Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Genêt, Cytisus : plantation, taille, entretien

Le Genêt en quelques mots

  • Petit arbuste bien ramifié, compact et très florifère, le genêt se couvre au printemps d’abondantes fleurs le plus souvent jaune d’or parfois pourpres, rouges, roses, blanches ou bicolores
  • Ses longs rameaux souples et fins restent verts presque toute l’année
  • Il adore le soleil, les sols drainés et pauvres
  • Facile d’entretien, rustique, bien adapté à la sécheresse, peu exigeant, il trouvera sa place dans la plupart des jardins !
  • Rampant ou arbustif, il est indispensable en haie, massif, talus, et rocaille ensoleillée

Le mot de notre experte

Le Genêt mérite incontestablement d’être vu et surtout respiré au printemps ou en été. Cet arbuste solaire est apprécié pour sa généreuse floraison le plus souvent jaune d’or qui illumine tous les jardins sauvages et naturels parfois tôt au printemps après la longue torpeur hivernale.

Ce buisson compact et dense, rampant ou érigé, disparaît sous une avalanche de fleurs en forme de papillons. On trouve aujourd’hui de nombreux hybrides comme le Cytisus x racemosus et des cultivars qui offrent de jolies fleurs dans des teintes variées chaleureuses et même parfois bicolores.

Du Genêt rouge, Cytisus ‘Boskoop Ruby’, au Genêt rose Cytisus ‘Zeelandia’ au Genêt blanc ‘Albus’ d’un jaune d’or éclatant, tous ont une floraison particulièrement abondante, incroyablement lumineuse et parfumée.

A côté de l’incontournable Genêt à balais et des Genêts sauvages comme le Genêt d’Espagne réputés pour leur nature envahissante, il existe des variétés plutôt couvre-sol qui permettent un large choix d’utilisations au jardin.

Avide de soleil et frugal, le Genêt ne craint ni les terres pauvres, ni le froid, et ne requiert qu’une taille minimale.

Adoptez cet arbuste robuste et peu exigeant, à la silhouette à la fois gracieuse et champêtre ! Le Genêt compose de belles scènes fleuries sans entretien en haie ou en massif, en rocaille, talus et en pot pour les plus petites espèces!

Cytisus

Un genêt à balais couvert de fleurs.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Cytisus

Famille : Fabaceae

Nom(s) commun(s) : Genêt, Cytise

Floraison : De mars à août

Hauteur : 0,15 à 5 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : -15°C-20°C selon les variétés

Le genre Cytisus, très proche des Genista comprend environ 50 espèces d’arbustes originaires pour la plupart du pourtour méditerranéen, du moyen orient et de l’Afrique. On les rencontre depuis les hautes montagnes, dans des lieux arides et secs, jusqu’aux landes de basse altitude où ils poussent spontanément. Le Genêt parfois appelé à tord cytise (qui est le nom commun des Laburnum) appartient à la grande famille des légumineuses (Fabaceae).

Parmi les espèces les plus populaires, on trouve le Cytisus scoparius, parfois appelé « Genêt à balais » duquel découlent les variétés, cultivars (‘Boskoop Ruby’, ‘Lena’, ‘Andreanus’) et hybrides les plus nombreux, le Genêt d’Espagne (Spatium junceum) parfois confondu avec le jonc, spontané, très utile en bord de mer: il peut se montrer invasif et est considéré dans le midi comme l’une des pestes du jardin se ressemant et s’enracinant puissamment là où il se plaît.

On rencontre également, le genêt précoce (Cytisus x praecox), le Genêt pourpre (Chamaecytisus purpureus) à la floraison rose pourpré ou encore le Cytisus battandieri ou Genêt ananas aux fleurs très caractéristiques en forme et au parfum d’ananas. Genista lydia est le moins rustique du genre. Le genêt des teinturiers (Genista tinctoria), genêt commun ou encore genêt bâtard est connu pour ses propriétés médicinales et tinctoriales.

Cytisus kewensis, Cytisus decumbensCytisus scoparius var prostratus et Cytisus x racemosus Phebus une superbe amélioration du genêt de Ténérife, sont des genêts rampants jaunes.

Genet à balais

Cytisus scoparius – illustration botanique

On classe les genêts surtout selon leur taille ; ils sont arbustifs ou couvre-sol. Ce petit arbuste développe un port plus ou moins érigé, très ramifié, parfois très dense, mais d’aspect léger. Il pousse en touffes buissonnantes, pouvant atteindre 4 m de haut et 2 m de large (mais en moyenne rarement plus de 2 m) pour les espèces arbustives. Les genêts à port prostré, rampant et tapissant comme Genista lydia forment des coussinets de végétation denses légèrement étalés ne dépassant pas les 20 à 70 cm de haut pour une envergure d’environ 1 m au bout de nombreuses années.

La croissance du Genêt est normale à assez lente et sa durée de vie est brève, 5 ans à 10 ans tout au plus.

Avec ses nombreux rameaux souples et étalés, parfois légèrement arqués, sa silhouette est à la fois gracieuse et champêtre. Les longues tiges souples grêles et finement ramifiées restent vertes toute l’année et deviennent ligneuses avec le temps.

Les nombreux rameaux fins et cannelés, aux angles marqués, portent jusqu’à leur extrémité de petites feuilles simples ou divisées en trois folioles, alternes ovales à lancéolées mesurant de 0,5 à 10 cm de long. Les feuilles situées au bas des tiges sont sessiles tandis que les feuilles des extrémités des rameaux sont pétiolées. Caduques, elles tombent souvent avec l’arrivée de la chaleur estivale.

D’un vert frais à vert vif soyeux, parfois couvert d’un fin duvet soyeux, le feuillage du Genêt contraste joliment avec la floraison. En mai-juin, parfois dès le mois de mars pour les Cytisus et en été pour les Genista, l’arbuste se couvre alors d’une profusion de fleurs très lumineuses éclipsant presque entièrement le feuillage.

Les fleurs de 0,5 à 3 cm de long apparaissent en abondance, portées en solitaires, en grappes terminales denses chez le Cytisus battandieri ou en bouquets souvent parfumés réunis le long ou à l’extrémités du branchage.  Elles sont papilionacées (en forme de papillon) comme celles des fleurs de pois et composées de 4 pétales, dont le supérieur, qui est aussi le plus grand, se déploie en étendard au-dessus de pétales latéraux ou ailes se refermant pour former une carène.

Souvent d’un jaune d’or très vif, transformant l’arbuste en une boule d’or spectaculaire, elles se déclinent également en pourpre ou rose pâle violine (‘Genêt pourpre’), en rouge rubis (‘Boskoop Ruby’), en jaune-orangé (‘Goldfinch’) sont parfois bicolores teintées d’orange ou de pourpre (‘Lena’, Cytisus scoparius ‘Andreanus’ jaune d’or à ailes pourpres), et plus rarement blanches (Cytisus x praecox ‘Albus’, Cytisus kewensis).

Elles dégagent parfois un parfum doux aux accents miellés voire entêtants chez certains genêts comme le Spartium junceum. Les fleurs du Cytisus battandieri ou Genêt ananas embaument l’ananas !

La floraison se prolonge environ 3 semaines pour ensuite céder la place à de longues gousses noires plates et velues de 2 à 3 cm de long, qui s’ouvrent en se vrillant lorsqu’elles sont à maturité, à la fin de l’été, en expulsant les graines à distance.

Facile de culture, ce vigoureux arbuste rustique le plus souvent jusqu’à -15, -20 °C, pousse de préférence au soleil ou à l’ombre légère, en tout sol léger et bien drainé, même pauvre et caillouteux. C’est une excellente plante de jardin sec et rocailleux ou de bord de mer dans une grande rocaille, en massif, dans une haie mixte, ou sur un talus très ensoleillé.

Genêt à balais

Gousses velues, vertes puis noires à maturité.

Autrefois, les rameaux effeuillés du genêt à balais étaient utilisés pour la fabrication de balais grossiers. Il possède également de nombreuses vertus médicinales, diurétiques principalement.

Principales espèces et variétés

Aujourd’hui, de nombreuses variétés, cultivars et hybrides de Genêts (Cytisus) sont disponibles. Le plus souvent jaune vif, les genêts déclinent désormais leur floraison dans des coloris de blanc pur, de crème, de rose, de pêche, d’orangé ou de pourpre.  Il existe même des fleurs de genêt bicolores. La floraison intervient au printemps pour les Cytisus, parfois très précocement pour Cytisus x praecos et en été pour les Genista.

Si le plus courant dans nos jardins reste le Genêt à balais (Cytisus scoparius) avec son port arbustif érigé, compact mais léger, on rencontre également des variétés plutôt couvre-sol comme Cytisus decumbens, Cytisus purureus, Cytisus x kewensis, très intéressantes en rocaille, talus ou potée.

Les plus populaires

Genêt précoce - Cytisus praecox Allgold Pot de 2L/3L

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.20 m

Un Genêt précoce très florifère, se couvrant d'abondantes fleurs jaune doré très pur dès le mois de mars. Rustique jusqu’à -15, -20 °C.

Genêt à balais - Cytisus scoparius Andreanus Pot de 2L/3L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.00 m

Un Genêt à balais très florifère et vigoureux couvert de grandes fleurs jaune d’or à ailes rouge vif. Il développe un port érigé, assez compact, mais d'aspect léger.

Genêt à balais - Cytisus Boskoop Ruby Pot de 3L/4L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.50 m

Un genêt à balais compact, très florifère, offrant une profusion de fleurs rouge rubis à la fin du printemps. Sans entretien en massif, rocaille, talus.

Genêt rampant - Cytisus kewensis Pot de 2L/3L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
50 cm

Un genêt au port prosté, assez compact parfait au milieu d’une bordure de vivaces. Une profusion de fleurs jaune crème et parfumées.

Genêt à balais - Cytisus scoparius Lena Pot de 2L/3L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.20 m

Une variété vigoureuse de genêt à balais formant un arbuste étalé, compact idéal dans les massifs et haies. Sa floraison rouge vif et jaune or composera de belles scènes fleuries sans entretien.

Chamaecytisus purpureus - Genêt pourpre

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
45 cm

Un arbuste couvre-sol très attrayant, rustique, tolérant à la sécheresse et facile à cultiver. Ses dimensions restreintes lui permettent également d’être cultivé en bac.

Nos préférées

Cytisus decumbens - Genêt rampant Pot de 2L/3L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
20 cm

Un arbuste couvre-sol au port prostré et tapissant. Avec sa floraison jaune vif, il constituera un tapis fleuri extrêmement lumineux.

Genêt à balais - Cytisus scoparius Goldfinch Pot de 2L/3L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.50 m

Ses tiges érigées et sa floraison jaune-orangé et rouge amèneront à votre jardin un effet graphique. Il possède un joli port arrondi.

Genêt ananas - Cytisus battandieri Pot de 3L/4L

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
4.00 m

Une curiosité dotée d'une floraison estivale en grappes de fleurs jaunes d'or au doux parfum d'ananas ! Sa rusticité est moyenne, il supportera de -12 à -15 °C.

Genêt précoce - Cytisus praecox Albus Pot de 2L/3L

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.20 m

Un genêt précoce compact, très florifère, offrant une profusion de fleurs blanches dès le mois de mars.

Genêt à balais - Cytisus scoparius Luna Pot de 3L/4L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.00 m

Une excellente variété de genêt à balais vigoureuse, au port dressé, peu répandue dans nos jardins malgré sa lumineuse floraison jaune citron. A installer dans une grande rocaille, un massif ou sur un talus ensoleillé.

Plantation

Où planter le genêt ?

La plupart des Genêts présentent une excellente rusticité qui leur permet de supporter des températures inférieures à -15°C-20°C en sol bien drainé car l’humidité hivernale peut nuire à leur rusticité.

Résistant aux maladies, au gel, comme à la sécheresse, le Genêt est facile à cultiver dans quasiment toutes les régions. Certaines espèces comme le Genêt d’Espagne, Spatium junceum, sont bien adaptées aux bords de mer.  D’autres comme le genêt des teinturiers redoutent les sécheresses trop intenses des étés méditerranéens. Les genistas (Genista lydia) présentent une rusticité moindre, préférant les climats doux voir chauds et craignant les hivers trop rigoureux.

Le genêt se plante au soleil de préférence même sous une exposition brûlante où il fleurit mieux même s’il tolère l’ombre légère. Il ne refuse de fleurir qu’à l’ombre profonde.

Peu exigeant vis à vis de la nature du sol, il pousse à peu près dans n’importe quelles situations. Un sol pauvre, neutre ou légèrement acide, léger et bien drainé, même pierreux, plutôt sableux lui suffit amplement. La plupart acceptent même les terres faiblement calcaires.  Il redoute en revanche, l’humidité hivernale, les terres lourdes et asphyxiantes. Plantez-le loin des courants d’air gelés et des sols détrempés.

Choisissez bien son emplacement car cet arbuste n’aime pas les transplantations, ses racines sont assez susceptibles et délicates. Le Genêt est peu encombrant et s’adapte à tous les jardins leur apportant une note lumineuse et originale. Le genre regroupe des espèces naines de rocaille sèche et ensoleillée et des espèces plus grandes.

Dans tous les cas, le genêt ayant tendance à s’étaler, offrez-lui environ 1,50 m d’espace en tous sens, afin qu’il puisse se développer à son aise. Les espèces arbustives seront magnifiques en fond de massif, contre un mur ensoleillé, dans une haie ou dans une grande rocaille florifère et odorante.

Les variétés couvre-sol ne dépassant pas 70 cm de haut seront parfaites pour garnir un talus rocailleux, un muret, une bordure très ensoleillée ou encore un bac pour fleurir et parfumer de ses senteurs sucrées les abords de la maison.

Quand planter un genêt ?

La plantation des Genêts se fait de préférence à l’automne, de septembre à novembre afin de favoriser l’enracinement avant l’hiver et d’avoir une floraison au printemps suivant.

Comment bien planter les genêts ?

En haie et en massif, selon les variétés, espacez les pieds de 1,5 m en moyenne. Le genêt apprécie les terrains bien drainants où l’eau ne stagnera pas en hiver : en terre lourde, un peu trop argileuse, allégez avec de la tourbe, de la pouzzolane, billes d’argile ou du terreau. En sol trop calcaire, acidifiez avec de la terre de bruyère.

  • Faites tremper la motte dans une bassine d’eau
  • Ameublissez bien le sol
  • Creusez un trou 2 à 3 fois plus large que la taille du pot
  • Faites un bon lit de drainage (pouzzolane, gravier, billes d’argile) au fond du trou
  • Plantez l’arbuste au centre du trou
  • Rebouchez puis tassez bien la terre au pied de l’arbre
  • Paillez le pied avec un paillis végétal pour garder ses racines au chaud durant l’hiver
  • Arrosez abondamment à la plantation puis régulièrement le premier été mais sans laisser stagner d’eau à la base de la plante

En pot

Choisissez des variétés de Genêts à port compact et au développement modéré (Cytisus decumbens,  ‘Plena’). Le substrat doit être très drainant pour éviter l’humidité stagnante au niveau des racines. Rempotez tous les 2 ou 3 ans.

  • Au fond d’un grand bac d’au moins 70 cm de diamètre, étalez une bonne couche de drainage (gravier ou billes d’argile)
  • Plantez dans un substrat léger, neutre ou acide
  • Paillez pour garder le frais en surface
  • En été, arrosez bien pendant la floraison, une à deux fois par semaine sans noyer la plante
Genêt à balais

Fleur de genêt sous la rosée du matin.

Entretien, taille du genêt et soins

Une fois établi, le Genêt demande peu d’entretien. Certaines espèces sont plus résistantes que d’autres : une fois bien enraciné, le Genêt d’Espagne est presque indestructible !

Il offre une bonne tolérance à la sécheresse donc ne nécessite pas des arrosages abondants sauf les deux premiers étés où vous arroserez une à deux fois par semaine. Ensuite, n’arrosez qu’en cas de fortes chaleurs prolongées. Pour garder le pied au frais pendant la belle saison, vous pouvez renouveler le paillage végétal au printemps, surtout les premières années qui suivent la plantation. Frugal, en pleine terre, il se passe d’engrais.

Les genêts précoces plus frileux pourront être protégés d’un voile d’hivernage en cas de fortes gelées.

En pot, arrosez une à deux fois par semaine durant l’été en laissant le substrat sécher entièrement entre deux arrosages. Si besoin, rempotez à l’automne tous les 2-3 ans dans un pot légèrement plus large.

Taille du Genêt

La taille est utile pour garder un port compact et éviter qu’il ne se dégarnisse avec l’âge. C’est un arbuste qui a une vie assez brève, il durera plus longtemps et fleurira plus généreusement s’il est taillé régulièrement. Les espèces prostrées ne demandent pratiquement pas de taille.

  • Chaque année après la floraison, effectuez une taille de rafraîchissement en taillant l’extrémité des branches sur 15 à 30 cm pour éviter la fructification qui épuise l’arbuste
  • Conservez le vieux bois lignifié mais supprimez les rameaux morts
  • En mars, les grands genêts supporteront d’être taillés court si nécessaire (s’ils se déforment sous le poids de la cime par exemple) à 40 cm du sol à l’aide d’un sécateur

Maladies et ennemis éventuels

Le Genêt est un arbuste qui présente une bonne résistance aux maladies moyennant quelques précautions lors de son installation.

Si la plupart supportent le calcaire, en sol trop crayeux peu profond, il peut montrer des signes de chlorose, responsable du jaunissement des feuilles. Le genêt est particulièrement sensible à l’excès d’humidité qui peut nuire à sa rusticité et faire pourrir ses racines. Pour éviter la pourriture, assurez-vous que le sol soit suffisamment drainant.

Il peut être éventuellement sujet à la formation de galles provoquées par un parasite (phytopte) qui s’attaque parfois aux pointes des rameaux. Au début du printemps, pulvériserez des décoctions répulsives de prêle. En cas d’atteinte, supprimez et brûlez les branches touchées.

Multiplication

Si les genêts se multiplient par semis en mars ou à l’automne avec les graines récoltées, nous conseillons davantage le bouturage, méthode la plus simple et la plus rapide. Il permet de renouveler les plants de genêts, qui vieillissent vite.

Par boutures herbacées

  • En juin, prélevez des rameaux latéraux de l’année bien verts non fleuris de 10 à 15 cm de long en les détachant tout simplement de manière à obtenir un talon
  • Grattez l’écorce sur quelques centimètres et supprimez les feuilles du bas
  • Conservez deux paires de feuilles supérieures
  • Plantez les boutures en pots ou caissettes dans un mélange léger et filtrant de sable grossier et de terreau spécial bouturage
  • Maintenir le substrat juste frais à mi-ombre jusqu’à l’enracinement qui prend 1 ou 2 mois
  • Repiquez les boutures en pot à l’automne
  • Plantez en pleine terre au printemps et arrosez bien la première année

Associer

Grâce à ses dimensions moyennes et sa silhouette dense érigée ou étalée mais toujours séduisante et aérienne, le Genêt peut s’utiliser de multiples manières dans tous les jardins tous les jardins naturels et sauvages où il sera une jolie source de lumière. Il participera à créer des scènes colorées et animées printanières ou estivales.

Associer les genêts à balais

Un exemple d’association : Cytisus ‘Moonlight’, Azalea comme la variété ‘Palestrina’ par exemple, Lunaria annua ‘Variegata Alba’.

Il trouvera sa place au sein d’une haie fleurie, d’un grand massif d’arbustes ou d’une rocaille ensoleillée. Il pourra servir de point de mire au centre d’un petit jardin ou en pot sur une terrasse.

Ses rameaux constellés d’une profusion de petites fleurs le plus souvent jaune d’or se détacheront puissamment dans des compositions or/bleu avec les fleurs bleues des aconits et des myosotis du Caucase. Les variétés aux fleurs rose, blanche ou crème se marient bien avec toutes les teintes chaleureuses comme le pêche ou l’abricot de vivaces à port bas comme les hélianthèmes, les potentilles ou les benoîtes.

Les Cytisus praecox peuvent être associés aux fleurs tardives des bulbes de printemps comme les narcisses, des tulipes, giroflées, les fritillaires et des vivaces comme les euphorbes.

En haie, la ramure légère du Genêt peut s’associer à de nombreux arbustes à feuillages remarquables pourprés ou à floraisons échelonnées : forsythia, Syringa, céanothes, buddleias, fusains, un arbre à perruques, un Prunus. Sa ramure se détachera bien sur un fond de conifères nains.

Il rehaussera la beauté d’un massif en compagnie d’une pivoine et de sauges arbustives, de l’Erigeron karvinskianus, de Pavots de Californie et de géraniums vivaces pour de belles scènes fleuries sans entretien.

Avec leur structure diffuse, les fleurs des genêts font ressortir les plantes aux formes plus définies comme les graminées ou les bruyères.

Mariez-le à des arbustes de soleil, de terrains secs et pauvres, comme les Cistes et les arbousiers aux jolies baies rouges à l’automne.

Dans un jardin sans arrosage, les genêts couvre-sol occuperont un grand talus avec d’autres couvre-sol sans prétention comme les romarins ou les céanothes rampants.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

5 arbustes couvre-sols pour aménager un talus

Un talus est par définition un terrain en pente soumis à la rudesse des éléments où...
Lire la suite +

conseil

Comment tailler les arbustes à floraison précoce

Lire la suite +

conseil

La taille des arbustes à floraison estivale

Lire la suite +

Blog

Haie fleurie : quels arbustes planter, quand et comment ?

Adieu les haies de thuya, mornes et impénétrables, demandant une taille régulière et finissant par dépérir… Vive la haie mixte, libre, fleurie, champêtre, synonyme de biodiversité, de charme et d’entretien facile !
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Jardiner sans se planter

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante n'a pas la couleur ou la hauteur souhaitées
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>> page Questionnaire ou Mon Jardin