Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Forsythia : idées pour l'associer
association

Forsythia : 7 idées pour l'associer au jardin

de belles scènes, en toutes saisons

Le Forsythia est l’un des arbustes emblématiques du printemps. Apprécié pour sa floraison jaune qui illumine les premiers beaux jours, on lui reproche parfois une certaine banalité. Pourtant, il existe de multiples façons de le mettre en valeur, en lui choisissant des plantes compagnes adaptées. Idéal en haie, il peut aussi trouver sa place dans un massif d’arbustes ou de vivaces, tout autant qu’en rocaille. Vous pouvez également l’employer comme support pour plantes grimpantes, et jouer avec son feuillage, vert tendre ou panaché, rougissant à l’automne chez certaines variétés. Osez enfin l’originalité d’un Forsythia à la floraison blanche !

Découvrez mes 7 idées d’associations, pour accompagner ou prolonger l’intérêt de cet arbuste très accommodant !

Un massif printanier haut en couleurs

Tous les forsythias s’associent à merveille avec les bulbes à floraison précoce, comme les Crocus, les Jacinthes, les Tulipes ou encore les Narcisses. Le mélange entre son jaune lumineux ressort particulièrement bien sur un tapis de fleurs bleues ou lavande. Ce dernier peut être rehaussé de touches jaunes, qui rappellent la teinte de l’arbuste, ou illuminé par des bulbes à floraisons blanches. Essayez par exemple la variété ‘Mikador’, de petite taille, sur un tapis d’Anémones ‘Blue Shade’ ou de Crocus ‘Firefly’. Quelques touffes de Narcisses ‘Dutch Master’ ou ‘Barrett Browning’ et le printemps se réveille avec gaîté !

Parmi les vivaces, essayez les Hellébores, dont beaucoup sont encore en fleurs à cette époque, ou encore les Bergenias. L’effet vaporeux de quelques touffes de Myosotis du Caucase apporte une touche de légèreté à l’ensemble, à moins que vous ne préfériez le pouvoir tapissant des Pulmonaires. Le feuillage de ces vivaces est en outre très décoratif et prolonge le décor une fois les floraisons passées.

Associations de feuillages et de fleurs dans un massif d'arbustes

Les massifs d’arbustes permettent de créer de beaux ensembles dans un jardin, comme par exemple pour en marquer un angle. Associez les feuilles vert vif d’un grand Forsythia ‘Spectabilis’ avec des feuillages sombres, tels ceux du Physocarpus ‘All Black’ ou du Sureau noir ‘Black Lace’. Le Berberis ‘Bagatelle’, au feuillage pourpre très sombre et à la taille modeste, s’utilise pour sa part au premier plan, pour habiller le pied du Forsythia.

Le feuillage lumineux, vert panaché de jaune du Forsythia ‘Golden Times’ fait merveille contre celui, pourpre violacé du Cotinus ‘Royal Purple’. Pour accentuer les effets de feuillages, apportez la note orange cuivré des jeunes feuilles d’une Spirée ‘Goldflame’ au port compact. Bien dense également, le Photinia ‘Chico’ affiche un feuillage persistant aux teintes rouges à cuivrées, beau en toute saison. Le gris et l’argenté permettent de lier les autres couleurs tout en les mettant en valeur. Tournez-vous vers les feuillages persistants de l’Eleagnus ebbingei ou de la Germandrée ‘Azureum’. Caduc, le Caryopteris ‘Sterling Silver’ offre en prime une floraison automnale dont le bleu crée un beau contraste avec les forsythias à feuillage panaché.

Les floraisons permettent aussi de beaux mariages. Parmi les arbustes qui fleurissent en même temps que les Forsythias, le choix est vaste. On peut citer les Pieris, les groseilliers à fleurs, les genêts précoces ou encore les cognassiers du Japon.

Une haie variée et fleurie

Les Forsythias sont de remarquables arbustes de haies, mais plutôt que de les utiliser en haie taillée et monotone, préférez les laisser adopter un port plus libre, en les mélangeant à d’autres espèces. Vous obtenez ainsi une haie qui évolue au fil des saisons et vous apporte couleurs et parfums sur de longs mois. Dans tous les cas, intégrez toujours environ 1/3 d’arbustes à feuillage persistant, afin de conserver du rythme à votre haie, même en hiver.

Choisissez des arbustes qui fleurissent au même moment que les Forsythias, comme la Spirée de Thunberg, les Cognassiers du Japon dont les fleurs dans des tons de blancs, rouges, roses et même chamois apparaissent également sur le bois nu, les Amandiers de Chine tel Prunus triloba aux pompons roses bien doubles ou encore les Loropetalums de Chine, dont le beau feuillage persistant et coloré de pourpre s’orne de fleurs ébouriffées.

Pour prolonger l’intérêt décoratif de votre haie, sélectionnez des arbustes à floraison plus tardive. Le choix est très large : Deutzias, Abélias, Viornes (dont certaines sont très parfumées), Weigelias, Orangers du Mexique, Lilas ou encore Seringats.

Pensez aux feuillages des Cotinus, des Physocarpus, des Chalefs, ou celui des Cornouillers panachés (dont les bois colorés tiennent compagnie à vos Forsythias à la mauvaise saison)

Essayez d’intercaler votre Forsythia de façon à ne pas le noyer dans d’autres feuillages du même vert. Variez les plaisirs en installant une variété au feuillage uni et une autre panachée comme ‘Kumsun‘. Choisissez un nombre limité d’espèces et répétez le rythme de façon aléatoire, sous peine d’obtenir un rendu un peu artificiel. Une plantation en quinconce vous autorise même à placer les plus grands Forsythias à l’arrière et ceux à développement plus modeste, comme ‘Mêlée d’Or‘, entre deux autres arbustes, au premier plan.

Une rocaille au soleil

Les Forsythias aux dimensions modestes et au port étalé, tels ‘Marée d’Or‘ et ‘Minigold‘, se prêtent bien à l’utilisation en rocailles. Accompagnez leur floraison printanière de petits bulbes comme les Crocus, les Iris réticulés, les Muscaris ou le petit Allium triquetrum, en privilégiant les tons bleus, lavande ou blancs. Des vivaces basses ou de petits arbrisseaux prennent ensuite le relais pour apporter de la couleur pendant la belle saison. Les Phlox (les divaricata ou subulata en particulier), les Érigérons et les Sedums, de même que les Phlomis, les Cistes, les Lavandes et les Santolines aux feuillages gris ainsi que les graminées de petites tailles accompagnent le Forsythia une fois sa floraison achevée. Enfin, quelques succulentes comme les Joubarbes peuvent apporter une touche exotique. Employez-les en tapis, au pied de votre arbuste par exemple puis, selon la taille de votre rocaille, par petites touches supplémentaires ici et là.

associer le forsythia

Un exemple d’association en rocaille : Forsythia ‘Marée d’Or’, petits narcisses jaunes (comme ‘Baby Moon’ par exemple) et muscari, Festuca ‘Intense Blue’ et Sedum reflexum ‘Angelina’

Une scène automnale aux teintes chaudes

Les Forsythias sont les rois du printemps, mais certains offrent en prime des couleurs plus chaudes en arrière-saison. Sans voler la vedette aux stars de l’automne, de belles variétés, comme par exemple ‘Citrus Swizzle‘ et ‘Mêlée d’Or‘ peuvent compléter une scène de fin de saison. Ces deux Forsythias, d’environ 1 m en tous sens, se parent en effet de beaux reflets pourpres à violacés.

Appuyez leurs silhouettes contre des sujets plus grands qui flamboient quand les jours raccourcissent, comme l’Amélanchier de Lamarck, le Charme ‘Orange Retz’, ou l’Arbre de Fer (à réserver aux jardins plus spacieux). Les Fusains ailés, certaines viornes ainsi que les Érables du Japon (en sol léger et drainé) sont parmi les autres grands classiques. Rajoutez des graminées dont les épis dorés jaillissent comme autant de gerbes qui dansent sous le vent. Certaines, comme Miscanthus ‘Malepartus’ ou ‘Ghana’ ont un feuillage qui vire dans des tons de pourpres, d’or de de brun du plus bel effet. Installez des touffes de Pennisetum ‘Little Bunny devant votre forsythia, et complétez avec la floraison de vivaces tardives comme les Asters, les Anémones du Japon, les Persicaires, les Sedums ou les Géraniums vivaces. Au pied de votre composition peuvent émerger des touffes de bulbes qui attendent l’automne pour donner le meilleur d’eux-même. C’est par exemple le cas des Colchiques.

Un tuteur vivant pour plantes grimpantes

Les arbustes font des supports idéaux pour les plantes grimpantes, et les Forsythias ne dérogent pas à la règle. Parmi les lianes à leur associer, adoptez sans hésitation les Clématites, en veillant à sélectionner des variétés de taille adaptée. Celles à floraison hivernale, comme les ravissantes Clématites cirrhosa, fleurissent avant l’arbuste et ornent son bois nu avec élégance. Les clématites à floraison printanière permettent de belles associations, lorsque les corolles de la grimpante et de l’arbuste se mélangent. Mariez par exemple les fleurs bleu-violacé de la Clématite alpina ‘Blue Dancer’ et celles, jaune d’or du Forsythia ‘Week-end’. Autre avantage, les clématites de ce groupe se taillent en même temps que l’arbuste. Pour prolonger l’intérêt décoratif, les clématites à floraison estivale sont tout indiquées. Leurs fleurs s’épanouissent une fois celles de l’arbuste fanées. A grandes fleurs simples comme ‘Jackmanii‘, bicolores chez ‘Souvenir du Capitaine Thuilleaux‘ ou encore parfumées pour les Clématites integrifolia, le choix est très vaste. Pour ne pas commettre d’impair au moment de la taille, découvrez dans notre article comment tailler les différentes clématites.

Parmi les autres lianes à installer dans un Forsythia, les grimpantes annuelles à croissance rapide vous permettent de créer un décor plein de charme pour toute la saison. Facile à semer et à cultiver, leur mode de croissance vous laisse libre de tailler votre arbuste sans risque de compromettre sa floraison. Découvrez ma sélection des 10 meilleures grimpantes annuelles, à faire grimper dans votre Forsythia.

Un Forsythia en robe de mariée

Bien qu’il n’ait botaniquement rien à voir avec les précédents, l’Abeliophyllum distichum est communément appelé Forsythia blanc de Corée. Ses fleurs ressemblent en effet beaucoup à celles d’un Forsythia, mais elles sont soit blanches, soit plus rosées pour la variété ‘Roseum‘. Aussi facile de culture que ses ‘cousins’, il offre en prime un agréable parfum d’amande en fin d’hiver ou début de printemps. Haut d’environ 1,50m pour autant de large, il apporte de l’originalité dans une haie basse ou un massif d’arbustes. Côté floraisons simultanées, plantez-le accompagné de vrais Forsythias aux dimensions proches, comme par exemple la variété ‘Golden Times’, au feuillage panaché, de Cognassiers du Japon, du Genêt précoce ‘Albus’ ou de la Spirée de Thunberg, tous deux à floraison blanche également, ou encore du Prunus triloba ‘Multiplex’, aux pompons roses tout en fraîcheur. N’oubliez pas d’intercaler des arbustes à feuillage persistant comme celui de certains Abélias, du Céanothe ‘Trewithen Blue’ (en climat doux), des Orangers du Mexique au parfum d’agrume, de Chalefs qui embaument à l’automne ou de Photinias au feuillage changeant. Misez sur 4 à 6 essences différentes et répétez la séquence de façon un peu aléatoire.

En massif, appuyez-le contre un arbuste plus grand qui se colore de jaune en automne, comme un Cornus sanguinea ‘Winter Beauty’ ou un Gingko nain ‘Mariken’. Ses teintes pourpres se détachent alors sur le feuillage de ses voisins. Accentuez l’effet en rajoutant le rose d’un Euonymus alatus ou l’orange pourpré d’un Euonymus planipes. Jouez aussi les contrastes dans les formes de feuillage avec celui des Sumacs ou des Arbres à Perruques (qui vous gratifient en outre d’une superbe floraison printanière et estivale colorée). Il ne vous reste qu’à ponctuer la scène de graminées et de vivaces à floraison tardive pour une scène de fin de saison inoubliable !

Articles connexes


Fiche Famille

Forsythia : planter, tailler et entretenir

Lire la suite +

Blog

Tempérer les fleurs jaunes au jardin

Il suffit de se promener dans les jardins au printemps pour s'apercevoir que l'une des...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire