Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Arbustes parfumés
conseil

12 arbustes parfumés pour un jardin odorant toute l'année

Notre sélection pour embaumer les 4 saisons

Les parfums sont une vraie plus-value pour le jardin. Ils complètent les floraisons et les feuillages et annoncent pour certains les végétaux avant même qu’on ne les voit. Doux, sucrés, musqués, fruités…la palette des fragrances est tout aussi large que celle des couleurs et des formes. Et la belle saison n’est pas la seule à offrir des effluves agréables. Découvrez notre sélection de 12 arbustes aux parfums puissants, pour embaumer votre jardin tout au long de l’année !

Arbustes parfumés pour le Printemps

Le Groseillier odorant – Ribes odoratum

Arbuste au port buissonnant et arrondi, le Groseillier odorant multiplie les qualités. Au cœur du printemps, ses nombreuses fleurs tubulaires, mélangeant le jaune et l’orangé, exhalent un parfum bien perceptible alentours. Elles sont suivies par des fruits noirs, comestibles mais dont l’intérêt gustatif reste limité. Sans épine, ce groseillier décoratif porte un feuillage denté d’un vert franc, qui se teinte magnifiquement de pourpre l’automne venu. Rustique jusqu’à au moins – 15° C, cet arbuste de 2 m en tous sens s’intègre dans les haies tout comme dans les massifs.

  • Ses exigences

Plantez-le dans tout sol ordinaire, profond et frais, même calcaire, au soleil ou à mi-ombre

  • Son parfum

Doux mais bien présent, le parfum du Groseillier odorant rappelle celui de l’œillet. Il diffuse à distance de l’arbuste.

→ Découvrez toutes nos variétés de Groseilliers à fleurs notre fiche : Groseilliers à fleurs, plantation, culture entretien

La Viorne de Burkwood – Viburnum burkwoodii

Incontournable dans un jardin parfumé, la Viorne de Burkwood illumine le printemps de ses petites fleurs blanches teintées de rose pâle réunies en nombreuses boules d’une dizaine de centimètres. Son parfum est alors une pure merveille ! Le feuillage, caduc à semi-persistant est porté par un arbuste d’environ 2,50 m, au port parfois un peu désordonné. Vertes en saison, les feuilles font à nouveau remarquer ce superbe arbuste en automne, quand elles se teintent de couleurs particulièrement chaudes. Rustique jusqu’à -20°C, cette viorne est facile à vivre et joue les stars du jardin plusieurs fois dans l’année. La variété ‘Ann Russell’ se distingue du type par un développement moins important et un port plus compact.

  • Ses exigences

Plantez votre viorne dans un sol frais mais drainé, sans trop de calcaire, au soleil ou à mi-ombre.

  • Son parfum

Proche de celui du lis, il exhale aussi des notes de jasmin et de tubéreuse. Très puissant, il est réellement perceptible plusieurs mètres à la ronde !

→ Découvrez notre large gamme de Viornes et notre fiche : Les Viornes, les planter, les tailler et les cultiver.

Le Lilas – Syringa

Les Lilas sont emblématiques d’un printemps parfumé. Ces arbustes, rustiques et très faciles à cultiver, adoptent un port dressé et dense, formant un buisson bien ramifié qui s’alanguit avec l’âge. De croissance rapide, le Lilas produit vers Avril-Mai des grappes de fleurs mellifères aux coloris variés, allant du blanc au bordeaux foncé, en passant par différentes teintes de rose et de bleu. Certaines offrent même des mélanges comme la variété ‘Sensation’. Simples ou doubles, les fleurs émergent d’un feuillage vert moyen, en thyrses de forme pyramidale facilement reconnaissables. Des hybrides récents, tel le Lilas Bloomerang ‘Dark Purple’, jouent les rappels et proposent une remontée de floraison une fois les chaleurs estivales passées. De croissance rapide, les Lilas peuvent atteindre plus de 6 mètres, mais certaines variétés naines, comme ‘Bloomerang Pink Perfume‘, ne dépassent pas 1,30, ce qui permet de les installer partout, même en pot sur une terrasse.

  • Ses exigences

Le Lilas pousse en tout sol ordinaire et drainé, même dans les terrains calcaires. Il s’accommode du soleil comme de la mi-ombre.

  • Son parfum

Un parfum empreint de nostalgie, qui nous rappelle immanquablement les jardins de nos grands-parents, jusqu’à devenir une référence. Doux et tendre, il mélange des notes fleuries et anisées.

→ Découvrez toutes nos variétés de Lilas et notre fiche : Planter, tailler et entretenir les Lilas

Arbustes parfumés pour l’Été

L’Arbre à Papillons – Buddleia

Buisson de petite taille ou bel arbuste, l’Arbre à Papillons s’élève d’1,20 m à 4 m selon les variétés. Sa silhouette évasée met en valeur un feuillage caduc ou plus ou moins persistant, vert à argenté, au revers duveteux. Entre juin et Octobre, de longs épis mellifères ornent la plante et attirent les papillons. Le choix des coloris est vaste, parmi lesquels le bleu vif chez ‘Empire Blue’, le blanc avec ‘White Profusion’ ou le rose tel ‘Summer Beauty’. Il en existe dans des nuances variées et certains sont même bicolores comme le propose la variété ‘Flower Power’.

Rustiques jusqu’à -20°C, de croissance rapide et exempts de maladies, ils s’installent dans tous les jardins, d’autant plus qu’ils résistent à la pollution et s’accommodent bien de la chaleur et de la sécheresse. Des variétés naines, comme ‘Nanho Blue’, permettent même d’en profiter sur une terrasse.

  • Ses exigences

Le Buddleia pousse dans tout sol drainé, même pauvre et calcaire. Placez-le au soleil et de préférence à l’abri du vent.

  • Son parfum

Dominé par des senteurs miellées, il laisse percevoir des notes musquées et un soupçon d’œillet. Le parfum est bien perceptible lorsqu’on passe à proximité de l’arbuste.

→ Découvrez notre sélection d’Arbres à Papillons et notre fiche : Planter, tailler et entretenir l’Arbre à Papillons.

L’Aliboufier – Styrax du Japon

Quelque peu confidentiel, le Styrax du Japon gagne en popularité chaque année. Il est vrai qu’il ne manque pas d’atouts ! Cet arbuste au port élégant affiche une silhouette étagée, dont les branches horizontales portent des feuilles caduques d’un beau vert sombre, légèrement bleutées au revers. En automne, elles s’enflamment dans des tons jaunes et orangés de toute beauté. Cet arbuste original est également apprécié pour sa floraison parfumée, qui intervient en début d’été, en une multitude de clochettes blanches, dont le port retombant accentue encore le graphisme affirmé. Des drupes sèches, blanc crème, succèdent à la floraison. De croissance moyenne, le Styrax vit très longtemps et dépasse rarement 3 à 4 m. Rustique (-15°C), très résistant aux maladies et de culture facile, il gagne à être découvert et utilisé au jardin ou en pot.

  • Ses exigences

Le Styrax apprécie les sols légers, neutres à acides, riches en matières organiques et frais. Dans les régions les plus chaudes, installez-le à mi-ombre. Ailleurs, il peut supporter le soleil. Évitez-lui simplement les expositions brûlantes.

  • Son parfum

Son parfum frais et gourmand est à la fois vanillé et sucré.

→ Découvrez nos espèces de Styrax et notre fiche : Planter, entretenir et taille le Styrax

L’Arbre du Clergé – Clerodendron trichotomum

Appelé Arbre du Clergé, Arbre de la Chance ou Arbre aux Turquoises, le Clerodendron est un arbuste original à l’allure exotique. Ses feuilles caduques sont vertes chez le type, panachées d’un jaune qui se mue en blanc en saison pour le cultivar Variegatum. Les nervures bien marquées confèrent un joli relief au feuillage, dont le revers est duveteux. Lorsqu’on le froisse, il dégage des notes peu communes de cacahuète. De juillet à octobre, la plante s’orne de panicules de fleurs blanches à calice pourpre, en forme d’étoiles et très parfumées. Elles sont suivies de petites baies rondes, semblables à de ravissantes pierres précieuses d’un bleu turquoise, serties dans un écrin d’un rouge lumineux. A toutes ces qualités s’ajoutent une croissance rapide, une très bonne résistance aux maladies, un entretien limité et une bonne rusticité (-15°C). Que demander de plus ?

  • Ses exigences

Facile à vivre, le Clerodendron se satisfait de tout sol drainé et frais, au soleil ou à mi-ombre. Évitez les sols lourds, asphyxiants et gorgés d’humidité l’hiver, tout comme les excès de chaleur en été.

  • Son parfum

Si l’odeur d’arachide de son feuillage froissé peut être surprenant et n’est pas du goût de tout le monde, les fragrances jasminées de ses fleurs sont en revanche un délice, surtout à la tombée du jour.

→ Découvrez nos espèces de Styrax et notre fiche : Planter, entretenir et taille le Styrax.

Arbustes parfumés pour l'Automne

Le Camélia d’automne – Camellia sasanqua

Avec un nom d’espèce pareil, le Camelia sasanqua (prononcez ‘Ça sent quoi ? ‘) se devait de figurer dans une sélection sur les arbustes parfumés. Ce petit camélia au feuillage persistant, typiquement vernissé, épais et coriace, reste dans des proportions raisonnables (1,50 à 3m), ce qui permet de l’intégrer facilement, même dans les espaces aux dimensions modestes ou en pot. De croissance lente à modérée, il a la particularité de fleurir à l’automne, généralement entre octobre et décembre, en fleurs simples ou doubles, aux tonalités roses, rouges ou blanches. Il existe des variétés au parfum bien présent, tel ‘Setsugekka’, aux fleurs simples, blanches à étamines dorées, ou encore ‘Yume’, à fleurs roses et blanches très parfumées et à la floraison record.

Si le Camélia d’automne supporte plutôt bien la sécheresse une fois bien installé, il est en revanche un peu plus sensible au froid (-10°C), surtout lorsqu’il est prolongé.

  • Ses exigences

Comme tous les Camélias, le Sasanqua réclame une terre acide. Le calcaire est son ennemi ! Un sol léger, riche en humus et restant frais fait son bonheur. Les sols lourds et humides en hiver sont à éviter. Une exposition au soleil est envisageable dans le Nord de la France. Plus au Sud, préférez la mi-ombre. Dans tous les cas, abritez votre camélia des vents froids et desséchants.

  • Son parfum

Le parfum peut évoquer le thé au jasmin ou le lis, mais toutes les variétés n’offrent pas la même puissance.

→ Découvrez nos Camélias à floraison automnale et notre fiche : Planter, tailler et entretenir les Camélias

Le Chalef – Eleagnus ebbingei

S’il peut sembler discret au premier abord, le Chalef se fait réellement remarquer en automne. Ce ne sont pas ses petites fleurs en clochettes crème que l’on remarque, mais bien le parfum puissant qu’elles dégagent. Idéal en haies, en topiaires ou même en pot, cet arbuste au feuillage persistant arbore un feuillage dense, vert à revers argenté pour le type, ou aux panachures lumineuses, comme par exemple chez ‘Limelight’, ou ‘Gilt Edge’. Des fruits orangés comestibles succèdent à la floraison. Très rustique, supportant le vents et les embruns, cet arbuste de croissance rapide s’élève de 1,70 m à 3 ou 4 m. Ses branches peuvent porter quelques épines.

  • Ses exigences

Peu regardant sur la nature du sol, le Chalef pousse même en sol pauvre, sec et calcaire. Un substrat plus riche et plus frais lui convient également. A l’aise au soleil comme à mi-ombre, il est également tout indiqué pour créer des haies brise-vent en bord de mer.

  • Son parfum

Très puissant, surtout comparé à la taille de ses fleurs, il est perceptible de loin. Une haie de Chalef embaume tout le jardin en automne de ses effluves mêlant l’œillet, le jasmin et le miel.

→ Découvrez toutes nos variétés de Chalefs  et notre fiche : Planter, tailler et entretenir les Eleagnus.

L’Osmanthe parfumé – Osmanthus heterophyllus

Si au premier regard l’Osmanthe parfumé ressemble à un houx, il s’en distingue par un parfum puissant qui se diffuse en arrière-saison. Son feuillage vernissé est fortement épineux et persiste toute l’année. Vert chez ‘Gulftide’, il propose des panachures avec la variété ‘Tricolor’, ou un feuillage pourpre chez ‘Purpureus’. L’arbuste au port compact et touffu porte en automne une floraison blanche lumineuse, suivie de fruits bleu nuit. Très facile de culture et adaptable, l’Osmanthe supporte les embruns, est insensible aux maladies et présente une rusticité honnête (-10°C à -15°C). Cela en fait un arbuste tout indiqué pour les jardiniers débutants. Supportant bien la taille, il est cependant de croissance assez lente.

  • Ses exigences

Plantez l’Osmanthe en sol léger, riche, drainé et frais, mais non calcaire. Evitez les sols gorgés d’eau en hiver ou trop secs en été. A l’aise au soleil au Nord de la Loire, il supporte parfaitement la mi-ombre plus au Sud, tant qu’il dispose d’une luminosité suffisante pour bien fleurir.

  • Son parfum

Perceptible à plusieurs mètres, il est dominé par des senteurs de jasmin et de gardenia, auxquelles viennent se mêler des notes d’abricot et de pêche.

→ Découvrez notre gamme d’Osmanthes et notre fiche : Planter, tailler et entretenir les Osmanthes. 

Arbustes parfumés pour l'Hiver

La Viorne de Bodnante – Viburnum bodnantense

Lorsqu’elle fleurit sur son bois nu, entre novembre et février, la Viorne de Bodnante apporte une touche de gaieté dans la grisaille. Ses boutons rose vif s’épanouissent en nombreux bouquets de fleurs rose pâle au doux parfum, surprenant en cette saison. Son feuillage, caduc et fortement nervuré, prend le relais au printemps, dans des tons bronze, avant de verdir en saison, puis de se teinter de rouge pourpre en automne. Les variétés de Viornes de Bodante, ‘Dawn’ et ‘Charles Lamont’, sont assez proches. Toutes deux faciles de culture et rustiques (-15°C), leur croissance est moyenne et l’arbuste finit par atteindre 2,50 à 3m.

  • Ses exigences

Plantez la Viorne de Bodnante au soleil ou à mi-ombre, dans tout type de sol frais et profond. Elle peut tolérer un peu de calcaire, mais sans excès. Abritez-la des vents froids.

  • Son parfum

Son parfum surprend au cœur de l’hiver, et ses notes vanillées, mêlant l’héliotrope et l’œillet, sont particulièrement perceptibles lorsque le temps se radoucit un peu.

→ Découvrez notre large gamme de Viornes et notre fiche : Planter, tailler et entretenir les Viornes.

Le Mahonia – Faux houx

Arbuste rustique, le Mahonia offre une floraison hivernale parfumée, en grappes terminales d’un jaune lumineux, qui font ensuite place à des baies décoratives bleu nuit. Le feuillage, épais et coriace, est fortement découpé et épineux. Persistant, il se teinte joliment de rouge quand les températures baissent. Certains, comme Mahonia aquifolium ‘Apollo’, ne dépassent pas 1,50m, tandis que d’autres peuvent atteindre 5 m, tel Mahonia media ‘Charity’. Facile de culture, cet arbuste à l’allure exotique s’utilise aussi bien en massifs que sous des arbres au feuillage caduc ou même en bac.

  • Ses exigences

S’il préfère les sols neutres à acides, le Mahonia peut accepter un peu de calcaire, en particulier l’espèce aquifolium. Un terrain frais, léger et drainé lui convient parfaitement, mais il peut s’accommoder de conditions moins idéales. Au Sud, placez-le plutôt à mi-ombre ou à l’ombre tamisée. Plus au Nord il peut supporter une exposition plus ensoleillée. Dans tous les cas, évitez les sols lourds et asphyxiants.

  • Son parfum

A la fois sucré et floral, il mélange des notes de miel et de narcisse, dominées par des senteurs qui rappellent le muguet.

→ Découvrez notre sélection de Mahonias et notre fiche : Planter, tailler et entretenir les Mahonias

Le Chimonanthe – Chimonanthus praecox

Arbuste caduc au port dressé dont la floraison hivernale est l’une des plus parfumées, le Chimonanthus fleurit de Décembre à Février sur des branches nues. Ses petites clochettes jaunes d’aspect cireux, teintées de pourpre au cœur, n’apparaissent qu’après quelques années de culture. En saison, l’arbuste affiche un feuillage vert foncé et forme une masse d’environ 3 m de haut, idéal pour mettre en valeur des floraisons colorées de premier-plan. Il peut également parfumer une terrasse si vous le cultivez en pot. La variété ‘Grandiflorus’ affiche des fleurs aux coloris plus affirmés et des feuilles un peu plus longues. De croissance lente, le Chimonanthe résiste à des températures de l’ordre de -15°C.

  • Ses exigences

Le Chimonanthe accepte tout sol ordinaire, même calcaire ou lourd, tant qu’il est drainé. Il pousse aussi bien à mi-ombre qu’au soleil, mais préfère les expositions non brûlantes de la mi-journée.

  • Son parfum

Puissant et bien perceptible, même par temps frais, il est assez complexe. On y retrouve des notes de jacinthe, de miel, d’épices et de jasmin.

→ Pour tout savoir sur cet arbuste, découvrez notre fiche : « Chimonanthus : plantation, culture, taille »

Quelques astuces pour profiter des parfums au jardin

Le parfum au jardin peut être un vrai plus mais, mal employé, il peut passer inaperçu ou au contraire devenir écœurant.

Voici quelques astuces pour en profiter au maximum :

  • Utilisez des arbustes dont les fleurs parfumées s’épanouissent à différentes saisons, afin d’embaumer le jardin tout au long de l’année.
  • Si plusieurs arbustes parfumés fleurissent en même temps, ne les placez pas côte à côte. Certaines effluves se marient très mal.
  • Placez vos parfums préférés près de la maison ou d’un lieu de passage, afin d’en profiter pleinement.
  • Installez les arbustes parfumés dans l’axe des vents dominants. Les effluves vous parviennent alors plus facilement.
  • Pour les plantes au parfum réellement puissant, faites attention à ne pas risquer l’entêtement ou l’écœurement. Placés à proximité des coins de repos ou des fenêtres de la maison, ils peuvent, pour certaines personnes, devenir incommodants.
  • Sachez enfin que la puissance d’un parfum, pour une même plante, peut varier selon la température, l’hygrométrie ou même l’heure du jour (ou de la nuit). Certains jours sont donc plus propices que d’autres pour se remplir les narines.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire