Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Camomille : culture, récolte, bienfaits

La camomille en quelques mots

  • La camomille est une plante cultivée pour ses qualités ornementales, médicinales et cosmétiques
  • Elle est très réputée en infusion et en tisane
  • Les fleurs de camomille possèdent de multiples bienfaits sur la digestion, le sommeil ou encore la peau
  • En été, elle exhibe de jolis capitules blancs à cœur jaune très parfumés
  • C’est une plante facile à semer ou à planter au potager comme dans les jardins de plantes aromatiques ou de rocailles

Le mot de notre experte

La camomille est une plante célèbre pour ses qualités ornementales, médicinales et cosmétiques. Elle contient une huile essentielle qui lui confère des propriétés anti-inflammatoires, anti-allergiques, antispasmodiques, calmantes pour la peau comme pour les yeux irrités… La récolte de fleurs a lieu tout l’été. Séchées, elles entrent dans la composition de tisanes aux vertus relaxantes et digestives. Une tasse de camomille est souveraine pour faciliter la digestion et favoriser également le sommeil.

Qu’elle soit camomille romaine (Camomille Officinale), camomille allemande ou camomille matricaire ou qu’elle s’appelle Grande camomille, toutes sont vraiment faciles à cultiver et affichent une jolie floraison sous la forme de petites marguerites. Sans oublier le parfum de leurs feuilles froissées !

Avec son petit côté sauvage et son allure toute simple, cette plante trouve naturellement sa place au potager, au jardin d’herbes médicinales, en pot sur un balcon et même dans les massifs d’été.

Comment utiliser la camomille ? Quels sont ses bienfaits ? Quand et comment ses fleurs ? Comment la semer ou la planter… voici tout ce qu’il faut savoir sur cette plante aromatique au charme champêtre !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Chamæmelum nobile, Tanacetum parthenium

Famille : Astéracées

Noms communs : Camomille

Floraison : Mai à octobre

Hauteur : 0,10 à 1 m

Exposition : Soleil

Sol : riche et léger

Rusticité : variable selon les espèces

La camomille est une plante aromatique de la famille des astéracées comme les marguerites et les chrysanthèmes. Elle est originaire d’Europe de l’ouest et du sud, d’Afrique du Nord et d’Asie. En France, elle pousse spontanément dans de nombreuses régions, dans les terrains incultes, talus et rocailles sablonneuses, au bord des étangs.

Il existe un grand nombre d’espèces vivaces ou annuelles de camomilles. La plus répandue est la camomille romaine (Chamaemelum nobile ou Anthemis nobilis), appelée aussi « camomille noble » ou « camomille officinale » qui est une espèce vivace. On rencontre également fréquemment dans nos jardins, la camomille allemande (Matricaria recutita ou Matricaria chamomilla, également appelée « camomille sauvage », « petite camomille » ou « camomille vraie » qui est une espèce annuelle aux tout petits capitules et la grande camomille ou partenelle (Tanacetum parthenium), dont on extrait de l’huile essentielle.

Sur une souche ligneuse, elle forme des touffes buissonnantes bien ramifiées, érigées ou rampantes selon les espèces, de 10 à 1 m de haut pour autant de large. Le Chamaemelun nobile ‘Treneague’ est une variété de camomille romaine  qui se distingue par son port tapissant et qui constitue un couvre-sol ras et persistant  ne dépassant pas 5 à 10 cm de hauteur.  A l’inverse la grande camomille peut atteindre jusqu’à 1 m de hauteur. De croissance rapide, si elle se plaît à l’endroit que vous lui avez choisi, elle se ressèmera bien souvent spontanément d’une année sur l’autre.

Son feuillage, caduc ou persistant, très divisé en 3 à 6 paires de folioles elles-mêmes découpées, attachées sur un long pétiole se compose de feuilles velues, alternes, bipennatiséquées. De couleur vert tendre à vert-grisâtre, parfois légèrement dorées et aromatiques, elles dégagent un parfum rappelant la pomme lorsqu’on les froisse.

La longue floraison estivale à automnale est le principal atout de la Camomille. De mai à octobre, juchées à l’extrémité des tiges velues et grêles, les fleurs en capitules solitaires apparaissent portées bien au-dessus du feuillage mousseux et finement découpé. La plante se couvre alors de nombreuses fleurs en forme de simple marguerite ou de pompon dense, groupées en corymbes. Elles diffusent un parfum de miel.

Selon les cultivars, les capitules sont composés d’une simple ou d’une double collerette (‘Flore Pleno’) de ligules lancéolées blanches. Elles s’infléchissent vers la bas à maturité mais toutes centrées autour d’un cœur bombé de fleurons tubuleux jaune d’or retenu dans des involucres vert-de-gris.

Ces capitules mellifères et odorants, se renouvellent sans interruption attirant le vol des insectes butineurs. En été, la camomille permet de composer de très jolis bouquets champêtres.

Ces fleurs se muent en petits akènes à côtes dépourvus d’aigrette.

Selon les espèces, la Camomille est cultivée dans nos jardins différemment : la camomille allemande est une annuelle là où la camomille romaine et la Grande camomille sont des vivaces pleinement rustiques (au moins jusqu’à -20°C, capables de s’adapter dans toutes les régions. La Camomille donnera son maximum au soleil dans un  sol léger et plutôt riche, légèrement sablonneux et bien drainé. C’est une plante médicinale et ornementale. La camomille trouve tout naturellement sa place dans un potager avec ses cousines aromatiques, car elle protège les légumes en attirant ou repoussant certains insectes. Elle peut se cultiver en pleine terre dans un jardin naturel, en massif champêtre ou en pots sur un balcon.

La camomille fait partie des plantes médicinales les plus populaires. Connue pour être l’alliée des cheveux blonds, la camomille est également réputée pour ses vertus calmantes, stimulantes, antispasmodiques et antinévralgiques pour prévenir les crises migraineuses. Les fleurs de camomille sont très prisées en tisanes aux vertus relaxantes et digestives.

Principales espèces et variétés

On dénombre un grand nombre d’espèces vivaces ou annuelles de Camomille : MatricariaAnthemis nobilisChamaemelum nobileTanacetum parthenium, Tripleurospermum inodorum…). Elles sont appelées communément « Camomille ». Parmi elles,  trois possèdent de remarquables propriétés médicinales et font partie de la pharmacopée occidentale, ce sont aussi les plus répandues :

  1. La Camomille romaine, ou Camomille odorante (Chamaemelum nobile, autrefois également dénommée Anthemis nobilis)  que l’on peut considérer comme la reine des camomilles françaises et qui se décline en deux cultivars très connus : ‘Flore pleno’ qui est une camomille à fleurs doubles et ‘Treneague’ qui est une espèce tapissante et odorante.
  2. La Matricaire Camomille, Matricaria chamomilla (ex Matricaria recutita) ou Camomille ordinaire, Camomille sauvage, Camomille vraie, Camomille allemande, Camomille bâtarde, Petite Camomille, qui est une petite camomille annuelle.
  3. La Grande Camomille (Tanacetum parthenium).

 

Les plus populaires

Camomille Romaine - Chamaemelum nobile Ligulosum

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
20 cm

C'est une incontournable dans les jardins de plantes aromatiques. Au jardin, utilisez-la comme petit couvre sol en rocaille ou en bordure de massif de vivaces.

Camomille allemande - Matricaria recutita BIO

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité
60 cm

La camomille allemande est une annuelle qui trouvera tout naturellement sa place dans un potager. Elle se distingue des autres camomilles également par son feuillage mousseux.

Matricaire romaine (Anthemis nobilis) - Camomille anglaise

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité
20 cm

Une petite camomille annuelle peu exigeante. C'est un excellent couvre-sol parfumé !

Nos préférées

Camomille Romaine - Chamaemelum nobile Treneague


Hauteur à maturité
7 cm

Aromatique et médicinale, cette camomille vivace, forme rapidement un tapis ras et persistant d'un vert frais. Non fleurie, elle sera employée comme alternative au gazon dans les zones modérément fréquentées du jardin.

Semis et plantation

Où semer et planter la Camomille ?

La camomille se trouve sous forme de graines à semer ou de jeunes plants en godet. Très facile à cultiver, généralement d’une belle rusticité (au moins jusqu’à -20°C en sol bien drainé), la Camomille pousse un peu partout en France et s’adapte à tous les climats. Elle résiste aussi bien à la sécheresse. Une fois bien enracinées, les espèces vivaces (Camomille Romaine ou Chamaemelum nobile et grande camomille) prospéreront d’année en année, pouvant se ressemer spontanément si le sol leur convient. Les espèces les moins rustiques comme la Camomille allemande (Matricaria recutita) seront cultivées comme annuelles en pleine terre ou en potées.

La camomille est une plante méditerranéenne qui se développera rapidement au plein soleil où elle sera plus florifère, à l’abri du vent susceptible de faire plier les tiges des plus hautes variétés. La camomille est peu exigeante. Elle apprécie les sols légers, humifères, bien drainés et légèrement sableux. Évitez-lui les sols calcaires.

La camomille trouve naturellement sa place au potager bio ou au jardin d’herbes aromatiques où elle attire les pucerons et notamment deux grands auxiliaires des jardins et potagers, le syrphe et la chrysope tout en repoussant de nombreux insectes nuisibles : sa présence épargnera ainsi les plantes voisines !

Avec sa silhouette buissonnante, elle s’invitera également facilement dans les jardins naturels ou sauvages pour donner relief et légèreté aux bordures ou aux massifs de style champêtre. Le Chamaemelun nobile ‘Treneague’ est une variété de camomille romaine tapissante et sans fleurs, pouvant être employée comme alternative au gazon sur de petites surfaces.

Quand et comment semer la Camomille ?

Nous vous proposons des graines de camomille à semer directement en place ou en caissette de mars à mai, après les gelées pour une récolte et une floraison 2 à 3 mois plus tard.

En pleine terre

  • Désherbez, affinez la terre et enrichissez-la avec du compost  bien décomposé,
  • Semez directement en place à la volée sans enterrer les très petites graines de camomille,
  • Recouvrez à peine les graines d’une fine couche de terre,
  • Tassez avec le dos d’un râteau,
  • Maintenez humide pendant la levée qui prendra environ 21 à 30 jours
  • Éclaircissez tous les 15 à 50 cm selon les variétés pour ne conserver que les plants les plus costauds

En caissette

Vous pouvez également semer vos graines de camomille dans une caissette remplie de terreau ou en godet à partir de mars sous-abri: maintenez le substrat humide et à environ 15 à 20 °C le temps de la levée. Repiquez en pots les plantules les plus robustes.

→  Réussissez vos semis de graines condimentaires  avec nos conseils en vidéo !

Quand et comment planter la Camomille ?

Si vous préférez vous tourner vers nos plants de camomille en godets, rien de plus simple également ! Plantez-les au printemps en mars-avril après les gelées, ou en septembre-octobre.

En pleine terre

Trempez les mottes environ une demi heure juste avant la plantation. Laissez un espace entre les plants de camomille de 20 à 50 cm.

  • Aérez bien la terre,
  • Creusez un trou de 3 fois le volume de la motte,
  • Étalez des graviers au fond du trou de plantation,
  • Placez la motte,
  • Rebouchez avec la terre de jardin mélangée à du sable et amendée avec du compost bien décomposé,
  • Tassez bien,
  • Arrosez copieusement après la plantation jusqu’à la reprise.

En pot

  • Au fond d’un contenant percé, étalez une couche drainante de gravillons ou billes d’argile,
  • Plantez la motte dans un mélange  dans un mélange de terreau et de sable grossier,
  • Arrosez régulièrement dès que la terre est sèche, c’est la garantie d’une floraison prolongée.

Récolte, conservation et utilisation de la Camomille

Quand et comment récolter ?

Les fleurs de la Camomille se récoltent en été, généralement de mai à octobre, lorsqu’elles sont bien écloses mais juste avant leur épanouissement complet. Cueillez-les plutôt le matin. Coupez-les juste sous les capitules. Les feuilles se récoltent au fur et à mesure des besoins pendant toute la période de végétation.

Conservation de la camomille

Les propriétés aromatiques de la camomille sont optimales lorsque les fleurs sont utilisées fraîches. Toutefois si vous souhaitez les faire sécher : étalez-les sur une claie, sur un drap ou une grille, à l’ombre, dans un endroit sec, aéré et à l’abri de la lumière.

Lorsqu’elles sont sèches, mettez-les dans un sac en papier ou une boîte en carton bien fermés.

Comment utiliser camomille ?

Les fleurs de camomille séchées ou fraîches sont très utilisées en herboristerie. Elles s’utilisent en usage interne ou externe sous forme d’infusion, de pommade, de lotion ou encore en compresse, cataplasme, gargarisme et inhalation. La camomille peut aussi être utilisée sous forme d’huile essentielle.

tisane de camomille

Tisane de Camomille

Bienfaits et vertus de la Camomille

La Camomille est reconnue depuis l’Antiquité où les Égyptiens, les Grecs et les Romains l’utilisaient pour ses vertus médicinales. Les fleurs de camomille possèdent des propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques, cicatrisantes et antispasmodiques. Les herboristes attribuent les mêmes propriétés à la camomille romaine et qu’à la camomille allemande.

Traditionnellement, la camomille est souvent employée pour traiter les troubles de la digestion (une tasse de camomille après chaque repas!), pour favoriser l’endormissement, apaiser les douleurs de règles, les irritations de la peau, les yeux sensibles (une compresse dans une infusion de camomille refroidie).

La camomille romaine est principalement utilisée dans la cosmétique. La crème à la camomille possède des vertus cicatrisantes très utilisées pour soulager les peaux sèches ou l’érythème fessier du nourrisson. En lotion ou shampooing, la camomille romaine est employée traditionnellement pour « éclaircir les cheveux », car elle permet d’obtenir de jolis reflets blonds.

Entretien et soins de la camomille

Une fois bien installée, la Camomille est une plante très peu contraignante. En pleine terre, arrosez la première année suivant la plantation. Par la suite, il n’est pas nécessaire de faire des apports d’eau, n’arrosez en été que lors des fortes chaleurs. En pot, un arrosage plus régulier est nécessaire.

Procédez à des binages et des sarclages réguliers afin d’empêcher les mauvais herbes d’envahir son pied. Dans les régions les plus froides, paillez-la pour protéger le pied du froid. Un sol plutôt fertile favorise son épanouissement : au printemps, apportez un peu de compost par griffage au pied de vos plants.

Enlever les sommités fleuries pour favoriser les remontées florales.

Laissez grainer pour récolter quelques graines en vue de vos futurs semis ou coupez les fleurs juste après floraison, pour éviter qu’elle ne se ressème de manière envahissante.

Après floraison, rabattez la touffe à 15 cm du sol. Tous les 4 à 5 ans, au printemps ou à l’automne, divisez les souches pour régénérer les pieds.

La camomille n’a qu’un seul ennemi connu : les pucerons. Pour la traiter, faites des pulvérisations d’eau additionnée de 5 % de savon noir. Suivez nos conseils pour lutter naturellement contre ces indésirables.

Le petit truc du jardinier : la camomille attire les pucerons et repousse certains insectes nuisibles. Elle servira de protection pour les plantes potagères.

camomille

Multiplication

Les pieds de camomille et surtout ceux de la camomille à fleurs simples se ressèment très spontanément et abondamment. Si vous avez déjà un pied de camomille au jardin, récoltez quelques graines juste avant leur complète maturité en vue de semis, sinon choisissez parmi nos semences.

Diviser les touffes de camomille

La camomille peut se multiplier également facilement par division de touffe au printemps ou à l’automne sur des touffes matures d’au moins 4 ans. La division est conseillée pour rajeunir de vieux pieds.

  1. Avec une fourche-bêche, sortez la motte délicatement pour ne pas abîmer les racines
  2. Divisez quelques éclats en périphérie comportant des feuilles et des racines
  3. Replantez immédiatement au jardin

Boutures

Vous pouvez également faire des boutures de tiges au printemps.

  1. Prélevez des extrémités de tiges herbacées non fleuries de 10 cm de long
  2. Supprimez les feuilles du bas
  3. Piquez les boutures dans des godets remplis d’un mélange égal de terreau et de sable
  4. Placez-les à la lumière et sous abri
  5. Repiquez en pleine terre en espaçant les jeunes plants de 20 à 30 cm ou installez en pot

Associer

Avec son allure un peu sauvage, la Camomille trouve naturellement sa place dans tous les jardins naturels et sauvages, dans les massifs un peu flous. champêtres d’un jardin de cottage. Elle accompagnera des vivaces à floraison vaporeuse comme l’Angélique, l’aneth, et des vivaces à floraison estivale au port léger comme les Alchémilles.

Avec sa floraison généreuse et mellifère, elle attire de nombreux insectes pollinisateurs et des insectes auxiliaires utiles comme le syrphe et la chrysope et s’installera au cœur du potager où elle fera ainsi office de protectrice. Tout comme la capucine, elle attire les pucerons qui déserteront vos légumes ! Elle n’est pas en revanche, une bonne compagne pour les laitues. Au jardin, plantez-la au pied des rosiers pour faire diversion naturellement.

associer la camomille

Un exemple d’association naturelle : Grande Camomille (la version dorée ferait très bien l’affaire aussi) et Hysope, Centaurée et Cheveux d’ange

C’est une compagne de choix pour toutes les plantes vivaces aromatiques et comestibles comme les menthes, le fenouil vulgare ou officinalis, la mélisse, la capucine, la bourrache et les crambes.

Dans un massif ou un mixed-border sauvageon, plantez-la en compagnie des bleuets, asters, d’astrances, d’achillées…Au jardin, utilisez la camomille romaine et notamment le cultivar ‘Treneague’, comme petit couvre sol en rocaille ou en bordure de massif de vivaces au pied des lavandes, des santolines, des thyms.

Inspirez-vous avec notre fiche « Aromatiques : 5 bonnes façons de les intégrer au jardin » !

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire