Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Pastèque : semer, planter, cultiver, récolter

La pastèque en quelques mots

  • La pastèque est un légume-fruit de la famille des Cucurbitacées, très apprécié en été pour son côté rafraîchissant et sucré.
  • Pour donner de bons fruits, la pastèque a besoin d’une longue période de chaleur et de soleil, davantage que le melon.
  • Sa culture est préférable dans le Midi de la France, plus au nord il est recommandé de la cultiver sous serre.
  • Elle se sème dès la mi-mars en godet et au chaud, pour être plantée au jardin après les derniers risques de gelées à la mi-mai.
  • La pastèque se récolte à partir de juillet ou août et donne de nouveaux fruits pendant environ deux mois.

Le mot de notre expert

La pastèque est un légume-fruit rafraîchissant et désaltérant de la famille des Cucurbitacées, cultivée avant l’ère chrétienne dans la vallée du Nil comme le prouvent les fresques des tombeaux des pharaons. C’est un légume très exigeant en chaleur, soleil et en eau : C’est pourquoi en France elle est surtout produite en région PACA et en Occitanie. S’il est plus facile et recommandé de la cultiver dans ces régions, elle pousse également plus au Nord. Dans ces régions plus tempérées, il est recommandé de la cultiver sous serre ou de choisir des variétés mieux adaptées comme ‘Premier Rayon de Lune’ et ‘Sugar Baby’. Sinon n’hésitez pas à tester ‘Charleston Grey’, aux gros fruits pouvant atteindre 15kg ou encore ‘Crimson Sweet’, une variété résistante a deux cryptogames communs et aux fruits pesant jusqu’à 10 kg.

Une autre exigence commune à la famille des Cucurbitacées, la terre doit être riche en matières organiques pour donner de beaux plants et des fruits volumineux. Une terre légère, à dominance sableuse ou limoneuse sera préférable, elle sera maintenue fraiche pour une croissance optimale des plants. Dé préférence, vous obtiendrez vos plants à partir de graines qui se sèment à partir de la mi-mars à l’intérieur et au chaud. Les plants obtenus sont repiqués au jardin après les risques de dernières gelées. Les premiers fruits se récolteront en juillet dans les régions les plus méridionales, et en août plus au nord.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Citrillus lanatus

Famille : Cucurbitacées

Nom commun : Pastèque - Melon d'eau

Type : Annuelle

Faculté germinative : 5 ans en moyenne (parfois jusqu'à 10 ans)

Exposition : Soleil

Sol : Riche, meuble, profond, frais en été

Rusticité : 0°C

La pastèque est une plante originaire d’Afrique, elle était cultivée avant l’ère chrétienne dans la vallée du Nil comme le prouvent les fresques des tombeaux des pharaons. A partir du Nil elle s’est répandue dans diverses régions sur les bords de la Méditerranée. Ce n’est qu’au XIXème siècle que des explorateurs découvrent pour la première fois des pastèques sauvages occupant de grandes zones dans le centre de l’Afrique. Elle fût ainsi cultivée dans les régions méridionales de la Russie, en Asie, au Proche et Moyen Orient.

La pastèque, Citrillus lanatus, est une plante herbacée annuelle de la famille des Cucurbitacées.

On distingue trois types de pastèques :

  1. Les pastèques à chair amère, cultivées pour leurs graines à griller.
  2. Les pastèques à confiture ou gigérines, à chair blanche non sucrée, aux pépins rouges ou verts, comestibles uniquement cuites.
  3. Les pastèques à chair sucrée, consommées pour leur chair sucrée, rouge ou jaune, crue.

La pastèque est une plante qui émet des tiges rampantes pouvant s’étendre sur plusieurs mètres. La présence de vrilles permet à la plante de s’accrocher à des supports afin de s’étendre à la verticale. Les feuilles, triangulaires, sont découpées et plus petites que les feuilles de melons et des autres courges. La plante est monoïque, c’est-à-dire qu’un plant porte à la fois des fleurs mâles et des fleurs femelles. Celles-ci forment des corolles jaune pâle. Le fruit, botaniquement parlant, est une baie qui selon les variétés est de forme sphérique plus ou moins oblong, de couleur vert uni ou marbré, de taille variable et de poids moyen de 3 à 4 kg, de couleur de chair jaune ou rouge.

Au niveau de la pollinisation, les fleurs sont entomophiles, ce sont les insectes, surtout les abeilles, qui assurent le transport du pollen entre les fleurs mâles et les fleurs femelles. Les fécondations croisées sont prédominantes, bien qu’un plant puisse être auto-fécondé. Les pastèques sans pépins sont des variétés triploïdes issues de croisements forcés qui donnent des variétés stériles, puisque sans pépins.

De gauche à droite : Corolle de la fleur de pastèque à 5 pétales – Une fleur mâle – Une fleur femelle – Une jeune pastèque en cours de croissance – Une pastèque proche de la maturité – Graines de pastèques dans la chair.

Les variétés de pastèque

Voici notre sélection de différentes variétés de pastèques et de gigérines (utilisées pour la confiture). Mon conseil : optez plutôt pour des variétés à petits fruits si vous cultivez dans une région au nord de la Loire.

Pastèque Crimson Sweet Bio

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité
30 cm

La pastèque Crimson Sweet est une variété aux fruits pesant jusqu’à 10 kg, à peau vert clair marbrée de sombre et à chair rouge intense, de saveur très sucrée et bien juteuse. Semi-précoce, elle résiste aussi à la fusariose et l'anthracnose.

Pastèque Charleston Grey NT (Melon d'eau) - Ferme de Sainte Marthe


Hauteur à maturité
60 cm

La pastèque Charleston Grey est une variété productive, aux gros fruits à peau verte marbrée, à chair rouge foncé, ferme, sucrée et juteuse pouvant peser jusqu’à 15 kg ! Elle est résistante à la chaleur et aux maladies.

Pastèque Sugar Baby - Citrullus lanatus

Période de floraison Mai à Sept.

Hauteur à maturité
60 cm

La pastèque Sugar Baby est une variété à « petits » fruits cylindriques et lisses à la chair rouge sucrée, aqueuse et fondante. Chaque petit fruit pèse tout de même de 2 à 3 kg ! C’est une variété avec peu de pépins.

Pastèque Valentina, La Dolcissima - Citrullus lanatus

Période de floraison Mai à Sept.

Hauteur à maturité
60 cm

La Pastèque Valentina est une variété qui produit de gros fruits ronds de couleur vert foncé pesant de 7 à 10 kg, à chair rouge, ferme et sucrée. Une variété de vigueur moyenne qui a l’avantage de bien résister à la chaleur.

Pastèque Sugar Baby - Vilmorin

Période de floraison Mai à Sept.

Hauteur à maturité
60 cm

La Pastèque Sugar Baby est une variété précoce et à fruits de taille moyenne dont la culture est plus adaptée au Nord de la France. Les fruits ronds pèsent de 2 à 3 kg, ils sont à chair rouge et de saveur sucrée. C’est une plante qui ne nécessite pas de taille.

Pastèque à Graine Rouge à confire à chair verte Bio - Ferme de Sainte Marthe

Période de floraison Mai à Sept.

Hauteur à maturité
60 cm

La Pastèque à graine rouge à confire à chair verte est une variété de Gigérine qui produit de gros fruits de 30 à 40 cm de diamètre à la chair verte sucrée et parfumée, adaptée à la préparation de confitures. Elle donne de bons rendements même en climat doux.

Semer la pastèque

Où et quand semer la pastèque ?

La pastèque se sème dans toute la France métropolitaine, hormis en climat trop froid comme en montagne. Elle donne de meilleurs fruits dans le sud de la France mais peut très bien donner au Nord de la Loire en la cultivant toutefois sous serre de préférence.

La pastèque se sème en préparant des plants au chaud, dans une pièce lumineuse de la maison ou dans une serre à plus de 20°C pour une bonne germination. Ces plants seront transplantés plus tard au jardin. La pastèque se sème aussi directement en pleine terre, en climat chaud.

On sème la pastèque :

  • à partir de la mi-mars à fin avril en godets et au chaud.
  • de fin avril à fin mai directement en pleine terre.

Comment semer la pastèque ?

Préparation de plants :

  1. Remplissez des pots ou godets d’un terreau spécial semis.
  2. Disposez deux graines par godet en les enfonçant à une profondeur d’environ 1 cm et recouvrez de terreau.
  3. Procédez à un premier arrosage.
  4. Conservez au chaud et à la lumière (sur le rebord d’une fenêtre), à une température d’environ 20 °C et maintenez le substrat humide jusqu’à la levée.
  5. Lorsque les deux vraies premières feuilles (les cotylédons ne comptent pas) sont bien développées, éclaircissez en gardant le plus beau des deux plants ou séparez les deux plants et rempotez-les dans des godets individuels.

Semis direct en en place :

  1. Semez en poquets de 2 à 3 graines en les enfonçant à une profondeur d’environ 1 à 2 centimètre.
  2. Respectez une distance entre les futurs plants d’un mètre en tous sens.
  3. Procéder à un premier arrosage
  4. Lorsque les plants sont suffisamment développés, éclaircissez chaque poquet en ne conservant que le plus beau des plants. Vous pouvez éventuellement transplanter ailleurs les plants éclaircis, s’ils sont assez robustes !

Planter la pastèque

Quand planter les pastèques ?

Les pastèques se plantent à partir de la mi-mai, après les Saints de Glace dans les régions les plus sensibles au froid. La plantation peut intervenir plus tôt dans certaines régions comme le Midi, selon les conditions météorologiques de l’année. La période de plantation peut s’étendre jusqu’à fin du mois de juin.

Comment planter les pastèques?

Les pastèques aiment trouver un sol riche en nutriments, elles ont besoin de beaucoup de chaleur pour pouvoir bien fructifier. Il leur faut donc un emplacement à la fois très ensoleillé et abrité de vents froids.

Elles se plantent à une distance d’1 m en tous sens.

Pour bien planter vos pastèques :

  1. Préparez un trou de plantation de la profondeur de la motte.
  2. Placez le plant de pastèque et ramener la terre, le collet ne doit pas être enterré.
  3. Tassez légèrement et faire une petite cuvette autour du plant afin de concentrer l’arrosage au niveau des racines.
  4. Arrosez au goulot de l’arrosoir après la plantation.

Culture, entretien et associations

La pastèque apprécie une terre fraîche en permanence, riche en matières organiques, légère. Elle produira mieux dans une terre à dominante sableuse ou limoneuse. La pastèque demande un apport de compost mûr d’environ 3 kg/m².

Comme elle apprécie un sol frais, les arrosages doivent être fréquents. Pour aider à maintenir un sol frais, n’hésitez pas à pailler généreusement la terre, une fois que les plants sont suffisamment robustes pour résister aux éventuels passages de gastéropodes. A l’approche de la récolte diminuez les arrosages pour concentrer la saveur dans le fruit et éviter qu’il n’éclate.

Procédez à des binages et des sarclages réguliers, avant la mise en place du paillis.

Comme la pastèque aime la chaleur, il est utile de chercher à la concentrer, surtout dans les régions les plus fraîches ou si les conditions météo de l’année ne sont pas bénéfiques. Pour cela disposez des ardoises ou des tuiles afin de concentrer la chaleur au niveau des pieds des pastèques.

Il est utile de procéder à une taille si le plant devient trop vigoureux. Cette taille permet de concentrer l’apport de la sève sur quelques fruits par plants.

Du point de vue des associations la pastèque se plaît à proximité des haricots, de la pomme de terre, de la tomate, des choux et d’autres courges ou melons rampants.

Les maladies et ravageurs

La pastèque est une culture qui ne pose généralement pas de problèmes. Les pucerons peuvent envahir les plants, mais c’est souvent à cause d’une une fertilisation trop conséquente. Le choix d’une fertilisation avec un compost bien mûr suffit généralement à prévenir ce problème.

La pastèque peut être sujette à l’oïdium, une maladie cryptogamique qui se manifeste par un feutrage blanc sur le feuillage. Les feuilles se dessèchent, la production diminue. En cas de forte attaque l’oïdium peut conduire à la mort des plantes. Cette maladie arrive fréquemment en fin de saison, il est inutile d’intervenir à cette période. En revanche, si la maladie se manifeste à un stade plus précoce, il est nécessaire d’intervenir pour sauver vos plants.

→ A lire, notre fiche conseils pour prévenir et traiter l’oïdium.

Récolter et conserver les pastèques du potager

Les pastèques se récoltent au fur et à mesure des besoins à partir de juillet dans les régions les plus méridionales de la France métropolitaine, pour les autres elles démarrent en août. Un même pied continue à donner durant deux à trois mois après la première récolte.

La pastèque est un fruit non climactérique, c’est à dire qu’il cesse de mûrir après récolte.

Comment reconnaître alors le bon stade pour ramasser le fruit ? Une fois la pastèque bien formée, la reconnaissance de sa maturité se fait à l’oreille… Tapotez le dessus et écoutez. Si elle « sonne creux », c’est me signe qu’elle est prête à être récoltée ! Un autres signes de maturité peut être quand son pédoncule s’assèche et son épiderme durcit.

La pastèque entière se conserve de deux à trois semaines à température de 13°C, ensuite sa chair devient farineuse. Elle se conserve aussi au réfrigérateur mais le froid agit sur les antioxydants qui continuent à se synthétiser après récolte.

Utilisation et apports nutritionnels

La pastèque est surtout consommée nature et seule, coupée en tranches ou en dés. Accompagnez-la en salade de fruits avec des dés de melons ou des fruits exotiques ainsi que quelques feuilles d’herbes aromatiques, comme de la menthe pour apporter plus de fraicheur. Elle accompagne aussi des fromages comme de la feta avec du basilic. On en fait également de très bonnes confitures. Quant aux graines, elles se cuisinent comme les graines de courges, une fois lavées et sèches, passez-les quelques minutes au four bien chaud ou à la poêle, assaisonnez-les d’une pincée de fleur de sel.

La pastèque est très riche en eau, c’est d’ailleurs le principal constituant de ce fruit, en effet pour 100 g de chair on compte 91 g d’eau ! Elle est donc très hydratante et désaltérante. Second constituant, les glucides. Elle contient ensuite différents vitamines ( A,B,C), minéraux et oligo-éléments (calcium, magnésium, fer), polyphénols, mais toujours en petite quantité. La vitamine C sort un peu du lot représentant 12% (pour 100 g) de la valeur nutritionnelle de référence, elle est ainsi légèrement antiscorbutique.

Questions fréquentes des jardiniers

Pourquoi mes plants de pastèque végètent-ils ?

Les facteurs qui expliquent qu'un plant de pastèque pousse mal sont multiples.
La pastèque est un légume exigeant qui demande beaucoup de chaleur, de soleil, une terre riche en matières organiques et de la régularité dans les arrosages. Dans les régions septentrionales de la France métropolitaine, cultiver sous serre assure de meilleurs chances de réussite.
A l'inverse, une plantation trop tardive avec de fortes chaleurs, peut limiter le développement des plants, veillez dans ce cas à ce que le sol soit frais et paillé pour que les racines puissent se développer convenablement.

Ressources utiles

Découvrez dans notre boutique en ligne notre gamme de graines de pastèque.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire