Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
ail meilleures variétés
conseil

Ail : les meilleures variétés

Une diversité de saveurs et de couleurs

Ail violet, ail blanc, ail rose… Il existe de nombreuses variétés d’ail, un légume-racine de la famille des Liliacées très populaire dans nos assiettes pour sa saveur piquante. Là où l’Allium Sativum se cultive en annuelle, d’autres espèces, telles que l’ail rocambole et l’ail des ours, sont des variétés perpétuelles, capables de demeurer plusieurs années au jardin.

Saveur, productivité, conservation… Découvrez notre sélection des meilleures variétés d’ail.

L‘ail blanc ‘Messidrome’ (Allium sativum) : une variété productive à saveur douce

L’ail blanc ‘Messidrome’ est une variété d’automne qui produit des bulbes aux caïeux très blancs et composés de 10 à 15 gousses. Son excellent rendement et la saveur douce de ses caïeux, en font une plante potagère de premier plan. D’autant que cette variété régénérée, issue de l’ail ‘Blanc de la Drôme’, est indemne du virus OYDV.

L‘ail blanc ‘Messidrome’ (Allium sativum)

Culture

Variété d’automne, mi précoce, ‘Messidrome’ est planté au potager entre les mois de septembre et de décembre. La récolte des gousses intervient entre juin et juillet, lorsque le feuillage fane. La récolte des feuilles intervient bien plus tôt, entre avril et mai, lorsqu’elles sont encore vertes.

Utilisation culinaire

Les gousses de cet ail offrent une saveur douce et se consomment crues ou cuites. Les feuilles de l’ail blanc peuvent également être utilisées, finement ciselées, pour aromatiser les omelettes et fromages frais.

L’ail rose du Tarn (Allium sativum) : célèbre pour ses caïeux d’un rose soutenu

L’ail rose du Tarn est une variété de terroir emblématique de la région de Lautrec. Elle est particulièrement connue pour ses gousses d’une couleur rose soutenu, qui profitent d’une longue durée de conservation. Cette variété se caractérise également par ses hampes florales très solides.

L’ail rose du Tarn (Allium sativum)

Culture

On plante l’ail rose du Tarn durant l’hiver, entre les mois de décembre et de janvier, dans une terre de préférence argilo-calcaire. Cette variété a la particularité de bien supporter les hivers rudes et les étés chauds, même secs. Les hampes florales de l’ail rose du Tarn doivent être taillées en juin afin de favoriser la croissance des bulbes. La récolte intervient de la fin juin à la fin juillet, et les gousses se conservent jusqu’en mars.

Utilisation culinaire

Cette excellente variété offre des caïeux roses à saveur douce, utilisés crus ou cuits en cuisine pour aromatiser crudités, viandes, champignons, ragoûts, farces, aïolis et beurres d’escargot.

L'ail rose ‘Printanor’ (Allium sativum) : un ail rose particulièrement productif

L’ail rose ‘Printanor’ est une variété de printemps qui produit des bulbes aux caïeux rosés, bénéficiant d’une bonne capacité de conservation. Contrairement aux autres variétés d’ail rose, ‘Printanor’ a la particularité d’être très productif. Il s’agit également d’une variété régénérée, indemne du virus OYDV.

L'ail rose ‘Printanor’ (Allium sativum)

Culture

Variété de printemps, ‘Printanor’ est installé au jardin entre février et mars. On récolte ses gousses à maturité entre les mois de juin et de juillet. Notez que l’ail rose est bien adapté aux régions aux hivers rudes.

Utilisation culinaire

En cuisine, la saveur piquante de l’ail rose ‘Printanor’ est parfaite pour aromatiser de nombreuses préparations crues comme cuites (viandes, crudités, farces, sauces…).

L’ail violet ‘Germidour’ (Allium sativum) : une variété précoce aux arômes prononcés

L’ail violet ‘Germidour’ est une variété d’automne très précoce, qui produit des bulbes aux caïeux violacés à chair blanc ivoire. ‘Germidour’ est également très productif, donnant en moyenne de 10 à 14 têtes d’ail par kilo. Cette variété régénérée, issue de ‘Violet de Cadours’, est indemne du virus OYDV.

L’ail violet ‘Germidour’ (Allium sativum)

Culture

Cultivé en annuelle, l’ail ‘Germidour’ est planté au potager durant l’automne, entre les mois de septembre et de décembre. Ses caïeux sont récoltés entre juin et juillet, et son feuillage est ramassé encore vert, entre avril et mai.

Utilisation culinaire

Cette variété d’automne offre des caïeux aux arômes prononcés, parfaits pour aromatiser les préparations cuites et crues. Les feuilles de l’ail violet, au même titre que celles de l’ail blanc, peuvent être ciselées finement et utilisées pour aromatiser les fromages frais et les omelettes, comme on le ferait avec la ciboulette.

L’ail rocambole (Allium scorodoprasum) : une vivace à bulbilles aériennes

L’ail rocambole est une variété vivace très particulière d’ail, qui porte de petits bulbes comestibles au sommet de ses tiges. Plus haut que l’ail commun, ses feuilles vert pâle sont longues et plates, et ses tiges spiralées sont surmontées de bulbilles aériennes.

L’ail rocambole (Allium scorodoprasum)

Culture

L’ail rocambole se cultive exactement comme l’Allium sativum. Vivace et très rustique, on le plante entre mars et mai à emplacement ensoleillé où il pourra demeurer plusieurs années. La récolte des bulbilles aériennes survient en été, avant qu’elles tombent au sol. Les feuilles sont récoltées lorsqu’elles sont encore vertes.

Utilisation culinaire

L’ail rocambole offre une saveur plus douce que celle de l’ail commun. Ses feuilles sont finement ciselées avant d’être utilisées comme la ciboulette pour aromatiser les omelettes et les fromages frais. Les bulbilles peuvent quant à elles être confites dans le vinaigre.

L’ail des ours (Allium ursinum) : un ail vivace des sous-bois entièrement comestible

L’ail des Ours est un bulbe herbacé des sous-bois, pourvu de grandes feuilles étroites et pétiolées vert luisant, et qui offre une belle floraison en ombelles blanches. Plante condimentaire et médicinale, on en consomme le bulbe, les boutons floraux, et les feuilles. L’ail sauvage appartient à la famille des Liliacées, au même titre que l’ail commun (Allium sativum). Détoxifiant, hypotenseur et antiseptique… L’ail des ours contient beaucoup de vitamine C.

L’ail des ours (Allium ursinum)

Culture

Plante rustique de la mi-ombre, l’ail des ours se sème au mois de juillet dans un sol humifère, humide mais bien drainé. La récolte courre sur une longue période, puisqu’il est possible de le ramasser de janvier à octobre.

Utilisation culinaire

Toutes les parties de la plante peuvent être consommées. Il possède un arôme assez similaire à celui de l’ail classique, bien qu’il s’avère moins piquant que ce dernier, et qu’il offre une saveur plus herbacée et raffinée. Le bulbe et les feuilles de l’ail des ours peuvent être utilisés comme condiments. Les feuilles peuvent également être dégustées cuites comme les épinards, ou crues en salade. On utilise également l’ail sauvage en infusions.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire