Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
œil de paon en pot, bac, jardinière
conseil

Cultiver le Tigridia ou œil de paon en pot

Tous nos conseils !

Les Tigridias sont des plantes bulbeuses originaires d’Amérique centrale que l’on apprécie pour leurs fleurs au style très exotique ! Elles portent de belles fleurs triangulaires aux teintes vives et lumineuses : rouge, jaune, orange, rose ou blanc, contrastées au centre par des macules rouge foncé. En culture on trouve essentiellement le Tigridia pavonia, qui se décline en différentes variétés. Plutôt frileux, les tigridias peuvent supporter de courtes périodes de gel où la température ne descend pas en-dessous de -5 °C. Ainsi, hormis dans les régions au climat très doux, comme le bassin méditerranéen, ils doivent être protégés du froid en hiver. La culture en pot est donc une excellente solution, cela permet de facilement rentrer les plants sous abri en automne, pour les ressortir à nouveau au printemps suivant. Découvrez tous nos conseils pour cultiver les Tigridias en pot : quel type de pot et quel substrat choisir, comment les planter et les entretenir.

Et pour en savoir plus sur les Tigridias et leur culture, n’hésitez pas à consulter notre fiche complète « Tigridia : Planter, cultiver et entretenir »

Quel type de pot choisir ?

Pour cultiver le Tigridia, nous vous conseillons de choisir de préférence un pot en terre cuite, car ces pots sont à la fois plus esthétiques, plus écologiques et ont une meilleure perméabilité à l’eau et à l’air que les pots en plastique. Le Tigridia ayant besoin d’un bon drainage, le substrat séchera plus vite dans un pot en terre cuite, évitant que les bulbes et racines ne pourrissent. Cependant, à défaut, un pot en plastique conviendra également. Il aura l’avantage d’être plus léger, donc plus facile à manipuler, et permettra d’espacer un peu plus les arrosages.

Choisissez un pot assez grand, d’au moins 30-40 cm de diamètre, afin de permettre aux Tigridias de se développer correctement. Les cormes du Tigridia doivent être espacés entre eux d’environ 10 cm ; ainsi, plus vous choisissez un grand pot, plus vous pourrez y installer de Tigridias. Il est important que le pot soit muni de trous de drainage au fond, permettant à l’eau d’arrosage en excès de s’écouler.

Tigridia pavonia en pot

Quel substrat choisir ?

Le Tigridia est originaire d’Amérique centrale, où il pousse principalement dans des zones rocheuses et sur des sols sableux. Il a donc besoin d’un substrat bien drainant, et craint notamment l’humidité stagnante durant sa période de dormance. Vous pouvez réaliser votre propre substrat en mélangeant un tiers de terreau, un tiers de terre franche et un tiers de sable grossier. N’hésitez pas également à ajouter une poignée de compost bien décomposé afin d’enrichir le substrat.

Quand et comment planter un Tigridia en pot ?

Nous vous conseillons de planter le Tigridia au printemps, vers le mois d’avril.

  1. Placez une couche drainante au fond du pot, sur environ 5 cm d’épaisseur (graviers, tessons de pot, billes d’argile…)
  2. Remplissez ensuite avec une partie du substrat.
  3. Disposez les cormes. Ils doivent être enterrés entre 8 et 10 cm de profondeur et espacés entre eux d’environ 10 cm. Veillez à les placer dans le bon sens : la pointe vers le haut, et le plateau racinaire vers le bas.
  4. Recouvrez-les de substrat, puis tassez légèrement.
  5. Arrosez généreusement.
  6. Il ne vous reste plus qu’à placer le pot à un endroit ensoleillé, par exemple sur votre terrasse ou balcon. Choisissez si possible un endroit abrité des vents froids, le Tigridia étant une plante frileuse.

Tigridia pavonia en pot

Comment l'entretenir ?

Le Tigridia a besoin que le sol reste relativement frais durant sa période de croissance et de floraison. Nous vous conseillons de l’arroser une à deux fois par semaine au printemps et en été, en laissant brièvement sécher le substrat entre deux arrosages. Arrosez de préférence avec de l’eau de pluie, car le Tigridia n’apprécie pas le calcaire. Vous pouvez également déposer une petite couche de paillage (à base de paille, chanvre ou lin…) à la surface du pot, afin d’éviter que le substrat ne se dessèche trop rapidement.

À l’automne, après avoir fleuri, le feuillage du Tigridia se dessèche et la plante entre alors en dormance. Espacez les arrosages, puis arrêtez-les totalement en automne et en hiver. L’humidité risquerait en effet de faire pourrir les cormes.

En pot, les éléments minéraux sont limités et la plante épuise rapidement ceux contenus dans le substrat. Au printemps et en été, vous pouvez apporter au Tigridia un peu d’engrais liquide, que vous diluerez dans l’eau d’arrosage, à raison d’un apport par mois. Choisissez de préférence un engrais riche en potassium, évitez ceux qui sont riches en azote, car cet élément privilégie la croissance du feuillage par rapport à la floraison.

En automne, rentrez le Tigridia sous abri afin de le protéger du froid. L’idéal est de le conserver à une température d’environ 10 °C. Vous pourrez le sortir à nouveau sur votre terrasse au printemps, dès qu’il n’y aura plus de risques de gel.

Rempotez le Tigridia chaque printemps, en lui offrant à chaque fois un pot légèrement plus grand que le précédent, afin d’accompagner sa croissance. Cela permet de renouveler son substrat et de lui laisser la place de se développer correctement.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire