Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
6 grimpantes à fruits décoratifs
conseil

6 grimpantes à fruits décoratifs

Des fruits colorés et originaux pour égayer le jardin

Les grimpantes se déclinent en de nombreuses espèces et variétés, adaptées aussi bien aux plus grands espaces qu’à une culture en pot. Leurs qualités ornementales proviennent généralement de leur longue silhouette, de leur feuillage ou de leur floraison.  Après la floraison, certaines plantes grimpantes prolongent encore le plaisir en nous gratifiant de fruits décoratifs, parfois même comestibles. La plupart font le bonheur des oiseaux du jardin et permettent d’apporter de la couleur pendant la saison froide.

Voici donc notre sélection de 6 plantes grimpantes à fruits remarquables.

Le rosier ‘Francis E. Lester’, une cascade blanche donnant des fruits orangés

La variété ‘Francis E. Lester’ cumule les qualités. C’est un rosier liane solide, peu exigeant, assez résistant aux maladies cryptogamiques, doté d’un charme simple et naturel.

Sa floraison unique intervient entre juin et juillet. Il se couvre alors d’une abondance de fleurs en églantine, au coloris blanc nuancé de rose en bordure. Cette variété est également bien parfumée, dévoilant des notes musquées.

Les fleurs se transforment ensuite en jolis fruits décoratifs constitués d’akènes : les cynorrhodons. Ils sont rassemblés en grappe et arborent une pétillante couleur orange, illuminant ainsi la fin de saison pendant plusieurs semaines. Ils restent même en place sur les rameaux nus en hiver, à une période où le jardin manque de végétation. Une variété idéale pour favoriser la biodiversité au jardin, avec ses fleurs mellifères et ses fruits très prisés des oiseaux.

Côté feuillage, ce rosier nous gratifie de feuilles d’un vert foncé brillant, devenant orange-cuivré en automne avant de tomber, tout en harmonie avec les fruits.

Le rosier ‘Francis E Lester’ se cultive en sol ordinaire, en situation ensoleillée ou mi-ombragée. Il s’adaptera dans tous les styles de jardin ayant un minimum d’espace pour accueillir sa silhouette (4 mètres de hauteur pour 2 mètres d’envergure). Ce rosier habillera avec grâce un vieil arbre, camouflera un mur ou partira à l’assaut d’une pergola.

cynorrhodon décoratif, rosier cynorrhodon, rosier grimpant fruit

Fruits du rosier ‘Francis E. Lester’

Le houblon, des cônes aromatiques et esthétiques

Le houblon (Humulus lupulus) est une plante grimpante aux tiges volubiles, capable de s’accrocher seule à tous types de supports à sa disposition. D’une croissance particulièrement rapide, cette liane vivace peut atteindre plusieurs mètres en seulement une saison.

Elle est appréciée pour ses grandes et belles feuilles découpées rappelant la vigne. Elles changent de couleur à l’automne avant de tomber.

Le houblon est particulièrement connu pour l’utilisation de ses fruits aromatiques dans la confection de bière depuis des siècles. Ce sont les chatons femelles pendants de forme ovoïde, appelés « cônes », qui donnent naissance aux fruits après la floraison estivale. Ceux-ci se présentent sous forme d’akènes mesurant 3 mm de long environ et sont fixés à l’aisselle d’une grande bractée. Ils naissent sur les pieds femelles uniquement après fécondation par un pied mâle. Très décoratifs, les chatons femelles offrent un aspect écailleux, aux faux airs de pomme de pin. Ils sont d’abord d’un vert bien vif, avant de prendre des nuances jaunes à maturité, puis deviennent bruns en vieillissant. Odorants, ces cônes sont recouverts d’une résine poudreuse jaunâtre (lupuline). Ils sont utilisés aussi bien pour les vertus thérapeutiques qui leur sont prêtées, qu’en décoration dans de charmantes compositions florales.

Simple à cultiver, peu exigeante et robuste, cette grimpante sera parfaite au soleil ou à mi-ombre, pour habiller rapidement une structure ou une construction inesthétique.

Pour aller plus loin : « Houblon, Humulus lupulus : plantation, culture et utilisation ».

houblon

Cônes de houblon (Humulus lupulus)

Le Shisandra chinensis, des baies comestibles réputées pour leurs propriétés

Le Shisandra chinensis est une liane caduque originaire de Chine, réputée pour ses fruits  surnommés « baies aux 5 saveurs ».

La floraison en grappes blanches intervient à la fin du printemps. Notre grimpante se pare ensuite de baies d’un beau rouge vif, d’environ 6 mm de diamètre, regroupées en grappes pouvant atteindre jusqu’à 20 cm de longueur. Si elles sont particulièrement décoratives, elles ont aussi l’avantage d’être comestibles. En médecine chinoise, ces baies sont prisées pour leurs vertus. Elles sont utilisées séchées ou réduites en poudre, mais peuvent aussi être consommées fraîches. Leur nom provient de leur goût qui mêlerait les 5 saveurs : salé, sucré, aigre, épicé et amer.  La récolte intervient à la fin de l’été et au début de l’automne, d’août à octobre environ. Plante dioïque, le shisandra ne pourra fructifier qu’en présence d’au moins un sujet de chaque sexe.

Rustique et vigoureuse, cette grimpante peut atteindre jusqu’à 10 mètres à maturité. Plante sans entretien et peu sensible aux maladies, elle ne demandera qu’à être palissée pour bien croître. Offrez-lui un substrat riche et frais (restant humide), en situation lumineuse.

Pour aller plus loin : « Schisandra : plantation, récolte des baies, entretien ».

baies aux 5 saveurs fruit

Fruits rouges du Shisandra chinensis

La vigne vierge, de jolies baies bleues pour les oiseaux

Le Parthenocissus quinquefolia est plus connu sous le nom de vigne vierge. Sa floraison estivale très discrète laisse place à des fruits sous forme de baies d’environ 5 mm de diamètre, d’un beau bleu-noir. Elles sont regroupées en petites grappes et apparaissent à l’extrémité de tiges rouges et lumineuses. Ces fruits sont très décoratifs, mais non comestibles, contrairement à ceux de la vigne à raisins. Ils font toutefois le bonheur des oiseaux, particulièrement en hiver lorsque la nourriture se raréfie.

Le feuillage denté arbore un beau vert foncé luisant, avant de prendre des teintes rouges flamboyantes à l’automne, puis de tomber.

Cette plante grimpante à grande silhouette peut atteindre 10 mètres en tout sens à maturité. Elle possède des ventouses qui lui permettent de s’accrocher naturellement à tous supports, sans les abîmer. C’est la candidate idéale pour végétaliser un mur ou une façade rapidement, en exposition ombragée ou mi-ombragée.

Rustique, facile à cultiver et insensible aux maladies, c’est une plante idéale, même pour les jardiniers débutants. Elle ne demandera qu’une taille d’entretien pour contenir son exubérance.

Pour aller plus loin : « Vigne vierge : plantation, entretien, taille ».

vigne vierge fruit, vigne vierge baie

Fruits du Parthenocissus quinquefolia

L’Ampelopsis glandulosa maximowiczii, une fructification multicolore très originale

L’Ampelopsis glandulosa ‘Maximowiczii’ est une autre vigne vierge. Liane d’ornement, elle est particulièrement intéressante pour ses fruits décoratifs. La fructification intervient en automne-hiver, après la floraison. Notre plante grimpante dévoile alors d’adorables petites baies d’aspect légèrement poudreux, de 5 à 8 mm de diamètre. Mais ce sont surtout leurs couleurs évolutives qui font le charme et l’originalité de cette grimpante. D’abord vert pâle, ses petites perles prennent ensuite un étonnant coloris bleu turquoise, mêlant même rose et mauve, avant de virer au violet. Ces baies colorées accompagnent à merveille le feuillage vert vif devenant flamboyant en fin de saison. Les baies sont également très appréciées des oiseaux.

D’un développement plus modéré que la vigne vierge Parthenocissus, elle atteint à maturité environ 4 à 5 mètres en tout sens. Rustique, sans exigence et solide, elle s’accrochera à l’aide de ses vrilles pour partir à l’assaut d’une palissade ou d’une pergola.

vigne vierge fruit bleu, grimpante baie bleue

Fruits de l’Ampelopsis glandulosa ‘Maximowiczii’

Le Lonicera periclymenum, fleurs et fruits en même temps

Le chèvrefeuille des bois Lonicera periclymenum, à l’image de la variété ‘Scentsation’, est une plante grimpante fleurie qui ne manque pas de qualités esthétiques. De juin à septembre, elle dévoile d’abord des fleurs tubulaires blanches et jaunes incroyablement parfumées, qui illuminent autant qu’elles embaument le jardin.

Dès juillet, les premiers fruits se dévoilent en parallèle, accentuant encore le côté ornemental de la plante. Les petites baies sont d’un beau rouge vif translucide qui leur donne un air de groseilles et mesurent environ 8 mm de diamètre. Elles sont rassemblées en adorables grappes et persistent jusque tard en saison. Ces fruits non comestibles pour les mammifères font, comme souvent, la joie des oiseaux. L’ensemble est mis en valeur par un feuillage vert, coriace et persistant s’il ne connaît pas de trop fortes gelées en hiver.

De taille modeste, ce chèvrefeuille atteint au maximum 3 mètres de hauteur pour 2 mètres d’envergure. Il pourra ainsi même être cultivé dans les petits espaces ou en pot sur la terrasse et le balcon. Rustique, il se plaira au soleil ou à mi-ombre, dans un sol restant humide.

Pour aller plus loin : « Le chèvrefeuille : plantation, taille et entretien ».

fruit chèvrefeuille grimpant, chèvrefeuille des bois fruit

Fruits du Lonicera periclymenum

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire