Comment cultiver un Sedum en pot ?

Comment cultiver un Sedum en pot ?

Nos conseils pour réussir la plantation et l’entretien sans difficulté

Sommaire

Mis à jour le 28 Juin 2023  par Marion 5 min.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Sedum ou orpins sont des végétaux peu exigeants et très faciles à vivre. Ces plantes grasses ou succulentes de la famille des Crassulacées supportent presque tout : le froid comme la chaleur, les sols les plus pauvres ou calcaires, la sécheresse, le vent, les embruns… Un bon drainage et du soleil suffisent à leur épanouissement.

Les Sedum sont appréciés autant pour leur feuillage charnu ornemental que pour leur floraison tardive, dans des tons très diversifiés. Il existe plusieurs centaines de variétés, la plupart se plaisent très bien en contenants. Découvrez donc comment réussir la plantation et l’entretien des Sedum en pot.

orpin

Les sedums se prêtent à merveille aux plantations en pot

Hiver, Printemps, Été, Automne Difficulté

Quelles variétés de Sedum choisir ?

La plupart des Sedums peuvent être cultivés sans problème en pot, du fait de leur silhouette modeste ne dépassant guère 1 mètre de hauteur. Le choix de la variété dépendra de l’effet recherché et du contenant choisi.

Dans une suspension, une petite potée ou autre petit contenant, optez pour les variétés couvre-sol très basses, comme :

  • l’orpin de l’Orégon (Sedum oreganum), au feuillage évolutif passant du vert au rouge et à la floraison jaune vif (5 cm de hauteur pour 45 cm d’envergure) ;
  • l’orpin blanc (Sedum album ‘Murale’), l’un des orpins les plus colorés avec ses feuilles rouge-violacé en hiver et sa floraison blanc-rosé (5 cm de hauteur pour 45 cm d’envergure) ;
  • l’orpin rampant (Sedum spathulifolium ‘Cape Blanco’), aux rosettes gris-argenté à bronze et aux fleurs jaunes (5 cm de hauteur pour 40 cm d’envergure) ;
  • le Sedum pachyclados, avec ses rosettes de feuilles vertes, éclairées par des fleurs jaune-orangé (5 cm de hauteur pour 30 cm d’envergure) ;
  • le Sedum makinoi ‘Ogon’, très lumineux avec ses feuilles charnues rondes et brillantes, qui passent de jaune doré à vert chartreux (5 cm de hauteur pour 25 cm d’envergure).
orpin

Sedum makinoi ‘Ogon’, Sedum spathulifolium ‘Cape Blanco’ et à droite les fleurs du Sedum oreganum

Dans un bac ou un pot, vous pouvez aussi tout à fait choisir des variétés plus grandes pour apporter de la verticalité. Parmi ces différents Sedum, essayez par exemple :

  • le Sedum spectabile ‘Septemberglut’, un orpin d’automne à la généreuse floraison rose-framboise (50 cm de hauteur pour 40 cm d’envergure) ;
  • ‘Herbstfreude’ (‘Autumn Joy’), pour son feuillage d’abord vert-bleuté, puis jaune-orangé, ainsi que sa floraison bordeaux (50 cm de hauteur pour 40 cm d’envergure) ;
  • ‘Matrona’, aux tiges pourpres portant des inflorescences composées de petites étoiles rose clair (60 cm de hauteur pour 30 cm d’envergure) ;
  • le surprenant ‘Black Night’, au feuillage pourpre foncé presque noir, animé de fleurs rose-rouge (50 cm en tout sens) ;
  • le bicolore ‘Strawberry and Cream’, aux adorables fleurs rose et crème devenant bordeaux (50 cm de hauteur pour 40 cm d’envergure).
Orpin

Le surprenant ‘Black Knight’ et le célèbre ‘Matrona’

Bien sûr, il est tout à fait possible de mixer des variétés tapissantes au port joliment retombant avec des cultivars au port dressé pour jouer sur les hauteurs.

Quand planter les Sedum en pot ?

Les Sedum en pot seront plantés au printemps ou à l’automne, en dehors des périodes de gelées. Selon les régions, intervenez donc entre mars et mai ou entre septembre et novembre.

Plantation des Sedum en pot

Le contenant

Du fait de leurs diversités de silhouettes, les Sedum peuvent être cultivés dans de nombreux contenants : pots, jardinières, auges, soucoupes, suspensions, bacs, etc.

Seul impératif : le fond du contenant doit être impérativement percé, afin de permettre à l’eau de pluie ou d’arrosage de s’évacuer sans stagner.

La taille du contenant sera adaptée aux dimensions de la variété choisie. Si vous comptez cultiver plusieurs Sedum ensemble, respectez une distance de 30 à 50 cm entre chacun.

Inutile de choisir des contenants trop profonds, puisque l’enracinement du Sedum est plutôt superficiel.

Le substrat

Les Sedum n’ont qu’une seule exigence concernant leur substrat : il doit être parfaitement drainé, afin de ne pas retenir l’eau et la laisser stagner.

Ces succulentes s’adaptent aux sols les plus difficiles : caillouteux, secs, pauvres, même calcaires. À l’inverse, les sols trop riches peuvent rendre les Sedum plus fragiles.

En pot, offrez-leur un substrat léger, constitué d’un mélange à parts égales de terreau horticole et de sable grossier ou de graviers. Vous pouvez aussi trouver en jardinerie du terreau tout fait, spécial cactées et plantes grasses.

terreau

Plus un substrat est fibreux et mélangé à des matières de type sable, perlite, vermiculite, graviers ; plus il est drainant

La plantation

  1. Faites tremper la motte de votre Sedum dans un seau ou une bassine d’eau, afin de la réhydrater.
  2. Installez une bonne couche de drainage d’une hauteur de 3 à 5 cm environ, selon la hauteur du contenant. Pour cela, utilisez des billes d’argile, des graviers ou des tessons de terre cuite.
  3. Ajoutez le substrat jusqu’au 2/3 du contenant.
  4. Installez votre sedum dans le contenant et complétez de substrat
  5. Tassez autour de la motte avec les doigts.
  6. Arrosez.
  7. Installez un paillage minéral au pied de la plante (facultatif).

L’exposition

Les Sedum apprécient la chaleur et le soleil. Installez-les au jardin, sur la terrasse ou sur le balcon en exposition lumineuse, même chaude.

Ils se développeront partout, même dans les régions montagneuses ou en bord de mer, grâce à leur tolérance aux vents, au froid, à la sécheresse et aux embruns.

orpin

Deux sedums dans deux styles de pots très différents, mais toujours en plein soleil

Entretien des Sedum en pot

L’arrosage

Les Sedum sont des plantes grasses, capables de constituer des réserves de suc dans leur feuillage, afin de supporter de longues périodes de sécheresse.

L’eau de pluie suffit naturellement à assurer les besoins en eau du Sedum. Si votre pot n’est pas exposé, procédez à des arrosages modérés uniquement lorsque le substrat est bien sec. Un arrosage tous les 15 jours suffit généralement, hors périodes de canicule.

N’installez pas de soucoupe sous vos contenants, ou bien, videz-les impérativement au bout d’une vingtaine de minutes après arrosage ou forte pluie.

En hiver, les arrosages seront réduits au minimum (une fois par mois environ).

La fertilisation

Les Sedum se développent sans problème dans les terres pauvres, ne contenant que peu d’éléments nutritifs. En pot, vous pouvez éventuellement faire un apport d’engrais pour plantes grasses pendant la période de végétation, mais sans que cela soit indispensable.

La taille

La taille d’entretien des Sedum est simple à effectuer. À l’aide d’un sécateur préalablement désinfecté, supprimez les hampes florales fanées et les tiges séchées. Chez les variétés basses, rabattez les touffes séchées au ras du sol.

Agissez en fin d’hiver ou au début du printemps. Les parties séchées restent ainsi comme protection contre le gel pendant la saison froide.

Les parasites et maladies

Les Sedum sont peu sensibles aux parasites et maladies. Surveillez simplement les attaques d’escargots, limaces ou chenilles, qui aiment se délecter du jeune feuillage au printemps.

L’hivernage

Les Sédums sont des plantes rustiques, supportant jusqu’à -15°C, voire -20°C chez certaines variétés. Elles pourront donc passer l’hiver dehors dans la plupart des régions.

Ce sont surtout les sols gorgés d’eau qui peuvent leur être préjudiciables pendant la saison froide, risquant de faire pourrir les racines. Protégez donc vos sédums en pot des expositions pluvieuses.

Le rempotage

Les Sedum pourront rester plusieurs années dans leur pot d’origine (3 à 4 ans environ). Si vous devez les rempoter ou diviser les touffes, procédez au printemps.

Commentaires

  • Collet Gâchon, le 1 Juillet 2024

    Bonsoir .J'ai des sedums qui ont les feuilles qui brunissent .et qui semblent dessécher . Que faire svp ? Merci

    • Réponse de Ingrid, le 2 Juillet 2024

      Bonjour,

      Les feuilles brunissantes et desséchées de vos sedums peuvent être causées par un excès d'eau, un manque de lumière ou une maladie fongique. Assurez-vous que le sol est bien drainé et évitez l'arrosage excessif. Placez les sedums en plein soleil pour améliorer leur santé. Si vous suspectez une maladie, retirez les feuilles atteintes et appliquez un fongicide naturel comme une solution à base de bicarbonate de soude.

      Bon jardinage!

Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.