Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

10 bulbeuses à fleurs XXL

pour composer facilement un massif d'exception !

Certaines plantes bulbeuses offrent des floraisons vraiment spectaculaires ! Cardiocrinum, lys, Allium schubertii, dahlia géant, amaryllis : ces plantes impressionnant par leurs fleurs géantes. Il suffit de les intégrer dans un massif pour s’assurer un véritable spectacle ! Certaines se montrent extravagantes, et constitueront la pièce maîtresse d’un massif, tandis que d’autres restent très romantiques et délicates, et sont un peu plus faciles à associer au jardin. Vous pouvez marier ces bulbeuses à d’autres vivaces ou arbustes à fleurs géantes ainsi qu’à des plantes au feuillage luxuriant (Gunnera, Tetrapanax, pivoines, hémérocalles, etc.), ou au contraire alléger un peu leur floraison et amener du contraste avec de petites fleurs délicates, comme celles des gauras, sanguisorbes, knauties ou linum perenne. Elles sont parfaites aux côtés de plantes au port très libre et aéré : Verbena bonariensis, Persicaria amplexicaulis, Graminées, Gaura, Cosmos, Dierama,  etc.

Ces plantes qui passent la mauvaise saison sous terre puisent dans leurs organes de réserve les ressources pour développer une magnifique floraison. Par souci de simplicité, nous avons intégré dans cette fiche également quelques plantes qui forment des tubercules ou des racines charnues (Eremurus, dahlias…) au lieu de se limiter aux vrais bulbes.

Découvrez vite nos 10 plus belles plantes bulbeuses à fleurs XXL et quelques conseils pour réussir leur culture !

Le Cardiocrinum giganteum

Le Cardiocrinum giganteum, surnommé Lis géant de l’Himalaya, porte en été de grandes hampes de fleurs, qui atteignent 1,80 m de hauteur ! Il ne s’agit pas d’un vrai lys, même si la forme de ses fleurs y ressemble un peu. C’est une plante peu commune, trop rarement cultivée dans les jardins. Les hampes florales comptent jusqu’à 20 fleurs, en trompette très allongées, qui mesurent entre 15 à 20 cm de long. Elles sont blanches, nuancées de pourpre au centre. Par son exubérance, sa silhouette et sa hauteur, il rivalise avec le Lys ‘Honeymoon’ ! Le Cardiocrinum est une plante qui se plait à en sous-bois (ombre ou mi-ombre), dans un sol frais et riche en humus.

La floraison du Lys géant de l'Himalaya, ou Cardiocrinum giganteum

Les immenses hampes florales du Cardiocrinum giganteum

Le lys géant 'Honeymoon'

‘Honeymoon’ est l’un des lys les plus spectaculaires ! C’est une plante exubérante, qui donne en juillet-août d’immenses hampes florales, pouvant atteindre 2 mètres de haut, et constituées de grandes fleurs jaunes de 20-25 cm de diamètre ! Les fleurs sont en forme de trompette, avec des pétales récurvés et six longues étamines au centre. Elles sont agréablement parfumées. On apprécie le style très exotique de ce lys, ainsi que la luminosité qu’il apporte au jardin ! Plantez-le dans un sol riche et très bien drainé, car comme les autres lys, son bulbe craint l’humidité hivernale qui risquerait de le faire pourrir.

L'Allium schubertii

De tous les Alliums d’ornement, l’Allium schubertii est sans doute celui qui offre qui offre les plus grandes inflorescences ! Celles-ci atteignent jusqu’à 30 cm de diamètre et sont constituées de petites fleurs étoilées, qui s’ouvrent successivement du centre de la sphère vers l’extérieur. Il n’est pas très haut, ne dépassant pas 50 cm de hauteur, mais constitue un véritable point focal dans un massif. Il est idéal dans un jardin de style graphique et contemporain ! Plantez-le en automne, dans un sol drainant et à un endroit ensoleillé. Si vous appréciez les Alliums, vous pouvez aussi choisir l’Allium christophii ou l’Allium ‘Globemaster’, qui offrent également de grandes inflorescences, d’environ 20 cm de diamètre.

La floraison de l'Ail d'ornement Allium schubertii

Les énormes inflorescences de l’Allium schubertii (photo Tanya Hart)

L'Eremurus himalaicus

L’Eremurus himalaicus est une grande vivace qui atteint jusqu’à 2 mètres de hauteur lorsqu’elle est en fleurs. Elle donne en mai-juin de longues grappes de fleurs, dressées, très verticales, qui mesurent 70 cm à 1 m de long, et sont constituées d’une multitude de petites fleurs blanches. Les fleurs s’épanouissent successivement du bas de la grappe jusqu’en haut. L’Eremurus se développe à partir de curieuses racines charnues qui ressemblent à des tentacules. Il suffit de les planter en automne, à environ 7 cm de profondeur, dans un substrat impérativement drainant et en plein soleil.

La floraison de l'Eremurus

Les longues inflorescences blanches de l’Eremurus himalaicus

Le Dahlia géant Café au Lait

Les Dahlias offrent de grandes fleurs qui peuvent être simples ou doubles et se déclinent dans des teintes très variées ! Nous vous conseillons en particulier la variété ‘Café au Lait’ qui porte de juillet à octobre d’énormes fleurs bien doubles mesurant entre 20 et 25 cm de diamètre. Elles culminent à 1 m – 1,50 m de hauteur et ont une belle couleur crème, très légèrement orangé. Ce dahlia se décline en différentes teintes : ‘Café au Lait Rosé’, ‘Café au Lait Twist’ (aux pétales jaune crème striés de rose), ‘Café au Lait Royal’ (avec un mélange de couleurs jaune-orangé-rosé)… Les dahlias de cette gamme ont en commun des teintes très délicates, pastel, qui s’intègreront facilement dans des jardins romantiques ou jardins de cottage, aux côtés de rosiers, digitales, lys, clématite fargesii Summersnow… Il existe également d’autres très belles variétés de dahlias qui offrent des fleurs géantes. C’est le cas par exemple de ‘Kelvin Floodlight’, ‘Penhill Watermelon’, ‘Life Force’ ou ‘Striped Emory Paul’. L’idéal est de les planter au printemps après les dernières gelées, dans une bonne terre de jardin, fraiche et bien drainée, et de rentrer les tubercules sous abri pour l’hiver afin de les protéger du froid.

La floraison du Dahlia géant Café au Lait

Les grandes fleurs bien doubles, couleur crème, du dahlia ‘Café au Lait’

L'Arum Zantedeschia aethiopica 'Himalaya'

Parmi les arums d’Italie, la variété Zantedeschia aethiopica ‘Himalaya’ est la plus spectaculaire ! Cette bulbeuse géante culmine à plus de 1,80 m de hauteur et offre de mai à août, par vagues successives, de grandes fleurs en forme de cornets blancs, légèrement parfumés. Elles sont composées d’un épi central (spadice), de couleur jaune, enveloppé dans une grande bractée blanche évasée (spathe). On apprécie également son feuillage luxuriant, formé par de grandes feuilles sagittées, vert brillant tacheté de blanc. Ce Zantedeschia aime les sols humides et fertiles, et nécessite d’être protégé dans les régions les plus froides, puisqu’il ne supporte pas les températures descendant au-dessous de – 7 °C. Il est idéal pour créer un décor exotique, aux côtés d’autres plantes au feuillage géant, comme le Gunnera, les fougères, le Tetrapanax, les cannas, etc.

La floraison en cornet ou spathe de l'Arum d'Italie

La floraison du Zantedeschia aethiopica (photo Bernard Spragg. NZ)

L'Allium 'Globemaster'

L’Ail d’ornement ‘Globemaster’ est vraiment spectaculaire ! Il forme au printemps, en mai-juin, de grosses ombelles bien rondes de 18 à 22 cm de diamètre, constituées de fleurs violettes étoilées, à six pétales. Il est un peu moins gros mais plus coloré que l’Allium schubertii. Les ombelles sont portées par des tiges florales bien solides, et culminent à 80 cm de hauteur. Lorsqu’il s’y plait, l’Allium ‘Globemaster’ produit de nombreux petits bulbes à côté de celui d’origine, ce qui lui permet de se multiplier rapidement. Au jardin, pour qu’il s’épanouisse au mieux, plantez-le au soleil, dans un sol drainant. Il apprécie également les terrains calcaires. Nous vous conseillons de planter plusieurs bulbes ensemble dans un massif pour créer un effet de masse, plus impressionnant, et de les associer par exemple à des népétas, pivoines, pavots d’orients, lavandes papillon, géraniums vivaces…

Et si vous appréciez les Alliums, découvrez aussi l’Allium christophii.

La floraison de l'Ail d'ornement 'Globemaster'

Les énormes inflorescences mauves de l’Allium ‘Globemaster’

L'Amaryllis

Les Amaryllis sont appréciés également pour leur floraison impressionnante ! Ils produisent de grandes fleurs en forme de trompette, habituellement de couleur souvent rouge vif, bien qu’il existe aussi des variétés à fleurs blanches ou rosées, et même jaunes ! On les cultive souvent en pot en intérieur, pour fleurir la maison à Noël… Mais pour une plantation au jardin, nous vous conseillons de choisir les Amaryllis sonatini, qui se montrent relativement rustiques, supportant jusqu’à – 10 °C ! Découvrez par exemple l’Amaryllis Sweet Sixteen, aux fleurs rosées, l’Amaryllis Alasca, qui porte des fleurs doubles et blanches, Balentino, aux fleurs rouge vif striées de blanc, ou encore Marrakech, aux fleurs jaunes ! Installés en extérieur, ces Amaryllis fleuriront, non pas en hiver comme ceux qui ont été forcés, mais plutôt en été, en juin-juillet.

La floraison impressionnante de l'Amaryllis

Les grandes fleurs rouge vif et blanches de l’Amaryllis sonatini ‘Eyecatcher’

Le Crinum powellii

Le Crinum powellii est une superbe vivace bulbeuse qui offre de juillet à septembre de grandes fleurs en trompette joliment évasée, mesurant environ 13 cm de longueur et de diamètre. Elles sont de couleur blanc pur pour la variété ‘Album’ ou rosé pour la variété ‘Rosea’. C’est une floraison majestueuse, très élégante ! Ce Crinum atteint jusqu’à un mètre de hauteur lorsqu’il est en fleurs, et porte de grandes feuilles rubanées, vert vif, semi-persistantes. Il est plus rustique que les autres, puisqu’il supporte jusqu’à – 10 °C. Il apprécie néanmoins les expositions chaudes et bien ensoleillées, ainsi que les sols fertiles et drainants. Avec son style exotique, il est particulièrement adapté aux jardins méditerranéens et aux jardins de bord de mer. Dans les régions fraiches, on peut sans problème le cultiver en pot et le rentrer sous abri pour l’hiver.

Les fleurs blanches du Crinum powellii Album

La floraison élégante du Crinum powellii ‘Album’ (photo Drew Avery)

Le Dracunculus vulgaris

Le Dracunculus, ou Serpentaire, est certainement la plante la plus intriguante de cette sélection ! Ce cousin des Arums porte en juin une énorme floraison en forme de cornet, avec au centre un long épi noir pourpré, le spadice, entouré d’une grande bractée pourpre foncé aux reflets veloutés, la spathe. La taille de l’inflorescence est assez variable : en fonction de l’âge de la plante et de ses conditions de culture, elle est comprise entre 20 cm et 60 cm, voire jusqu’à plus d’un mètre dans des conditions idéales ! Cette floraison surprenante libère une odeur de viande avariée, afin d’attirer les mouches qui viendront polliniser les fleurs ! Les feuilles du Dracunculus sont splendides, joliment découpées en folioles, et elles sont portées par une tige étrangement mouchetée de pourpre. Pour ce qui est de sa rusticité, le Dracunculus supporte jusqu’à – 10 °C. Il a besoin d’être planté dans un sol meuble, riche et drainant, à un emplacement chaud et ensoleillé (il acceptera aussi la mi-ombre en région méditerranéenne).

La floraison du Dracunculus

La surprenante floraison de la Serpentaire, Dracunculus vulgaris (photo Candiru)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire