Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
10 arbustes pour jardin japonais
conseil

Jardin japonais : 10 arbustes emblématiques

Notre sélection pour un jardin zen !

Aménager un jardin japonais vous permettra de profiter d’un espace apaisant, qui invite à la méditation et à la contemplation. Les jardins japonais s’inspirent de la nature et créent un bel équilibre au niveau des formes et des couleurs. Les éléments naturels sont importants : l’eau, la pierre, le vent et le relief sont mis en valeur. On y trouve aussi des objets symboliques ou décoratifs, comme les portiques, lanternes, statues, fontaines… C’est également un jardin qui célèbre les changements de saison : le printemps est marqué par la floraison des cerisiers à fleurs, l’automne pour des feuillages rougeoyants (Erables du Japon, Prunus…). Les jardins japonais jouent également sur les formes et textures, ainsi que sur les nuances de vert, avec des plantes tapissantes et des arbustes taillés en nuage. Nous vous présentons dans cette fiche les 10 plus beaux arbustes à intégrer dans un jardin japonais, et quelques conseils pour réussir leur culture !

De même, pour composer un jardin japonais, n’hésitez pas à consulter nos fiches conseil « Créer un jardin japonais ou jardin zen », « 7 idées d’association pour jardin japonais » et « Jardin japonais : 10 plantes vivaces emblématiques »

Le Cerisier à fleurs

Les Cerisiers du Japon, ou Cerisiers à fleurs, offrent dès le début du printemps une abondante floraison rose tendre, parfois blanche. Leurs fleurs apparaissent généralement avant les feuilles, et sont simples ou doubles, suivant les variétés. On apprécie leur floraison très poétique et délicate, aux teintes douces. Les Cerisiers à fleurs marquent bien les changements de saisons, y compris l’automne, car leur feuillage prend alors de belles couleurs rouges ou orangées, avant de tomber. Leur écorce est également très décorative, avec des stries horizontales. Les variétés les plus compactes s’adaptent à une culture en pot. Les Cerisiers à fleurs sont des arbustes très symboliques, qui évoquent le caractère éphémère de la beauté et de la vie. Ils sont nommés Sakura au Japon, et qui donnent lieu au printemps à un rituel appelé Hanami, où les japonais se rassemblent au pied des cerisiers pour pique-niquer. Les plus couramment cultivés sont les Prunus serrulata, mais il existe aussi d’autres espèces.

Découvrez notre fiche : Les Cerisiers du Japon : Planter, tailler et entretenir

La floraison d'un cerisier du Japon

Prunus serrulata

L'érable du Japon

L’érable du Japon est un arbuste très graphique qui offre un beau feuillage palmé, découpé de façon très fine. Il s’agit principalement des Acer palmatum, Acer japonicum et Acer shirasawanum. Il existe une multitude de variétés, se déclinant dans une belle palette de couleurs. L’érable du Japon est caduc et prend de très belles teintes automnales. Il pousse assez lentement et forme une silhouette parfaite, très harmonieuse, et mérite d’être installé en isolé. Au jardin, pour qu’il s’épanouisse pleinement, plantez-le à mi-ombre, dans un sol frais et drainant, poreux, légèrement acide, à un emplacement abrité du vent. L’entretien se limite à l’arroser en période de sécheresse, et à apporter de temps en temps du compost à ses pieds, pour enrichir le sol. Il peut sans problème se passer de taille. Il est cependant sensible à la verticilliose. L’érable du Japon s’adapte sans problème aux petits jardins, et à une plantation en bac. C’est un arbuste parfait pour les jardins de ville. Il s’associe à merveille avec les fougères, ainsi qu’avec les arbustes de terre de bruyère : azalées, Daphné, Pieris japonica, etc.

Découvrez notre fiche : Erable du Japon : Planter, cultiver et entretenir

Le feuillage découpé d'un Erable du Japon

Acer palmatum subsp. amoenum (photo Krzysztof Golik)

Les rhododendrons et azalées

Les rhododendrons et azalées sont des arbustes de terre de bruyère qui offrent une généreuse floraison printanière. Leurs fleurs ont des couleurs éclatantes et très lumineuses : rose, rouge, orangé, jaune, blanc… Ils se plaisent à mi-ombre, dans un sol acide, frais, drainant et humifère. Ils demandent peu d’entretien. Nous vous conseillons néanmoins de pailler leur pied avec une épaisse couche d’écorces de pin. Il n’est pas nécessaire de les tailler. Arrosez-les de préférence avec de l’eau de pluie, car l’eau calcaire pourrait entrainer une chlorose. Plantez-les en massif, en isolé ou en pot pour les variétés les plus compactes. Ces arbustes poussent lentement.

Les rhododendrons et azalées sont des arbustes très proches, que l’on peut facilement confondre. Les azalées sont plus petites que les rhododendrons, et leurs fleurs sont plus parfumées. Les rhododendrons et les azalées du Japon sont persistants, tandis que les Azalées de Chine sont caduques.

Découvrez notre fiche : Rhododendron : Plantation, culture et entretien

Les fleurs roses de l'azalée 'Hino Crimson'

Azalée du Japon ‘Hino Crimson’

Les Pins taillés en nuage

Dans les jardins japonais, on trouve souvent des pins taillés en nuage, ou niwaki. Cette taille consiste à former des plateaux en concentrant la végétation à certains endroits, notamment à l’extrémité des branches, et à dégager l’architecture du tronc et des branches principales. Cela met en valeur l’architecture des pins, en leur donnant une silhouette très aérée, un peu à la manière des bonsaïs. Les formes tortueuses et inclinées sont particulièrement mises en valeur. La silhouette est harmonieuse, et donne en général l’impression que l’arbuste est très âgé. Concernant les espèces à privilégier pour ce type de taille, nous vous conseillons en particulier les Pins sylvestres (Pinus sylvestris), ainsi que le Pin noir du Japon, Pinus thunbergii. Celui-ci prend facilement une silhouette inclinée et tortueuse. Vous pouvez aussi utiliser le Pin blanc du Japon, Pinus parviflora.

Découvrez notre fiche-conseil sur la taille en nuage !

Le Pin blanc du Japon, Pinus parviflora

Pinus parviflora (photo Harum Koh)

Le Camellia japonica

Le Camélia japonais offre en plein hiver une délicate floraison, à une période de l’année où les fleurs viennent à manquer. Ils fleurissent de la fin de l’hiver jusqu’au printemps. Les fleurs peuvent être roses, rouges, blanches… Elles peuvent être simples ou doubles, suivant le nombre de pétales qui les composent. Les fleurs du Camellia japonica ne sont pas parfumées. Ses feuilles sont vert foncé, vernissées, et persistantes. Il a un port compact et pousse lentement, mais avec le temps il peut néanmoins atteindre jusqu’à 3 mètres de hauteur, pour les plus grandes variétés. Plantez-le à l’ombre ou mi-ombre, dans un sol frais et léger, humifère, acide, à l’abri des vents froids. Evitez dans tous les cas les sols calcaires, qui risquent d’entrainer une chlorose. Ils peuvent être cultivés en pot ou en bac. Concernant l’entretien, il se limite à déposer en automne une couche de paillage au pied du camélia, à arroser ponctuellement en cas de sécheresse, et à supprimer les fleurs fanées. Il est inutile de le tailler.

Le Camélia japonica est le plus cultivé des camélias. Il en existe d’innombrables variétés. Il se différencie des Camellia sasanqua, qui fleurissent en automne, et des camélias champêtres, au port lâche, très naturel.

Notre fiche : 6 camélias du Japon qu’il faut avoir dans son jardin

La floraison du Camélia japonica

Camellia japonica (photo Harum Koh)

Le Nandina domestica

Le bambou sacré, ou Nandina domestica, est un ravissant arbuste au feuillage fin et persistant. Il est décoratif tout au long de l’année. Les feuilles sont rouges lorsqu’elles sont jeunes, puis deviennent vert foncé, et se teintent de rouge orangé ou pourpre en automne, une qualité rare pour un arbuste persistant ! Il offre en été une floraison légère, en panicules blanches. On apprécie également ses baies décoratives, de couleur rouge. Il se plait à mi-ombre, dans un sol frais et drainant, assez léger. Il supporte des températures de – 12 à – 15 °C, mais il est préférable de choisir un emplacement abrité du vent. Il résiste bien à la pollution atmosphérique, et est parfait dans un jardin de ville ! Assez compact, il atteint entre 60 cm et 2 mètres, suivant les variétés. Vous pouvez l’installer en massif, dans une haie libre, en rocaille fraiche et ombragée, ou en pot !

On apprécie ses teintes changeantes au fil des saisons !

Les baies rouges et le feuillage découpé du Nandina domestica

Nandina domestica (photo Rictor Norton & David Allen)

Le Pieris japonica

Le Pieris, ou Andromède du Japon, est un arbuste de terre de bruyère au feuillage persistant. Ses jeunes pousses ont une belle couleur rouge vif. On apprécie sa floraison printanière, sous forme de clochettes blanches ou rosées. Le Pieris japonica ‘Debutante’ offre une floraison vraiment impressionnante, se couvrant au printemps d’une profusion de fleurs blanches ! L’Andromède du Japon pousse assez lentement, et atteint à maturité entre 50 cm et 2 mètres de haut, suivant les variétés. Plantez-le à mi-ombre, dans un substrat plutôt acide. Il est idéal pour accompagner d’autres arbustes de terre de bruyère, comme les azalées, camélias ou Nandina domestica. Il existe des variétés naines, comme ‘Little Heath’, qui ne dépasse pas 60 cm de haut. On trouve aussi des variétés panachées, comme le Pieris japonica ‘Flaming Silver’, aux feuilles marginées de blanc crème.

Découvrez notre fiche : Pieris japonica : Plantation, taille et entretien

L'Andromède du Japon 'Mountain Fire'

Pieris japonica ‘Mountain Fire’ (photo David J. Stang)

Le Cornus controversa

Le Cornus controversa, ou Cornouiller des Pagodes, est un arbuste à la superbe silhouette étagée. Ses rameaux poussent à l’horizontale. Il porte des feuilles elliptiques, brillantes, et se couvre en début d’été de superbes inflorescences blanches et aplaties. Pour le mettre en valeur, il mérite vraiment d’être planté en isolé ! Son feuillage prend de belles teintes en automne, rouge foncé ou violacé, avant de tomber. Plantez-le au soleil ou à mi-ombre, dans un sol frais, non calcaire. Découvrez la splendide variété Cornus controversa ‘Variegata’, qui offre un feuillage largement panaché de blanc crème, ce qui le rend particulièrement lumineux ! C’est un arbuste très original.

Vous pouvez aussi cultiver le Cornus kousa, un autre cornouiller du Japon qui porte de superbes fleurs, constituées de grandes bractées blanches. Son feuillage prend également des teintes flamboyantes en automne.

Le cornouiller Cornus controversa 'Variegata', au feuillage panaché

Cornus controversa ‘Variegata’

L'Ilex crenata

Le houx crénelé, ou Ilex crenata, est un arbuste japonais persistant qui porte de petites feuilles vert foncé, brillantes. Son feuillage est particulièrement dense, et il supporte très bien la taille, ce qui en fait un arbuste souvent utilisé en topiaire, pour remplacer le buis. Dans les jardins japonais, on le taille en nuage, ou niwaki. Cette taille consiste à faire ressortir le tronc et les branches principales, en supprimant les feuilles et rameaux secondaires qui y poussent, afin de laisser seulement des groupes de feuilles à l’extrémité des branches. Cela fait joliment ressortir son architecture ! Il sera ainsi parfait pour composer un jardin zen. Il est dioïque : il existe des pieds mâles et des pieds femelles, et seuls ces derniers portent des fruits, sous forme de petites baies noires. Il apprécie la mi-ombre et les sols légers et humifères, sans calcaire. Il a également l’avantage d’être bien rustique. Pour le mettre en valeur, plantez-le en isolé.

Le houx crénelé, Ilex crenata

Ilex Crenata ‘Kinme’ et ‘Mariesii’ (photos Tim Sheerman-Chase et S. Rae)

Le Viburnum plicatum

Le Viburnum plicatum est un superbe arbuste au port étagé, qui porte des rameaux horizontaux, surmontés au printemps, en mai-juin, par une belle floraison blanche, en corymbes aplatis. Ses fleurs sont suivies par de petites baies rouges, qui deviennent noires à maturité. On apprécie également son feuillage, vert franc et gaufré. En automne, celui-ci se pare de teintes flamboyantes, avant de tomber. Plantez le Viburnum plicatum au soleil ou à mi-ombre, dans un sol frais, humifère, sans trop de calcaire. Il pousse lentement, et à maturité atteint 2 à 3 mètres en tous sens. Il est tout à fait rustique, puisqu’il supporte – 15 à – 20 °C.

Les fleurs blanches de la viorne Viburnum plicatum

Viburnum plicatum ‘Mariesii’ (photo peganum)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(5 votes, moyenne: 3.6 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Jardin japonais : 10 arbustes emblématiques »

  • A

    Bob
    Bonjour,
    Je possède un camélia en pot il est couvert de boutons qui ne s'ouvrent pas ....que faire ? ...
    Merci .

    Répondre
    • Gwenaëlle

      Le Camellia en pot peut être un peu capricieux, surveillez bien l'arrosage, il doit garder une terre fraiche, sans trop L'arroser non plus. Il doit avoir été planté avec un substrat drainant, de la terre de bruyère légère. Peut-être votre Camellia a t-il ouvert ses fleurs depuis votre message (désolée pour ce retard dans la réponse...)

      Répondre
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante n'a pas la couleur ou la hauteur souhaitées
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin