Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Tilleul, Tilia : plantation, culture et taille

Le tilleul en quelques mots

  • Le tilleul est un arbre à croissance rapide à planter en isolé au jardin.
  • Pouvant devenir très grand avec le temps, c’est l’arbre idéal pour créer une agréable zone ombragée.
  • Ses fleurs mellifères appréciées des abeilles embaument tout le jardin dès le début d’été.
  • Les fleurs et les bractées du tilleul sont aussi utilisées en tisane pour leurs vertus sédatives et calmantes.
  • Arbre sans soucis, le tilleul apprécie les situations ensoleillée et une terre fraîche et calcaire.

Le mot de notre expert

Rare était les jardins et parcs d’antan à ne pas accueillir un beau et grand tilleul. Cet arbre, depuis des temps immémoriaux, était synonyme de petit coin repos à l’ombre. Et pratiquement chaque petit village peut se targuer d’avoir son vieux tilleul qui trône fièrement au centre de la place.

Mais il fût aussi beaucoup planté en alignement dans les villes grâce à sa croissance relativement rapide, sa capacité à subir les tailles les plus folles et sa résistance à la sécheresse et aux pollutions atmosphériques.

Le tilleul un bel un arbre qui apprécie d’être seul, en isolé, déployant alors sa ramure et nous abreuvant de son ombre bienfaitrice en plein cœur des fortes chaleurs estivales. Arbre de soleil avant tout, il n’est guère regardant sur le sol, pourvu qu’il ne soit pas trop sec ou trop acide.

Son feuillage est frais et devient superbement jaune en automne. Certaines espèces comme le Tilleul de Henry, un asiatique moins encombrant que les autres tilleuls, est aussi remarquable au débourrement des jeunes feuilles qui sont alors de couleur rousse.

Le tilleul est aussi un arbre mellifère qui attire et nourrit bon nombre d’abeilles et de bourdons. Bien qu’insignifiante à la vue, les fleurs du début d’été ne passent pas inaperçues car elles embaument littéralement tout le jardin et les alentours.

Bien entendu qui dit « tilleul », dit aussi tisane et pharmacopée. C’est en effet avec la fleur que l’ont peut réaliser des tisanes calmantes. Mais le tilleul possède bien d’autres vertus médicinales connues depuis longtemps.

C’est pour toutes ses raisons qu’il est grand temps de lui refaire une petite place dans nos jardins pour peu que l’on ait suffisamment de place pour accueillir ce gros pépère.

Botanique et description

Fiche d'identité

Nom latin : Tilia sp.

Famille : Malvaceae

Nom commun: Tilleul

Floraison : mai à septembre selon les espèces

Hauteur : 15 m

Exposition : soleil

Sol : riche et frais

Rusticité : -20°C

Les tilleuls sont tous regroupés au sein du genre Tilia et font partie de la famille des Tiliacées selon l’ancienne classification et dorénavant dans la famille des Malvacées selon la nouvelle classification phylogénétique. Ce sont des arbres qui poussent dans tout l’hémisphère Nord. Le genre Tilia regroupe près d’une centaine d’espèces sans compter les hybrides et les cultivars dont en voici quelques exemples parmi les plus répandus chez nous : Tilia cordata ou Tilleul à petites feuilles, Tilia platyphyllos ou Tilleul à grandes feuilles, Tilia tomentosa ou Tilleul argenté, Tilia X europea ou Tilleul commun (ou encore Tilleul d’Europe), Tilia americana ou Tilleul d’Amérique et  Tilia henryana ou Tilleul d’Henry.

Ce sont tous des arbres caduques à croissance rapide et à cime plus ou moins arrondie. Les tilleuls peuvent atteindre vingt mètres de haut. L’écorce est d’abord grise et lisse avant de se crevasser fortement avec le temps. Les feuilles sont simples, alternes et distiques (cela veut dire que les feuilles sont sur deux rangs opposés mais les limbes sont dans le même plan). La forme de la feuille est arrondie mais asymétrique et cordiforme (en forme de cœur), elle est dentée et terminée par une pointe. La face inférieur du limbe est douce au toucher grâce aux poils qui recouvrent les nervures. Le feuillage prend une magnifique coloration jaune en automne.

Les bourgeons sont gros et globuleux et présentent deux écailles de couleur rougeâtre.

tilleul arbre

Tilia cordata – illustration botanique

Étonnamment, il n’existe pas de bourgeons terminaux sur les tilleuls car c’est toujours un bourgeon latéral qui continuera la croissance apicale. C’est ce qu’on appelle une ramification symposiale monochasiale.

Les fleurs hermaphrodites présentent 5 pétales et 5 sépales de couleur jaunâtre. Elles sont regroupées en cymes bipares entre 2 à 7 fleurs. Chacune de ces cymes est enveloppée par une bractée lancéolée de couleur jaune-brun et légèrement translucide. La floraison est discrète mais particulièrement odorante.

Les fruits sont des petites nucules sèches indéhiscentes (elles ne s’ouvrent pas à maturité) qui restent sur le pédicelle puis tombent en voletant à l’aide de la bractée jusqu’au sol.

La maturité sexuelle des tilleuls n’arrive qu’aux environs de la quinzième année. La longévité des tilleuls n’excède en moyenne que rarement les 400 ans. C’est le Tilleul à grandes feuilles qui semble vivre le plus vieux, certains sujets dépassant allègrement le millénaire. Les plus vieux trônant fièrement sur les places du village ou auprès des églises font l’objet des plus grands soins et de la plus grande attention.

A noter que les tilleuls produisent régulièrement des « gourmands » à la base du tronc : on les appelle des branches épicormiques.

Le tilleul à grandes feuilles ou Tilia platyphyllos (appelé aussi Tilleul de Hollande)

Ce tilleul pousse de manière spontanée dans le centre et le sud de l’Europe. C’est un très bel arbre à planter en isolé. Il apprécie une bonne humidité de l’air. C’est le premier tilleul à fleurir durant le mois de juin, fournissant ainsi de la nourriture aux abeilles. Voilà pourquoi les apiculteurs l’apprécient beaucoup pour la production d’un miel de qualité. Les feuilles sont grandes (de 5 à 16 cm de long) et plus molles que celles du Tilleul à petites feuilles. Les poils sous la feuille sont de couleur blanchâtre. La cime de ce tilleul est très dense et arrondie.

Le tilleul à petites feuilles ou Tillia cordata 

On le trouve dans les forêts du centre et de l’Ouest de l’Europe. On l’a beaucoup planté en ville, dans les parcs et dans les jardins. Le tilleul à petites feuilles fleurit environ deux semaines après le tilleul à grandes feuilles. Les feuilles sont plus petites (de 2 à 10 cm de long) et plus coriaces que sur le tilleul à grandes feuilles. Les poils sous la feuilles sont de couleur rousse. Le tronc est assez étroit.

tilleul arbre

Tilia cordata ‘Van Pelt’

Le Tilleul argenté ou Tilia tomentosa 

Ce tilleul est une espèce indigène dans le sud-ouest de l’Europe (Balkans, Turquie, …). Il a été fortement planté en raison de sa résistance aux pollutions ainsi que des sols secs. Les feuilles sont grandes (jusqu’à 15 cm de long) et présentent un revers argenté. Ce tilleul secrète moins de miellat que les autres. Il fleurit courant du mois de juillet.

Attention : le nectar des fleurs de ce tilleul contient du mannose, un sucre que ne digèrent pas les abeilles et les bourdons. Ce serait une explication pour le fait que l’on retrouve parfois ces insectes morts ou tout au moins mal en point sous les tilleuls argentés. Une autre explication serait qu’en période de disette, ce tilleul ne fournit pas assez de nourriture aux abeilles qui finissent par mourir de faim près de l’arbre. Pour l’instant, les scientifiques ne sont pas certains. Mais, dans le doute, abstenez-vous d’en planter près d’une ruche et choisissez une autre espèce de tilleul.

tilleul arbre

Tilia tomentosa

Le tilleul de Henry ou Tilia henryana

C’est un tilleul qui nous vient de Chine. Plus petit que les autres tilleuls, il obtient une hauteur de dix mètres à maturité, il sera un bon choix dans un jardin de taille modeste. Les feuilles d’un beau vert brillant à revers blanchâtre, sont longuement dentées et débourrent au printemps avec une belle coloration rouge-cuivrée. Il fleurit tardivement : en août jusqu’à début septembre, ce qui constitue un arbre mellifère remarquable car fournissant une nourriture aux abeilles en fin de saison. Le Tilleul de Henry préfère une situation abritée du vent et un sol plutôt frais. Il n’apprécie guère la sécheresse et le gel tardif peut « griller » ses nouvelles feuilles. C’est une espèce à croissance plus lente que les autres tilleuls et qui supporte très bien la taille.

Le tilleul américain ou Tilia americana

Poussant à l’état naturel depuis la frontière canadienne jusqu’en Virginie, ce Tilleul est un arbre robuste avec des feuilles très grandes (jusqu’à 20 centimètres de long) mais totalement glabre, ce qui le distingue des autres tilleuls. Cet arbre fleurit en juillet. Le Tilleul d’Amérique affectionne les sols riches et frais. De part sa grande taille de plus de quarante mètres de hauteur à maturité, ce tilleul est à réserver aux arboretums ou aux grands parcs.

Nos variétés préférées

Tilleul à grandes feuilles - Tilia platyphyllos Rubra Pot de 12L/15L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
15.00 m

Ce grand tilleul pousse plus lentement que les autres tilleuls mais il devra quand même être réservé au grand jardin. Le cultivar 'Rubra' adopte un port pyramidal dans son jeune âge. Les jeunes rameaux sont rouges et les feuilles, rougeâtres au débourrement, passent au vert puis au jaune en automne.

Tilia cordata Greenspire - Tilleul à petites feuilles Pot de 12L/15L

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
16.00 m

Greenspire' est une sélection américaine de croissance modérée donc plus adaptée à des jardins de taille moyenne. Très peu exigeant, il est aussi moins sensible aux pucerons.Un bel arbre d'ombrage à utiliser en isolé ou en groupe d'arbre en jouant sur les coloris et les textures de feuillage.

Tilleul de Henry - Tilia henryana Pot de 12L/15L

Période de floraison Août à Sept.

Hauteur à maturité
13.50 m

Le tilleul de Henry est une espèce chinoise caractérisée par une croissance lente et une taille adulte assez modeste. Son feuillage rose au débourrement devient jaune en automne. Mais c'est surtout sa période de floraison qui est remarquable car elle arrive en septembre.

Tilleul de Henry - Tilia henryana Arnold Select

Période de floraison Août à Sept.

Hauteur à maturité
13.00 m

La variété 'Arnold Select' du Tilleul de Henry est encore plus belle que l'espèce type grâce à son feuillage juvénile rose-doré. Sa croissance est aussi plus rapide tout en gardant une taille réduite. On peut d'ailleurs tailler ce tilleul en cépée régulièrement pour en faire un buisson qui ne dépassera pas les 7 mètres de hauteur.

Plantation

Où planter ?

Le tilleul aime le soleil. Vous pouvez à la rigueur lui fournir une exposition mi-ombre dans les régions les plus chaudes. Le sol doit être riche et frais mais est plus ou moins indifférent au pH du sol suivant les espèces et variétés.

Quand planter ?

La plantation se fera plutôt en automne, entre octobre et novembre. Elle peut être réalisé aussi au printemps en mars-avril mais en tout cas hors période de  gel.

Comment planter ?

  • Plongez la motte durant quelques heures dans un seau d’eau pour ré humidifier celle-ci si besoin.
  • Creusez un trou de plantation d’un volume double à celui de la motte et ameublissez bien la terre.
  • Au fond du trou, vous pouvez ajouter une pelletée de compost bien mûr ou un peu de fumier décomposé
  • Dépotez votre tilleul et détruisez délicatement la motte pour libérer les racines
  • Placez votre arbre au fond du trou
  • Rebouchez le trou avec la terre extraite et tassez un peu en surface
  • Apportez un arrosoir d’eau pour éviter les « trous d’air » entre les racines et la terre.
  • Tuteurez si c’est nécessaire

tilleul arbre

Entretien, taille et soins

Entretien

Aucun entretien n’est à prévoir pour votre tilleul, à part, un éventuel ramassage des feuilles en automne. Mais il vaut mieux les laisser sur place, elles se dégradent rapidement et enrichissent le sol.

Taille

La taille n’est pas obligatoire pour les tilleuls. Si vous devez élaguer un peu, faites-le en hiver entre février et mars. Gardez à l’esprit que plus vous taillez un tilleul, plus celui-ci fera des rejets à la base du tronc qu’il vous faudra couper par la suite (en mars eux aussi). C’est ce qui arrive aux tilleuls de bord de route que l’on élague trop souvent car ils réduisent la visibilité à certains endroits.

Parasites ou maladies

Aucune maladie n’est à déplorer chez les tilleuls. 

Néanmoins, des acariens, des pucerons et même quelques minuscules diptères peuvent provoquer des gales. Ces gales ou cécidies sont curieuses mais sans gravité pour l’arbre. Elles se présentent sous formes de boules, d’excroissances ou de déformations sur les feuilles.

tilleul arbre

Gales sur une feuille de tilleul

A noter aussi qu’une attaque de pucerons, très fréquent chez les tilleuls, induit une excrétion de miellat qui rend les feuilles collantes. C’est un phénomène à prendre en compte si vous comptiez planter un tilleul pour ombrager une terrasse.

Multiplication

Par semis

La multiplication peut se faire par semis. Les graines se récupèrent en automne et doivent être stratifier durant tout l’hiver dans du sable mouillé. Vous pouvez semer vos graines ainsi traitées au printemps en pot. Évitez les excès d’arrosage par la suite. Attention toutefois, les jeunes pousses redoutent le gel printanier.

Nota bene : vous pouvez aussi parfois repérer des semis spontanés non loin d’un beau tilleul, il suffit alors de les prélever pour les déplacer.

Par bouturage

C’est la manière la plus simple pour reproduire fidèlement une variété. Pour ce faire :

  1. Prélevez en automne des grosses perches d’un mètre de longueur et de 3 à 4 cm de diamètre.
  2. Enfoncez-les dans un sol frais et riche.
  3. Maintenez  le sol humide mais sans excès.

La perche de tilleul produira des racines.

Remarque : le taux de réussite est moins important que pour les peupliers ou les saules. Votre nouveau tilleul commencera à débourrer au printemps. Laissez la « bouture » en place toute l’année et ne déplacez éventuellement ce nouvel arbre qu’à l’automne.

Par prélèvement des rejets

Les tilleuls produisent de nombreux rejets. Prélevez-en un près de votre arbre et commencez à creuser autour. Dégagez délicatement les racines et sectionnez la partir qui lie le rejet à l’arbre. Il ne vous reste plus qu’à planter votre « bébé » tilleul ailleurs en pleine terre ou en pot.

Par marcottage des rejets

Les tilleuls font souvent des marcottages naturels. Si ce n’est pas le cas, il suffit souvent de plier un « gourmand » à la base du tronc et d’enterrer une partie dans le sol en le maintenant à l’aide d’un clou en « U », la partie terminale de la tige doit ressortir du sol. Cette méthode est très lente et prend parfois deux années pour réussir. Lorsque vous constatez la présence de racines sur la partie enterrée, vous pouvez « libérer » le rejeton de l’arbre-mère et le planter en pleine terre ou le garder un moment en pot.

Le marcottage aérien peut aussi être envisagé.

Associer le tilleul au jardin

Un beau tilleul planté en isolé

Le tilleul est clairement un arbre à planter en isolé pour qu’il puisse se développer dans toute sa splendeur. Il fournira au sol une ombre bienfaitrice durant les jours les plus chauds de l’été. Mais comment habiller son pied ? Quelles plantes pourraient à la fois vivre à l’ombre dense et sur un sol sec (l’humidité étant  principalement pompée par l’arbre). On pourrait envisager un simple mais efficace tapis de Petites Pervenches ou Vinca minor qui fleuriront d’un beau bleu pervenche durant tout le printemps au pied d’un Tilia henryana . Mais on peut tenter d’autres jolies plantes comme des épimédiums par exemple, des cyclamens, des hellébores, … Ou pourquoi pas :  tenter des pavots du Pays de Galles dont la floraison jaune égayera le pied de votre arbre jusqu’au porte de l’hiver.

tilleul arbre

Tilia platyphyllos ‘Laciniata’

Un alignement du plus bel effet

Une série de Tilia cordata ‘Greenspire’ pourra égayer d’une noble façon les bords d’une longue et large allée. Mais… seulement si vous êtes le ou la propriétaire d’un terrain de plusieurs hectares jouxtant votre château du XVIe siècle.

Une autre idée, une spécialité belge, consiste à mener des Tilia europea, en palissade pour clôturer une partie du jardin ou cacher un élément particulièrement disgracieux. Ces tilleuls sont palissés sur une structure en bois qu’ils recouvriront rapidement de leurs feuillages. L’avantage est que ces tilleuls ne prendront pas plus de place que la structure en bois et fournira rapidement un écran végétal qu’il faudra tailler de temps à autre.

tilia arbre

Alignement de tilleuls

En charmant bosquet aux couleurs automnales spectaculaires

Les tilleuls sont ravissants en automne et si vous prenez soin de planter un « petit » Tilleul de Henry ‘Arnold Select’, vous pouvez créer autour de celui-ci un charmant bosquet constitué d’arbres ou d’arbustes au beau feuillage automnal. Il suffira de lui adjoindre un classique mais toujours efficace Cotinus ‘Grace’, un surprenant Orme champêtre ‘Suberosa’ dont les rameaux ornés de liège poursuivront l’intérêt ornemental jusqu’au cœur de l’hiver, un ravissant Robinier faux acacia à floraison printanière rouge mais dont le feuillage jaune doré en automne sera en harmonie avec celui du tilleul et, pourquoi pas, le trop peu connu « Arbre à miel », l’Euodia danielii, cet étonnant arbre mellifère provenant d’Asie.

tilia arbre

Feuillage du Tilia henryana en automne

Le saviez-vous ?

  • L’aubier de tilleul possède des propriétés dépuratives, tandis que les bourgeons sont utilisés en détoxifiant et tranquillisant.
  • On peut consommer les jeunes feuilles de tilleul en salade.
  • Les feuilles de tilleul constituent un bon fourrage pour le bétail.
  • Le bois tendre peut se travailler en sculpture mais aussi pour la réalisation d’arcs et de sabots.
  • En Allemagne, le tilleul est dédié à la déesse du mariage Frigga.
  • Au Moyen-Age, on rendait la justice sous le tilleul.
  • Le tilleul devint un symbole de liberté sous la révolution française. On n’en planta quasiment un dans chaque commune !
  • Paradoxalement, les vieux tilleuls creux pouvait servir de cachette aux chouans (les royalistes) pour échapper aux troupes révolutionnaires.
  • Carl Von Linné, le célèbre botaniste, choisit son nom en rapport avec la ferme familiale Linnagard, qui veut dire « ferme au tilleul ». Après l’avoir latinisé (Carl Linneaus), il francisa son nom par la suite pour ne garder que Carl Von Linné.

Recettes

Les fleurs se récoltent avant leurs complets épanouissements, soit en mai jusqu’à début juin (en fonction de l’espèce mais les deux meilleurs sont Tilia cordata et Tilia platyphyllos). La fleur de tilleul est idéal pour le traitement des fatigues nerveuses mais elle est aussi indiquée en cas de refroidissement et pour calmer les douleurs et les migraines.

  • Faites bouillir de l’eau
  • Préparez dans une cuillère à thé de 3 à 5 bractées séchées et réduites en morceaux (certains ne mettent pas que les fleurs mais les bractées aussi, la sorte de feuille qui permet à la graine d’atterrir délicatement au sol contiennent elles aussi des propriétés médicinales)
  • Faites couler une bonne tasse d’eau bouillante sur le tilleul
  • Laissez infuser 5 minutes puis buvez (lorsque l’infusion est suffisamment refroidie !)
  • Personnellement, je rajoute une cuillère de miel pour le goût. Pourquoi ne pas jouer le jeu jusqu’au bout et y mettre du miel de tilleul qui contient lui aussi des composés médicinales.

infusion tilleul

Questions fréquemment posées par les jardiniers

Une substance collante semble dégouliner de mon tilleul. Est-ce normal ?

Hélas oui ! Surtout sur Tilia cordata et Tilia platyphyllos. C'est d’ailleurs pour cela que l'on recommande de ne pas les planter près d'une terrasse ou là où vous garez votre voiture. Cela est dû aux pucerons ou aux cochenilles qui parasitent naturellement ces arbres. L’arbre réagit aux attaques de ceux-ci et secrète une sorte de miellat, la nourriture des pucerons et des cochenilles. Un traitement au savon noir peut être efficace mais laborieux si votre tilleul est déjà de belle taille.

Des sortes d'excroissances rouges et des boules défigurent mon tilleul. Que se passe-t-il ?

Ce sont des galles ou cécidies si on souhaite utiliser le mot savant. Naturellement, les tilleuls sont les hôtes de nombreux insectes et acariens qui pondent dans les feuilles. Les feuilles réagissent à ces pontes en créant des galles. Ces dernières ne sont pas du tout dangereuses pour votre arbre : c'est d'ailleurs un phénomène banal et naturel. La venue de ces galles sera peut-être l'occasion de vous initier à cette science fascinante, la cécidologie, qui constitue un véritable "pont" entre la botanique et l'entomologie (l'étude des insectes).

J'ai un petit jardin mais j'aimerais un tilleul quand même. Que me conseillez-vous ?

Deux options s'offrent à vous :
1) opter pour une espèce plus petite ou à croissance plus lente comme le Tilleul de Henry par exemple.
2) envisager une taille sévère, régulière. En effet, les tilleuls supportant admirablement les tailles drastiques, vous pouvez le recéper une fois tous les quatre ou cinq ans. Celui-ci formera alors un gros buisson mais restera dans des dimensions modestes.

Ressources utiles

Découvrez nos variétés de tilleuls.

Découvrez notre fiche conseil : Comment faire sécher les fleurs du tilleul ?

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

2 réflexions au sujet de « Tilleul, Tilia : plantation, culture et taille »

Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin