Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Fiche conseil

Comment tailler et entretenir les clématites ?

pour une floraison abondante

Les clématites sont des plantes grimpantes qui offrent une généreuse floraison, généralement au printemps ou en été. Elles apportent beaucoup de couleur au jardin ! Elles montent sur les tonnelles, contre les murs des maisons, ou même dans les arbres, et peuvent parfois s’adapter à une culture en pot. Assez exigeantes, elles ont besoin de soleil, mais d’avoir le pied à l’ombre. Elles apprécient les sols riches, frais et drainés. Certaines variétés nécessitent d’être taillées pour conserver un port compact et garantir une abondante floraison.

L'entretien des clématites

Hormis la taille, les clématites nécessitent assez peu d’entretien :

  • Apportez un peu de compost au printemps.
  • Retirer régulièrement les fleurs fanées.
  • Arrosez vos clématites seulement en plein été, en période de sécheresse. Le reste du temps, elles peuvent se passer d’arrosages. Evitez de mouiller le feuillage, et dirigez le jet vers le sol plutôt que sur le pied de la clématite.
  • Paillez le pied de la plante pour que le sol reste frais.

Les clématites sont sensibles à la maladie cryptogamique Ascochyta clematidina, capable de dévaster un plant en un temps record ! C’est une maladie très brutale, qui survient d’un coup, alors même que la plante semblait en pleine forme. On assiste à un dépérissement brutal : les tiges et feuilles se mettent subitement à sécher, sans raison apparente. Les clématites peuvent aussi être attaquées par l’oïdium, caractérisé par un feutrage blanc sur les tiges et feuilles. C’est pourquoi il est important d’éviter l’excès d’humidité, qui favoriserait l’apparition de ces maladies. Les variétés hybrides à grandes fleurs sont plus fragiles que les autres. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter nos conseils sur les maladies des clématites.

Les limaces et escargots grignotent parfois les jeunes pousses de clématites. Et les pucerons peuvent piquer les feuilles, entraînant leur déformation.

La taille : quand et comment

Tailler la clématite permet d’obtenir une plante au port plus compact et de favoriser la floraison. Vous éviterez ainsi d’avoir un pied dénudé et juste quelques fleurs accrochées au bout de longues tiges. Avant d’intervenir, désinfectez votre sécateur pour ne pas transmettre des maladies d’une clématite à une autre. Jetez aussi les tiges et les feuilles que vous coupez.

Toutes les variétés ne se taillent pas de la même façon, c’est pourquoi il faut d’abord déterminer à quel groupe appartient votre plante :

  • Les clématites à floraison printanière, qui fleurissent sur le bois de l’année précédente. On y trouve Clematis alpina, Clematis macropetala et Clematis montana, ainsi que les clématites persistantes, comme Clematis armandii et Clematis cirrhosa. Elles fleurissent très tôt dans l’année. Si votre clématite fait partie de ce premier groupe, évitez évidemment de tailler au printemps, pour ne pas compromettre la floraison. Ces clématites peuvent tout à fait se passer de taille. Sinon, effectuez juste une taille légère après la floraison. Supprimez le bois mort, réduisez un peu la longueur des tiges. Cela aidera à avoir un port plus compact et une forme harmonieuse. Ces clématites peuvent aussi se passer de taille.

 

  • Les clématites à floraison précoce et grandes fleurs. Elles fleurissent au printemps sur le bois de l’année précédente, puis en été sur le bois de l’année. On y trouve par exemple Clematis ‘Nelly Moser’ et Clematis ‘Docteur Ruppel’.Pour ce second groupe, intervenez à la fin de l’hiver, avant la reprise de la végétation. Réduisez un peu la longueur des tiges en taillant au-dessus des plus gros bourgeons. Coupez les tiges mortes. Vous pourrez éventuellement effectuer une seconde taille une fois la floraison terminée.

 

  • Les clématites à floraison tardive et grandes fleurs, qui fleurissent en été sur le bois de l’année. Clematis jackmanii, Clematis viticella, Clematis tangutica et Clematis texensis appartiennent à ce groupe.Pour cette catégorie, taillez sévèrement à la fin de l’hiver (février-mars), avant la reprise de la végétation. Vous pouvez rabattre une branche sur deux à 30 ou 40 centimètres du sol, en coupant juste au-dessus de gros bourgeons. Votre clématite réagira en produisant un grand nombre de nouvelles tiges vigoureuses. Ainsi, vous éviterez d’avoir un pied dénudé, et favoriserez une abondante floraison !

 

En résumé :

Taillez vers le mois de mars les clématites tardives et à grandes fleurs. N’hésitez pas à les rabattre sévèrement ! Attention avec les clématites à floraison précoce et les variétés persistantes : effectuez juste une taille très légère après la floraison, vers le mois de mai. Évitez absolument de les tailler entre l’automne et le début du printemps, au risque de compromettre la floraison ! Supprimez les branches mortes ou abîmées.

1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile ( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire