Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Mangave : Planter, cultiver et entretenir

Les Mangaves en quelques mots

  • Les Mangaves sont des plantes succulentes originales et rares !
  • Elles forment des rosettes de feuilles épaisses, comme les agaves, et sont souvent tachetées de pourpre
  • On apprécie leur graphisme et leurs teintes exceptionnelles !
  • Comme les autres plantes grasses, les Mangaves sont très résistantes à la sécheresse et demandent peu d’entretien
  • Elles ne sont pas très rustiques, mais s’adaptent très bien à une culture en pot, à rentrer sous abri pour l’hiver
  • Elles trouvent facilement leur place en pot sur une terrasse ensoleillée !

Le mot de notre experte

Les Mangaves sont des plantes succulentes originales et rares, inhabituelles. Elles résultent d’un croisement entre un Manfreda et une Agave, et sont encore peu connues. Elles ont pris les motifs tachetés et pourprés des Manfreda, ainsi que le caractère persistant et imposant des agaves. Les Mangaves offrent une grande diversité, au niveau de leurs motifs, de leurs couleurs et de la forme de leurs feuilles. Celles-ci semblent injectées de pigments, de façon assez irrégulière ! On croirait de véritables œuvres d’art. Découvrez par exemple le Mangave ‘Pineapple Express’ aux feuilles vert foncé ponctuées de pourpre, la variété ‘Lavender Lady’, qui porte des feuilles unies, d’une belle teinte bleutée violacée, ou ‘Mission to Mars’, aux feuilles d’une belle couleur rouge pourprée. Les Mangaves poussent un peu plus vite que les agaves, grâce à leur lien de parenté avec les Manfreda. Et à la différence des agaves, ils n’ont pas vraiment d’épines ! Les feuilles sont un peu dentées, mais avec des dents assez souples et non piquantes.

Les Mangaves ont besoin d’un substrat plutôt sec, très bien drainé, même sablonneux ou caillouteux. En général, ils ne supportent pas lorsque les températures descendent en-dessous de -5 °C. Si vous habitez une région non soumise au gel, vous pouvez planter les Mangaves dans un jardin sec, en compagnie de cactus, oponces et autres plantes xérophytes. En revanche, dans les régions plus fraiches, nous vous conseillons de les cultiver en pot sur la terrasse ou sur le balcon, à rentrer sous abri pour l’hiver.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Agave sp.

Famille : Asparagaceae

Nom commun : Mangave

Floraison : estivale

Hauteur : généralement entre 20 et 50 cm de haut

Exposition : plein soleil

Sol : parfaitement drainé, plutôt pauvre

Rusticité : - 5 °C

Les Mangaves résultent d’une hybridation entre les Agaves et les Manfreda, deux plantes succulentes originaires du sud-est des Etats-Unis et d’Amérique centrale. Ils ont pris le meilleur de leurs deux parents : la vitesse de croissance et les motifs intéressants du Manfreda, ainsi que l’élégance, le côté imposant et très graphique, et le caractère persistant, des agaves. Ils ont l’avantage de pousser bien plus vite que les agaves, et d’être moins épineux que ces derniers.

Les Manfreda et les Agaves sont deux plantes succulentes très proches, les Manfredas ont d’ailleurs récemment été reclassifiés dans le genre botanique Agave. Ainsi, les Mangaves, qui avaient jusque-là leur propre nom scientifique x Mangave, héritent ainsi naturellement du même nom de genre que leurs parents, Agave… bien que leur surnom « Mangave » reste utile pour les distinguer !

Les Mangaves appartiennent donc à la même famille botanique que les agaves, celle des Asparagacées. On retrouve dans cette famille beaucoup de plantes exotiques, comme les Chlorophytums, Dracaena, Eucomis, Yuccas, mais aussi les hostas, jacinthes, muscaris, Polygonatum…

Le premier croisement entre Agave et Manfreda a eu lieu dans les années 90 et vient de graines récoltées sur un Manfreda variegata au Mexique par Carl Schoenfeld, propriétaire de la pépinière Yucca Do Nursery au Texas. Parmi les semis, deux plantules montraient des caractéristiques d’agaves, notamment par leurs dimensions et la rigidité de leurs feuilles. Le Manfreda sur lequel les graines ont été récoltées s’était en réalité hybridé avec un Agave celsii qui poussait à proximité. La pépinière lui donna le nom de Mangave et l’introduit en 2005 sous le nom de variété ‘Macho Mocha’, qui connu rapidement un grand succès.

Pendant ce temps, Hans Hansen qui travaillait à hybrider des hostas en laboratoire, s’est mis à expérimenter l’hybridation d’agaves et de manfredas. Il a ainsi donné naissance à de nombreuses variétés de Mangaves (‘Inkblot’, ‘Pineapple Express’, ‘Mission to Mars’…), qui furent commercialisées avec succès. Il en existe aujourd’hui 40 variétés !

Le feuillage des Mangaves 'Lavender Lady', 'Inkblot' et 'Moonglow'

Les Mangaves offrent une belle diversité : ici, les variétés ‘Lavender Lady’, ‘Inkblot’ et ‘Moonglow’

Les Mangaves forment souvent de petites rosettes de 20-50 cm de diamètre, pour 20-30 cm de haut. Mais cela dépend aussi des variétés et de leur âge. Les plus grands atteignent 80 cm de diamètre, voire davantage ! Ce sont des plantes particulièrement graphiques et qui forment des rosettes de feuilles allongées et charnues, épaisses, un peu à la manière des agaves. Elles ont une belle symétrie centrale, et rappellent le toupet de feuilles en haut des ananas. Leurs feuilles sont plus grandes que celles des Manfreda. Au niveau des formes, les feuilles peuvent être très fines ou bien plus larges, elles peuvent aussi être ondulées. Elles sont souvent arquées, retombantes, et sont en général légèrement dentées sur le bord du limbe. Cependant leurs épines ne sont pas aussi piquantes et dangereuses que chez les agaves. Le Mangave ‘Tooth Fairy’ porte des dents très décoratives, de couleur rouge orangé.

Les Mangaves ont des feuilles assez sombres : elles sont le plus souvent vertes maculées de taches brun pourpré, lie de vin… Elles sont recouvertes d’une pellicule cireuse, ce qui leur donne une teinte légèrement bleutée. Il est souvent compliqué de définir la couleur des mangaves, tant leur teinte tire entre le gris bleuté, le pourpré rougeâtre, le brun… Ce ne sont pas des couleurs claires et définies. Les motifs sont assez variables : les feuilles peuvent être presque entièrement colorées, ou avoir seulement des taches ou des petits points. Les couleurs peuvent varier en fonction de la saison : le soleil et les UV donnent aux mangaves des couleurs bien plus intenses… Ainsi le Mangave ‘Macho Mocha’ a tendance à rougir en été.

Les mangaves offrent une extraordinaire diversité ! La variété ‘Lavender Lady’ a une teinte plutôt bleutée violacée, avec des feuilles de forme très élégante, joliment effilées. Parfois les feuilles sont vraiment retombantes, en cascades, comme chez la variété ‘Bad Hair Day’. L’effet est très joli lorsque l’on installe ce Mangave dans un grand pot ou une vasque, les feuilles retombant sur l’extérieur du pot. Mais le plus original est sans doute le Mangave ‘Chocolate Chip’, qui porte des feuilles fines et très ondulées, maculées de taches pourpres. Le Mangave ‘Espresso’ est très original aussi : il porte des feuilles vertes rougeâtres, panachées de deux larges bandes jaunes en bordure du limbe… ce qui rappelle le feuillage de l’Agave americana ‘Variegata’.  Même si ses feuilles sont plus souples et plus étalées. Le Mangave ‘Kaleidoscope’, lui, porte de très belles couleurs, vertes, jaunes et rouges.

Les feuilles du Mangave sont persistantes en hiver. Il tient cette caractéristique des agaves, tandis que les manfredas sont plutôt semi-persistants.

Le feuillage coloré des Mangaves

Les Mangaves ‘Cherry Chocolate Chip’, ‘Kaleidoscope’ et ‘Bloodshot’ (photos cultivar413 / Scott)

Il faut attendre plusieurs années, qu’ils arrivent à maturité, pour que les Mangaves commencent à fleurir. La floraison a lieu en été, entre juillet et octobre, suivant les variétés et le climat. Lorsqu’ils fleurissent, ils produisent au centre de la rosette une grande tige florale, très haute et épaisse. Une fois arrivée à une certaine hauteur, celle-ci stoppe sa croissance et dévoile de délicates petites fleurs jaunes ou blanches, réunies en panicule. La floraison peut atteindre 1,50 m à 2 m de haut !

Il arrive parfois que les mangaves produisent des bulbilles (de jeunes plantules) le long de la tige florale. Il suffit de les détacher et de les replanter pour obtenir de nouveaux plants.

Les Mangaves ne sont malheureusement pas des plantes très rustiques : ils ne supportent pas lorsque les températures descendent en-dessous de – 5 °C. Quelques variétés cependant sont plus résistantes : ainsi, le Mangave ‘Macho Mocha’ supporte entre – 10 et – 12 °C en terrain drainant. Si vous habitez une région où les risques de gel sont très faibles, vous pouvez les installer en pleine terre ; ailleurs, il faudra les installer en pot, et les rentrer pour l’hiver.

Les principales variétés de Mangave

Les variétés les plus populaires

Mangave Mangavé Pineapple Express

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité
25 cm

Il s’agit d’une très belle variété, dont les feuilles en rosette évoquent le sommet d’un ananas (Pineapple, d’où son nom de variété). Elles sont fines et élancées, de couleur vert foncé, tachetées de pourpre. Les feuilles sont nombreuses et assez denses, formant une rosette à l’aspect épineux, hérissé.

Mangave Mangavé Lavender Lady

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité
20 cm

Les feuilles sont relativement unies, de couleur bleuté violacé, avec de légers points bordeaux, et elles sont un peu plus claires sur le bord du limbe, ce qui fait joliment ressortir leur belle forme effilée. Elles sont assez larges et ont des formes très douces. Avec le temps, les feuilles ont tendance à s’éclaircir et deviennent un peu plus vertes.

Mangave Mangavé Inkblot en pot de 1/1,5L

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité
20 cm

Cette variété forme une rosette de feuilles assez fines, de couleur vert foncé et marquées par d’innombrables taches pourprées. Elle a un port plutôt bas et large.

 

Nos variétés préférées

Mangave Mangavé Mission to Mars

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité
25 cm

Le Mangave ‘Mission To Mars’ est original par sa couleur rouge foncé – pourpré. Il a d’ailleurs été nommé ainsi par allusion à la planète rouge ! Ses feuilles sont larges et bien étalées, arquées. Elles évoquent un peu les pattes d’une araignée !

Mangave Mangavé Silver Fox

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité
30 cm

Cette variété est très originale et différente des autres. Ses feuilles sont larges, joliment arquées, et avec de nombreuses dents sur le bord du limbe. De plus, elles sont unies : de couleur gris bleu, tirant parfois sur le brun rougeâtre… Une teinte inhabituelle chez les Mangaves !

Mangave Mangavé Moonglow

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité
25 cm

Ce Mangave est une variété assez récente qui donne des rosettes plutôt basses et larges, constituées de nombreuses feuilles étroites, de couleur gris bleuté, largement maculées de taches pourprées. On apprécie son style frais et délicat !

Plantation

Où planter ?

Le Mangave est une plante plutôt frileuse : si vous habitez la Côte d’Azur ou le littoral breton, et que les risques de gel sont très faibles, vous pouvez le planter en pleine terre, sinon dans le reste du pays mieux vaut le cultiver en pot. Vous pourrez ainsi le sortir sur la terrasse au printemps et le rentrer à l’automne, pour le protéger du froid. Il se cultive justement très bien en pot ! C’est une plante qui apprécie le plein soleil et les substrats drainants. Néanmoins, dans le sud de la France, où le soleil est brûlant, préférez planter à mi-ombre, tandis que dans le reste du pays placez-le en plein soleil. Le soleil direct donne aux mangaves une coloration plus intense, souvent plus rouge. Un mangave cultivé toute l’année en intérieur sera moins coloré ! Ils sont peu gourmands en éléments minéraux et supportent très bien les sols pauvres, même caillouteux ou sablonneux. Le plus important est que le substrat soit bien drainant. N’hésitez pas à apporter des graviers ou du sable grossier. Si vous les installez en pleine terre, vous pouvez aussi planter sur une butte, ou créer une rocaille surélevée, afin que l’eau s’écoule facilement. Le Mangave supportera mieux les températures froides si le sol est bien drainant et ne retient pas l’humidité.

 

Quand planter ?

Nous vous conseillons de planter le Mangave au printemps, vers le mois de mai.

 

Comment planter ?

En pleine terre :

Optez pour une plantation en pleine terre seulement si vous habitez une région où les risques de gel sont très faibles.

Vous pouvez l’installer sous un débord de toit pour l’abriter de la pluie en hiver. Il est intéressant également de planter sur une butte, ou dans une rocaille surélevée, pour permettre un meilleur drainage.

  1. Creusez un grand trou de plantation.
  2. Apportez un mélange de sable grossier, de terreau et de terre de jardin, à proportions égales.
  3. Sortez le Mangave de son pot et plantez-le délicatement.
  4. Replacez du substrat tout autour, en veillant à ne pas trop l’enterrer, et tassez délicatement.
  5. Attendez au moins 15 jours avant d’arroser. Ainsi, si des racines ont été blessées au moment de la plantation, cela leur laissera le temps de cicatriser et diminuera les risques qu’elles ne pourrissent.

 

En pot :

Choisissez de préférence un gros pot en terre cuite, car il respirera mieux et séchera plus vite qu’un pot en plastique. Il doit également avoir des trous de drainage au fond pour permettre à l’eau de s’écouler.

  1. Installez une couche de drainage au fond du pot, constituée par exemple de billes d’argile, de pouzzolane ou de graviers.
  2. Remplissez le pot avec du terreau spécial cactus, ou un mélange d’un tiers de sable grossier, un tiers de terreau et un tiers de terre de jardin.
  3. Plantez le Mangave bien au centre, et replacez du substrat autour pour le caller, puis tassez. Veillez cependant à ne pas trop enterrer le collet, sinon il risquerait de pourrir.
  4. Attendez au moins 15 jours avant d’arroser.

→ En savoir plus sur la culture du Mangave en pot dans notre fiche conseil !

Le Mangave 'Inkblot' : une variété graphique et originale !

Le feuillage maculé de pourpre du Mangave ‘Inkblot’

Entretien

Les Mangaves, comme les autres plantes succulentes, sont très résistants à la sécheresse et demandent peu d’entretien. Leurs feuilles épaisses leur permettent de stocker de l’eau et des éléments minéraux. Ainsi ils n’ont que peu de besoins nutritifs et s’adaptent aux sols pauvres. N’hésitez pas à disposer un paillage minéral autour du plant.

Il est vraiment important de laisser la terre sécher entre deux arrosages. Comme les autres plantes succulentes, le Mangave craint l’excès d’humidité ! En été, contentez-vous d’un arrosage toutes les deux semaines au maximum. En hiver, si la plante est en pleine terre, mieux vaut stopper totalement les arrosages ; si elle est en pot et que vous l’avez rentré en intérieur, n’arrosez pas plus d’une à deux fois par mois. En cas d’humidité excessive, le mangave risque de pourrir. A l’inverse, s’il manque d’eau, il continuera à vivre mais stoppera sa croissance. Pour ce qui est de la fertilisation, vous pouvez apporter un engrais spécial cactus une fois tous les 15 jours au printemps et en été.

Le mangave n’est pas vraiment sensible aux maladies et parasites. Cependant, lorsqu’il est en intérieur, il peut être attaqué par des cochenilles farineuses.

Si vous habitez une région soumise au gel, pensez à rentrer le Mangave en automne, vers le mois d’octobre, dès que les températures diminuent. Placez-le sous abri, à un endroit bien lumineux, par exemple derrière une fenêtre, dans une serre ou dans une véranda. S’il n’a pas assez de luminosité, il s’étiole, les feuilles s’allongent et deviennent plus pâles. Vous pourrez le sortir à nouveau sur votre terrasse ou balcon au printemps, dès qu’il n’y aura plus de risques de gel. Il est préférable de le sortir dehors en été plutôt que de le laisser toute l’année en intérieur.

Si vous l’avez installé en extérieur, attention à l’humidité hivernale. Il peut être intéressant d’installer une petite structure pour l’abriter de la pluie, si vous habitez une région humide. Pour ce qui est de la rusticité, les Mangaves peuvent supporter le gel, mais risquent d’être abimés si les températures descendent en-dessous de – 5 °C.

Multiplication

La meilleure technique pour multiplier le Mangave est de prélever les rejets qui se forment parfois autour du plant d’origine. Comme il s’agit d’hybrides la plupart du temps, le semis donne des plants différents du pied d’origine.

Parfois, lorsqu’ils fleurissent, les mangaves produisent des bulbilles le long de la tige florale. Il suffit simplement de les détacher et de les replanter pour multiplier la plante.

 

Prélèvement de rejets

Si au bout de quelques années vous voyez des rosettes qui apparaissent à côté de celle d’origine, vous pouvez les séparer et les replanter en pot.

  1. Choisissez un mangave qui a produit une ou plusieurs rosettes.
  2. Sortez-le de son pot ou déterrez-le délicatement.
  3. Enlevez la terre autour des racines, pour les rendre bien visibles.
  4. Séparez les racines. Si elles sont trop emmêlées et difficiles à séparer, vous pouvez utiliser un couteau aiguisé.
  5. Laissez les plantules sécher à l’air libre pendant plusieurs jours, à un endroit sec et sans soleil direct. Cela leur permettra de cicatriser. Il formera ainsi un cal de cicatrisation.
  6. Ensuite, replantez en pot, dans du terreau spécial cactus et arrosez légèrement. Evitez de trop enterrer la rosette, pour ne pas qu’elle pourrisse.
  7. Placez les plantules à un endroit lumineux mais sans soleil direct.
  8. Attendez à chaque fois que le substrat soit sec avant d’arroser à nouveau.

Association

Si vous habitez une région où il y a très peu de risque de gel, profitez des Mangaves pour composer un jardin de style exotique. Associez-les par exemple à des Agaves, Aloés, Yuccas, Cordylines, Euphorbes… Ces plantes sont très graphiques et décoratives pour leur feuillage original ! Pour apporter des touches de couleur, profitez de la floraison du Carpobrotus, des Kniphofia, Crocosmia, Eucomis… Vous pouvez en profiter pour composer une rocaille sèche et ensoleillée. Dans un jardin méditerranéen, vous pouvez associer les Mangaves à la Vipérine de Madère (Echium fastuosum), à l’Hesperaloe parviflora et aux Agaves. Intégrez également quelques graminées, qui viendront amener de la légèreté, ainsi que des plantes australes : Protea, Kniphofia, Cordyline, Eucomis…

Inspiration pour associer le Mangave dans un jardin exotique

Les Mangaves sont parfaits pour constituer un jardin de style exotique ! Mangave ‘Inca Warrior’ (photo cultivar413), Kniphofia ‘Fiery Fred’, Phormium ‘Pink Panther’, Agave havardiana et Osteospermum ‘Cape Daisy Terracotta’

Dans une région plus fraiche, si vous cultivez le Mangave en pot, vous pouvez réaliser une composition avec d’autres plantes grasses : echeveria, sédums, joubarbes (Sempervivum)… Vous pouvez aussi l’installer sur votre terrasse en compagnie d’autres plantes exotiques et frileuses, à hiverner. Il vous suffira de les rentrer sous abri au même moment en automne, puis de les sortir à nouveau au printemps. Pensez par exemple aux Strelitzia reginae, Gloriosa superba, Aloe striatula, Agaves, et aux palmiers, comme le Chamaerops humilis… N’hésitez pas à installer à leurs côtés des Osteospermum, pour apporter de la couleur ! Vous pouvez aussi planter autour d’elles un décor luxuriant, avec des plantes exotiques rustiques, qui pourront rester en place toute l’année. Découvrez par exemple le Cylindropuntia imbricata, un cactus rustique jusqu’à – 15 °C, et les Opuntia : certaines espèces supportent jusqu’à – 20 °C ! Pensez aussi aux Agaves, sédums, joubarbes, Musa basjoo, Phormiums…

→ Ddécouvrez d’autres idées d’association avec le Mangave dans notre fiche conseil !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

Une réflexion au sujet de « Mangave : Planter, cultiver et entretenir »

Laisser un commentaire