Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
toile paillage biodégradable
conseil

Lin, chanvre, jute, laine… quelles sont ces nouvelles toiles de paillage biodégradables ?

Des alternatives à la toile de paillage classique

Les solutions de paillage sont nombreuses : on peut choisir des matériaux organiques (pailles, tonte de gazon, écorce, broyat de branches…), minéraux et même… synthétiques dans le cas des toiles de paillage synthétiques. Mais il existe d’autres types de toiles ou feutres de paillage, celles-là tout à fait biodégradables. Ces toiles de paillage sont fabriquées en jute, en fibre de coco, en lin, en chanvre… Quels sont leurs avantages par rapport aux toiles de paillage synthétique ? Quel type de feutre de paillage biodégradable choisir ?  Ce sera l’objet de cette fiche conseil.

nouvelles toiles de paillage biodegradable, paillage lin, paillage chanvre, paillage laine, paillage coco, paillage lin

Le paillage est un geste à définitivement adopter au jardin !

Pourquoi pailler ? petite piqûre de rappel

Le sol nu au jardin doit être définitivement proscrit : c’est mauvais pour les plantes comme pour la biologie du sol. Le paillage présente de nombreux avantages :

  • Limite la prolifération d’adventices ;
  • Réduit les pertes en eau et garde la fraîcheur au niveau du sol ;
  • Évite l’érosion du sol (lessivation et lixivation) et la création d’une croûte de battance ;
  • Crée un « tampon thermique » en redonnant la nuit une partie de la chaleur emmagasinée durant le jour ;
  • Empêche les éclaboussures de boue sur les légumes et les fruits ;
  • Nourrit le sol lors de la dégradation des paillages organiques ;
  • Apporte un intérêt esthétique indéniable.

Tous ces avantages permettent de se dire qu’il serait bien malvenu de se passer de paillage. Cependant n’oublions pas aussi les plantes couvre-sols, véritables « paillis vivants » !

Le p’tit mot d’Oli : la lessivation d’un sol est l’entrainement par l’eau de fines particules solides (comme les argiles) tandis que la lixivation est l’entrainement de particules solubles dans l’eau (comme l’Azote, le Phosphore ou le Potassium).

nouvelles toiles de paillage biodegradable, paillage lin, paillage chanvre, paillage laine, paillage coco, paillage lin

Pailler grâce à du broyat, des paillettes, ou des couvre-sols (ici Aegopodium)

Quels sont les matériaux utilisés pour fabriquer des toiles de paillage biodégradables ?

Plusieurs types de toiles ou feutres de paillage biodégradables existent en fonction du matériau utilisé.

  • Jute : produit à partir de deux plantes herbacées tropicales, le jute n’est par conséquent pas un produit local. Cependant, les dalles ou rouleau de jute sont très efficaces en tant que paillage. Souvent d’une épaisseur conséquente (entre 8 et 10 mm), le jute permet néanmoins de laisser passer l’eau de pluie et se révèle être un excellent isolant thermique. La dégradation de la jute se fait en 24 mois en moyenne. Attention, l’épaisseur et la texture du jute la rend difficile à couper, vous aurez besoin d’un cutter ;
  • Laine : la laine de mouton est parfois produite en France. Deux gros avantages à ce type de paillage : la légèreté du matériau donc une facilité de pose accrue et, surtout, une durée de vie plus longue que les toiles issues de fibres végétales. On table sur une moyenne de 36 mois au moins. La dégradation permet un apport en azote et en protéines ;
  • Chanvre : souvent de production locale (France et Belgique), le chanvre permet une excellente rétention en eau et une bonne occultation, ce qui permet de limiter fortement la germination des adventices. Plus facile à poser en dalle qu’en rouleau au regard de son épaisseur (5 mm environ), les dalles de chanvre peuvent durer entre 12 et 24 mois en fonction du sol et des intempéries. Sa dégradation améliore efficacement le sol en produisant un humus de qualité sans acidifier le sol  ;
  • Lin : plus connu sous forme de paillis conventionnel, le lin de production française peut aussi être tissé et être posé en dalle ou en rouleau. La dégradation se fera assez rapidement entre 12 et 24 mois et améliorera la structure du sol en créant un bon humus ;
  • Fibre de Coco : les feutres en fibre de coco, plus simplement appelés « feutres coco », sont les plus durables dans le temps. Elles peuvent résister entre 5 et 10 ans de longévité en fonction de la vie du sol et des intempéries. La fibre de coco est aussi efficace en tant que paillage que les autres fibres végétales, mais est bien plus chère à l’achat.
nouvelles toiles de paillage biodegradable, paillage lin, paillage chanvre, paillage laine, paillage coco, paillage lin

Disque de paillage de laine à gauche, et dalle de paillage fendue en chanvre à droite

Il existe désormais des matériaux « composites » pour ces types de toile ou feutre de paillage : comme le chanvrelin, 70% de chanvre et 30% de lin, qui cumule les qualités des deux fibres végétales. Solide, léger, gardant l’humidité et laissant passer l’eau, excellent occultant pour les adventices, le chanvrelin est aussi parfait pour améliorer la structure et la vie du sol lors de sa dégradation. 

nouvelles toiles de paillage biodegradable, paillage lin, paillage chanvre, paillage laine, paillage coco, paillage lin

Paillage naturel en chanvrelin

En résumé, le jute, le chanvre et le lin sont parfaits pour des plantations de vivaces (couvre-sols ou non), de fraisiers ou de petits fruitiers et même pour le potager. Le jute ou le chanvre en dalle sont très pratiques pour couvrir le pied des jeunes arbres et arbustes. La laine ou la fibre de coco sera à garder pour le pied des haies ou tout endroit où la toile doit rester plus longtemps.

Toutes ces toiles peuvent se présenter en rouleau, en dalle ou en petit cercle (collerette) à placer aux pieds des plantes : vivaces, arbres, arbustes et même plan potager. Ces types de feutre de paillage se présentent aussi sous différents grammages (g/m²) : plus le grammage sera élevé, plus la toile durera, mais plus elle sera lourde et difficile à poser. De plus, parfois la dégradation rapide du feutre est une bonne chose : dans le cas d’une plantation de plantes couvre-sols notamment ou au potager.

nouvelles toiles de paillage biodegradable, paillage lin, paillage chanvre, paillage laine, paillage coco, paillage lin

Rouleau de paillage en feutre de jute

Dans un contexte écologique, la bonne solution serait d’opter pour un matériau naturel cultivé et transformé près de chez soi : par exemple, le chanvre ou le lin chez nous.

→ Retrouvez tous le matériel dont vous avez besoin pour la pose de toiles de paillage biodégradable.

Comment et quand poser une toile de paillage biodégradable ?

L’installation d’une toile de paillage biodégradable devra se faire hors période de gel pour faciliter la pose et la fixation. En dehors de cela, on pourrait poser une toile de paillage biodégradable n’importe quand dans l’année. L’idéal est de la poser avant la plantation : soit au printemps ou en automne. 

Préparation du sol

  • Aérez et ameublissez le sol à l’aide d’une grelinette ou d’une fourche à bêcher
  • Enlevez les racines des adventices, les cailloux, les débris en tout genre…
  • Nivelez le sol à l’aide d’un croc puis d’un râteau.

La pose de la toile de paillage

Votre sol est prêt à recevoir le paillage. Deux solutions s’offrent à vous : la pose en dalle ou la pose en rouleau.

  • Posez les dalles ou déroulez votre toile de paillage sur la surface à couvrir en laissant la toile déborder d’au moins 30 cm des bords. Vous devrez prendre ce surplus de surface en compte lors de l’achat de votre toile.
  • Si vous devez utiliser plusieurs toiles de paillage différentes ou tout simplement si vous posez des dalles : faites chevaucher les parties sur 20 cm et fixez-les à l’aide d’agrafes en « U » ou de clous spécifiques en polypropylène ou en métal.

La fixation de la toile de paillage

  • En surface plane : tendez au maximum la toile sur la surface et fixez celle-ci sur les bords à l’aide d’agrafes. Les agrafes doivent être fixées sur les bords perpendiculairement au bord de la toile tous les 20 cm environ. Ramenez de la terre sur les bords de la toile.
  • En terrain en pente : en haut de la pente, creusez une mini-tranchée de 20 cm de profondeur et enterrez-y le premier bord de votre toile. Fixez la toile au sol à l’aide d’agrafes tous les 20 cm et de manière perpendiculaire au bord de la toile. Fixez la toile au bas de la pente à l’aide d’agrafes en vérifiant qu’elle soit bien tendue. Continuez à fixer les bords de la même manière que d’habitude.

Comment planter avec la toile de paillage ?

La toile est posée, on va donc végétaliser tout ça !

  • Découpez aux endroits de plantation une croix dont les diagonales seront d’une longueur légèrement plus grande que la motte des plantes à installer. Ouvrez les quatre pans ainsi formés vers l’extérieur.
  • Creusez un trou et installez la plante dans le trou. Tassez la terre au pied de la plante et apportez un bon arrosoir d’eau.
  • Soit vous découpez l’excédent de toile (les pattes de la croix), soit vous l’enterrez dans la terre, soit vous fixez les pattes par des agrafes. La dernière solution est la meilleure, ainsi la toile qui borde la plante sera bien fixée à cet endroit.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire