Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
8 arbustes persistants qui poussent vite
conseil

8 arbustes persistants à croissance rapide

Découvrez notre sélection !

En gardant leurs feuilles en hiver, les arbustes persistants restent décoratifs en toute saison. Certains d’entre eux se démarquent aussi par leur croissance particulièrement rapide ! Ainsi, ces arbustes sont parfaits pour constituer en un rien de temps une haie occultante toute l’année, même en hiver ! C’est le cas par exemple du Laurier-palme, du Photinia, du Pyracantha ou du Lonicera nitida… De plus, puisqu’ils poussent rapidement, ces arbustes supportent en général très bien la taille. On peut facilement les utiliser pour structurer le jardin, créer des bordures, des haies, ou même des topiaires, suivant les variétés. La plupart sont relativement polyvalents et faciles à cultiver. Découvrez notre sélection des meilleurs arbustes persistants qui poussent rapidement, et comment réussir leur culture au jardin !

L'Elaeagnus x ebbingei : un champion de vitesse

L’Elaeagnus ebbingei, aussi appelé Chalef, est un arbuste touffu, au feuillage dense, souvent utilisé en haie car il protège parfaitement du vent et des regards indiscrets. Sa croissance est très rapide, de l’ordre de 50 cm par an, parfois un peu plus. De plus, il supporte sans problème les tailles répétées, et l’on peut ainsi le tailler deux fois par an : en juin et en janvier, bien que l’on puisse aussi lui laisser son port libre, naturel. Les feuilles sont entières et de forme elliptique. Chez l’espèce-type, leur couleur se situe entre le vert foncé et le gris argenté, mais il existe des variétés au feuillage panaché, très lumineux (par exemple ‘Limelight’ ou ‘Eleador’). En automne, il produit des fleurs en clochettes blanc crème, très discrètes, mais qui ont l’avantage d’être parfumées et mellifères, attirant les abeilles. Elles sont suivies par des fruits comestibles et appréciés des oiseaux. A maturité, il atteint jusqu’à trois mètres de haut. Plantez-le au soleil ou à mi-ombre. Lorsque vous l’installez au jardin, respectez au moins 80 cm de distance entre deux plants. Facile à vivre, il supporte le froid (jusqu’à – 20 °C) les embruns, la sécheresse, les sols pauvres… C’est un vrai arbuste tout terrain ! Enfin, on peut l’installer en bord de mer.

Le feuillage de l’Elaeagnus x ebbingei et celui de la variété ‘Limelight’

Le Prunus laurocerasus : bien compact et facile de culture

Aussi connu sous le nom de Laurier cerise ou Laurier palme, le Prunus laurocerasus est un arbuste très populaire et fréquemment utilisé pour constituer des haies, en raison de ses qualités : feuillage dense et bien occultant, facilité de culture, croissance rapide, 50 cm par an. Il porte de grandes feuilles elliptiques et brillantes, coriaces, vert foncé. Au printemps, vers le mois de mai, il porte des inflorescences d’environ 10 cm de long, constituées de petites fleurs blanc crème parfumées. Elles sont suivies en été par des fruits ovoïdes, consommés par les oiseaux. Comme il s’agit d’un arbuste bien vigoureux, vous pouvez le tailler deux fois par an. A maturité il peut atteindre jusqu’à 4 mètres de haut. Si vous le plantez en haie, respectez 80 cm à 1 m de distance entre deux plants. Il est peu exigeant quant à l’exposition, bien qu’il préfère la mi-ombre, et se contente d’un sol ordinaire, sans trop de calcaire. Pour le tailler, évitez le taille-haie, qui abime ses grandes feuilles, et privilégiez le sécateur ou la cisaille.

Vous pouvez aussi opter pour le Prunus lusitanica, ou Laurier du Portugal, qui est très proche.

Le feuillage du Prunus laurocerasus (photo H. Zell) et celui de la variété ‘Caucasica’

Le Lonicera nitida : une bonne alternative au buis

Originaire de Chine, le Lonicera nitida est un charmant chèvrefeuille facile à cultiver et idéal pour composer des haies ou des topiaires. Il prend un port buissonnant, constitué d’un feuillage particulièrement dense, et porte de petites feuilles qui rappellent celles du buis. On l’utilise d’ailleurs comme alternative au buis ! Ses feuilles, de couleur vert foncé, sont épaisses et mesurent environ 1 cm de long. On trouve même des variétés panachées : par exemple ‘Lemon Beauty’ ou ‘Silver Beauty’. Le Lonicera nitida donne au printemps de petites fleurs blanc crème, en clochettes, mais elles sont très discrètes et peu décoratives. A maturité et en l’absence de tailles répétées, il peut atteindre 2 mètres en tous sens. Sa croissance est assez rapide, de 40 à 50 cm par an une fois bien installé. Il se plaira dans un sol profond, frais mais bien drainé. Concernant l’exposition, il apprécie le soleil non brûlant ou la mi-ombre. Il accepte le calcaire ainsi que les tailles répétées (jusqu’à deux ou trois fois par an), et supporte également la pollution atmosphérique. On l’utilise principalement pour constituer des haies basses ou moyennes, ainsi que des topiaires, mais il peut aussi être laissé libre, ou cultivé en bac sur la terrasse. Si vous l’installez en haie, respectez au minimum 50 cm de distance pour permettre aux plants d’avoir assez de place pour se développer.

Lonicera nitida ‘Baggesen’s Gold’ (photo Leonora Enking) et Lonicera nitida ‘Briloni’ (photo Megan Hansen)

Le Photinia x fraseri : parfait pour une haie occultante

Le Photinia x fraseri est un arbuste facile à cultiver et original par ses jeunes pousses rouge vif. Celles-ci se démarquent bien sur le feuillage adulte de couleur vert foncé, créant ainsi un contraste très marqué. Les feuilles sont coriaces et brillantes, grandes et elliptiques, atteignant environ 8 cm de long. Les jeunes pousses sont d’abord rouge vif, avant de devenir cuivrées, bronze, puis vert vif, et enfin vert foncé. La variété la plus connue est le Photinia x fraseri ‘Red Robin’, mais on trouve aussi des variétés panachées (par exemple, ‘Pink Marble’), ou aux feuilles dentées (‘Magical Volcano’). Le Photinia fleurit au printemps, vers le mois d’avril, et porte alors des ombelles de petites fleurs blanc crème, mellifères. Il a un feuillage dense et constitue facilement une haie occultante. Il supporte bien les tailles répétées, mais on peut aussi le laisser libre, pour qu’il prenne son port naturel. De même, en haie vous pouvez l’associer à d’autres arbustes, pour constituer une haie vive. Evidemment, il est aussi possible de l’installer en massif, en isolé, ou même dans un grand bac sur la terrasse. De croissance rapide, ses pousses de l’année peuvent atteindre entre 40 et 60 cm de longueur selon les conditions de culture. Il peut atteindre jusqu’à 3 mètres de haut pour 2 mètres d’envergure au maximum. Il existe aussi une variété naine : le Photinia ‘Little Red Robin’, qui n’excède pas un mètre de haut. Le Photinia est un arbuste robuste et vigoureux, qui se plait au soleil ou à mi-ombre, et accepte tout type de sol, du moment qu’il est bien drainé, pas trop argileux, et sans excès de calcaire. Il est facile à entretenir, et se montre bien rustique.

Photinia x fraseri ‘Red Robin’

Le Griselinia littoralis : idéal en bord de mer

Originaire de Nouvelle-Zélande, le Griselinia littoralis est un arbuste bien touffu apprécié pour son feuillage d’une belle teinte vert clair, lumineuse. Ses feuilles sont épaisses, presque succulentes, brillantes et de forme ovale. Sa croissance est rapide, aux alentours de 50 cm par an, parfois plus. Il atteint jusqu’à trois mètres de hauteur. On l’apprécie plus pour son feuillage que pour ses fleurs, car celles-ci sont très discrètes, peu décoratives. Cependant, elles sont mellifères, appréciées par les insectes pollinisateurs. Après avoir fleuri, les pieds femelles portent des baies noires. Le Griselinia se plait au soleil en terrain drainant, voire sableux, profond et sans excès de calcaire. Lorsqu’il est bien installé, il supporte la sécheresse. Il craint par contre les vents froids, et sa rusticité ne dépasse pas – 10 °C : ainsi il se destine plutôt à une culture en climat doux, particulièrement en bord de mer, d’autant plus qu’il résiste bien aux embruns. Dans les régions plus froides, cultivez-le en pot et rentrez-le sous abri pour l’hiver.

Griselinia littoralis (photo Krzysztof Ziarnek, Kenraiz)

L'Escallonia : une abondante floraison

L’Escallonia est un bel arbuste ornemental, qui offre en été une abondante floraison généralement rose-rouge, parfois blanche. Il porte de petites fleurs constituées de cinq pétales soudés en tube. Ses feuilles sont petites, vert foncé et luisantes, ovales et dentelées sur le bord du limbe. L’Escallonia ‘Gold Ellen’, néanmoins, se distingue par son feuillage doré ! Il existe une belle diversité de variétés : les plus grands atteignent jusqu’à 3 mètres de haut, tandis que les plus petits ne dépassent pas 1 mètre. La croissance est moyenne à rapide, c’est très variable d’une variété à l’autre, comptez entre 25 cm (pour les Escallonias les plus petits et compacts) et 40 cm par an (pour les plus grandes variétés), une fois l’arbuste bien installé. L’Escallonia apprécie la chaleur et se montre assez frileux. Il supporte jusqu’à – 10 °C et supporte les embruns, ce qui le rend adapté à une plantation en bord de mer, où il pourra facilement être intégré à une haie vive. Si vous habitez une région plus fraiche, attention à le planter à un endroit abrité des vents froids. Vous pouvez aussi le planter dans un grand bac et le rentrer sous abri pour l’hiver. Choisissez dans tous les cas un emplacement chaud et bien ensoleillé. Le sol doit également être drainant, et sans excès de calcaire.

Escallonia rubra ‘Crimson Spire’ (photo Ben Rushbrooke)

Le Pyracantha : une barrière infranchissable

Aussi appelé « Buisson ardent », le Pyracantha est l’arbuste idéal pour une haie défensive, car il porte des épines acérées. Ainsi il constitue rapidement une barrière infranchissable. Il fleurit abondamment au printemps, en mai-juin, et porte alors d’innombrables petites fleurs blanches, rassemblées en bouquets, parfumées et mellifères. Elles sont suivies en automne par une fructification très décorative. L’arbuste se couvre alors de baies aux teintes chaudes et vives : rouges, oranges ou jaunes suivant la variété. Elles sont très appréciées par les oiseaux ! Ils mesurent entre 1 et 4 m selon les variétés. La croissance est assez rapide, environ 40 à 50 cm en une année pour les plus grandes variétés. Plantez-le en situation ensoleillée ou mi-ombragée. Peu exigeant et très facile à cultiver, il s’adapte à tout type de sol, même médiocre. De plus, il résiste au froid, au vent, à la sécheresse, à la pollution atmosphérique… Bien qu’il soit principalement utilisé en haie, on peut aussi palisser ses branches, par exemple contre un mur.

Pyracantha ‘Golden Charmer’

Le Ligustrum japonicum : peu exigent et belle floraison

Le Troène du Japon, ou Ligustrum japonicum, est un arbuste peu exigeant et touffu, qui porte un beau feuillage vert et une floraison décorative. Ses feuilles sont ovales, vert foncé et brillantes. Les jeunes feuilles prennent une belle teinte cuivrée avant de devenir vertes. De plus, le Ligustrum japonicum porte en été, à partir de juillet, une très belle floraison blanche et parfumée, constituée de petites fleurs réunies en panicule. Elles sont ensuite suivies par des baies noires. Il mesure jusqu’à 2,50 mètres en tous sens, et convient évidemment très bien pour constituer une haie. Il pousse vite également, de l’ordre de 40 à 50 cm par an. Parfaitement rustique, il supporte jusqu’à – 15 °C. Il se plait au soleil ou à mi-ombre, dans un sol frais, même calcaire. N’hésitez pas à installer une couche de paillage à ses pieds pour que le sol reste frais. Si vous le plantez en haie, nous vous conseillons de respecter 80 cm de distance entre chaque plant, et de le tailler chaque année, en coupant de moitié les nouvelles pousses, pour qu’il garde un port bien touffu. Il convient également pour constituer des topiaires.

Ligustrum japonicum (photo Megan Hansen) et Ligustrum japonicum ‘Texanum’ (photo Forest and kim starr)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Jardiner sans se planter

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante n'a pas la couleur ou la hauteur souhaitées
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin