Le Chimonanthus praecox est un arbuste à floraison hivernale qui reste vraiment méconnu, et c’est fort dommage ! En fleurs en ce moment, son parfum est juste divin…  Quelques plantes suffisent à embaumer toute la serre. Et je peux vous dire que par le froid qui court chez nous, un parfum pareil réchauffe le cœur… Alors comme nous, adoptez-le, que vous choisissiez la variété classique multipliée par semis ou sa sélection ‘Grandiflorus’, à fleurs légèrement plus grandes, jaune pâle au cœur acajou bien marqué. Les fleurs apparaissent à même les rameaux nus : discrètes, elles se signalent par leur parfum à des dizaines de mètres à la ronde.

Fleur de Chimonanthus praecox

Les chimonanthes sont des arbustes originaires de Chine, rustiques jusqu’à -15°C et plus. Leur floraison hivernale démarre dès décembre dans les régions les plus douces et se poursuit pendant plus d’un mois. Leur feuillage allongé, vert clair d’aspect vernissé, est caduc mais persiste longtemps sur la plante en automne. Les Chimonanthus ont un port raide et ne supportent pas très bien la taille.  Laissez-leur donc la place dont ils ont besoin pour s’exprimer dans le jardin, où ils atteindront de 3 à 4 m de hauteur à maturité. Ils sont peu exigeants sur la nature du sol ou l’exposition et réclament peu de soins. S’ils se plaisent, ils peuvent même se ressemer, vous pourrez alors en faire profiter vos voisins et amis… qui devront toutefois patienter au moins 5 ans avant d’avoir une floraison.

Fleurs de Chimnanthus sur les rameaux nus

Les fleurs du Chimonanthus apparaissent à même les branches nues, au cœur de l’hiver.