Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Tigridia : planter, cultiver et entretenir

Le Tigridia en quelques mots

  • Le Tigridia offre en été des fleurs triangulaires et atypiques, au cœur moucheté de pourpre
  • Elles ont des teintes vives et lumineuses, souvent très colorées : rouge écarlate, jaune, rose ou blanc
  • On apprécie son style exotique, parfait pour intégrer un jardin-jungle, une rocaille ensoleillée ou une terrasse à l’ambiance tropicale
  • Il apprécie le plein soleil et les sols bien drainés
  • Il est peu rustique, mais s’adapte sans problème à une culture en pot pour être rentré sous abri en hiver

Le mot de notre experte

Le Tigridia, dont le Tigridia pavonia, est le plus célèbre représentant, est une belle plante vivace à corme originaire d’Amérique centrale, qui offre en été des fleurs triangulaires très colorées. Elles se déclinent dans une palette de couleurs vives : rouge écarlate, orange, jaune, blanc, rose, et portent des taches pourpres au niveau du centre de la fleur, ce qui leur donne beaucoup d’intensité et de contraste. Les fleurs du Tigridia ne passent pas inaperçues ! Elles s’intègrent à merveille dans les jardins-jungles, sur les terrasses ou balcons au style exotique, sur les abords de piscine, ou dans les mixed-border colorés, en compagnie de bulbes d’été.

Ce sont des plantes qui ont besoin de chaleur : elles se plaisent en plein soleil, dans un substrat parfaitement drainé, même caillouteux ou sablonneux. Les Tigridias sont des plantes frileuses, peu rustiques. Elles peuvent supporter de courtes périodes de gelées, où la température ne descend pas en-dessous de -5 °C. Ainsi, il est préférable de déterrer les cormes en automne, afin de les protéger du froid, ou de les planter en pot pour pouvoir les abriter en hiver. Évidemment, si vous habitez une région au climat très doux, comme le bassin méditerranéen, où les risques de gel sont faibles, vous pouvez sans problème les laisser en extérieur en hiver.

Pour réaliser de beaux massifs, les Tigridias gagnent à être plantés en groupe plutôt qu’isolément. Cela créera un bel effet de masse. Vous pouvez associer différentes variétés entre elles. Elles se marient également très bien avec les plantes au style exotique comme les crocosmias, kniphofias ou hémérocalles, mais également avec des vivaces plus ordinaires (achillées, échinacées, gauras…).

Découvrez les Tigridias et tous nos conseils pour réussir leur culture : quelle variété choisir, où et comment les planter, comment les multiplier et les associer pour créer des massifs harmonieux !

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Tigridia pavonia

Famille : Iridaceae

Noms communs : Œil de paon, Fleur de paon, Lis de tigre

Floraison : estivale, généralement en juillet-août

Hauteur : 40 à 60 cm

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : frais, parfaitement drainé, riche et plutôt acide

Rusticité : - 5 °C

Le Tigridia est une plante vivace à corme originaire d’Amérique centrale (notamment Mexique et Guatemala). Elle pousse dans des steppes, zones rocheuses et sols sableux. Elle s’est également naturalisée en Colombie, en Bolivie, au Pérou et au Brésil. Il existe 53 espèces de Tigridia, mais en culture on trouve essentiellement le Tigridia pavonia, qui se décline en différentes variétés, offrant ainsi des variations de couleurs et motifs floraux.

Le Tigridia appartient à la famille des iris, les Iridacées. Cette grande famille réunit des plantes herbacées généralement bulbeuses ou rhizomateuses, dont certaines sont très appréciées au jardin pour leurs floraisons colorées et sophistiquées : on y retrouve notamment les iris, crocosmias, glaïeuls, crocus, freesia, watsonia et dietes.

Planche botanique représentant le Tigridia

Tigridia pavonia : Illustration botanique

Le nom du Tigridia vient du latin tigris, par allusion aux motifs tigrés des fleurs. Le Tigridia pavonia doit son nom d’espèce au médecin et botaniste espagnol Joseph Pavon Jimenez, qui au 18ème siècle prit part à une expédition en Amérique centrale et du Sud, et décrivit de nombreuses plantes indigènes. Le Pavonia, une plante de la famille des Malvacées, a également été nommée en son honneur.

Le Tigridia est une plante plutôt frileuse, elle supporte des gelées de courte durée ne descendant pas en-dessous de – 5 °C. Ainsi, hormis dans les régions au climat très doux du pourtour méditerranéen, mieux vaut protéger la plante en hiver, en déterrant le corme ou, si elle est cultivée en pot, en rentrant le pot sous abri.

Lorsqu’ils sont cultivés sont nos climats, les tigridias atteignent généralement entre 40 et 60 cm de haut. Dans leur milieu naturel ou dans des conditions optimales de culture, ils deviennent beaucoup plus grands et peuvent atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur.

Le Tigridia fleurit en été, habituellement en juillet-août. Les fleurs sont éphémères, elles ne durent qu’une journée, s’ouvrant le matin et se fanant le soir, mais se succèdent pendant plusieurs semaines.

Les fleurs sont triangulaires et mesurent 10 à 15 cm de diamètre. Elles sont composées de trois grands sépales, bien développés, et de trois petits sépales, plus discrets, disposés en quinconce. Elles portent au centre un long style trifide (divisé en trois à l’extrémité), ainsi que trois étamines. Les fleurs de l’espèce-type (telle qu’on la trouve dans la nature) sont rouges, marquées de jaune. Il existe différentes variétés, offrant un plus large choix de couleurs : blanc, jaune, orange, rose… La plupart du temps, la gorge est tigrée de pourpre, ce qui donne beaucoup d’intensité à la floraison. Il existe des exceptions : la variété ‘Alba Immaculata’, par exemple, offre des fleurs entièrement blanches.

Certaines espèces de Tigridia ont des fleurs très différentes, en clochettes inclinées vers le sol : c’est le cas par exemple du Tigridia meleagris. Cependant, en culture on trouve essentiellement des variétés issues du Tigridia pavonia, avec leurs fleurs triangulaires caractéristiques.

La floraison du Tigridia

Les fleurs du Tigridia se déclinent en différentes couleurs : rouge, rose, jaune, blanc… Tigridia pavonia (espèce-type), et les variétés qui en sont issues : Tigridia pavonia ‘Lilacea’ (photo M0tty), ‘Canariensis’ et ‘Alba Grandiflora’ (photo Uleli)

Le Tigridia forme des touffes de feuilles en forme de glaive, fines et mesurant 20 à 50 cm de long. Elles sont plissées dans le sens de la longueur et sont disposées en éventail. Elles rappellent le feuillage des iris. Les feuilles sont principalement basales, mais les tiges florales peuvent aussi porter une à trois feuilles, engainantes, plus courtes que les feuilles basales.

Le Tigridia développe son feuillage au printemps, fleurit en été, puis les feuilles se dessèchent en automne et la plante entre alors en dormance, jusqu’au printemps suivant. Comme la plupart des plantes bulbeuses, le Tigridia craint l’humidité durant sa période de dormance, car cela risque de faire pourrir les cormes.

Le Tigridia se développe à partir d’un corme : il s’agit d’un organe de réserve souterrain très proche des véritables bulbes, mais constitué d’une tige souterraine renflée entourée de quelques feuilles séchées formant une enveloppe protectrice (alors que les vrais bulbes sont constitués d’écailles renflées, qui sont des feuilles modifiées). Ils permettent à la plante de stocker des éléments minéraux et de passer la mauvaise saison dans le sol à l’abri du froid, en entrant en dormance. Comme le Tigridia, plusieurs autres plantes de la famille des Iridacées produisent des cormes : crocosmias, glaïeuls, crocus, freesias…

Le fruit du Tigridia est une capsule qui à maturité s’ouvre en trois valves pour libérer les graines. Sous un climat doux, il arrive qu’il se ressème tout seul au jardin. Il est aussi possible de récolter les graines pour les semer.

Les feuilles et cormes du Tigridia

Le feuillage, élancé et plissé, et les cormes du Tigridia pavonia

Les principales variétés de Tigridia

Les variétés les plus populaires

Tigridia pavonia Speciosa - Oeil de Paon Bulbe

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
45 cm

Ce Tigridia porte de grandes fleurs triangulaires rouge carmin, marquées de jaune. On apprécie sa teinte vive et chaleureuse !

Tigridia pavonia Alba - Oeil de Paon

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
60 cm

Cette variété offre des fleurs triangulaires formées de grands sépales blanc pur, joliment contrasté par des macules pourpres au centre de la fleur.

Tigridia pavonia Aurea - Oeil de Paon

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
45 cm

Le Tigridia pavonia ‘Aurea’ porte des fleurs jaunes, tachetées de rouge pourpré au centre de la fleur. Une floraison particulièrement lumineuse !

 

Nos variétés préférées

Tigridia pavonia Lilacea - Oeil de Paon Bulbe

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
45 cm

Cette variété d’Œil de paon se démarque par une teinte originale : les fleurs sont roses, avec une gorge tachetée de macules pourpres et réhaussée par un liseré blanc. Elle peut trouver sa place dans un jardin romantique, aux tons blancs, mauves, roses…

Tigridia pavonia en mélange - Oeil de Paon

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
45 cm

Ce mélange associe différentes variétés de Tigridia : une excellente solution si vous souhaitez composer un massif très coloré, avec des fleurs jaunes, roses, rouges, blanches…

La plantation du Tigridia

Où planter ?

Le Tigridia est une plante qui a besoin de chaleur : placez-le de préférence en plein soleil et abrité des vents froids. Cependant, si vous habitez par exemple le bassin méditerranéen, où l’ensoleillement est important et le climat particulièrement doux, préférez une exposition mi-ombragée.

Dans les régions où les risques de gel sont faibles, comme le bassin méditerranéen, vous pouvez sans problème planter le Tigridia en pleine terre. Dans les régions plus fraîches, vous pouvez soit le planter en pleine terre mais il faudra alors arracher les cormes en automne pour les hiverner, soit le planter en pot, ainsi il sera facile de le rentrer sous abri pour l’hiver.

Dans la nature, le Tigridia pousse dans des terrains drainants, caillouteux ou sablonneux. Il craint l’humidité stagnante, notamment en hiver, et a donc besoin d’un sol léger, meuble et parfaitement drainé. Vous pouvez aussi l’intégrer dans une rocaille ensoleillée. Il apprécie cependant les sols fertiles, plutôt riches en humus. Concernant le pH, le Tigridia a une préférence pour les sols acides, il n’aime pas le calcaire.

Pour un plus bel effet, nous vous conseillons de le planter en groupe plutôt qu’isolément. Dans l’idéal, placez au moins 10 bulbes ensemble. Vous pouvez choisir un mélange associant plusieurs variétés de Tigridias, de différentes couleurs.

 

Quand planter ?

Le Tigridia se plante au printemps, en avril-mai. Vous pouvez faire démarrer le Tigridia plus tôt en le plantant en pot et en le plaçant dans un premier temps sous une serre ou véranda.

 

Comment planter ?

En pleine terre :

  1. Creusez un trou de plantation et ameublissez le sol sur environ 20 cm de profondeur.
  2. N’hésitez pas à améliorer le drainage en apportant du sable grossier ou des graviers, que vous mélangerez à la terre de plantation, additionnée d’un peu de compost bien décomposé.
  3. Disposez les cormes dans le trou, en les plaçant à 10 cm de profondeur, espacés entre eux de 10 à 15 cm. Placez-les dans le bon sens, la pointe vers le haut.
  4. Recouvrez-les de terre, puis tassez légèrement.
  5. Arrosez généreusement.

 

En pot :

  1. Choisissez un pot assez grand, avec des trous de drainage au fond. Vous pouvez opter pour un pot en terre cuite, car ces pots sont esthétiques et ont une bonne perméabilité à l’eau et à l’air, facilitant ainsi le drainage.
  2. Placez une couche drainante au fond du pot (graviers, billes d’argile, tessons de pot…)
  3. Placez ensuite le substrat dans le pot. Vous pouvez par exemple mélanger du terreau avec de la terre franche et du sable grossier.
  4. Placez les cormes, à 8-10 cm de profondeur.
  5. Recouvrez-les de substrat.
  6. Arrosez.
  7. Placez le pot à un endroit ensoleillé et abrité des vents froids.
La floraison jaune tendre du Tigridia 'Canariensis'

Tigridia pavonia ‘Canariensis’

Entretien

Le Tigridia apprécie que le sol reste frais durant sa période de végétation et de floraison. N’hésitez pas à effectuer des arrosages réguliers (une à deux fois par semaine) au printemps et en été. Soyez vigilants si vous cultivez le Tigridia en pot (surtout dans un pot en terre cuite), car le substrat sèche bien plus vite qu’en pleine terre ! Il aura donc besoin d’arrosages plus fréquents. Utilisez de préférence de l’eau de pluie, car le Tigridia n’aime pas le calcaire. Espacez puis arrêtez les arrosages en automne et hiver, car la plante est en dormance et craint l’excès d’humidité qui risquerait de faire pourrir le corme.

Ne vous inquiétez pas si après la floraison vous voyez le feuillage jaunir et sécher : c’est tout à fait normal. La plante est en train d’entrer en dormance, elle emmagasine des éléments minéraux dans les parties souterraines (corme), et passera la mauvaise saison sous terre, pour ressortir au printemps suivant. Ne pas couper les feuilles ni déterrer le corme avant que le feuillage ne soit totalement jaune.

Si vous cultivez le Tigridia en pot, nous vous conseillons de le rempoter chaque printemps, en utilisant à chaque fois un pot légèrement plus grand que le précédent. Cela permet de renouveler son substrat et de lui laisser assez de place pour qu’il se développe correctement.

 

Hivernage

En pleine terre, si vous habitez une région au climat très doux, où les risques de gel sont faibles, vous pouvez laisser le Tigridia en place. Dans ce cas, n’hésitez pas à marquer son emplacement à l’aide d’une étiquette, car le feuillage du Tigridia se dessèche après la floraison, pour réapparaitre au printemps suivant. Cela vous évitera d’abimer les cormes si vous intervenez dans le massif.

Si vous le laissez en pleine terre en hiver, n’hésitez pas à le protéger du froid avec une épaisse couche de paillage. Vous pouvez aussi placer une protection (par exemple une plaque transparente…) au-dessus du bulbe pour l’abriter de la pluie et de l’humidité hivernale.

En automne, déterrez les cormes pour les rentrer sous abri afin de les protéger du froid et de l’humidité hivernale. Nous vous conseillons de les placer dans du sable sec, à une température d’environ 10 °C. Vous pourrez replanter les cormes au printemps.

S’il est en pot, vous pouvez facilement le rentrer sous abri en automne, puis le sortir au printemps.

Maladies et parasites

Il arrive parfois que les limaces et escargots grignotent les jeunes feuilles du Tigridia au printemps. Vous pouvez le protéger en utilisant des granulés d’anti-limaces, ou en fabriquant un piège à limaces. Pour plus de conseils et d’informations, n’hésitez pas à consulter notre fiche « Limaces : 7 façons de lutter efficacement et naturellement ». Le Tigridia est aussi sensible aux viroses, qui sont transmises par des insectes piqueurs, comme les pucerons. La plante peut alors présenter des déformations, nécroses ou décolorations. Il n’existe malheureusement pas de traitement curatif, et il faut alors éliminer les plants atteints, pour éviter que la maladie ne se propage aux autres plants.

Multiplication

La façon la plus simple et la plus rapide pour multiplier le Tigridia est la division de cormes, mais il est aussi possible de semer les graines, ce qui permet d’obtenir un plus grand nombre de jeunes plants.

 

Semis

Le semis s’effectue au printemps. Sous un climat doux et dans des conditions favorables, il arrive que le Tigridia se ressème tout seul.

  1. Préparez des pots en les remplissant de terreau spécial semis. Egalisez le niveau et tassez légèrement.
  2. Semez les graines en les dispersant à la surface.
  3. Ne recouvrez pas les graines, car elles ont besoin de lumière pour germer.
  4. Arrosez en pluie fine.
  5. Placez les pots sous abri, à un endroit lumineux mais sans soleil direct. L’idéal est une température comprise entre 16 et 20 °C.

Veillez à ce que le substrat reste légèrement humide jusqu’à la germination. Les graines de Tigridia mettent en général 2 à 3 semaines pour germer. Dès que les jeunes plantules atteignent une taille permettant leur manipulation (au moins 5 cm de haut), vous pouvez les rempoter dans des pots individuels.

Les plants de Tigridia issus d’un semis ne fleurissent pas la première année, mais seulement à partir de la deuxième ou troisième année.

 

Division de touffes

Le mieux est de procéder en fin d’été, début d’automne, lorsque vous arrachez les cormes pour les rentrer sous abri. Nous vous conseillons de diviser les Tigridias tous les trois ans, cela vous permettra de régénérer les touffes.

  1. Déterrez les cormes délicatement, en veillant à ne pas les abimer.
  2. Divisez-les en retirant les bulbilles qui se sont formées autour du corme d’origine.
  3. Replantez-les en pot dans un substrat bien drainant, par exemple un mélange d’un tiers de terreau, un tiers de terre franche et un tiers de sable grossier. Elles doivent être enterrées à environ 10 cm de profondeur.
  4. Recouvrez-les de substrat, puis tassez légèrement.
  5. Arrosez.

 

 

Association

Profitez de la floraison très colorée du Tigridia pour composer un jardin exotique. Ce type d’association est parfait pour agrémenter les abords d’une terrasse ou d’une piscine. Associez-le à des floraisons au style tropical et aux couleurs chaleureuses (jaune, orange, rouge, pourpre…). Vous pouvez choisir par exemple des crocosmias, kniphofias, hémérocalles et cannas. Découvrez le superbe Belamcanda chinensis, aussi appelé Iris tigré, qui offre en été de belles fleurs étoilées orange mouchetées de rouge foncé. Elles feront écho aux motifs floraux du Tigridia ! Entourez ces floraisons de feuillages décoratifs et luxuriants, pour créer une ambiance de jungle ! Pensez par exemple aux tetrapanax, gunnera, fatsia, bananier Musa basjoo, hostas géants… Profitez du feuillage coloré du Phormium ‘Pink Panther’, aux tons bruns, rouges et cuivrés. Découvrez aussi le Schefflera taiwaniana, qui est rustique jusqu’à – 12 °C ! Et pour donner à votre jardin une véritable ambiance de jungle, n’hésitez pas à intégrer quelques plantes grimpantes : bignones, akebias, passiflores…

Découvrez notre fiche « Jardin exotique : tous nos conseils pour l’aménager », ainsi que notre page inspiration « Ambiance exotique »

Inspiration pour associer le Tigridia : dans un jardin exotique

Belamcanda chinensis, Tigridia pavonia ‘Aurea’ (photo peganum), Kniphofia ‘Fiery Fred’, Canna striata, Phormium ‘Pink Panther’ et Tetrapanax papyrifera ‘Rex’

Le Tigridia étant une plante originale et très peu commune, il gagne à être associée à d’autres bulbes rares, notamment ceux qui offrent des fleurs géantes et exubérantes ! Découvrez par exemple le Cardiocrinum giganteum, aussi appelé Lis géant de l’Himalaya, et qui offre de grandes hampes florales portant 10 à 15 grandes fleurs en trompettes, pouvant culminer à 2 m de haut ! Pensez aussi au Crinum powellii, au Zantedeschia aethiopica ‘Himalaya’, au Galtonia candicans ‘Moonbeam’ et au lys géant ‘Honeymoon’. Découvrez la floraison surprenante, en gros pompons rouge vif, du Scadoxus multiflorus. Cela vous donnera un massif au style exotique, rempli de curiosités végétales et de fleurs peu communes !

Pour plus d’idées et de conseils, découvrez notre fiche « 7 bulbes rares et originaux »

Le Tigridia peut également entrer dans la composition d’un massif plus classique mais également très coloré, par exemple avec des dahlias, échinacées, achillées, agastaches, gaillardes et héléniums. Pensez aussi aux graminées pour alléger le massif et y amener un bel effet graphique : vous pouvez par exemple intégrer des pennisetums et stipas.

Inspiration pour associer le Tigridia : dans un mixed-border coloré

Gaillardia aristata ‘SpinTop Orange Halo’, Tigridia pavonia, Achillea ‘Terracotta’, Helenium ‘Morheim Beauty’ (avec Digiplexis ‘Illumination Chelsea Gold’ et Achillea ‘Terracotta’), Agastache ‘Kudos Coral’ et Dahlia ‘Seduction’

→ Découvrez plus d’idées d’association avec le Tigridia dans notre fiche conseil !

A lire aussi

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire