison hivernale, qui annonce en douceur l’arrivée du printemps. Symbole de la Côte d’Azur, mais également très présent sur le littoral atlantique, il est originaire d’Australie.

Les Acacias dealbata illuminent la fin d’hiver de leurs pompons jaunes parfumés. Ils atteignent environ 5 à 7 mètres de hauteur. Plus imposant, l’Acacia melanoxylon ou mimosa à bois noir monte jusqu’à 15 mètres sous nos latitudes.

De croissance rapide, certaines variétés comme l’Acacia pravissima peuvent atteindre plus de 2 mètres de hauteur en 2 années seulement. Les mimosas peuvent ainsi même se montrer envahissants.

Au-delà de leur floraison, c’est également pour leur feuillage persistant très découpé et graphique, d’un beau vert aux reflets parfois argentés ou bleutés, que les mimosas sont appréciés.

Plantez les mimosas en plein soleil, à l’abri des vents violents, idéalement dans un sol bien drainé sableux et caillouteux. Ils apprécient de conserver un sol frais, régulièrement arrosés pendant les premières années et en période de floraison. Pratiquez une taille d’entretien pour leur permettre de conserver une silhouette harmonieuse.

Les mimosas constituent d’excellents brise-vue au jardin.

Peu rustiques (-5°C à -10°C environ), ils seront cultivés en pleine terre dans les régions douces du sud, mais se prêtent très bien à la culture en grand pot dans les autres régions, afin de les remiser à l’abri pendant l’hiver. Retrouvez d’ailleurs nos conseils pour bien protéger le mimosa pendant la saison froide.

acacia, mimosas, arbres persistants, croissance rapide, fleurs jaunes, floraison hivernale

Acacia dealbata

L’eucalyptus, la touche exotique au jardin

L’eucalyptus ou gommier est principalement originaire d’Australie, même s’il est aujourd’hui cultivé dans de nombreuses régions sèches et tropicales du globe. Sa croissance est rapide puisqu’il peut grandir de 1 à 2 mètres par an selon les variétés.

Son feuillage aux nuances peu communes et son écorce colorée qui s’exfolie avec l’âge en font un arbre particulièrement décoratif, apportant une vraie touche d’exotisme au jardin. C’est aussi pour les propriétés médicinales de ses feuilles, utilisées en huile essentielle et tisanes, qu’il est apprécié.

Les Eucalyptus gunnii (gommier cidre) ont une belle silhouette colonnaire. Ils peuvent atteindre 10 mètres de hauteur en seulement 6 années et dépasser allégrement 15 à 20 mètres à maturité.

Ils se parent toute l’année d’un magnifique feuillage aux reflets gris-bleuté. La floraison assez discrète intervient d’août à septembre, moment où l’arbuste produit de petits pompons blancs parfumés, composés de milliers d’étamines. Ces fleurs sont très prisées par les insectes pollinisateurs.

Un peu plus petit, l’Eucalyptus niphophila (gommier des neiges) atteint 7 mètres de hauteur et offre un feuillage fin en forme de faucille, d’abord vert avant de virer au gris. Il fleurit abondamment en fin de printemps, en mai-juin.

De son côté, l’Eucalyptus parviflora (gommier à petites feuilles) arbore des feuilles en forme de faucille d’un joli vert olive. Il peut atteindre jusqu’à 9 mètres de hauteur et fleurit tardivement en fin d’été, voire en automne.

Pour cultiver un eucalyptus, choisissez un emplacement chaud et ensoleillé, à l’abri des vents dominants. Il s’adapte à tous sols drainés et s’avère peu exigeant, supportant autant la sécheresse que les excès d’eau.

Utilisez-le en isolé pour profiter de tout son potentiel et de son ombrage, mais aussi dans une grande haie arbustive ou en bosquet.

Très rustique, généralement jusqu’à -12°C voire -20°C pour parviflora et niphophila, l’eucalyptus s’adaptera sans souci dans la plupart de nos régions, même rudes.

Retrouvez également nos conseils pour bien choisir un eucalyptus.

Gommier cidre, arbres persistants à croissance rapide, arbre à feuillage vert grisâtre bleuté

Eucalyptus gunnii

Le cyprès de Leyland, un conifère majestueux qui grandit vite

Le cyprès de Leyland (Cupressocyparis leylandii) est un conifère vigoureux à croissance express. Il est idéal pour créer de l’intimité et se protéger des regards, autant que pour faire office de brise-vent.

Chaque année, il peut grandir de 80 cm en hauteur et pourra même atteindre jusqu’à 9 mètres en 10 ans, selon les variétés. ‘Castlewellan Gold’ peut ainsi mesurer près de 20 mètres de hauteur à maturité, quand les plus petits formats ‘Excalibur Gold’ et ‘Gold Rider’ se contenteront de 4 à 5 mètres.

Sa croissance rapide imposera d’ailleurs une taille régulière 2 fois par an, pour éviter un développement trop important.

Le cyprès de Leyland peut être utilisé aussi bien pour former une haie occlusive qu’en isolé, pour mettre en valeur sa silhouette pyramidale élégante, aux branches érigées.

Simple de culture, il se révèle très tolérant concernant le type de sol et supportera des conditions extrêmes : sécheresse de courte durée, froid (au-delà de -15°C), embruns et même pollution.

arbre persistant croissance rapide, conifère à développement rapide, croissance du Cyprès de Leyland

Cupressocyparis leylandii ‘Castlewellan’

Le néflier du Japon, un fruitier au charme tropical

Le néflier du Japon (Eriobotrya japonica ou bibacier) est un petit arbre persistant atteignant environ 6 mètres de hauteur à maturité pour presque autant d’envergure. De croissance rapide, il grandit d’environ 30 à 40 cm par an. Originaire de Chine, il diffère du néflier commun que nous connaissons dans notre pays.

Ses feuilles persistantes sont lancéolées et nervurées, grandes et coriaces et apportent une touche tropicale très originale au jardin. Elles arborent un vert brillant et des nuances rouille au revers.

La floraison tardive intervient à l’automne, autour d’octobre-novembre. L’arbre dévoile alors des panicules d’assez discrètes fleurs blanc-beige, exhalant des notes d’amande amère et de vanille. Elles sont très prisées des abeilles qui les pollinisent. En cas d’hiver doux ne descendant pas en dessous de -5°C, elles se transformeront ensuite dès le printemps suivant en fruits orange comestibles (bibasse ou bibace) rappelant les abricots.

Sa silhouette dressée et étalée est portée par plusieurs troncs d’un brun-gris assez clair.

Tolérant sur la nature sur sol, il supporte les terres même calcaires et ne craint pas la sécheresse estivale.

Rustique jusqu’à -12°C une fois qu’il s’est établi, il se plaira parfaitement dans les régions méridionales et océaniques. Dans les régions aux hivers rudes, la culture en grand pot ou bac permettra de le mettre à l’abri des fortes gelées.

néflier du Japon, bibacier, arbres persistants à croissance rapide, bibace, bibasse

Eriobotrya japonica

Le troène de Chine, parfait pour une haie persistante

Le troène de Chine (Ligustrum lucidum ou troène luisant) est un petit arbre originaire d’Asie du sud-est. De croissance assez rapide, il produit des pousses de 30 à 40 cm par an. Il atteint près de 25 mètres dans sa région d’origine, environ 7 mètres de hauteur pour 5 mètres d’envergure sous nos latitudes. 

Ses grandes feuilles luisantes ovales et pointues sont coriaces, d’un vert foncé très lumineux. Elles ont une nervure centrale très profonde, donnant l’impression que les feuilles se plient en deux.

La floraison tardive intervient à l’automne, entre septembre et octobre. Notre arbre se pare alors d’une abondance de longues panicules vaporeuses, pouvant atteindre près de 20 cm de longueur. Elles rassemblent de petites fleurs aux nuances blanches, rosées et crème, délicatement parfumées et très prisées des insectes. Le troène dévoile ensuite de petits fruits en forme de baies, au coloris bleu-noir et aux faux-airs de grappes de raisin.

Sa silhouette conique luxuriante et ramifiée associée à un petit tronc se révèle parfaite pour une utilisation en haie brise-vue ou brise-vent, mais aussi en bosquet.

La culture du troène n’est pas compliquée. Tolérant autant sur le sol que sur l’exposition, il résiste même à la sécheresse estivale.

Rustique jusqu’à -12°C sur une courte durée et une fois bien établi, il supportera sans problème les hivers non rudes. Au nord de la Loire, il devra impérativement être bien protégé pour passer l’hiver.

Troène de Chine, troène luisant, arbres à croissance rapide, arbre à feuillage persistant

Ligustrum lucidum (photo de gauche : mauroguanandi ; de droite : harum.kok)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire