Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Penstemon : plantation, taille et entretien

Les penstemons en quelques mots

  • Les penstemons offrent une floraison vraiment abondante et qui dure longtemps !
  • Les fleurs prennent de belles couleurs, assez vives, souvent dans les tons rouge, rose, bleu ou violet…
  • Ils ont beaucoup de charme, avec un côté très naturel et léger
  • Ils se plaisent au soleil et en terrain drainant
  • Ils supportent assez bien la sécheresse

Le mot de notre Experte

Les penstemons offrent une floraison abondante et de longue durée, qui se décline dans de belles teintes, souvent vives. La plupart d’entre eux sont en fleurs de mai jusqu’aux premières gelées. On les apprécie pour leur floraison assez légère et aérée, qui apporte aux massifs de la verticalité et un côté champêtre, naturel. Ce sont des plantes qui mériteraient d’être plus connues et plus répandues dans les jardins. La plupart des variétés offrent des fleurs de couleur violet, rose ou rouge, bien qu’elles puissent aussi être bleues ou blanches. La gorge des penstemons est généralement d’une teinte plus claire, ce qui donne de superbes effets de contraste et nuances. Découvrez les Penstemons barbatus (notamment la variété ‘Coccineus’, au ton rouge éclatant), ‘Garnet’, ou hartwegii, à grandes fleurs rouges et blanches. Vous pouvez cueillir les fleurs de penstemon pour faire des bouquets ! Elles tiennent assez bien en vase.

Les penstemons ont besoin d’être installés au soleil et en terrain drainant, mais ils offriront une floraison plus abondante si le sol reste frais en été. Ce sont des plantes assez résistantes à la sécheresse et qui supportent plutôt bien les sols pauvres. Leur plus grande crainte est l’excès d’humidité en hiver. Les penstemons trouvent leur place en massif, en bordure ou en rocaille. Pour ce qui est de l’entretien, ils ont surtout besoin d’être taillés au début du printemps. Il est également préférable de couper les tiges défleuries au cours de l’été… leur floraison sera encore plus généreuse !

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Penstemon sp.

Famille : Plantaginaceae

Nom commun : Penstemon, galane

Floraison : entre mai et octobre

Hauteur : souvent entre 40 et 80 cm, parfois plus

Exposition : plein soleil ou mi-ombre

Sol : drainant, léger

Rusticité : variable, généralement entre - 5 et - 15 °C

Les Penstemons, aussi appelés galanes, sont des plantes vivaces qui offrent une longue floraison colorée. À l’état sauvage on les trouve en Amérique du Nord et centrale, principalement dans l’ouest des États-Unis et au Mexique, mais aussi au Canada et au Guatemala. Ils poussent souvent dans des zones de montagnes, mais également en plaine. On dénombre entre 250 et 300 espèces. Ils ont été hybridés en Europe depuis le début du 19e siècle (surtout en Angleterre et Allemagne), pour donner naissance à de nombreuses variétés.

Les penstemons étaient anciennement classés dans la famille des Scrophulariacées, avec les Verbascum (molènes) et Buddléias ; mais ils ont été récemment reclassés dans celle des Plantaginacées, la famille du plantain, comme les mufliers, les digitales ou les véroniques. Leur floraison rappelle d’ailleurs celle des digitales.

Le nom Penstemon viendrait du grec Penta : cinq, et stemon : étamines, en référence à la cinquième étamine stérile (les quatre autres étant fertiles), une des particularités des penstemons.

Le penstemon est une plante qui pousse rapidement. La plupart des variétés mesurent entre 40 et 80 cm de hauteur. Cependant, les penstemons barbatus peuvent dépasser un mètre de hauteur, tandis que certains sont bien plus bas : les Penstemon cardwellii, Penstemon menziesii et Penstemon rupicola ne dépassent pas 20 cm. Dans la nature, les plus grandes espèces peuvent atteindre trois mètres, et les plus petites, seulement dix centimètres de hauteur !

Bien que le penstemon porte souvent des tiges bien droites, dressées, on trouve aussi de petits penstemons rampants, au port étalé, comme le Penstemon menziesii. Les penstemons peuvent aussi avoir une forme buissonnante, et la base de leurs tiges est parfois ligneuse. Il n’est pas rare non plus que les tiges prennent une teinte assez sombre, rouge ou pourprée. C’est souvent le cas chez le Penstemon digitalis, ce qui donne un très beau contraste avec la floraison blanche. Les tiges peuvent être légèrement poilues, comme chez les Penstemons pallidus ou hirsutus.

Les penstemons ont l’avantage d’offrir une longue floraison ! Ils sont généralement en fleurs à partir de mai-juin et jusqu’aux premières gelées. Tailler les penstemons peut retarder la floraison, mais permet bien souvent de la rendre plus généreuse et plus longue.

Au moment de fleurir, le penstemon porte de longues tiges dressées, où sont rassemblées des fleurs en panicules ou grappes terminales. Celles-ci se déclinent dans des tons bleu – violet – rose – rouge, allant jusqu’au rouge bordeaux très foncé, parfois pourpre. Elles peuvent être unies ou bicolores. Il est fréquent qu’elles soient nuancées par une gorge blanche, soit d’une façon progressive, soit par une ligne nette. La gorge peut porter des traits fins dessinant des motifs, comme chez la variété ‘Souvenir d’Adrien Régnier’. Les effets de contrastes et de nuances sont souvent magnifiques ! Les fleurs peuvent aussi être entièrement blanches. Bien plus rares, on peut trouver quelques penstemons à fleurs jaunes (comme ‘Mersea Yellow’).

 

Les fleurs colorées des penstemons

La floraison des penstemons ! De gauche à droite, les variétés ‘Le Phare’, ‘Hewell Pink Bedder’ et ‘Sour Grapes’ (photo Eric Hunt)

 

Les fleurs sont tubulaires ou en forme de clochettes allongées. Elles peuvent mesurer entre 2 et 7 cm de longueur, et sont plus ou moins fines suivant les espèces. Ainsi, le Penstemon barbatus a des fleurs fines et élancées, peu ouvertes, à la différence d’autres variétés comme ‘Gloire des Quatre rues’. Les fleurs se composent de cinq pétales soudés, qui s’ouvrent en deux lèvres. La lèvre supérieure se termine en deux lobes, et l’inférieure en trois lobes. Les fleurs du Penstemon mensarum ont une forme un peu différente des autres espèces, avec les lobes de la lèvre inférieure bien plus marqués. À l’intérieur du tube de la corolle, on trouve cinq étamines, dont quatre fertiles et une stérile.

Les fleurs des penstemons ressemblent à celles des digitales, et, lorsqu’elles forment de petites clochettes, peuvent aussi faire penser aux campanules. Les variétés à grandes fleurs (comme ‘Gloire des quatre rues’) ont un aspect très « horticole ». Elles sont parfaites pour apporter beaucoup de couleur dans les massifs et mixed-borders, en association avec d’autres vivaces, mais peuvent avoir un côté « artificiel ». Celles à petites fleurs, et les penstemons botaniques en général, ont une apparence plus naturelle et spontanée. On les intégrera davantage dans des jardins de style champêtre ou naturaliste.

Les fleurs sont riches en nectar et attirent les pollinisateurs. Dans la nature, les penstemons sont pollinisés par les abeilles et les colibris.

Les feuilles des penstemons sont entières, non divisées. Elles peuvent être ovales ou lancéolées, mais ont souvent une forme allongée, assez étroite. Celles du Penstemon schoenholzeri ont une belle forme linéaire, fine, légère… mais les plus fines sont celles du Penstemon pinifolius, puisqu’elles ressemblent à des aiguilles de pin ! Les feuilles mesurent entre 4 et 12 cm de longueur, pouvant même exceptionnellement atteindre 20 cm de long. Celles des Penstemon barbatus et Penstemon digitalis sont assez grandes, dépassant 10 cm de long. Les feuilles peuvent être rattachées à la tige par un pétiole, ou sessiles (directement collées à la tige par le limbe). Elles sont opposées, c’est-à-dire disposées les unes en face des autres sur les tiges, ou verticillées (au moins trois feuilles insérées au même niveau).

Les feuilles sont généralement vertes, mais peuvent aussi prendre des teintes pourprées ou rougeâtres. Ainsi, les jeunes feuilles du Penstemon digitalis ‘Husker’s Red’ ont une couleur pourprée, très foncée. Le Penstemon ‘Dark Towers’ porte un feuillage encore plus sombre, presque noir. Chez le Penstemon grandiflorus, les feuilles sont gris-bleutées, avec une texture épaisse, presque succulente.

Suivant les variétés et le climat sous lequel vous les cultivez, les feuilles des Penstemons peuvent être caduques, persistantes ou semi-persistantes.

Les feuilles, simples et allongées, des penstemons

Le feuillage du Penstemon schoenholzeri, et les feuilles et tiges pubescentes du Penstemon hirsutus (photo Salicyna)

 

En automne, après la floraison, le penstemon forme des fruits (capsules) ovoïdes qui sèchent, brunissent, et s’ouvrent à maturité pour libérer de nombreuses petites graines.

Les penstemons sont des plantes vivaces, mais ils peuvent être cultivés comme des annuelles dans les régions les plus froides. Leur rusticité varie souvent entre – 5 et – 15 °C. Elle dépend de la variété que vous avez choisie, mais aussi du drainage du sol. Les plantes seront plus sensibles au froid dans un sol gorgé d’eau en hiver, c’est pourquoi il est important de cultiver les penstemons dans un terrain adapté, ou d’améliorer le drainage lors de la plantation. De même, installer une couche de paillage vous permettra de protéger les plantes.

Les penstemons sont des plantes qui ne vivent pas très longtemps. Généralement, ils commencent à devenir moins vigoureux après quatre ans de culture. Il est alors temps de renouveler les touffes. Vous pouvez pour cela les bouturer.

 

Les fruits et graines des penstemons

Les capsules du Penstemon pinifolius (photo Salicyna), et les graines du Penstemon digitalis

 

Les principales variétés de penstemons

Les variétés les plus populaires

Penstemon hybride Alice Hindley - Galane

Période de floraison Juil. à Nov.

Hauteur à maturité 75 cm

Il s’agit d’une plante assez haute qui porte de grandes fleurs, en forme de cloches allongées, de couleur mauve – lilas, nuancées de blanc au centre de la corolle. Une floraison très délicate !

Penstemon hybride Midnight - Galane

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité 60 cm

Le penstemon ‘Midnight’ offre en été des fleurs en clochettes, d’un violet – mauve plutôt foncé. Ses tiges teintées de pourpre portent des feuilles assez grandes, lancéolées et vert foncé, semi-persistantes.

Penstemon hybride Gloire des Quatre Rues - Galane

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 60 cm

Il s’agit d’une variété à grandes fleurs, ressemblant à celles des digitales, d’un violet – pourpré assez soutenu contrasté par une gorge blanche. Une floraison éclatante, qui attire le regard ! Son feuillage est semi-persistant.

 

Nos variétés préférées

 

Penstemon hybride Husker Red - Galane

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 65 cm

Une très belle variété aux fleurs blanches, portées par des tiges rouge bordeaux. Le feuillage est également très sombre, pourpré... Ce qui fait ressortir encore davantage la floraison lumineuse. Un superbe contraste ! Il est très rustique.

Penstemon hybride Blackbird - Galane

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité 65 cm

Cette variété offre une floraison d’un bordeaux pourpré plutôt sombre, avec des fleurs allongées, en forme de trompettes. L’intérieur de la corolle est marqué de taches blanches.

Penstemon Apple Blossom - Galane

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité 70 cm

Le Penstemon ‘Apple Blossom’ offre des fleurs d’un rose tendre, très clair, à gorge blanche. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Penstemon hybride Garnet - Galane

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité 100 cm

Cette variété porte de petites fleurs rouge vif et un feuillage étroit, plus fin que chez les autres penstemons. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS). Elle compte parmi les variétés les plus rustiques.

 

Les autres variétés à découvrir

 

Penstemon Souvenir d'Adrien Régnier - Galane

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité 50 cm

Ce penstemon porte des fleurs roses à gorge blanche, ornée de superbes traits fins de couleur pourpre. Une variété bien rustique, que l’on apprécie pour sa floraison délicate et raffinée.

Penstemon barbatus Coccineus - Galane

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité 100 cm

Il s’agit d’un penstemon à fleurs longues et fines, de couleur rouge, et au feuillage plutôt fin. Il a un côté encore plus naturel que les autres variétés, et résiste bien au froid.

Penstemon hybride Sour Grapes - Galane

Période de floraison Juil. à Nov.

Hauteur à maturité 50 cm

Cette variété porte de très jolies fleurs en clochettes, violet bleuté, nuancées de rose, qui rappellent un peu la floraison des campanules.

Plantation

Où planter ?

Plantez les penstemons de préférence au soleil, ou éventuellement à mi-ombre. L’idéal est le plein soleil, surtout si vous habitez dans le nord de la France. Dans le sud, vous pouvez vous contenter d’une exposition légèrement ombragée, car les penstemons craignent le soleil brûlant. Placez-les également à l’abri des vents froids.

Installez vos penstemons dans un terrain drainant et léger, car ils n’aiment pas les sols qui restent gorgés d’eau en hiver. Si votre terrain est argileux, il faudra apporter de la pouzzolane ou des graviers afin d’améliorer le drainage. Vous pouvez aussi planter sur une butte pour surélever la plante et éviter que l’eau ne stagne. Un sol trop lourd, qui retient l’eau, risquerait de faire pourrir les racines de la plante.

Les penstemons se plaisent dans un sol fertile, assez riche en humus. Nous vous suggérons d’apporter un peu de compost au printemps. Les variétés de rocaille ou arbustifs ont moins besoin de matière organique ; ils peuvent se contenter d’un sol pauvre et caillouteux.

Certaines variétés (surtout les plus petites, au port rampant) peuvent être installées en rocaille, dans un jardin sec ou sur un muret en pierre. Elles supportent très bien la sécheresse et les sols pauvres, peu fertiles. Vous pouvez cultiver de cette façon les Penstemon cardwellii, Penstemon hirsutus var. pygmaeus ou Penstemon pinifolius.

Si l’emplacement lui convient et que les conditions sont réunies, le penstemon sera plus résistant et demandera bien moins d’entretien. Ses deux plus grandes craintes sont le froid et l’excès d’humidité. En le plaçant sur un terrain bien drainant et à l’abri du vent, il se montrera un peu plus rustique.

Les penstemons n’apprécient pas la concurrence racinaire des autres plantes. Il vaut mieux ne pas les placer juste à côté d’arbustes, d’arbres, ou de plantes particulièrement vigoureuses.

Ils peuvent aussi être installés en pot. Cela constitue une alternative intéressante pour les variétés peu rustiques, que vous pourrez ainsi rentrer sous abri pour l’hiver.

Quand planter ?

La meilleure période pour planter le penstemon au jardin est le printemps, en avril-mai, mais il est aussi possible de le faire en automne si vous habitez une région au climat doux.

Comment planter ?

Plantez les penstemons en groupe pour un créer un bel effet de masse, en installant au minimum trois ou cinq plants ensemble. Respectez 30 à 40 cm de distance entre chacun, un peu moins pour les variétés les plus compactes.

  1. Placez la motte à tremper dans une bassine remplie d’eau, pendant 10-15 minutes.
  2. Pendant ce temps, creusez un trou de deux à trois fois la taille de la motte.
  3. Ameublissez le fond du trou de plantation, et apportez des matériaux drainants. Ajoutez également un peu de compost bien décomposé, que vous mélangerez à la terre.
  4. Posez la motte dans le trou de plantation, et replacez la terre tout autour.
  5. Arrosez généreusement.
  6. Placez une couche de paillage au pied de vos penstemons.

Arrosez régulièrement, au moins une fois par semaine, durant la première année. Vous pourrez ensuite réduire les arrosages.

 

Découvrez aussi nos conseils vidéo – Comment planter les vivaces ?

 

Les penstemons s’adaptent plutôt bien à une culture en pot ou bac. Placez une couche de drainage au fond, puis déposez le terreau, installez la plante et arrosez.

Entretien du Penstemon

Les penstemons nécessitent globalement assez peu d’entretien. Arrosez de temps en temps dans les mois qui suivent la plantation, le temps que la plante s’installe. Si vous les cultivez en pot, vous devrez effectuer des arrosages un peu plus fréquents, car le substrat sèche vite. Bien que ce soient des plantes qui résistent assez bien à la sécheresse, il est préférable de maintenir un sol frais en été, pour qu’elles continuent à offrir une abondante floraison. Attention néanmoins aux excès d’eau, qui risqueraient de faire pourrir les racines. Pour que le sol reste frais plus longtemps, vous pouvez installer un paillage, qui empêchera également la pousse des mauvaises herbes. Dans tous les cas, nous conseillons d’apporter une épaisse couche de paillage en fin d’automne, pour protéger la plante du froid.

Il peut arriver que les tiges se plient sous le poids des fleurs. Pour éviter ce problème, vous pouvez les tailler pour avoir un port plus compact et ramifié, installer un tuteurage, ou les coincer entre des plantes au port rigide, contre un mur ou d’autres éléments qui les retiendront.

Il est préférable d’apporter au printemps un peu de compost bien décomposé. Déposez-le au pied de la plante, et intégrez-le superficiellement au sol par un léger griffage. Vous pouvez aussi apporter un engrais organique (corne broyée, sang séché, guano…)

Les penstemons sont des plantes à durée de vie courte ; généralement ils deviennent moins vigoureux au bout de quatre années passées au jardin. Il vaut mieux les renouveler tous les trois à quatre ans. Leur faible longévité est compensée par le fait qu’ils se bouturent très facilement ! Vous pouvez aussi diviser les touffes au printemps.

Nous vous conseillons de tailler les penstemons, afin de maintenir des plants vigoureux, touffus et florifères. Cela encourage la plante à se ramifier et à produire de nouvelles pousses, tout en prolongeant sa durée de vie. Ne le faites pas en automne, car les anciennes tiges et feuilles protègent la touffe du froid, mais attendez plutôt le début du printemps pour intervenir, lorsque les premières pousses commencent à apparaître. Vous pouvez rabattre sévèrement (à 5-10 cm de la souche) les variétés les plus vigoureuses, et tailler à 20-30 cm les autres. La plante produira bientôt de nouvelles pousses. En plein été, coupez les tiges florales fanées, afin d’encourager l’émergence de nouvelles fleurs.

Globalement, les penstemons sont peu sensibles aux maladies. Il peut néanmoins être atteint par l’oïdium, une maladie cryptogamique qui se caractérise par l’apparition d’un feutrage blanc sur les feuilles. Nous vous conseillons de traiter en pulvérisant du soufre. Vous pouvez aussi utiliser une infusion d’ail ou du purin de prêles. Attention également aux limaces et escargots qui grignotent les jeunes pousses. Vous pouvez protéger vos plantes en déposant de la cendre ou des copeaux de bois tout autour, pour éviter qu’ils s’en approchent. Le penstemon peut aussi être attaqué par les nématodes.

 

La floraison du Penstemon 'Strawberry and Cream'

 

Multiplication : bouturage, divisision et semis

Comme les penstemons ne sont pas toujours très rustiques, les multiplier régulièrement vous permet de conserver vos variétés et de pouvoir les replanter si jamais elles ne survivent pas à l’hiver. Le bouturage est la meilleure technique pour cela. Vous pouvez aussi les diviser ou les semer, et quelques espèces semi-ligneuses peuvent être marcottées.

Bouturage

Le bouturage est la technique la plus simple et la plus fiable pour multiplier les penstémons. Faites-le en été, vers le mois d’août.

  1. Prélevez une section d’une dizaine de centimètres de longueur sur une tige sans fleurs. Coupez de façon nette juste en dessous d’un nœud (point d’insertion des feuilles sur la tige).
  2. Supprimez les feuilles situées au bas de la tige, pour ne laisser que deux ou trois feuilles sur la partie supérieure.
  3. Remplissez un pot d’un mélange de terreau et sable, éventuellement avec de la vermiculite, puis arrosez pour l’humidifier.
  4. Trempez la base de la tige dans de l’hormone de bouturage.
  5. Faites un trou dans le substrat, par exemple à l’aide d’un crayon ou d’une petite tige en bois.
  6. Placez la bouture dans le trou.
  7. Tassez tout autour, pour assurer un bon contact entre la bouture et le substrat.
  8. Installez le pot sous abri et à un emplacement lumineux, sans soleil direct.

Le substrat ne doit pas se dessécher tant que la bouture n’a pas développé ses racines. Vous pourrez installer les jeunes plants au jardin au printemps suivant.

Division

Au fil des années, les penstémons, notamment les variétés rampantes, deviennent parfois moins touffus et ont tendance à s’épuiser, fleurir de moins en moins. Il est alors préférable de les diviser, afin de régénérer les touffes. Faites-le au printemps, au mois d’avril. Certaines espèces se divisent plus facilement que d’autres. Si votre plante n’est pas adaptée, préférez la multiplier par bouturage.

Repérez une touffe bien volumineuse, et regardez si toutes les racines partent du même endroit, ou si la plante se sépare en plusieurs rosettes : dans ce cas, sa division sera assez facile. Déterrez la touffe, puis séparez-la en plusieurs fragments, avec à chaque fois au moins une rosette de feuilles et des racines. Replantez aussitôt les fragments à un autre emplacement, ou en pot. Arrosez généreusement.

Continuez à arroser de façon régulière.

Semis

Le semis de Penstemon est plus délicat et demande plus de temps que le bouturage. Chez certaines espèces, les graines peuvent mettre longtemps, plusieurs mois voire plusieurs années, avant de germer. Réservez le semis aux espèces botaniques. La meilleure époque se situe entre la fin d’hiver et le début du printemps, vers le mois de mars.

En général, les graines de Penstemon germent mieux après avoir été stockées au sec pendant au moins six mois. De plus, certaines espèces ont besoin, avant le semis, que les graines soient stratifiées. Pour cela, placez-les dans du sable humide, que vous laisserez au réfrigérateur (ou en extérieur l’hiver) pour quelques semaines.

  • Sans stratification, vous pouvez remplir un pot de terreau mélangé à du sable, puis semer les graines et les recouvrir. Utilisez du terreau tamisé.
  • Si vous les avez stratifiées, sortez-les du réfrigérateur dès qu’elles commencent à germer, puis replantez-les dans des pots remplis de substrat.
  • Arrosez.
  • Placez les pots sous châssis, à un emplacement lumineux.

Vous pourrez les installer au jardin en début d’été, vers le mois de juin.

Associer les penstemons au jardin

Les penstemons et leurs teintes éclatantes sont parfaits pour apporter de la vitalité au jardin. Et ils se marient très bien avec d’autres vivaces à floraison estivale… Profitez-en pour composer des massifs ou mixed-borders colorés ! Vous pouvez les planter en association avec des achillées, géraniums vivaces… et avec la floraison colorée des asters et de l’Echinacea purpurea, pour un jardin fleuri jusqu’en automne ! Vous pouvez aussi associer le penstemon avec l’agastache, qui fleurit longtemps et a des conditions de culture assez proches. Et pour une ambiance délicate et romantique, n’hésitez pas à planter les penstemons aux côtés de quelques rosiers ; leurs couleurs de floraison s’accorderont aisément.

Les Penstemons se marient très bien avec les graminées, comme les Pennisetums ou Stipa tenuifolia. Ce sont, elles aussi, des plantes qui apprécient le soleil et supportent bien la sécheresse. Utilisez-les ensemble pour créer un jardin au style champêtre, sauvage, et donner à vos massifs un air de prairie fleurie ! Créez un apparent désordre où les tiges s’entremêlent, un massif à l’allure spontanée, vivante, libre ! Insérez parmi les penstemons et graminées quelques fleurs colorées, comme le Gaura lindheimeri, la knautie (Knautia arvensis), ou les Sanguisorbes – notamment Sanguisorba minor, qui tolère assez bien la sécheresse. Profitez également des cosmos et de leur floraison légère et abondante !

Les penstemons trouvent facilement leur place dans un jardin sec ou un jardin de graviers. Intégrez là encore quelques touffes de graminées, ainsi que des tanaisies, armoises, verveines de Buenos Aires, campanules des Carpates (Campanula carpatica) ou Centranthus ruber. Les penstémons les plus petits, notamment ceux au port tapissant, trouveront leur place dans les rocailles ou sur les murets, en association avec des sédums, joubarbes, Campanula muralis ou Phlox paniculata,

Une idée d'association avec des penstemons

Intégrez les penstemons à un massif avec d’autres floraisons légères et colorées ! Association avec Sanguisorba ‘Red Tip’, Pennisetum et Epilobium album /Penstemon ‘Gloire des Quatre Rues’ / Pennisetum setaceum ‘Rubrum’ / Achillea ‘Terracotta’

 

Questions fréquentes

Mon penstemon fleurit de moins en moins, il semble s’épuiser... Que faire ?

Il est conseillé de tailler le penstemon en fin d’hiver, car cela favorise l’émission de nouvelles pousses et redonne de la vigueur à la plante. Les tailles peuvent retarder la floraison, mais elles rendent celle-ci plus généreuse. De même, en été, taillez les tiges défleuries, pour que la plante produise de nouvelles fleurs. Vous pouvez aussi le diviser. Les penstemons sont des plantes vivaces à durée de vie courte : nous conseillons de renouveler les plants en moyenne tous les quatre ans.

J’habite une région au climat rigoureux... Que faire pour que mon penstemon résiste à l’hiver ?

Commencez par choisir les variétés les plus rustiques. Apportez une bonne couche de paillage en automne, qui le protégera du froid. Placez-le à l’abri du vent, sur un terrain parfaitement drainé. Il est très important que le sol ne soit pas gorgé d’eau en hiver. Et faites des boutures, pour conserver la variété si jamais vous la perdez ! Vous pouvez aussi cultiver votre penstemon en bac et le rentrer pour l’hiver sous un abri hors gel.

Ressources utiles

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Penstemon : plantation, taille et entretien »

  • Capucine

    Bonjour,
    Article très intéressant comme toujours. J' ai des penstemons dans mon jardin notamment la même variété en deux exemplaires(bouture). Un pied situé à mi-ombre dans un terrain argileux ( magnifique), il a 8 ans , un autre planté dans la partie ensoleillée sous un chêne il a plus de 10 ans. Mes seuls soins consistent en une taille assez sévère en mars , l' enlèvement des fleurs fanées et l'arrosage en temps de canicule. J'habite dans le sud-ouest de la France aux étés très secs. Je pense que suite à votre article je vais tenter d'autres variétés dans d'autres situations

    Répondre
  • Marie-Joëlle

    Merci pour cet excellent article très complet. qui répond à toutes les questions que je me posais sur la taille d'entretien.
    Une remarque sur le bouturage.: J'ai réussi plusieurs fois à bouturer mon penstemon en mettant des tiges coupées dans l'eau d' un vase après avoir enlevé les feuilles dans l'eau . Des racines se sont formées et j'ai planté les tiges dans du terreau.

    Répondre
Laisser un commentaire