Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Le basilic : semer, planter, cultiver

Le basilic en quelques mots

  • Le Basilic, Ocinum basilicum, est une plante aromatique annuelle
  • Il se cultive au jardin mais peut aussi être planté en pot, sur la terrasse ou le balcon
  • Sa culture est facile mais il aime la chaleur et le soleil
  • Son entretien se résume à une taille régulière et des arrosages en cas de sécheresse
  • Très apprécié en cuisine, le basilic est l’ingrédient indispensable du célèbre pesto italien

Le mot de notre expert

Le basilic est une plante aromatique indispensable au jardin. Ses feuilles odorantes sont très utilisées en cuisine, en particulier dans la cuisine italienne mais aussi asiatique, comme pour le Basilic Thaï. C’est aussi une plante aux multiples bienfaits, qui stimule la digestion.

On connaît bien le basilic ‘Grand Vert’ mais aussi le basilic ‘Fin vert’ mais beaucoup moins les autres variétés. Et elles sont très nombreuses ! On les distingue par leur port, plus ou moins compact, la taille de leurs feuilles mais aussi par leur couleur qui va du vert au violet pourpé, parfois presque noir comme pour la variété ‘Dark Opal’. Toutes exhalent d’agréables parfums aux nuances bien marquées, ce qui en fait leur principal intérêt !

Facile à réussir, la culture du basilic est la portée de tous les jardiniers, même sans jardin car il se cultive très bien en pot. Il apprécie le soleil et la chaleur et se plaît en toute bonne terre humifère, bien drainée… car il redoute l’humidité excessive.

Le semis du basilic se fait généralement au chaud, à la maison ou sous abri chauffé. On ne plante, au jardin ou en pot, à l’extérieur, qu’après les Saints de Glace, une fois tout risque de gel écarté. En effet, il n’est pas rustique et donc, sensible au froid. L’entretien du basilic est simple : il suffit de le récolter régulièrement et de l’arroser en cas de sécheresse prolongée.

 

Le basilic est une plante mellifère

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Ocimum basilicum

Famille : Lamiaceae

Nom commun : Basilic

Type : Annuelle

Germination : 10 jours à 20°C - Faculté germinative : 4 à 8 ans

Exposition : Soleil

Sol : Riche, humifère, drainant

Rusticité : 0°C, il meurt aux premières gelées

Le Basilic européen (Ocimum basilicum) est une herbe aromatique originaire des îles du Pacifique et d’Afrique. C’est une plante herbacée qui mesure de 30 à 60 cm de haut pour une largeur de 20 cm à 40 cm, selon la variété et les conditions de culture.

Les tiges sont dressées, ramifiées avec une section carrée, un caractère typique de la famille des Lamiacées autrefois appelées Labiées. Ces tiges portent des feuilles ovales de 3 à 5 cm de long. Leur taille varie et leur couleur varie en fonction de la variété : elles peuvent être très grandes ou très petites et montrer une coloration verte ou pourpre, plus ou moins soutenu.

Au milieu de l’été, les hampes florales du basilic se dressent et portent des épis de petites fleurs blanches ou mauves. Elles nécessitent la présence des insectes pour transporter le pollen et effectuer la pollinisation. Les fleurs fécondées évoluent en petites graines, entourées individuellement d’un réceptacle qui se dessèche à maturité en septembre octobre. Les graines tombent alors au sol assez facilement.

L’utilisation du basilic dans le bassin méditerranéen remonte à l’Antiquité. Chez les Romains, cette plante était l’emblème des amoureux alors que, chez les Grecs, elle symbolisait la haine et le malheur. En Inde, le basilic est considéré comme une plante sacrée !

Les principales variétés

Il existe de très nombreuses variétés de basilic. Elles se distinguent par leur couleur (pourpre, vert), de la taille du feuillage mais aussi par leur parfum et leur port, plus ou moins compact.

Les variétés communes

Basilic Genovese BIO


Hauteur à maturité
50 cm

Le basilic Genovese également appelé Basilic de Gênes est la variété italienne traditionnelle utilisée pour le pesto. Il présente de belles feuilles gaufrées, brillantes, grandes et larges. Il est très aromatique et son parfum est apprécié pour son intensité.

Basilic Grand Vert Bio


Hauteur à maturité
50 cm

Le basilic Grand vert est une variété à feuilles ovales, vert brillant, larges et cloquées et très parfumées. Son goût est prononcé et caractéristique du basilic.

Basilic fin vert nain compact


Hauteur à maturité
50 cm

Le Basilic Fin vert Compact est une variété naine à port en boule. Sa saveur est prononcée, très parfumée.

Basilic Pourpre Bio - Ferme de Sainte Marthe

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
30 cm

Le Basilic Pourpre est une plante condimentaire herbacée haute de 30 cm. C’est une variété qui à petites feuilles pourpres au port compact, idéale en pot.

Basilic Marseillais Bio - Ferme de Sainte Marthe

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
30 cm

Le Basilic Marseillais est une variété traditionnelle Provençale, lente à monter en graines, ce qui rallonge la durée de production de feuilles. Son parfum est soutenu et typé.

Les variétés originales et exotiques

Basilic Anis Bio - Ferme de Sainte Marthe

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
30 cm

Le Basilic Anis est haut de 30 cm et présente un port compact, idéal pour une culture en pot. Son feuillage a la particularité d’exhaler un parfum anisé.

Basilic Cannelle Bio - Ferme de Sainte Marthe

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
30 cm

Le Basilic Cannelle est une variété aux feuilles moyennes et au port compact, originaire du Mexique. Ses feuilles ovales ont un parfum de cannelle et de clou de girofle.

Basilic Citron Bio – Ferme de Sainte Marthe

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
30 cm

Le Basilic Citron est une variété pour ses feuilles très odorantes citronnées

Basilic Thaï Bio - Ferme de Sainte Marthe

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
30 cm

Le Basilic Thaï est une variété thaïlandaise, haute de 30 cm, dense, aux fleurs violettes, exhale un parfum très épicé, qui se rapproche de l’estragon et de l’Anis.

Basilic vivace Magic Mountain en plants

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
40 cm

Le basilic perpétuel Magic Mountain, également appelé le basilic du Kenya (O. kilimandscharicum) a la particularité d’être vivace et rustique jusqu’à -5°C, alors que les variétés traditionnelles (O. basilicum) sont annuelles et ne supportent pas le moindre gel. Le basilic perpétuel est tout de même assez fragile, pour une culture de pleine terre on le réserve aux régions à forte influence océanique, sinon on le protège avec un voile hivernal où mieux, on le cultive dans un pot que l’on rentre à l’intérieur durant l’hiver. Ses feuilles larges, de couleur vert foncé aux nervures pourpres sont très aromatiques, cette variété s’utilise en cuisine.

Semer du basilic

Commencez les semis de basilic à chaud, à la maison ou sous abri chauffé, de février à avril. Le semis s’effectue, au choix, en godets individuels ou en terrine. A partir de mai, les semis s’effectuent directement en place, en pleine terre. Le fond de la terrine ou des pots doivent être percés de petits trous de drainage pour évacuer l’excès d’eau. On compte en moyenne 10 jours pour la levée, à une température moyenne de 20°C, à l’abri du soleil direct.

  1. Remplissez la caissette aux 2/3 de terreau et tassez légèrement avec une taloche.
  2. Posez les graines en laissant au moins 2 cm entre chaque graine.
  3. Recouvrez, de l’épaisseur des graines, de terreau de semis à l’aide d’un tamis (idéalement) et tassez légèrement avec une taloche.
  4. Arrosez légèrement à l’aide d’un pulvérisateur à eau.

Pour favoriser la germination, recouvrez la caissette d’une vitre. Aérez la journée en soulevant la vitre lorsque les plantules seront apparues.

Concernant les semis en terrine, repiquez délicatement les plantules dans des godets lorsqu’elles ont plus de trois vraies feuilles (les deux premières feuilles qui apparaissent après le semis sont les cotylédons, elles ne sont pas comptées). Gardez les plantes à l’abri du gel.

Planter du basilic

Les plants issus des semis fait à chaud doivent être endurcis au moins deux semaines aux températures extérieures et au soleil direct en journée puis rentrés ou abrités la nuit. Cette phase d’acclimatation permet une transition en douceur, en effet les plants qui ont depuis la levée connu des conditions idéales à l’intérieur de l’habitation ont besoin de s’habituer petit à petit aux rayons directs du soleil, aux températures fluctuantes, aux intempéries. Ainsi on évite au basilic de trop souffrir lorsqu’il sera planté pour de bon au potager. Après cette phase d’acclamation ils peuvent donc être plantés au potager.

La plantation au jardin potager commence lorsque les risques de gelées sont écartés. Cette période s’étend de la mi-avril à fin mai selon les régions et la météo de l’année. Traditionnellement on considère que l’on peut planter les plantes sensibles au gel (comme le basilic) après les Saints de Glace, c’est-à-dire après le 13 mai.

Le basilic étant une plante de soleil, réservez-lui une exposition chaude et ensoleillée. Dans le Midi réservez-lui plutôt une exposition à mi-ombre.

Lors de la plantation, comptez un espacement de 25 cm entre deux plants. Comme pour le semis, la plantation s’effectue en sol ameubli et désherbé. Pour planter :

  1. Creusez un trou dont la taille correspond à celle du plant
  2. Disposez votre plant de basilic
  3. Comblez les vides avec de la terre
  4. Procédez à un premier arrosage. Une eau de pluie tiédie au soleil lui sera profitable.

La culture du basilic, entretien et arrosage

Sol et exposition

Le basilic se plaît au soleil, à mi-ombre dans les régions les plus chaudes. Il se cultive dans un large éventail de sol mais préfère les sols humifères, drainants et bien frais.

Il s’installe, que ce soit à partir de graines ou de plants, dans une terre préalablement ameublie et bien désherbée. Pour ce faire, décompactez la terre à l’aide d’une grelinette ou d’une fourche bêche, en prenant soin d’enlever herbe et adventices éventuelles.

Entretien et arrosage du basilic

La sécheresse a tendance à provoquer la montée en fleurs du basilic, pour retarder ce phénomène :

  • Coupez le sommet des tiges
  • Veillez à arroser régulièrement avec de l’eau de pluie tiédie de préférence
  • Pincez les hampes florales afin de stimuler la production de nouvelles feuilles.
  • Apportez un paillis nutritif composé de tontes séchées

Associer le basilic

Au jardin potager, une bonne association est de planter du basilic entre chaque pied de tomate. Les racines du basilic excrètent des substances qui vont protéger les tomates des nématodes. On parle de substances nématicides car elles tuent les nématodes, des vers microscopiques qui parasitent les racines des tomates et épuisent les plants jusqu’à, parfois, leur mort.

C’est aussi et surtout une association très pratique, on récolte au même endroit tomates et basilic, idéal pour composer une salade estivale pleine de saveurs !

Photo représentant l'association basilic - tomate au jardin potager

Le basilic en pot

Le basilic est une plante facile et pratique à cultiver en pot, voici comment procéder :

  1. Placez un à deux centimètres de billes d’argiles ou de pouzzolane dans le fond du pot (percé) pour le drainage.
  2. Remplissez votre pot de terreau universel que vous pouvez enrichir avec votre compost maison, à raison de 1/3 de compost pour 2/3 de terreau.
  3. Transplantez les jeunes plants en comptant un plant tous les 5 cm
  4. Si vous semez directement dans le pot, semez plus et éclaircissez par la suite pour garder les plus beaux plants.
  5. Arrosez légèrement à l’aide d’un pulvérisateur à eau.

Quand les plants ont bien repris arrosez par le haut ou bassinez vos pots dans une eau tiédie au soleil, de préférence une eau de pluie.

Au printemps, quand les températures sont suffisantes chaudes, les pots peuvent être mis à l’extérieur, sur le rebord d’une fenêtre, sur un balcon ou une terrasse. Comme au potager, choisissez un endroit ensoleillé ou légèrement ombragé et veillez en permanence à ce que la terre ne se dessèche de trop.

Photo de basilic en pot

Basilic cultivé en pot

Le semis en pot se fait du printemps à la fin de l’été. Pour avoir des pots de basilic en fin d’année, on sème en août à l’extérieur. Les basilics auront ainsi le temps de bien se gorger de soleil puis vous les rentrerez avant les premiers froids (en octobre) dans votre habitation et vous les placerez de préférence sur un rebord de fenêtre ensoleillé.

Si vous partez de plants achetés dans le commerce, n’hésitez pas à couper la moitié des tiges avant de rempoter le plant. Cette opération va stimuler votre plant qui émettra de nouvelles racines et de nouvelles pousses.

Un pot de basilic bien entretenu apportera environ quatre mois de récoltes. Apportez en cours de culture un fertilisant doux et naturel comme du marc de café séché que vous mélangerez à part égales avec du terreau ou du compost de jardin, puis vous surfacez le pot d’un bon centimètre ce mélange.

Récolter et conserver le basilic

La récolte du basilic

Du début de l’été à l’automne, récoltez les feuilles au fur et à mesure des besoins, en les coupant tout simplement à la main ou aux ciseaux.

Pour allonger la récolte durablement, on force le basilic à produire de nouvelles pousses. Pour cela, on cueille régulièrement (et dans la mesure du possible) les bouquets terminaux, qui laissent place au développement de nouvelles pousses. Les tiges secondaires prennent le relais de la croissance, la plante reste dense, trapue et ramifiée, par la même occasion on retarde la montée en graines.

On observe sur la première photographie deux jeunes pousses à l’aisselle des feuilles et de la tige (sous la paire de ciseaux). En sectionnant à ce niveau la tige principale, les deux pousses prennent le relais, quelques jours plus tard c’est nettement visible (seconde photo).

1) Coupe de la pousse terminale 2) Les pousses situées à l’aisselle de la tige prennent le relais

La conservation du basilic

Après la cueillette, les feuilles de basilic ne se conservent pas longtemps et ont tendance à noircir. L’idéal est de le récolter frais au fur et à mesure des besoins. Voici tout de même quelques bonnes méthodes de conservation :

Pour conserver le basilic une semaine environ, on coupe des tiges et on les place dans un verre rempli d’eau. L’eau est changée tous deux jours environ pour éviter que les feuilles ne jaunissent et les tiges ne pourrissent.

Pour conserver les feuilles de basilic un an environ, il est possible de faire sécher les feuilles sur des claies jusqu’à ce qu’elles perdent un maximum d’eau, elles doivent être bien sèches et s’effriter. Elles sont ensuite stockées dans des boîtes hermétiques à l’abri de la lumière.

Leur congélation est également envisageable, pour cela une technique simple et pratique est de ciseler des feuilles et de les mettre dans les bacs à glaçons que l’on recouvre d’eau avant d’être mis en congélation.

Enfin et surtout on peut préparer le pistou et le pesto, deux recettes qui permettent de conserver le basilic quelques jours au réfrigérateur ou plusieurs mois au congélateur.

Utilisation – Quelques recettes

Utiliser le basilic en cuisine

Le Basilic est très utilisé dans la cuisine méditerranéenne mais aussi dans la cuisine asiatique, on consomme ses feuilles fraîches ou séchées dans les salades, les marinades ou les sauces (pesto) accompagnant pâtes, viandes ou poisson (daurade à la varoise).

Pistou et pesto, sont les deux recettes incontournables avec le basilic, mais elle sont bien distinctes :

  • Le pesto, élaboré à la fin du XIXème siècle en Italie (Gênes) est traditionnellement obtenu avec le basilic Genovese. Les autres ingrédients sont de l’huile d’olive, du parmesan ou du pecorino, de l’ail et des pignons de pins.
  • Le pistou est l’héritage du pesto lorsqu’il arrive en Provence. La recette est composée de basilic Marseillais de préférence, d’ail et d’huile d’olive. Les pignons de pins et le fromage sont optionnels dans le pistou.

L’incontournable pesto !

  • Salade Caprese

La célèbre salade italienne Caprese (tomate mozzarella) se réalise à partir de tomates et de mozzarella coupées en tranches et disposées de manière alternée. Elle et se parsème de feuilles ciselées de basilic, et est assaisonnée d’un filet d’huile d’olive, de sel et de poivre.

Tomate mozzarella et basilic

  • Soupe au pistou

La soupe au pistou est une recette traditionnelle de Provence qui se déguste en général durant l’été. La soupe se compose de lard avec des haricots frais à écosser blancs et rouges et des légumes du potager, généralement haricots verts, carottes, courgettes et pommes de terre. En fin de cuisson est ajouté le pistou qui donne la particularité de cette soupe provençale.

  • Salade estivale tomate-basilic du potager

En direct du potager, cueillez quelques tomates bien mûres de différentes couleurs et encore chauffées par le soleil, coupez-les en carpaccio sur lesquelles vous ajoutez du basilic ciselé, un filet d’huile d’olive de qualité, une pincée de fleur de sel, un tour de moulin de poivre et voici une salade savoureuse !

Les bienfaits du basilic

Le basilic stimule la digestion, il peut, dans ce cas, être utilisé en infusion de feuilles après un repas un peu lourd.

Il est riche en anti-oxydants, molécules qui permettent de ralentir le vieillissement des cellules et des maladies cardio-vasculaires. Une consommation régulière est bénéfique à la santé.

Les fleurs de basilic contiennent une l’huile essentielle à base d’eucalyptol et d’eugénol. Son utilisation permet de lutter contre l’anxiété et des infections, c’est un antispasmodique, un anti-inflammatoire et un antibactérien aux vertus calmantes et relaxantes.

Le basilic sacré utilisé en médecine Ayurvédique, est utilisé en Inde dans la prévention et guérison de nombreuses pathologies : problèmes gastriques, diarrhées, infections bactériennes et fongiques, inflammations et céphalées.

Produire ses graines de basilic

Le basilic nécessite beaucoup de chaleur pour donner des semences viables. Ainsi, comme tous les climats en France métropolitaine ne sont pas égaux, on récolte les semences plutôt dans le Midi, en Provence ou éventuellement en cultivant sous serre en ce qui concerne les climats plus au Nord.

En cas de récolte plus importante, couper les plants secs en entier, tamiser puis ventiler pour séparer les déchets des semences. Conserver les semences dans des récipients non hermétiques.

Pour éviter les croisements entre deux variétés, on ne laisse grainer qu’une seule variété par an ou on distance deux variétés d’au moins 100 mètres l’une de l’autre. En septembre octobre, les hampes florales vont se dessécher, on les coupe et on frotte les réceptacles entre les doigts pour décrocher les semences. On évite d’effectuer des récoltes de feuilles trop importantes sur les plants destinés à la production de semences, bien que l’on s’assure évidemment qu’ils aient du goût.

Les graines de basilic ne doivent pas être conservées dans des boîtes hermétiques mais plutôt dans des sachets en papier. En effet, la graine de basilic est mucilagineuse, en contact avec de l’eau ou une humidité de l’air trop importante il va se créer du mucilage autour de la graine. Le mucilage est composé de sucres, une fois qu’il est apparu il peut sécher mais la graine devient alors une porte ouverte au développement des moisissures.

Questions fréquentes des jardiniers

Pourquoi mon basilic ne lève pas ?

Il est tout à fait possible que des graines ne lèvent pas, même chez les jardiniers les plus expérimentés :

Une graine est vivante. Le jardinier doit se renseigner sur la faculté germinative qui est la durée pendant laquelle la graine est en capacité de germer. Cette information est systématiquement mentionnée sur les sachets de graines. Pour le basilic, elle varie de 4 à 8 ans selon la qualité de la graine qui dépend beaucoup de l’année de la récolte.

De mauvaises conditions de conservation des graines implique une diminution de la faculté germinative. Conservez vos sachets de graines à l’intérieur de votre habitation à un endroit sec, pas trop chaud l’été, non exposé aux rayons du soleil.

La plupart des graines potagères et aromatiques ont principalement deux (parfois plus) besoins essentiels pour bien germer : une température et une humidité suffisante. Le plus important est de pouvoir garder une humidité constante, ni excessive, ni déficitaire. Pour cela on arrose peu et régulièrement le temps de la levée et on poursuit tant que les plantes sont jeunes. Il faut également semer aux périodes indiquées sur les sachets de graines. La semence de basilic a un troisième besoin, elle aime recevoir de la lumière pour bien germer (même sous quelques millimètres de terre).

La fonte de semis est également un problème possible mais plus rare, elle est causée par différentes espèces de champignons pathogènes qui vont tuer les jeunes plantules. On peut prévenir ce problème en évitant les arrosages trop excessifs et en saupoudrant le semis de charbon de bois ou de cannelle en poudre.

Pourquoi les feuilles de mon basilic noircissent ?

Les feuilles de basilic noircissent lorsqu’il y a un excès d’eau au niveau racinaire. Le basilic est une plante qui aime l’eau mais qui déteste l’excès. C’est pour cela que la terre (ou le substrat) doit être suffisamment drainant pour évacuer l’eau.

Si ce problème arrive dans une culture en pot il faut suspendre les arrosages un moment, et surtout ne pas laisser d’eau résiduelle dans la soucoupe. En pleine terre, c’est un problème moins courant mais qui peut arriver si la terre est trop lourde. Dans ce cas, pensez à faire vos prochaines plantations sur de légères buttes, des plates-bandes surélevées afin d’évacuer plus rapidement l’eau au contact des racines.

Ressources utiles

Découvrez notre large gamme de basilic : de nombreuses variétés vous sont proposées en graines ou en plants.

Articles connexes


Blog

Aromatiques : 5 bonnes façons de les intégrer au jardin

Exhalant mille saveurs et autant de parfums, du plus subtil au plus puissant, les plantes...
Lire la suite +

plantation

Le semis des aromatiques

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire