Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Capucine: planter, semer, entretenir

La Capucine en quelques mots

  • Grimpante, retombante ou naine, annuelle ou vivace, la capucine est une fleur facile à vivre et polyvalente qui fleurit en abondance tout l’été, même en pot d’où elle s’échappera avec exubérance
  • Cette plante frileuse ne craint que les gelées et se cultive le plus souvent comme annuelle dans nos régions, il existe cependant quelques espèces vivaces méconnues !
  • Ses fleurs en forme de trompettes et ses jolies feuilles rondes habillent d’une note exotique les bordures ou tout support mis à leur disposition
  • Impossible à rater, elle pousse facilement partout : c’est la plante idéale pour les jardiniers débutants et les enfants !
  • Feuilles, boutons floraux et fleurs sont comestibles et peuvent agrémenter les salades estivales !

Le mot de notre experte

La Capucine a tout pour plaire !  Elle est très facile à semer ou à planter, pousse rapidement, fleurit de juin aux premières gelées, s’étale librement pour couvrir le sol, habiller une bordure ou s’élancer à l’assaut du moindre support. Bref, la capucine est une polyvalente !

Avec ses belles feuilles rondes par-dessus lesquelles émergent fièrement des fleurs aux coloris francs, rouges, oranges et jaunes, elle apporte toujours beaucoup de fraîcheur et de gaieté.

Tropaeolum majus

Fleur de capucine au coloris irrésistible.

Cerise sur le gâteau, ses fleurs et ses feuilles comestibles sont délicieuses en salade et ses boutons floraux peuvent être confits dans du vinaigre comme des câpres !

A côté des capucines grimpantes annuelles comme la Grande Capucine (Tropaeolum majus) à ressemer d’une année sur l’autre, il existe des capucines vivaces injustement méconnues à l’instar de la Capucine tubéreuse qui se cultive comme une pomme de terre, de  tropaeolum ciliatum, une capucine non gélive et de Tropaeolum speciosum,  la Capucine élégante, à cultiver en région pas trop froide.

Toutes sont faciles à semer ou à planter et poussent au soleil se contentant de tous les sols même pauvres.

En prime, la capucine fait partie des plantes indispensables au potager: c’est un véritable piège à pucerons qu’elle attire comme un aimant !

Ne vous privez néanmoins pas de cette jolie plante à la portée de tous et craquez pour notre collection unique de graines de capucines annuelles et de capucines en mini-mottes !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Tropaeolum

Famille : Tropaeolacées

Nom(s) commun(s) : Capucine

Floraison : De juin à l'automne

Hauteur : 0,10 à 4 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : -5°C à -15°C selon les espèces

La Capucine ou Tropaeolum est une plante annuelle ou vivace originaire d’Amérique centrale et du Sud, appartenant à la famille des Tropaeolaceae. On dénombre de 80 à 90 espèces poussant à l’état naturel dans les zones montagneuses fraîches. On distingue deux sortes de capucines : les naines et les grimpantes.

La grande capucine (tropaeolum majus) introduite en Europe comme plante potagère sous le nom de « cresson du Pérou », est la plus connue et la plus largement cultivée dans nos jardins. Elle a donné naissance à de nombreuses variétés tout comme Tropaeolum minus et Tropaeolum majus nanum (une forme demi-naine), les capucines naines.

Du côté des capucines cultivées en annuelles sous nos climats, on rencontre parfois la Capucine des Canaries (Tropaeolum peregrinum), une variété insolite au feuillage et à la floraison très différents de ces cousines.

Pourtant le genre compte certaines espèces vivaces injustement méconnues en France, comme la capucine tubéreuse (Tropaeolum tuberosum) qui est une espèce botanique, un légume ancien cultivé dans les Andes pour son tubercule comestible, le tropaeolum ciliatum est une capucine bulbeuse non gélive. Tropaeolum speciosum, la Capucine élégante est une vivace grimpante originaire du Chili beaucoup plus confidentielle car bien plus délicate de culture. La capucine tricolore (Tropaeolum tricolorum) est une autre grimpante vivace à la floraison printanière précoce.

capucine

Tropaeolum majus – illustration botanique

La taille diffère selon les espèces ; elle est naine ou grimpante et volubile. La grande Capucine (tropaeolum majus) ou encore « capucine des jardins », la Capucine tubéreuse et Tropaeolum peregrinum sont des grimpantes atteignant facilement 2,50 m de haut et plus en l’espace de quelques mois, Tropaeolum ciliatum peut grimper au minimum jusqu’à 3 à 4 m, tandis que les variétés naines comme Tropaeolum minus possèdent un port compact et ne dépasseront pas 40 cm de hauteur mais formeront des touffes basses jusqu’à 1,50 m d’étalement.

Qu’elles soient annuelles ou vivaces, elles possèdent toute une croissance rapide.

Le pétiole des feuilles vrille pour leur permettre de grimper volontiers sur tous les supports mis à leur disposition (grillages, clôtures, tonnelles, branchages…), sans intervention du jardinier, les capucines s’étaleront façon couvre-sol tout terrain. En pot, elle sera une élégante retombante.

La capucine vivace (à l’instar de la capucine tubéreuse tant appréciée en cuisine) est une rhizomateuse qui se développe à partir de gros tubercules charnus parfois bosselés blanc nacré ou jaune marqués de pourpre. Comme la pomme de terre, elle forme des chapelets qui se multiplient rapidement et se consomment cuits, comme des crudités ou encore conservés comme des cornichons.

Chez les espèces annuelles, le système racinaire superficiel n’est pas pérenne : les petits tubercules gros comme des grains de poivre meurent rapidement lorsque l’hiver s’installe. Toutefois dans les régions où il gèle peu, les capucines se ressèment d’une année sur l’autre très facilement.

La capucine étire ses tiges graciles et cassantes qui grimpent en s’enroulant autour de tout support, grâce aux longs pétioles des feuilles, un peu comme le font les Clématites. La majorité des capucines portent un feuillage typique :  de belles feuilles caduques ou semi-persistantes chez les vivaces en climat doux, de 2 à 7 cm de diamètre, toutes en rondeur (peltées) aux marges ondulées, portées par un pétiole central et découpées en 5 à 7 lobes arrondis.

Chez Tropaeolum speciosum et Tropaeolum ciliatum, elles sont palmées et découpées en lobes arrondis, pointus et inégaux.

La Capucine des Canaris ou Canaries se distingue de ses cousines par un feuillage original vert moyen composé de feuilles palmatiséquées, comme les feuilles de figuiers.

Si elles sont mates, vert acide, vert bronze très foncé à vert-grisé bleuté parcourues de fines nervures plus claires pour la plupart. Certaines variétés comme ‘Alaska’ présentent un feuillage panaché, marbré de crème.

Les jeunes feuilles tendres des capucines sont comestibles et peuvent se consommer crues : elles possèdent une saveur piquante prononcée assez proche de la roquette et du cresson.

Tropaeolum majus

Les fleurs de capucines offrent un large panel de couleurs et des formes de pétales qui sortent de l’ordinaire : Tropaeolum ‘Banana Split’, Tropaeolum’Scarlet Emperor’, Tropaeolum ‘Impératrice des Indes’, Tropaeolum ‘Phoenix’, , Tropaeolum ‘Milkmaid’.

Particulièrement graphiques, ces feuilles toujours fraîches apportent une certaine luxuriance à la plante et servent d’écrin aux couleurs et formes exotiques des fleurs.  La Capucine est appréciée pour sa floraison originale et longue qui s’étend en continue de mai à septembre, parfois jusqu’aux premières gelées.

Les fleurs se dressent fièrement au-dessus du généreux feuillage, selon les espèces, elles sont parfois masquées par le bouillonnement de feuilles.

Les jolies fleurs effilées en forme d’entonnoir mesurant de 1 à 7 cm de diamètre, s’épanouissent en solitaires à l’aisselle des feuilles. Chez la plupart des capucines, elles sont formées de 5 pétales arrondis aux attaches fines, découpés et irréguliers souvent chiffonnés. Elles sont simples ou doubles. Enserrées d’un calice muni d’un long éperon, pointant vers l’arrière, elles évoquent le capuchon de l’habit des moines capucins, d’où son nom de capucine.

Tropaeolum majus

Feuillages de capucines : vert ou panaché

Chez certaines variétés, la forme des pétales diffère. Tropaeolum minus ‘Phoenix porte des pétales très découpés et ciliés aux allures de flammes. La Capucine des Canaries affiche des fleurs plumeuses aux étamines saillantes aux allures de papillons d’or, tandis que chez la Capucine tubéreuse, les fleurs sont tubulaires et portées par un long pédoncule courbé. Le Tropaeolum tricolor  porte des petites fleurs rouge sang, à coeur jaune et entouré d’un anneau violet.

Si elles revêtent pour la plupart des coloris francs dans des nuances de feu, allant du classique vif vermillon au  beau rouge profond en passant par l’orange pêche, le blanc crème évoquant le beurre frais jusqu’au  jaune canari, il existe de nombreuses variétés qui se différencient par l’aspect de la corolle unie, tachée ou veinée délicatement.

Certaines fleurs de capucine possèdent un coloris exceptionnel ; ‘Black Velvet’ est d’un acajou presque noir, ‘Chameleon’ dévoile une multitude de fleurs évoluant du crème éclaboussé de rouge, évoquant certaines orchidées.

Elles exhalent un léger parfum de jonquille, plus prononcé le matin et le soir. Leurs éperons remplis de nectar attirent les insectes butineurs tout au long de la saison.

Comestibles, ces fleurs riches en vitamine C, donnent aux salades la touche vitaminée colorée et une saveur piquante et acidulée et peuvent se déguster en beignets salés !

Après floraison, elles se muent en fruits globuleux à trois loges (triakènes) striées contenant une grosse graine de la taille d’un pois chiche pouvant se confire en condiment au vinaigre à la manière des câpres tout comme les boutons floraux.

Fruit du Tropaeolum majus

Fruit de la capucine.

Vigoureuse, la capucine annuelle se contente de tous les sols même pauvres. Elle pousse au soleil mais peut tolérer une ombre légère. On ne peut plus facile à cultiver, c’est une plante idéale pour les jardiniers débutants et les enfants !

Les espèces vivaces non rustiques (Capucine speciosum, Capucine tubéreuse) sont habituellement cultivées dans notre pays comme annuelles à remiser en serre aux premières gelées ou à réserver aux régions aux hivers doux, en raison de leur faible résistance au gel (-10°C maximum).

La Capucine se développe très rapidement pour habiller en quelques semaines un grillage, une tonnelle, un treillage.  Laissée libre, sans support disponible, la Capucine grimpante formera un couvre-sol original, en bordures ou au milieu d’un massif d’annuelles. Vous pouvez également la cultiver en pot ou en suspensions où elle sera une flamboyante retombante sur les terrasses et les balcons.

La grande capucine utilisée en cosmétique pour ses propriétés tonifiantes, entre dans la composition de produits capillaires.

Principales espèces et variétés

Lorsqu’on parle de capucines, on pense d’emblée aux capucines annuelles non rustiques comme notre grande capucine commune (Tropaeolum majus) connues pour leurs fleurs rouges, jaunes ou orange encapuchonnées et leurs belles feuilles rondes, vert franc ou vert bleuté si caractéristiques. Elle a donné naissance à l’Hybride de Lobb’ très vigoureux et florifère, à de nombreuses variétés dont certaines restent naines, d’autres rampantes, ainsi qu’à la série « Race Alaska », des annuelles naines touffues indispensables.

Peu cultivée, la capucine des Canaries (Tropaeolum peregrinum) est également une belle grimpante annuelle vigoureuse très originale et très facile.

Les espèces vivaces comme la capucine tubéreuse (cultivée pour son tubercule comestible), tropaeolum speciosum, tropaeolum tricolorum et tropaeolum ciliatum (la plus rustique) sont injustement méconnues. Moins répandues dans nos jardins, elles sont pourtant toutes aussi florifères mais plus délicates de culture car elles sont semi-rustiques et ne survivront en pleine terre qu’en climat doux.

Grimpante et volubile parfois jusqu’à 4 m de haut ou adorable capucine naine reine des bordures et des potées estivales, le choix d’une capucine dépend de l’usage envisagé comme de votre climat.

A côté de la célèbre Tropaeolum majus ‘Impératrice des Indes’ aux fleurs écarlates, les capucines annuelles se déclinent en de nombreuses variétés qui se différencient par la couleur de leurs fleurs unies ou veinées allant de l’acajou au blanc-crème. Certaines comme Tropaeolum majus ‘Alaska’, se distinguent même par un très lumineux feuillage panaché de blanc.

Les plus populaires

Graines de Capucine naine Tom Pouce (Tom Thumb) en mélange

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
35 cm

Un grand classique formant des touffes basses et compactes. Idéal pour une culture en pots, balconnières, suspensions ou en bordure de massif. Une longue floraison simple multicolore rouge, orange ou jaune.

Capucine vivace - Tropaeolum tricolor

Période de floraison Avril à Juil.

Hauteur à maturité
2.00 m

Une curieuse capucine vivace mais semi-rustique à la floraison rouge sang à coeur jaune entouré d'un anneau violet.Elle se cultive très bien en pot à rentrer en hiver dans un local hors gel ou en pleine terre en climat très doux.

Capucine, Tropaeolum ciliatum

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
4.00 m

Une capucine non gélive qui peut rester en terre et qui n'a jamais de pucerons ! Excellente plante en couvre-sol aussi bien qu'en potée pour terrasses et balcons.

Graines de Capucine naine Alaska en mélange - Tropaeolum majus

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
30 cm

Une variété naine au feuillage ornemental, marbré de crème, par-dessus lequel émergent fièrement des fleurs, comestibles, rouges, oranges et jaunes.

Capucine Red Wonder double - Tropaeolum majus

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité
2.00 m

Une belle et grande variété annuelle aux fleurs rouges. Très volubile, aussi belle en grimpante qu’en couvre-sol.

Capucine - Tropaeolum speciosum

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
3.00 m

Une capucine vivace connue des amateurs mais délicate de culture ; elles est rustique en climat tempéré doux. Elle est providentielle pour habiller une haie persistante et toutes les zones un peu austères du jardin.

Nos préférées

Graines de Capucine naine Phoenix - Tropaeolum minus

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
30 cm

Une petite variété exceptionnelle aux fleurs remarquables parfumées formant des flammes dans des nuances de feu. Un charme exotique incontestable. Très florifère et facile de culture.

 

Capucine tubéreuse - Tropaeolum tuberosum Ken Aslet

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
2.00 m

Une variété de capucine tubéreuse intéressante pour sa floraison plus précoce que celle du type et des fleurs tubulaires orangées un peu plus grandes. Aussi belle que bonne, cette adorable petite grimpante est aussi un légume appréciée pour son tubercule comestible. Elle se cultive plutôt comme un Dahlia sous nos climats.

Graines de Capucine naine Cream Troika -Tropaeolum majus

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
20 cm

Une variété de capucine annuelle rare aux fleurs jaune crème maculées de rouge sombre à la gorge bien visibles surmontant un beau feuillage panaché de crème. Elle forme en une saison une petite touffe tapissante !

Graines de Capucine naine Milkmaid - Tropaeolum majus

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
30 cm

Une capucine annuelle vigoureuse d’un coloris blanc crème rare : un magnifique blanc crème. C’est une capucine polyvalente à utiliser en couvre-sol, en pot ou suspension.

Graines de Capucine des Canaries - Tropaeolum peregrinum

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
30 cm

Une variété insolite aux fleurs jaunes canari très lumineuses et aux feuilles lobées. A la fois rampante et grimpante, elle donne un charme exotique à vos bordures ou partira à l’assaut de vos supports.

Collection de 5 Capucines (Tropaeolum majus)

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité
2.00 m

Une collection exclusives de 5 Grandes Capucines très florifères et faciles à cultiver. Nos plants ont au moins huit semaines et sont suffisamment forts pour être installés en pleine terre.

Graines de Capucine grimpante à fleurs simples BIO - Tropaeolum majus

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
2.50 m

Une capucine annuelle grimpante à grand développement dont les fleurs simples aux multiples coloris sont comestibles et se savourent en salade. Elle a sa place au potager où elle grimpera volontiers sur tous les supports mis à sa portée (grillage, tonnelle, branchages…)

Plantation

Où planter et semer les capucines

La majorité des capucines ne tolèrent pas le gel, c’est pourquoi, sous nos climats, elles sont cultivées en annuelles en pleine terre. Dans les régions froides, il faudra les ressemer ou les replanter au printemps suivant. Dans les régions aux hivers doux, les capucines se ressèmeront naturellement d’une année sur l’autre très facilement.

Certaines espèces vivaces non rustiques comme la Capucine élégante (Tropaeolum speciosum), peuvent être cultivées en pleine terre partout où le gel ne sévit pas trop fort (jusqu’à -5°C) ou en serre chauffée dans les autres régions où vous pourrez la cultiver toute l’année.

Tropaeolum ciliatum est une des rares capucines non gélive, rustique jusqu’à -15°C, pouvant rester en place tout l’hiver : elle repartira du pied si les parties aériennes ont été abîmées par l’hiver. Cette espèce marque aussi un repos estival, perd son feuillage mais sera de nouveau magnifique dès l’automne.

La Capucine tubéreuse est peu rustique et doit être déterrée et remisée aux premières gelées, comme un Dahlia.

Peu exigeante, la capucine pousse vite et bien au soleil mais peut se contenter d’une ombre légère, à l’abri des vents violents (ses tiges sont cassantes), dans n’importe quel type de sol. Elle préfère un sol ordinaire ; un sol trop riche favoriserait le développement des feuilles au détriment des fleurs.

La capucine des canaris et la capucine élégante fleuriront à foison si leurs racines sont gardées au frais et leurs jeunes pousses en plein soleil.

Très florifères et d’une croissance rapide, elles atteignent 2 m l’espace d’un été, les capucines sont  une solution de choix en grimpante, aussi bien qu’en couvre-sol.  En pleine terre, lorsqu’elle n’est pas guidée sur un support, elle formera une belle masse buissonnante au premier plan d’un massif, d’une bordure ou au-dessus d’un muret.

Tropaeolum majus

Les capucines agrémentent joliment une barrière en bois.

Les capucines annuelles grimpantes sont parfaites pour habiller en un temps record, un grillage de façon originale, fleurir une clôture, une tonnelle ou pergola avec élégance.

Les variétés naines formeront rapidement un large tapis, créeront des bordures fleuries et pourront également se cultiver en pot, jardinière ou suspension, d’où elles retomberont en cascade de feuilles et de fleurs.

Comestible, la capucine trouve sa place également dans les jardins potagers où elle a, de plus la particularité d’attirer les pucerons qui déserteront vos légumes !

Quand planter des capucines ?

Plantez nos jeunes plants de capucines en mini-mottes et nos tubercules en pleine terre, impérativement lorsque les risques de gelées sont écartés et que la terre est bien réchauffée, de fin avril à mai.

Comment planter la capucine

La plantation en pleine terre avec nos capucines en mini-mottes

Nos plants verts en étuis de 5 mini-mottes sont suffisamment solides pour être installés en pleine terre dès que les risques de gelées sont définitivement écartés. En attendant, pré-cultivez-les en pot dans un endroit tiède et lumineux pour accélérer leur croissance. Espacez les plants d’environ 50 cm à 1 m pour les espèces grimpantes et 30 cm pour les capucines naines.

Offrez un support aux capucines grimpantes dès la plantation autour duquel elles pourront partir à l’assaut, mais vous pourrez également les laisser couvrir le sol si vous disposez d’assez d’espace.

  • Creusez un trou profond 2 à 3 fois plus large que la motte
  • Etalez une poignée de gravier faciliter le drainage
  • Placez la mini-motte au centre du trou, le collet au niveau du sol
  • Rebouchez avec la terre extraite additionnée d’un peu de terreau
  • Tassez avec le pied
  • Arrosez régulièrement jusqu’à la reprise puis n’arrosez qu’en cas de sécheresse prolongée

Planter des bulbes de Capucine tubéreuse

La capucine tubéreuse est un légume très ancien à la saveur étonnante, doublé d’une belle plante ! Elle s’installe au potager. La récolte des tubercules se fait 6 à 7 mois après la plantation, soit à l’automne. Livrées sous forme de bulbes, la Capucine tubéreuse et la Capucine Tropaeolum ciliatum s’installent en pot ou en pleine terre dès que les gelées ne sont plus à craindre, d’avril à mai selon le climat. La Capucine Tropaeolum ciliatum est à laisser en place. Elles fleuriront après un an de culture.  Un peu plus exigeantes que les capucines annuelles, elles préfèrent un sol frais, léger, souple, bien drainé.

  • Enfoncez les bulbes à 10 cm de profondeur dans une terre bien travaillée et enrichie de terreau travaillé
  •  Arrosez abondamment à l’installation
  • Arrachez les bulbes de capucine tubéreuse avant les gelées et stockez-les hors gel dans de la terre ou du terreau

Planter la capucine en pot

Toutes les capucines annuelles et certaines espèces vivaces peu rustiques conviennent à la culture en pot ou dans une suspension. La culture de la capucine est aussi facile en pot qu’en pleine terre. Les formes naines ou demi-naines s’y prêtent parfaitement. Les espèces vivaces frileuses seront remisées dès les premiers frimas ou gardées dans une véranda au chaud tout au long de l’année.

  • Plantez dans un mélange riche bien drainant et riche d’1/3 de terreau pour géraniums, 1/3 de gravier fin et 1/3 de terre du jardin
  • Palissez si nécessaire les tiges des grimpantes
  • Arrosez généreusement en maintenant le substrat toujours un peu humide
  • Fertilisez régulièrement tous les 8 jours
  • Installez au soleil
  • A l’automne, réduisez les arrosages
Tropaeolum majus

Capucine cultivée en pot, avec un Fuchsia.

Quand et comment semer et faire germer des graines de capucines

Quand semer les graines de capucine ?

Les graines de capucine peuvent se semer au chaud entre 13 et 16°C, à partir de février (ou en septembre) en godet ou en terrine ou directement à l’extérieur, à leur emplacement définitif, de mars à mai.

Sous abri

Les semis précoces permettent d’obtenir de très beaux plants pour la belle saison. Choisissez parmi notre collection unique de graines de capucines !

  • En mars-avril, sous abri à une température de 15-20 °C, semez 3 à 5 graines par godets dans un terreau spécial semis humide et drainant
  • N’enterrez les graines qu’à 2 cm de profondeur et recouvrir avec une fine couche de terreau
  • Placer les semis sous une mini serre ou les enfermer dans un sac plastique
  • Tasser légèrement et maintenir à la lumière jusqu’à la germination
  • Après 3 semaines, repiquez les jeunes plants en terrines ou en godets de 8 cm
  • En mai, quand la terre est réchauffée et que les risques de gelées sont écartés, installez les plants au jardin, dans des pots ou jardinières dans un bon terreau
  • Donnez-leur un support si vous souhaitez les voir s’y enrouler

Semez les graines capucines directement en pleine terre

De fin avril à mai, après les gelées et dans une terre bien réchauffée, les semis de graines de capucine sont un jeu d’enfant !  Semez en plein soleil sur un sol bien drainé et bien ameubli au préalable.

  • Semez en poquets de 4 ou 5 graines à 6 mm de profondeur dans un même trou espacés de 30 cm ou dans des rangées espacées de 30 cm
  • Couvrez les graines d’une épaisseur de terre d’une dizaine de centimètres sans trop tasser
  • Arrosez le sol régulièrement et légèrement pour faciliter la levée (entre 7 à 12 jours)
  • Eclaircissez pour ne garder qu’un plant vigoureux tous les 30 cm
Semer les capucines

Graines et semis de capucine.

Entretien et soins

La capucine annuelle demande vraiment peu d’entretien, ne craignant que les fortes gelées. Elle meurt dès les premiers frimas. Ses exigences minimes en font vraiment une plante facile pour les jardiniers amateurs et les enfants.

Dès le début de l’automne, arrachez les touffes desséchées et jaunies après floraison. Profitez-en pour ramasser les graines, vous pourrez les ressemer au printemps suivant.

Repiquez chaque année des plants de capucines, à moins que vous n’obteniez des semis spontanés, fréquents avec ces annuelles faciles à cultiver. Vous n’aurez qu’à éliminer les plants trop serrés.

Pour les grimpantes, tuteurez vos plants dès leur installation en pleine terre comme en pot: leur croissance est très rapide, elles peuvent gagner 30 cm par semaine.

Arrosez régulièrement pour aider la plante à s’installer, par la suite, n’arrosez que pendant les périodes de grosse sécheresse.

Ôtez régulièrement les fleurs fanées pour favoriser une remontée florale.

Surveillez quand même le développement des capucines vivaces restées en terre en climat doux, elles peuvent devenir envahissantes et s’immiscer partout : après floraison, taillez simplement les tiges lorsqu’elles prennent trop leurs aises.

Arrosez plus régulièrement les capucines cultivées en pots.

A l’approche de l’hiver, remisez les capucines vivaces cultivées en pots dans une serre ou une véranda où la température ne descendra pas au-dessous de 10°C.

Pour la capucine tubéreuse, augmentez la récolte des tubercules en buttant les tiges un peu comme pour un plan de pomme de terre. Arrachez les bulbes dès les premières gelées, car ils ne supportent pas des températures inférieures à -5°C et stockez-les hors gel, en cave dans du sable ou du terreau frais afin qu’ils ne se déshydratent pas.

Ennemis et maladies éventuelles

La capucine est très souvent la proie des pucerons noirs qu’elle attire irrésistiblement, ceux-ci désertent alors toutes les autres plantes voisines. C’est un attrape-pucerons biologique. On s’en sert comme « plante piège » au potager auprès des pieds légumes ou au jardin autour des rosiers pour faire diversion naturellement. Faites des pulvérisations de savon noir dilué pour éliminer les pucerons si vous trouvez leur présence inesthétique et suivez nos conseils pour lutter naturellement contre ces indésirables.

La capucine tubéreuse, de même que la capucine ciliatum ne craignent pas les pucerons.

Les limaces raffolent des jeunes feuilles tendres ; découvrez nos solutions anti-limaces !

Elle attire également les chenilles de la piéride du chou, qui creusent des galeries dans les feuilles. Faites des décoctions de tanaisie pour les éliminer.

capucine piéride

Les chenilles de piérides se délectent des feuilles de capucines.

Multiplication

Les capucines annuelles se ressèment spontanément ça et là dans les régions où il ne gèle pas férocement. Vous pouvez également ramasser les graines à l’automne, les laisser sécher jusqu’à ce qu’elle soient rabougries pour les ressemer au printemps suivant. Il est aussi possible en août ou septembre de tenter de faire quelques boutures de capucine.

Faire une bouture de capucine

  • Choisissez de belles tiges d’une dizaine de centimètres
  • Plantez-les en terrine dans du terreau
  • Recouvrez d’un plastique
  • Conservez les boutures à l’abri du gel dans une serre ou une véranda
  • Repiquez au printemps suivant

Associer les capucines

Volubile ou rampante, la capucine est une belle plante aux couleurs chaleureuses et dynamiques qui se plie à toutes les envies, en pleine terre ou en pot. Elle habille en quelques semaines d’une note exotique les compositions les plus strictes. On l’apprécie dans tous les jardins, pour son exubérance, son joli feuillage graphique et sa longue floraison aux couleurs de feu qui se mêle aux feuillages et aux fleurs de ses voisines.

Ses coloris toujours vibrants sont incontournables en été dans tous les massifs, les mixed-borders colorés, les potées et même au potager où elle s’accorde bien avec d’autres compagnes aux tonalités chaudes comme le rouge, le saumon, la couleur pêche, l’abricot…

Laissée libre, pour habiller un chemin, elle formera un tapis fleuri luxuriant et original en compagnie d’une Suzanne aux yeux noirs ou d’un géranium vivaceau pied d’arbustes comme les berbéris, un rosier, un seringat.

Dans les massifs de plantes vivaces d’été ou d’annuelles, elle sera acoquinée de flamboyantes Echinacea, des Helenium, de cosmos, achillées, de vigoureux cannas, de cordylines ou encore de glaïeuls autour desquels elle viendra s’entortiller délicatement.

Elle s’associe à d’autres grimpantes originales, la l’Eccremocarpus scaber, la Cobée scandens, la Bignone ou avec un Sollya heterophylla, pour former un méli-mélo au charme exotique.

Avec des asarines grimpantes, des ipomées et des pois de senteur vivaces et annuels, elles grimperont en un temps record à l’assaut d’un petit treillage ou d’une arche.

Pour une combinaison efficace, mélangez les capucines entre elles, les variétés naines couvriront le pied d’une Capucine des Canaries tout au long de l’été.

Associer les capucines

Associer les capucines entre elles pour un joli méli-mélo de couleurs

Le feuillage superbement panaché de blanc-crème de la capucine Tropaeolum majus série ‘Alaska’ s’accordera avec un cultivar d’Helichrysum petiolare, un coléus, des Nicotiana, des œillets d’inde.

Les guirlandes spectaculaires de Tropaeolum speciosum orneront une haie de feuillages sombres comme ceux des conifères comme l’if.

Pour un été fleuri avec des salades parfumées et colorées à portée de main, non loin de la cuisine le long d’une allée, en bordure de terrasse ou dans un potager bio, associez les capucines naines au goût poivré à de la bourrache et plantez-les au pied d’un fenouil vulgare ou officinalis.

La capucine fait toujours beaucoup d’effet également dans une suspension ou un pot en compagnie de pétunias, géraniums lierres, d’Alysse ou de Mandevilla.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire