Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Sédum ou Orpin : quelle variété choisir ?

en fonction de chaque situation

Les sédums sont des plantes succulentes de la famille des Crassulacées. Ils constituent un groupe hétérogène, avec des feuillages, un port et une floraison très variés. Leurs fleurs peuvent être blanches, roses ou jaunes, les feuilles sont parfois plates et développées ou alors petites et imbriquées, et peuvent prendre de nombreuses teintes différentes. Avec plus de 400 espèces et de multiples variétés horticoles, le choix est vaste ! Pour s’y retrouver plus facilement, on peut séparer les sédums en deux catégories principales : les petits au port tapissant (15-20 cm de hauteur), souvent persistants, et les grands au port dressé (environ 50 cm), généralement caducs.

Pour choisir un sédum, il faut commencer par déterminer pour quel usage il se destine : Est-ce pour constituer une rocaille, réaliser une composition dans une vasque, végétaliser une toiture, implanter sur un muret, aménager un massif, ou même cultiver en intérieur ? Dans tous ces cas de figure, il faudra choisir l’emplacement le plus sec et ensoleillé possible.

En bordure ou en massif, on utilisera un sédum haut et dressé, comme le Sedum spectabile, qui apportera du volume à l’ensemble. Au contraire, dans une rocaille, sur un muret ou un toit végétal, on choisira de préférence un petit sédum tapissant. Pour composer des potées, on peut utiliser les deux pour jouer sur les hauteurs. On privilégie alors la diversité, tant dans les formes que dans les couleurs. Découvrez tous nos conseils pour choisir la bonne variété de sédum !

Pour une rocaille, un muret ou un toit végétal : les sédums tapissants

Les variétés les plus basses sont parfaites pour agrémenter une rocaille, un muret ou un toit végétal. Elles sont adaptées à une utilisation en couvre-sol. La plupart d’entre elles mesurent 10 à 15 cm de hauteur. Leurs feuillages sont persistants et prennent des teintes très variées ! Lorsque ces sédums fleurissent, ils portent une multitude de petites fleurs souvent jaunes, roses ou blanches. Le sol semble alors recouvert d’un tapis coloré et fleuri.

Leur port tapissant, leur résistance extrême à la chaleur et à la sécheresse, ainsi que leur faible enracinement, permettent de les utiliser pour verdir des zones du jardin où les autres plantes ne poussent pas (ils peuvent même remplacer le gazon !). Avec leur feuillage persistant, ils apporteront du vert et de la couleur même en plein hiver. Profitez-en !

Leur feuillage peut être pourpre (Sedum spathulifolium ‘Purpureum’), jaune-vert (Sedum reflexum ‘Angelina’), panaché bordé de blanc crème (Sedum kamtschaticum ‘Variegatum’) ou même argenté (Sedum spathulifolium ‘Cape blanco’). Nous vous recommandons le Sedum reflexum ‘Angelina’ : sa remarquable couleur citron, très douce, amènera beaucoup de luminosité s’il est placé parmi des feuillages plus sombres. Quant au feuillage argenté du Sedum spathulifolium ‘Cape blanco’, installez-le avec d’autres plantes dans les mêmes tons, comme les Santolines.

Si vous souhaitez remplacer le gazon ou couvrir un emplacement où rien ne pousse, pensez au Sedum acre : il s’étale facilement, est très bas et se pare en été d’une ravissante floraison jaune. Sedum spurium peut aussi convenir : il apportera un peu plus de couleur, puisque son feuillage prend des teintes rouges.

La floraison jaune du sédum acre

Le Sedum acre est un petit orpin tapissant à floraison lumineuse (photo Chmee2)

En massif ou bordure : les sédums hauts et dressés

Pour composer un massif ou pour habiller le bord d’un chemin, nous vous invitons plutôt à choisir des sédums hauts et dressés. Ils sont intéressants pour leurs floraisons de fin d’été qui attirent bon nombre de papillons et apportent du volume aux massifs. Ils peuvent mesurer jusqu’à 70 cm de haut, comme le Sedum spectabile ‘Carmen’. Leurs feuilles sont aplaties et larges, parfois caduques.

La plupart d’entre eux offrent une floraison rose. Notre variété préférée est le Sedum ‘Herbstfreude’ : il porte à la fois un feuillage vert bleuté et de belles fleurs rose-mauve, qui changent de couleur au cours de leur épanouissement, et deviennent bronze à l’automne. Si vous préférez les floraisons plus pâles, tournez-vous vers le Sedum spectabile ‘Stardust’ à la floraison blanche, ou le Sedum ‘Eline’ aux fleurs jaune crème.

Les feuilles de ces sédums sont souvent vertes, mais elles peuvent aussi être pourpres, comme chez les variétés ‘Matrona’, ‘Orange Xenox’ ou ‘Jose Aubergine’. Ces feuillages sombres vont très bien avec les plantes aux floraisons rouges ou orangées, comme les Crocosmias. N’hésitez pas à les associer à des plantes aux tons plus clairs : plantez 3 à 5 pieds de Sedum ‘Matrona’ derrière un tapis de Sedum reflexum ‘Angelina’, pour un contraste jouant sur la lumière.

Les fleurs roses de l'orpin d'automne

Le sédum spectabile ‘Brilliant’

Quelques exemples d'utilisations possibles

  • Vous voulez végétaliser un vieux muret en pierre ?

Vous pouvez glisser des plantes dans les anfractuosités d’un muret en pierre. Placez par exemple le Sedum album aux côtés de quelques campanules (Campanula muralis), Erigeron karvinskianus, saxifrages et joubarbes. Les Sedum acre, Sedum spurium ou Sedum pachyclados conviennent aussi très bien pour cet usage ! Évitez surtout les grandes variétés comme le Sedum spectabile.

Des variétés de sédums à installer sur un muret en pierre

Sedum reflexum ‘Angelina’, Sedum album (photo Stefan.lefnaer) et Sedum pachyclados

 

  • Vous souhaitez implanter un sédum dans une rocaille ?

Le sédum peut entrer dans la composition de rocailles sèches, exposées plein sud. Plantez le Sedum kamtschaticum ou le Sedum reflexum aux côtés de plantes de rocailles ou alpines, comme les saxifrages, gentianes, joubarbes, cerastiums ou aubriètes.

Le sédum kamtschaticum peut être installé dans une rocaille

Sedum kamtschaticum ‘Variegatum’

 

  • Vous prévoyez de végétaliser une toiture ?

Le sédum est particulièrement adapté aux toitures végétalisées, car il a la capacité de résister à des températures très élevées comme très basses (importante rusticité), au vent et à la sécheresse. Il demande ainsi peu d’entretien, pas d’arrosage, et ses racines peu profondes permettent de le cultiver sur une très fine couche de substrat.

Créez un effet « tache de couleur », en choisissant diverses variétés au feuillage coloré, que vous planterez par groupe d’au moins 5 à 7 pieds à chaque fois : Sedum spurium, Sedum acre ‘Yellow Queen’, Sedum album ou Sedum reflexum.

Les sédums sont parfaits pour les toits végétalisés

Une toiture végétalisée (photo Lamiot) / Sedum album (photo Meneerke bloem)

 

  • Vous voulez concevoir un jardin méditerranéen, sec, sans entretien ?

Plantez les sédums dans un jardin sec, très minéral, aux côtés de la lavande, des euphorbes et des Helichrysum. Dispersez quelques graminées pour créer un paysage très méditerranéen. Vous pouvez par exemple placer quelques pieds de Sedum spectabile à côté de Stipa tenuifolia et du Senecio cineraria.

Pour un jardin méditerranéen : sédum, graminées et cinéraire maritime

Sedum spectabile ‘Septemberglut’ / Stipa tenuifolia / Senecio cineraria

 

  • Vous souhaitez cultiver le sédum en vasque ?

Mixez des variétés dressées et des variétés basses, et mélangez les couleurs : par exemple, le Sedum reflexum ‘Angelina’ avec le Sedum ‘Matrona’, et Sedum reflexum ‘Blue Spruce’ ! Ajoutez-y quelques sédums en rosette (Sedum palmeri), joubarbes (Sempervivum) et Echeverias. Vous pouvez déposer quelques pierres décoratives pour créer un aspect de petite rocaille. Placez ensuite le pot sur une terrasse, sur le bord d’un escalier extérieur ou sur un muret.

Les sédums s'adaptent à une culture en pot ou vasque

Vous pouvez réaliser des compositions en vasque en associant des echeverias et sédums, notamment Sedum palmeri (au centre, photo Wolfgang Sauber)

 

  • Vous souhaitez intégrer le sédum dans un massif ?

Choisissez des variétés hautes, comme le Sedum ‘Herbstfreude’, ou le Sedum ‘Matrona’ – une variante au feuillage pourpre – que vous planterez par groupe de 5 à 7 pieds. Vous pouvez placer devant eux quelques sédums tapissants, comme le Sedum kamstchaticum, à la belle floraison jaune très lumineuse qui ressortira parmi ces feuillages plus sombres. Positionnez quelques touffes de graminées de part et d’autre (Pennisetum ou Stipa). Elles apporteront de la légèreté et créeront un joli contraste face au feuillage et port plus massif des sédums.

Vous pouvez cultiver le sédum en massif

Sedum ‘Herbstfreude’

 

  • Vous souhaitez un mélange coloré durant toute l’année ?

Mixez des variétés aux feuillages colorés, en choisissant des espèces persistantes. Sélectionnez 4 à 5 variétés aux teintes différentes, voire plus, que vous implanterez par groupe d’au moins 5 pieds, pour créer un bel effet de tache de couleur. Vous pouvez ainsi planter le Sedum reflexum ‘Angelina’ aux côtés du Sedum hakonense ‘Chocolate Ball’, du Sedum spathulifolium ‘Purpureum’ et du Sedum reflexum ‘Blue Spruce’. Si vous habitez dans la région méditerranéenne, ajoutez le Sedum rubrotinctum pour ses jolies teintes rouges en hiver.

Des sédums au feuillage coloré

Sedum ‘Chocolate Ball’ / Sedum rubrotinctum (photo Shine B) / Sedum reflexum (photo Liné1)

Des variétés au feuillage original

Pour profiter de toute la diversité des sédums, vous pouvez aussi opter pour les espèces et variétés suivantes, au feuillage original :

  • En rosette : Sedum pachyclados et Sedum palmeri(variétés magnifiques, à l’aspect exotique !)
  • Couleur chocolat : Sedum hakonense ‘Chocolate Ball’
  • Bicolore : Sedum kamtschaticum ‘Variegatum’ (feuilles vertes bordées de blanc crème)
  • Tricolore : Sedum spurium ‘Tricolor’
  • Argenté : Sedum spathulifolium ‘Cape blanco’
  • Presque noir : Sedum ussuriense ‘Turkish Delight’
  • Cristé : Sedum reflexum ‘Cristatum’

Articles connexes


Blog

Jardin sans entretien : conseils, astuces et plantes adaptées

« Je voudrais un beau jardin, mais sans entretien ». Voilà ce qu’entendent les paysagistes à longueur...
Lire la suite +

Fiche Famille

Sedum ou Orpin : comment les planter, les cultiver et les multiplier

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 4 sur 5)
Laisser un commentaire