Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
cultiver helenium en pot
conseil

Cultiver un helenium en pot

Nos conseils pour le réussir

L’Helenium ou Hélénie est une vivace d’été et d’automne qui nous séduit par ses fleurs de marguerites au cœur rond proéminent et aux tons chauds, rouge comme l’Helenium ‘Moerheim Beauty’, ou jaune comme l’Helenium automnale ‘Zimbelstern’. Elle forme rapidement de beaux buissons pouvant atteindre plus de 1,50 m de haut, toutefois certaines variétés de taille plus modeste sont parfaitement adaptées à la plantation en pot. En prime, elles se passent de tuteurage !

Voici nos conseils pour réussir la culture de l’hélenium en pot, et ainsi profiter de sa longue floraison si solaire !

Quelles variétés choisir ?

Pour une culture en pot, les variétés de taille de taille raisonnable sont les plus appropriées. Parmi elles, on peut citer :

  • L’Helenium ‘Fuego’, une variété compacte et très florifère ne dépassant pas 60 cm de hauteur parée tout l’été de marguerites panachées aux tons flamboyants.
  • L’Helenium ‘Mardi Gras’, aux coloris très riches, changeants et au port assez compact.
  • L’Helenium ‘Short’n Sassy’, compact et hâtif, il se distingue par un port trapu ne dépassant pas 45 cm de hauteur pour autant d’étalement et enchante avec ses marguerites colorées d’orange vif et de jaune d’or.
  • L’Helenium ‘Siesta’, une variété compacte et très florifère de 40 à 55 cm de hauteur, couverte de marguerites rutilantes.
  • L’Helenium ‘Poncho’, de taille modeste, il est doté d’une longue floraison.
Helenium en pot

De gauche à droite : Heleniums ‘Short ‘n Sassy’, ‘Fuego’ et  ‘Poncho’

Quand planter l’helenium en pot ?

La plantation de l’helenium en pot se fait en général au printemps en mars-avril ou à l’automne d’octobre à novembre dans les régions chaudes, en dehors des périodes de gel et de sécheresse.

Plantation de l’helenium en pot

Quel type de pot choisir ?

Plantez-le dans un grand bac, en terre cuite, en plastique, ou résine, peu importe, cela conviendra à l’Hélenie. Choisissez un pot légèrement plus grand que la motte, soit d’un diamètre compris entre 30 et 50 cm. Le contenant doit être assez profond pour que ses racines puissent se développer à leur aise et surtout bien percé dans le fond afin d’évacuer l’excédent d’eau.

Le substrat

L’helenium a besoin d’une terre riche en matière organique, pour lui permettre de bien fleurir, bien drainée et restant fraîche durant l’été, surtout  lors de la première année de sa plantation en pot. Préparez un mélange de 50% de terreau pour pots et jardinières, 40% de compost et 10% de sable de rivière.

Bien qu’il apprécie les sols frais, il lui faudra néanmoins un substrat bien drainant. En pot, une couche de drainage (gravillons, tessons de pots, billes d’argile, pouzzolane), sera indispensable au fond du contenant.

La plantation

Préparez le mélange de plantation.

  • Etalez une bonne couche de drainage au fond du pot
  • Recouvrez de substrat et creusez un trou pour placer l’hélénie
  • Placez la motte au centre du contenant
  • Comblez avec votre mélange
  • Paillez et arrosez régulièrement après la plantation

L’exposition

Choisissez un endroit très ensoleillé à l’abri du vent, sa floraison y sera particulièrement généreuse.

Helenium en pot

Une exposition bien ensoleillée induira une belle floraison

Comment entretenir l’helenium en pot ?

L’Helenium est une plante vivace peu exigeante du moment qu’elle ne manque ni de lumière, ni d’eau, ni de nourriture en été.

L’arrosage

Plus encore qu’en pleine terre, l’Helenium cultivé en pot aura besoin de beaucoup d’eau. Les substrats des plantes en pot sèchent plus vite que la terre au jardin. Arrosez très régulièrement, sans jamais laisser le substrat s’assécher. En cas de fortes chaleurs estivales, arrosez quotidiennement mais sans inonder la terre pour ne pas faire pourrir les racines. Paillez le pied pour lui garantir une fraîcheur suffisante en été. Évitez cependant de mouiller le feuillage pour limiter l’apparition de maladies comme l’oïdium.

Les apports d’engrais

L’Helenium est assez gourmand. En pot, il demande un apport d’engrais régulier. Fertilisez avec un engrais organique, pour rosiers sous forme de granulés par exemple ou pour potées pendant la période de floraison. Vous pouvez également apporter au printemps un peu de compost à son pied.

La taille

Tout au long de l’été jusqu’en octobre, supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure pour prolonger la floraison. Au début du printemps, avant la reprise de la végétation, rabattez les tiges sèches à 15 cm à l’aide d’une cisaille ou d’un sécateur.

Helenium en pot

Pensez à tailler les inflorescences fanées pour en induire de nouvelles

Le rempotage

Le rempotage est conseillé tous les deux ans au début du printemps, dans le même pot ou un pot légèrement plus grand, selon le développement. Si vous ne souhaitez pas rempoter, contentez-vous d’un surfaçage : enlevez un peu de substrat en surface sur quelques centimètres, puis remplacez avec un terreau neuf riche en nutriments.

Les maladies

Rarement malade, l’Helenium peut parfois être sujet à l’oïdium qui se manifeste par une moisissure blanche sur les feuilles en cas d’excès d’humidité par exemple. Pour prévenir et lutter contre ce champignon, consultez notre fiche conseil L’oïdium ou la maladie du blanc.

Au printemps, mieux vaut protéger ses jeunes pousses de l’appétit des gastéropodes, découvrez nos conseils : Limaces : 7 façons de lutter efficacement et naturellement.

L’hivernage

Bien rustique, l’helenium peut passer l’hiver dehors. Cependant, les plantes en pot sont plus vulnérables au froid. Dans les régions très froides, étalez un paillage au pied afin de protéger ses racines du froid et des gelées.

Helenium en pot

Pour bien protéger un Helenium du froid en région au climat rude, paillez la surface du substrat

Pour aller plus loin

Les plus beaux heleniums dont certains rares et en exclusivité sont dans notre collection !

Articles connexes


Fiche Famille

Helenium, Hélénie : plantation, culture, entretien

   
Lire la suite +

Blog

Hélénium : passez à l'orange (et même au rouge) sans crainte !

J'aime beaucoup les jardins romantiques peuplés de roses et de fleurs délicates aux tendres couleurs…...
Lire la suite +

Blog

5 vivaces à floraison tardive qu'il faut avoir dans son jardin

La lumière se fait plus basse et les ombres s'allongent, les matins sont nappés de...
Lire la suite +

Blog

3 floraisons remarquables en août dans mon jardin !

Ces 3 plantes fleurissent en ce moment dans mon jardin du nord de la France...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire