10 arbustes à fleurs XXL

10 arbustes à fleurs XXL

Découvrez leurs floraisons spectaculaires !

Sommaire

Mis à jour le 11 Août 2022  par Alexandra 6 min.

Magnolia grandiflora, Camélia, Rhododendron, Cornus kousa ou Protea : certains arbustes se distinguent par leur floraison impressionnante ! Et au sein-même de ces genres ou espèces, quelques variétés ont des fleurs plus grandes encore. Changez d’échelle et découvrez les arbustes à fleurs XXL ! En choisissant ces arbustes, vous aurez l’assurance de composer un jardin impressionnant. Leur diversité s’adapte à différents styles et ambiances : les fleurs raffinées de la pivoine arbustive et du rosier ‘Paul Neyron‘ sont parfaites dans un jardin romantique, celles du Protea trouveront plutôt leur place dans un massif exotique, la floraison sobre et élégante du Cornus kousa est idéale dans un jardin blanc, tandis que les fleurs éclatantes des rhododendrons trouveront leur place dans un jardin bien plus coloré !

Découvrez vite nos plus beaux arbustes à fleurs géantes, ainsi que nos conseils pour réussir leur culture !

 

Difficulté

L’Hibiscus 'Rose Moon'

L’Hibiscus syriacus x paramutabilis ‘Rose Moon’ est un arbuste qui porte en été de grandes fleurs de 17 cm de diamètre ! Elles sont simples, constituées de cinq larges pétales de couleur rose tendre, maculées de rose foncé – rouge au centre. Ses fleurs sont éphémères mais se renouvellent sans arrêt de juillet à octobre. Cet arbuste est issu d’un croisement entre l’Hibiscus syriacus, ou Althéa, et l’Hibiscus paramutabilis, à qui il doit ses énormes fleurs. A maturité il peut atteindre jusqu’à 3 mètres de hauteur pour 1,80 m d’envergure. On apprécie également ses belles feuilles vert foncé, brillantes. C’est un arbuste solide et facile à cultiver. Il s’associe sans problème avec d’autres arbustes, par exemple en haie ou dans un massif d’arbustes avec des rosiers, spirées, buddleias, etc.

La floraison des Hibiscus Rose Moon et Lohengrin

Les Hibiscus paramutabilis x syriacus ‘Rose Moon’ et ‘Lohengrin’ (une variété à fleurs blanches, très proche de ‘Rose Moon’)

Le Magnolia grandiflora

Le Magnolia grandiflora est un magnolia persistant, vigoureux et très florifère, qui offre en été, de juin à août, de grandes fleurs blanches, délicatement parfumées. Il porte également de grandes feuilles vert foncé, vernissées, qui subsistent même en hiver. Pour ce qui est des variétés, nous vous conseillons les Magnolia grandiflora ‘Alta’ ou ‘Ferruginea’, qui ont des fleurs mesurant 15 à 25 cm de diamètre. Ces magnolias méritent d’être installés en sujet isolé, par exemple au milieu d’une pelouse, ou en alignement, afin de les mettre vraiment en valeur. En revanche, les magnolia grandiflora peuvent avec le temps prendre des dimensions imposantes. Si vous cherchez des arbustes plus petits et plus adaptés aux petits jardins, choisissez la variété ‘Little Gem’, qui n’excède pas 2,50 m de haut, ou les Magnolia stellata ou M. soulangeana.

La floraison du Magnolia grandiflora

Les grandes fleurs blanches du Magnolia grandiflora (photo Surely Shirly)

Le Camélia williamsii

Les Camélias williamsii sont des arbustes solides, robustes et très florifères, issus d’un croisement entre les Camellia japonica et Camellia saluenensis. Nous vous conseillons en particulier le Camélia williamsii ‘Donation’, qui offre entre janvier et avril de grandes fleurs semi-doubles, de couleur rose, d’environ 12 cm de largeur. Il ne dépasse pas 1,20 m de hauteur et porte des feuilles persistantes, vert foncé et brillantes. Plantez-le de préférence à l’ombre ou mi-ombre, en sol humifère, acide et drainant, en compagnie de rhododendrons, érables du Japon, kalmia, Nandina…

La floraison du Camélia Donation

Les grandes fleurs roses du Camellia x williamsii ‘Donation’

L'Hydrangea 'Teller Blue'

L’hortensia macrophylla ‘Teller Blue’, que l’on rencontre aussi sous le nom de ‘Blaumeise’, offre de juillet à septembre de grandes inflorescences planes, constituées au centre de fleurs fertiles, petites, et en périphérie de fleurs stériles, grandes et bien ouvertes, de couleur bleu violet en terrain acide, et plutôt rose-mauve en sol neutre ou calcaire. A maturité il forme un arbuste de 1,50 m de hauteur pour 1,80 m d’envergure. C’est un arbuste vigoureux, bien rustique et florifère. Vous pouvez l’associer aux fougères, digitales, érables du Japon, Nandina, et à d’autres variétés d’hortensias.

Découvrez aussi l’impressionnant Hydrangea arborescens ‘Annabelle’, qui porte d’immenses inflorescences blanches et sphériques, mesurant jusqu’à 30 cm de diamètre.

La floraison de l'Hortensia Blaumeise

Les inflorescences de l’Hydrangea macrophylla ‘Teller Blue’, aussi appelé ‘Blaumeise’, constituées de grandes fleurs stériles

Le Rhododendron 'Lem's Monarch'

Les Rhododendrons nous impressionnent également par leurs grandes fleurs, souvent très colorées ! Nous vous conseillons en particulier la variété ‘Lem’s Monarch’, qui porte en mai-juin de grandes fleurs roses de 10 à 12 cm de large, groupées en inflorescences denses. Les fleurs sont rose clair – blanc au centre des pétales, et d’un rose plus prononcé sur l’extérieur, avec le bord des pétales légèrement ondulé. Ces nuances donnent un effet très délicat et romantique ! ‘Lem’s Monarch’ mesure à maturité jusqu’à 2 mètres de hauteur au maximum et porte des feuilles persistantes, vert foncé et brillantes. Au jardin, associez-le à des Pieris, Azalées, Erables du Japon et Kalmias, dans un massif de terre de bruyère.

Les fleurs et feuilles du rhododendron Lem's Monarch

La floraison et le feuillage du Rhododendron Lem’s Monarch

Le Cornus kousa 'Venus'

Tous les Cornus kousa offrent des fleurs impressionnantes, composées de 4 bractées blanches ou rosées. Celles de la variété Venus semblent encore un peu plus grandes que celles des autres variétés. Elles sont blanches et mesurent jusqu’à 15 cm de diamètre. Ce cornouiller fleurit en fin de printemps, habituellement en mai-juin, durant plusieurs semaines. Ses fleurs sont suivies par de petits fruits rouges. Il porte également des feuilles vert foncé qui prennent de belles couleurs orangées en automne, avant de tomber. Résistant à l’oïdium et à l’anthracnose, il s’agit d’un arbuste peu exigeant et facile à cultiver.

La floraison du Cornouiller Cornus kousa Venus

Les grandes fleurs blanches du Cornus kousa ‘Venus’ (photo De Nolf)

Le Protea cynaroides

La Protée royale, ou Protea cynaroides, est un petit arbuste très original, qui ne laisse pas indifférent ! Il existe différentes variétés : nous vous conseillons l’espèce-type, Protea cynaroides, ou la variété Protea cynaroides ‘Pink Crown’, qui porte des fleurs de 20 à 30 cm de diamètre. Les fleurs forment de grandes coupes évasées, constituées de grandes bractées roses sur l’extérieur, entourant de petites fleurs roses poudrées de blanc. Ses fleurs majestueuses sont l’emblème de l’Afrique du Sud ! Le Protea n’est pas très grand, puisqu’il ne dépasse pas 1 mètre de hauteur. Placez-le à un endroit chaud et ensoleillé, et utilisez un substrat bien drainant, plutôt pauvre et acide. Ce n’est malheureusement pas une plante très rustique (jusqu’à – 5 °C en sol sec pour des plants adultes), et il faudra réserver sa culture aux régions où les risques de gel sont très faibles, ou, dans les autres régions, le cultiver en pot et le rentrer sous abri pour l’hiver.

La floraison de la Protée royale, Protea cynaroides

Les immenses inflorescences du Protea cynaroides (photo Forest and Kim Starr)

Le Rosier 'Paul Neyron'

Avec ses fleurs de 15 cm de diamètre, ‘Paul Neyron’ est l’un des rosiers qui offre les plus grandes fleurs ! Il fleurit en début d’été, en juin-juillet, et peut ensuite refleurir généreusement en septembre-octobre. Ses fleurs sont d’une belle teinte rose et sont bien doubles, avec de nombreux pétales imbriqués, et elles offrent un léger et agréable parfum. Elles ressemblent à des fleurs de pivoine et sont portées par des tiges solides et peu épineuses. Le rosier ‘Paul Neyron’ forme un arbuste qui atteint jusqu’à 1,70 m de hauteur à maturité. Vous pouvez aussi choisir d’autres rosiers à grandes fleurs : Mme A. Meilland (Peace), Yves Piaget, Honoré de Balzac…

La floraison du rosier Paul Neyron

Les grandes fleurs du rosier ancien ‘Paul Neyron’ (photo Malcolm Manners)

La Pivoine arbustive 'Bai Yuan Hong Xia'

Les Pivoines arbustives portent de très grandes fleurs, qui peuvent être simples ou doubles, et atteignent entre 10 et 25 cm de diamètre. Nous vous conseillons en particulier la variété Paeonia suffruticosa ‘Bai Yuan Hong Xia’, qui offre de très belles fleurs pourpre foncé, bien doubles, formées de nombreux pétales imbriqués à l’aspect ébouriffé. A maturité elle peut atteindre jusqu’à 2 mètres en tous sens, et comme toutes les pivoines elle offre un beau feuillage finement découpé, très décoratif. Plantez-la au soleil ou à mi-ombre, dans une bonne terre de jardin, fraiche et bien drainée.

Les grandes fleurs d'une pivoine

La floraison de la Pivoine arbustive Paeonia suffruticosa  »Bai Yuan Hong Xia’ (photo Denolf)

Le Gordlinia grandiflora

Le Gordlinia grandiflora est un arbuste peu commun, assez proche des camélias. Il offre entre juillet et septembre de grandes fleurs blanches, de 10 à 12 cm de diamètre, constituées de cinq pétales entourant un centre d’étamines jaunes. Il porte aussi de grandes feuilles vert foncé et brillantes, semi-persistantes, qui ressemblent un peu à celles des rhododendrons. C’est un arbuste de terre de bruyère, qui atteint jusqu’à 3 mètres de hauteur pour 2 mètres d’envergure. Il met un peu de temps à s’installer, et une fois planté, il a besoin de 3 à 4 ans avant de commencer à fleurir. Concernant sa rusticité, il est capable de supporter jusqu’à – 10 °C/- 12 °C.

La floraison et le feuillage du Gordlinia

Les grandes fleurs blanches, à étamines jaunes, et le feuillage du Gordlinia grandiflora

Commentaires

10 arbustes à grosses fleurs