Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Hélianthème : plantation, conseils de culture

L'Hélianthème en quelques mots

  • L’Hélianthème est le cousin miniature du ciste, en plus rustique !
  • Il forme un buisson nain très florifère à feuilles persistantes ou semi-persistantes argentées ou vertes
  • Il offre du printemps à l’automne, une profusion de fleurs légères comme de la soie chiffonnée, roses pastel, rouges cerise, jaunes soufre, blanches ou oranges
  • Habitué des garrigues, il pousse en plein soleil et uniquement en sol bien drainé, plutôt calcaire
  • Un arbrisseau sans souci, ultra robuste, incontournable pour ensoleiller un jardin sec et de gravier, en rocaille, massif ou même en pot

Le mot de notre experte

Si pour les amateurs de plantes, l’Hélianthème évoque un petit arbuste des garrigues très proche du ciste, pour d’autres, cette « fleur du soleil » rime avec traiteur, gamme de produits naturels ou boutique bio à la Rochelle !

D’avril à septembre, avec ses délicates fleurs chiffonnées, ce buisson parfois très tapissant, apporte fraîcheur ou vivacité dans un jardin de sol calcaireou minéral.

Hélianthème rouge, rose, jaune ou blanc, tous sont à adopter pour leur floraison généreuse et leur grande facilité d’entretien.

Rustique jusqu’à -20°C, il s’épanouit au soleil et apprécie les jardins pierreux et les terres arides où peu de plantes acceptent de pousser et dans lesquelles il se montrera bien peu exigeant.

Découvrez nos Hélianthèmes et leurs nombreux cultivars très colorés, ces arbustes nains très florifères, indispensables aussi bien en plante de rocaille qu’en couvre-sol, en massif ou encore en pot !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Helianthemum

Famille : Cistacées

Nom(s) commun(s) : Hélianthème

Floraison : d'avril-mai jusqu’à septembre

Hauteur : 0,15 à 0,50 m

Exposition : Soleil

Sol : calcaire, neutre, bien drainé

Rusticité : -15°C-20°C

Appartenant à la famille des cistacées, tout comme les cistes,  l’Hélianthème est un sous-arbrisseau vivant dans les prairies alpines et rocailleuses, jusqu’à 1 500 m d’altitude, d’Amérique, d’Europe et du pourtour méditerranéen, notamment des Baléares.

Le genre Hélianthemum compte plus d’une centaine d’espèces qui ont donné de nombreux hybrides, principalement de l’Helianthemum nummularium (l’hélianthème commun) et de l’Helianthemum appeninum. Dans nos jardins, ces espèces botaniques sont peu cultivées et on rencontre essentiellement leurs innombrables cultivars très colorés à fleurs blanches, oranges, rouges comme ‘Hartswood Ruby’, roses, ou encore jaunes comme ‘Whisley Primrose’.

De croissance normale, il forme un petit buisson touffu de branches fines et ligneuses, au port très étalé, parfois très bas, en coussin haut de 20 à 40 cm, pouvant s’étaler sur le sol jusqu’à 80 cm.

Son feuillage persistant ou semi-persistant en région très froide, composé de toutes petites feuilles de 0,5 à 5 cm, opposées, oblongues, linéaires, est porté par des rameaux duveteux.

Le feuillage revêtu de petits poils blancs au revers ou légèrement luisant, est le plus souvent d’un beau vert-argenté, parfois vert assez clair.

Hélianthème commun

Helianthemum nummularium – illustration botanique

Cette végétation aux reflets cendrés met en valeur l’abondante et lumineuse floraison estivale.  Le buisson se couvre alors d’une profusion de fleurs qui se renouvellent d’avril-mai à septembre. Groupés en cymes à l’extrémité de rameaux, les boutons floraux inclinés vers le sol s’ouvrent en petites fleurs en coupe plate simples ou doubles de 0,5 cm à 3 cm de diamètre. Elles sont formées de cinq pétales soyeux, légèrement chiffonnés comme du papier de soie et ornés d’un large halo et de macules contrastés autour d’un cœur d’étamines jaune d’or à orangé.

Les fleurs se referment en fin d’après-midi, ne s’ouvrant qu’à la faveur d’un fort ensoleillement, ce qui a valu à l’Helianthemum son surnom de « fleur du soleil », à moins que ce ne soit pour le coloris généralement jaune doré ou jaune soufré qu’elles arborent.

Mais à l’issue d’heureuses hybridations, les cultivars déclinent désormais des teintes allant du blanc pur au rouge rubis ou cerise en passant par toutes les nuances de rose ou d’orange.

Cette floraison légère comme de la soie est éphémère : les fleurs fugaces de l’Hélianthème ne vivent que quelques jours mais elles sont remplacées sans cesse par d’autres durant tout l’été.

Ce renouvellement permanent attire les abeilles, les papillons et autres insectes pollinisateurs.

De culture très facile et sans entretien, l’Hélianthème est rustique et supporte le froid de -15°C à -20°C. Sous-arbrisseau des garrigues caillouteuses par excellence, il pousse dans les terrains ingrats secs, rocailleux et pauvres parfaitement drainés, où l’eau ne stagne pas. Armé contre la sécheresse et le vent salé, il exige le plein soleil et un emplacement chaud.

Cette plante de rocaille sèche est également parfaite pour fleurir un talus ensoleillé, le dessus d’un muret, les interstices d’un dallage, une bordure ou un massif de vivaces. L’Hélianthème est souvent également utilisé pour la constitution de murs végétaux.  La culture en pots ou en bacs sur une terrasse ou un balcon bien exposé lui convient aussi très bien.

Principales espèces et variétés

Si les espèces d’hélianthème avoisinent la centaine, dans nos jardins, on rencontre principalement les hybrides de  l’hélianthème des Apennins (Helianthemum appeninum) et de l’hélianthème commun (Helianthemum nummularium), tous très intéressants pour les rocailles des jardins secs.

Si la plupart des hélianthèmes botaniques portent des fleurs blanches ou d’un beau jaune soufré, leurs nombreux cultivars offrent désormais une palette très colorée allant du rose pastel au rouge cerise ou orangé.

Les plus populaires

Hélianthème Wisley Primrose

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité 25 cm

Cet hélianthème hybride forme un joli couvre-sol très florifère. Il ensoleillera la rocaille, les bordures et les massifs d’été.

Helianthemum Ben Fhada - Hélianthème jaune vif à cœur orange en godet de 8 cm

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité 20 cm

Une variété brillante et florifère, très tapissante. A planter à l’envie sur un talus ensoleillé, en cascade sur un muret, dans un dallage, en pots ou en bacs.

Helianthemum Ben Hope - Hélianthème rose carminé.

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 20 cm

Avec ses fleurs roses, il formera un joli couvre-sol pour les zones très ensoleillées et un peu sèches du jardin. En rocaille ou en pot, il se montera de plus très florifère !

Helianthemum The Bride - Hélianthème blanc et or

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité 20 cm

Compact et couvre-sol, il offre une éblouissante et abondante floraison estivale blanche et or. Du plus bel effet au premier plan de massifs de vivaces ou de plates-bandes surélevées.

 

Nos préférées

Helianthemum Hartswood Ruby - Hélianthème rouge framboise et rubis en godet de 9 cm

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité 20 cm

Une variété compacte et tapissante, remarquable par sa floraison estivale rouge framboise et rubis. Elle embrasera de ses couleurs intenses les bordures de massifs ou les rocailles !

Helianthemum Tomato Red - Hélianthème

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité 25 cm

Une variété au coloris unique orange nuancé de rouge. Elle confère beaucoup de vivacité aux jardins rocailleux, en bordure ou en pot.

Collection 6 Hélianthèmes

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité 20 cm

Une belle collection d’hélianthèmes blanc, jaune et rose framboise. Parfait pour illuminer les bordures et rocailles.

Helianthemum Orange Double - Hélianthème

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité 15 cm

Une nouvelle variété élégante, au coloris original doux et chaud. Idéale en rocaille, sur un talus sec, ou en jardinière.

Helianthemum Sulphureum Plenum

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité 15 cm

Parée de petites fleurs doubles en pompons jaune soufre, cette variété animera la rocaille, les bordures et les terrasses ensoleillés.

Plantation

Où planter l’Hélianthème ?

L’Hélianthème est un sous-arbrisseau typiquement méditerranéen qui pousse tout seul en climat sec et chaud et qui tolère bien les embruns des bords de mer. Il supporte donc sans broncher les situations plein sud et brûlantes. Cependant, contrairement à son cousin le Ciste, il résiste parfaitement au froid jusqu’à -15° -20°C et se cultive dans toutes nos régions.

En revanche, il tolère mal les terrains lourds et humides en hiver, compacts, dans lesquels il ne survivra pas.

Plantez-le en plein soleil, dans un sol de préférence calcaire, parfaitement drainé où l’eau ne stagne jamais.

C’est la plante par excellence des jardins rocailleux. En isolé ou en groupe, il s’utilise en massifs de vivaces, en plates-bandes, rocailles ou encore couvre-sol en bordure d’allée ou d’un muret ou pour fleurir un dallage. La culture en grands pots ou en jardinières est possible sur les terrasses. C’est une plante utile pour constituer des murs végétaux et des toitures végétalisées.

Quand planter l’Hélianthemum ?

La plantation de l’Hélianthème se fait au printemps en mars-avril après les dernières gelées ou en automne, de septembre à novembre.

Comment planter un Hélianthème ?

Si votre sol retient l’humidité, allégez-le avec quelques poignées de cailloux, un peu d’humus et de sable et plantez votre Hélianthème en haut d’une butte où l’eau ne stagnera pas. Pour une plantation en groupe, comptez environ 7 pieds au m2 et espacez-les de 0,40 à 0,60 m environ.

  • En pleine terre 
  • Creusez un trou de 2 à 3 fois le volume de la motte
  • Faites un épais lit de graviers au fond du trou
  • Plantez l’arbuste au niveau du collet
  • Comblez le trou avec un mélange de terreau ou compost et de sable grossier en maintenant l’arbuste bien droit
  • Tassez légèrement avec le pied
  • Arrosez copieusement

Planter un Hélianthème en pot

Installez l’Hélianthème en plein soleil dans pot d’au moins 50 cm de diamètre et dans un mélange très drainant pour éviter l’humidité stagnante aux racines.

  • Etalez une bonne couche de drainage (gravier ou billes d’argile) au fond du contenant
  •  Plantez dans un mélange de bonne terre de jardin, de sable et de gravier fin
  • Arrosez de temps en temps en laissant le substrat s’assécher entre deux arrosages
Hélianthème

Helianthemum ‘Lawrensons Pink’ sur un muret (photo Friedrich Strauss – MAP)

Entretien, taille et soins

Facile d’entretien, lorsqu’il est bien installé en sol parfaitement drainé, l’Hélianthème est peu exigeant.

Étant parfaitement adapté au soleil et rompu à la sécheresse, il supporte bien une longue période d’aridité: c’est l’arbrisseau idéal dans les jardins secs et sans arrosage et les jardins de vacances.

En pleine terre, il ne requiert qu’un arrosage régulier et sans excès, la première année suivant sa plantation.

Lorsqu’il est bien établi, n’arrosez qu’en cas de sécheresse prolongée.

L’Hélianthème en pot réclame un arrosage plus régulier surtout en cas de fortes chaleurs.

En fin d’été, pincer les hampes défleuries ; vous encouragerez une remontée florale.

Quand et comment tailler un Hélianthème ?

Sans être impérative, la taille de l’Hélianthème est conseillée afin de maintenir un port équilibré et touffu, régénérer leur feuillage et éviter que le centre de la ramure ne se dégarnisse.

Intervenez après la floraison, en septembre octobre, pour effectuer un léger rabattage de la touffe : taillez à 2 cm environ du vieux bois à l’aide d’une cisaille à haie.

Ennemis et maladies éventuels

Sous une apparente délicatesse se cache une robustesse à toute épreuve. L’Hélianthème ne redoute que l’humidité.

Dans un sol mal drainé et il pourra souffrir de maladies cryptogamiques causées par l’excès d’eau dans le sol: si votre terrain retient l’eau, installez-le sur une butte et soignez impérativement le drainage, vous limiterez l’apparition des champignons !

Multiplication

Si l’Hélianthème peut se multiplier par semis au printemps sous-abri, la technique la plus simple est le bouturage en été.

Comment faire des boutures d’Hélianthème

  • En mai-juin, prélevez juste sous un nœud des boutures herbacées (encore vertes) de 10 cm de long sur des tiges sans fleurs, ni bouton floral
  • Supprimez les feuilles du bas
  • Piquez-les dans des godets individuels remplis d’un mélange de sable et de terreau
  • Maintenez le substrat toujours légèrement humide
  • Placez à mi-ombre
  • Repiquez en pleine terre au printemps suivant

Associer l'Hélianthème au jardin

Incontournable dans un jardin sec et minéral, l’Hélianthème apporte couleur et densité aux massifs de vivaces, au premier-plan d’une plate-bande, et bien-sûr dans les rocailles avec d’autres vivaces couvre-sol de soleil.

L’Hélianthème convient parfaitement dans un jardin de graviers ou d’éboulis, en compagnie d’autres arbustes méditerranéens comme les cistes et les céanothes ou de vivaces du soleil.

Il inspire des envies d’associations toutes en nuances de jaune, blanc et d’argent, des mariages contrastés bleu/jaune ou des harmonies tons pastel dans un jardin blanc ou romantique.

Dans un massif persistant aux accents de garrigue, entourez-le de lavandes, de genévriers prostrés, santolines, de vivaces aromatiques telles que les romarins rampants, les thyms et les sauges.

Associez-le avec d’autres vivaces de rocailles comme les Erigerons, les sedums, le Millepertuis, les œillets mignardises, la Giroflée et la sauge arbustives, le géranium vivace.

Associer l'hélianthème

Une idée d’association plus contemporaine : Stipa tenuifolia, Helianthemum ‘Ben Mohr’ (autre variété similaire : H. Orange Double), Eschscholtzia californica (ou ‘Peach Sorbet’, ou encore ‘Buttermilk’)

Dans un massif foisonnant aux tons variés, entourez-le de pavots de Californie, de chardons bleus, d’Agapanthes, de Coreopsis, népétas, d’allium d’été, de nigelles, d’iris et d’euphorbes de terrain sec.

Ses fleurs délicates se marient parfaitement avec les feuillages glauques ou gris des stachys, des oreilles de souris, des armoises, d’un Convolvulus argenté, du géranium vivace cinereum et des ballotes.

Les Hélianthèmes à fleurs roses s’harmoniseront avec les couleurs froides des sedums, de petites scabieuses (knautia macedonica), lysimaque ou des lychnis.

Ressources utiles

Articles connexes


plantation

Plantation des vivaces et arbustes

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire