En ce moment : -30% sur une sélection de rosiers en motte !
6 idées pour associer les genêts

6 idées pour associer les genêts

Nos idées pour les inviter au jardin

Sommaire

Mis à jour le 16 Mai 2023  par Sophie 5 min.

Si florifères et faciles de culture, les Genêts sont des arbustes de soleil, qui se contentent de sols drainés et même pauvres, et peuvent, pour certains, s’accommoder parfaitement de la sécheresse. Ils regroupent des plantes de différents genres :

  • Le genre Genista, qui comporte des espèces de rusticité plutôt moyenne à faible
  • Les Cytisus, faciles à vivre et colorés
  • Les Chamaecytisus, genre hétéroclite regroupant à la fois des espèces naines et des espèces à plus grand développement, qui poussent dans la plupart des sols et dans toutes les situations.

Bref, vous l’aurez compris, leur palette végétale riche allant du rose vif au rose pâle, en passant par des teintes magenta ou du blanc, leur diversité de silhouettes et de taille sont autant d’atouts pour les introduire dans vos massifs en les associant à d’autres végétaux pour créer des compositions merveilleusement fleuries. Découvrez nos plus belles idées et inspirations pour associer les Genêts au jardin.

Difficulté

Dans une haie persistante aux accents du Midi

La silhouette naturelle du Genêt le destine admirablement bien à la plantation en haie libre. Pour constituer une haie persistante décorative tout au long de l’année : plantez le Genista ‘Porlock’ qui illuminera le printemps de ses fleurs jaune soleil. Avec sa silhouette arrondie de croissance rapide, il atteindra environ 2 m en tous sens à maturité, aux côtés du Grevillea juniperina ‘Canberra Gem’ qui ouvrira le bal des floraisons à partir de mars jusqu’en juillet. Ses fines et courtes feuilles en aiguilles allègent l’allure de la haie tandis que ses fleurs pourpres lui apportent une touche originale. De juin à août fleurira le Callistemon citrinus ‘Splendens’, tandis que les laurier-roses Nerium oleander marqueront la saison estivale.

Vous pourrez intercaler parmi ces arbustes à fleurs le Pittosporum heterophyllum : tout aussi persistant et dense que les précédents, il arbore un beau feuillage élégant et une délicate floraison crème en mai-juin. En respectant les espacements adéquats, votre haie adoptera une belle forme libre sans nécessiter de taille et sera attractive au fil des saisons !

idées pour associer les genets

Genista ‘Porlock’ (Wikimedia commons), Grevillea juniperina ‘Canberra Gem’, Callistemon laevis et Nerium oleander

Dans un jardin rose

Un jardin ou une chambre de verdure très féminins, tout de rose vêtus, avec le Genêt pourpre Chamaecytisus purpureus qui, avec son port étalé et buissonnant et sa magnifique floraison rose pourpré, est un arbuste couvre-sol attrayant, à mettre en avant. Mettez-le en valeur grâce aux goupillons rose vif du Callistemon viminalis ‘Bright Pink’ ! Associé aux fins épis de la graminée rosée Muhlenbergia capillaris, ce bel arbuste de 3 m fleurira en mai-juin, pour remonter en août-septembre. Les inflorescences en barbe-à-papa de l’arbre à perruque nain Cotinus ‘Smokey Joe’ serviront de toile de fond aux très florifères sauges arbustives Salvia involucrata ‘Bethelii’.

Associer les genêts

Chamaecytisus purpureus, Callistemon viminalis ‘Bright Pink’, Muhlenbergia capillaris, Cotinus ‘Smokey Joe’ et Salvia involucrata ‘Bethelii’

Dans une ambiance méditerranéenne

Considéré comme une plante de climat méditerranéen, le Genêt d’Espagne Spartium junceum est adapté au manque d’eau. Si vous souhaitez l’inclure dans un aménagement paysager peu gourmand, comme une grande rocaille ou un jardin sec sur graviers, choisissez pour l’accompagner le Callistemon citrinus ‘Mauve Mist’, original par ses fleurs en goupillons mauve-rosé de juin à août. Ce bel arbuste persistant se mariera magnifiquement, entrelacé avec de beaux oliviers.

Ponctuez de Yucca rostrata, aux troncs larges et courts surmontés de longues feuilles bleu-vert et de Yucca gloriosa ‘Variegata au feuillage marginé de crème. Ils supporteront aisément des températures négatives de -10 °C et se pareront d’une imposante floraison en clochettes blanches parfumées du mois de mai au mois de juillet. Pour compléter les floraisons, plantez le magnifique et florifère Polygala myrtifolia, au port buissonnant. Couvert de fleurs rose violacé se détachant sur le feuillage vert tendre quasiment toute l’année, il est également résistant à la sécheresse. L’Agapanthe ‘Charlotte’, remontant de juin à septembre, dynamisera le tout par ses ombelles bleu-violacé de juin à septembre.

Associer les genêts

Spartium junceum, Olea europea, Yucca gloriosa ‘Variegata‘, Polygala myrtifolia et Agapanthus ‘Charlotte’

Dans une scène exotique

Pour aménager un coin de jardin à l’allure exotique, vous pourrez planter le Cytisus battandieri, aussi appelé Genêt ananas : c’est un magnifique arbuste qui tient son nom de la forme particulière de ses fleurs parfumées jaune vif, rappelant celle du fruit exotique. Ses rameaux au feuillage caduc gris-vert-argenté et soyeux portent ces fleurs originales de mai à juillet.

Le Palmier de Chine Trachycarpus fortunei, adapté aux conditions les plus extrêmes de sécheresse, mais aussi de froid avec une résistance à -18 °C, déploiera ses larges palmes au côté du Genet. Plantez en complément le Dasylirion serratifolium : cette plante en touffe rappelant les yuccas par son architecture, mais possédant des feuilles plus fines, renforce l’allure exotique du jardin aux côtés de la Cordyline indivisa, une plante persistante évoquant la silhouette des palmiers.

Associer les genêts

Cytisus battandieri, Trachycarpus fortunei, Dasylirion serratifolium et Cordyline indivisa

Dans une composition apaisante et naturelle

Le Genêt Cytisus Hollandia peut être considéré comme un arbuste à développement modéré, sa taille ne dépassant pas 1,50 m en tous sens. Il peut ainsi être planté en massif, avec en toile de fond la floraison double d’un beau rose soutenu et lumineux en mai-juin de l’aubépine Crataegus laevigata ‘Rosea Flore Pleno’.

Pour composer un massif fleuri, facile à vivre et prolifique, on peut les accompagner d’une plantation en masse de vivaces peu exigeantes telles que les Nepeta ‘Six Hills Giant’, les Valérianes blanches Centranthus ruber ‘Albus’ et les Alliums. Ponctuez le massif de tons poudrés de rosiers anciens Rosa ‘Cuisse de Nymphe’, d’armoises ‘Silver Queen’, de Campanules persicifolia) et de géraniums vivaces sanguineum.

Associer les genêts

Cytisus Hollandia, Crataegus laevigata ‘Rosea Flore Pleno’, Rosa ‘Cuisse de Nymphe’ (Fredy Wyss – FlickR), Nepeta ‘Six Hills Giant’ et Artemisia ‘Silver Queen’ (cultivar413-Klickr)

En pot ou en bac sur la terrasse

La culture d’un genêt en pot est possible à condition d’utiliser un contenant suffisamment grand pour assurer son bon développement. Un arrosage régulier durant toute la période de végétation sera également indispensable. Plantez votre genêt seul dans un grand bac ou un grand pot que vous installerez en situation ensoleillée ou à mi-ombre dans les régions les plus chaudes. Optez pour cela pour une variété à développement modéré, comme le Genêt ailé Genista sagittalis. Ce petit sous-arbrisseau persistant ne dépassera pas les 30 cm de hauteur et s’étendra sur 80 cm d’envergure au maximum. Il vous étonnera par ses tiges, érigées et ailées d’un beau vert tendre. Atout pour une installation près de la maison : il se couvrira d’une profusion de grappes de fleurs jaune vif en harmonie avec la couleur des tiges de mai à juillet !

À ses côtés, disposez d’autres arbustes en variétés naines, chacun dans leur pot : le Buddleia davidii ‘Sophie, qui fleurit longuement en grappes mauves d’avril à septembre, une variété naine de Weigela, comme le florida ‘Picobella Rosa, ou encore un fusain persistant panaché comme l’Euonymus fortunei ‘Dan’s Delight’ par exemple.

Associer les genêts

Genista sagittalis, Buddleia davidii ‘Sophie’, Weigela florida ‘Picobella Rosa’ et Euonymus fortunei ‘Dan’s Delight’

Commentaires

idées pour associer les genets