Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Cactus et plantes grasses d’extérieur : Planter, cultiver et entretenir

Les cactus et plantes grasses en quelques mots

  • Les cactus et plantes grasses créent une ambiance très exotique au jardin !
  • Bien que la plupart soient frileux, certaines espèces se montrent très rustiques !
  • Ces plantes ne nécessitent que peu d’entretien
  • Il est important néanmoins de les protéger de l’humidité en hiver
  • Ils sont parfaits pour composer un jardin sec ou un jardin de style méditerranéen

Le mot de notre Experte

Bien que la majorité des cactus et plantes grasses soient plutôt adaptés à une culture en intérieur, certains peuvent tout à fait être installés en pleine terre au jardin. Évidemment, cela dépend en premier lieu de l’endroit où vous habitez : dans une région peu ou non soumise au gel, vous pourrez planter au jardin bien plus de variétés. Néanmoins, certains cactus et plantes succulentes supportent jusqu’à -20 °C et peuvent donc être installées dans la plupart des régions françaises. Dans tous les cas, il est important de prendre en compte la rusticité de chaque espèce, pour savoir si elle supportera l’hiver dans votre jardin, et si elle nécessite une protection spécifique.

Les cactus ont l’avantage de ne demander presque aucun entretien : en extérieur, ils se passent d’arrosages. Ils poussent lentement et n’ont pas besoin d’être taillés. Il est préférable cependant de les abriter de la pluie en hiver, car leur principal ennemi est l’excès d’humidité.

Les cactus et plantes grasses offrent une belle diversité de formes : certains sont globuleux, d’autres dressés et ramifiés, certaines plantes grasses forment de belles rosettes de feuilles, d’autres ont des tiges rampantes, comme les Sédums. Au jardin, il est important de les installer à un endroit bien ensoleillé et dans un substrat drainant, poreux. Ces plantes sont parfaites dans une rocaille ensoleillée, en compagnie d’autres plantes adaptées à la sécheresse, comme les lavandes, Eryngium, euphorbes, cistes…

Botanique

Fiche d'identité

Familles : Cactaceae, Asparagaceae, Asphodelaceae...

Noms communs : cactus, plantes succulentes, plantes grasses

Floraison : souvent très colorée et décorative

Hauteur : très variable

Exposition : plein soleil

Sol : drainant, rocailleux, sec, filtrant

Rusticité : variable, jusqu’à -25 °C chez les plus rustiques

Les cactus et plantes grasses poussent naturellement dans des milieux particulièrement arides, et ont dû évoluer pour faire face au soleil brûlant et à de longues périodes de sécheresse. Ce sont des plantes xérophytes (= adaptées à la sécheresse). Ces conditions difficiles les ont amenées à prendre des formes très particulières, ce qui leur donne une silhouette si différente des plantes poussant dans des milieux plus frais et ombragés.

Il faut cependant faire la distinction entre ces plantes : tous les cactus sont des plantes succulentes (car leurs tissus se sont épaissis pour stocker de l’eau), mais toutes les plantes succulentes ne sont pas des cactus ! Les cactus constituent une famille botanique à part, celle des Cactacées, tandis que le terme plus large de « plante succulente » (ou « plante grasse ») rassemble des plantes de différentes familles botaniques (Crassulacées, Asparagacées, etc.). Ces plantes ont simplement en commun le fait d’avoir des tissus charnus (généralement les tiges ou feuilles) leur permettant de stocker de l’eau et des éléments minéraux. Le terme « succulentes » signifie qu’elles stockent de l’eau et des éléments minéraux sous forme de suc. Il est plus exact que celui de « plantes grasses », qui sous-entend qu’elles stockent de la graisse, ce qui est faux.

Planche botanique représentant l'Oponce inermis

Opuntia inermis : illustration botanique

Pour supporter la sécheresse, les cactus et plantes grasses ont également adapté leur métabolisme : celui-ci est de type CAM (Crassulacean Acid Metabolism). Cela signifie que ces plantes ouvrent leurs stomates (petits trous au niveau de l’épiderme des feuilles) durant la nuit pour effectuer des échanges gazeux (dioxygène, dioxyde de carbone, eau…), et les referment durant la journée, ce qui limite les pertes en eau. Si elles ouvraient leurs stomates le jour comme les autres plantes, toute l’eau de leurs tissus risquerait de s’évaporer et elles se dessécheraient très rapidement !

La plupart des cactus et plantes succulentes rustiques sont des espèces qui poussent naturellement dans des régions montagneuses, en altitude. L’Echinopsis subdenudata, par exemple, est originaire des hautes-montagnes du Paraguay et de l’Argentine. Quant au Cylindropuntia imbricata, on le trouve à l’état sauvage au nord du Mexique et sud-ouest des Etats-Unis, entre 1 200 et 2 300 mètres d’altitude. L’Agave montana, elle, est originaire des montagnes du nord-est du Mexique, entre 3000 et 3500 mètres d’altitude. Ainsi, ces succulentes et cactus sont plus adaptés aux températures basses que les autres espèces qui poussent en plaine.

Les cactus prennent des formes assez diversifiées : ils peuvent être arrondis-globuleux, comme l’Echinopsis subdenudata, ou former des tiges dressées, comme chez les cactus-cierges. Le Cylindropuntia imbricata a une silhouette surprenante pour un cactus : il forme un véritable arbuste ramifié ! Les Opuntia, elles, forment des tiges aplaties (nommées cladodes, ou raquettes), dont les segments se succèdent. Certaines oponces sont rampantes.

En remplaçant leurs feuilles par des épines, les cactus sont allés plus loin que les autres succulentes pour s’adapter au manque d’eau. En effet, les feuilles sont un lieu d’échanges gazeux avec l’atmosphère, et elles entrainent donc des pertes en eau. Les épines, elles, en plus de protéger les cactus des herbivores, peuvent aussi abriter la plante du soleil (lorsque la densité d’épines est importante) et capter les gouttes de rosée. Il existe cependant des cactus primitifs qui ont encore des feuilles : les Pereskia.

Cactus rustiques pour le jardin : Cylindropuntia, Oponce et Echinocereus

Quelques cactus rustiques pouvant être installés en pleine terre : Cylindropuntia imbricata (photo : Skarz), Opuntia engelmannii ‘Rastrera’, Echinocereus reichenbachii baileyi (photo : Peter A. Mansfeld)

Concernant les autres plantes succulentes, la plupart du temps les feuilles sont toujours présentes, mais elles sont charnues : elles se sont épaissies pour pouvoir stocker de l’eau et des éléments minéraux. De plus, l’épiderme est en général recouvert d’une cuticule épaisse, parfois cireuse, qui limite les pertes en eau.

De nombreuses plantes succulentes forment des rosettes aux feuilles imbriquées et charnues : c’est le cas par exemple des Agaves, des Aloés, et des Sempervivum ! L’Aloe polyphylla se distingue par sa forme très géométrique, les feuilles étant insérées en plusieurs spirales successives. On peut évoquer également les sédums, au port généralement tapissant et aux petites feuilles arrondies et charnues. Les sédums et Sempervivum sont remarquables par la diversité qu’ils offrent quant aux teintes de leur feuillage, ce qui permet de créer des massifs originaux et colorés.

Plantes grasses pour le jardin, relativement résistantes au froid

Plantes succulentes rustiques : Agave havardiana, Sempervivum arachnoideum ‘Rubrum’ et Aloe aristata

Les cactus offrent en général des fleurs très colorées et lumineuses ! L’Opuntia phaeacantha Mojavensis, par exemple, porte de très belles fleurs en forme de coupe, de couleur jaune, nuancé de rouge orangé. On apprécie également les fleurs roses du Cylindropuntia imbricata. L’Echinopsis subdenudata, lui, porte de splendides et grandes fleurs blanches.

Parmi les autres plantes succulentes, les Aloés offrent de belles fleurs colorées, souvent jaunes, orangées ou rouges. On apprécie leurs teintes chaudes et leur style très exotique ! L’Aloe striatula est apprécié pour sa floraison très généreuse, en forme d’épis rappelant les fleurs des kniphofias ! Quant aux agaves, leur floraison est réellement impressionnante : elles déploient de gigantesques hampes florales, très hautes. La rosette meurt cependant après avoir fleuri, mais en général elle a eu le temps de produire d’autres rosettes qui prendront alors le relai.

Après avoir fleuri, les oponces ont l’avantage d’offrir des fruits comestibles : les meilleurs sont les figues de Barbarie de l’Opuntia ficus-indica, mais les fruits de la plupart des autres espèces peuvent également être consommés. Il faut néanmoins veiller à bien retirer les aiguillons sur l’épiderme avant de les consommer.

Les fleurs des cactus et plantes grasses

La floraison colorée des Opuntia phaeacantha Mojavensis, Aloe aristata et Echinocereus reichenbachii baileyi

Les principales variétés de cactus et succulentes pour le jardin

Les variétés les plus populaires

Cylindropuntia imbricata - Cactus rustique.

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.50 m

Le Cylindropuntia imbricata est un cactus original, dont les tiges fines et allongées portent des côtes irrégulières et de nombreuses épines. Il se ramifie, et prend avec le temps une vraie silhouette arbustive ! Il offre également de belles fleurs roses pourprées. Il supporte entre – 15 et – 20 °C.

Agave havardiana

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
50 cm

Il s’agit d’une superbe agave, aux feuilles gris bleuté. Les feuilles sont nombreuses et disposées régulièrement, ce qui lui donne une silhouette relativement arrondie et harmonieuse. Très rustique, elle supporte jusqu’à – 20 °C.

Opuntia compressa Millevaches - Oponce de l'Est.

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
30 cm

Il s’agit d’une petite variété d’oponce au port prostré et étalé, qui ne dépasse pas 30 cm de hauteur. Il offre au printemps des fleurs jaunes, en coupe, suivies par des fruits comestibles rouge foncé. Il supporte jusqu’à – 15 °C, voire – 20 °C.

 

Nos variétés préférées

Echinopsis subdenudata

Période de floraison Mai

Hauteur à maturité
20 cm

Moins rustique que les autres variétés, l’Echinopsis subdenudata est néanmoins capable de supporter entre – 5 et – 10 °C en terrain drainant. Il forme une tige arrondie, globuleuse, marquée de côtes régulièrement ponctuées d’aréoles blanches. Il offre également une superbe floraison blanc pur, avec de grandes fleurs en forme de trompette.

Agave montana

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
1.00 m

L’Agave des montagnes est une plante robuste et tout à fait rustique, supportant jusqu’à – 20 °C. Elle forme des rosettes de feuilles épaisses et bordées d’épines. De même, les feuilles sont terminées en pointe à leur extrémité.

Aloe polyphylla - Aloes spirale

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
30 cm

Ce remarquable Aloé originaire du Lesotho porte des feuilles imbriquées en spirales successives, à la géométrie parfaite. On l’apprécie pour son graphisme exceptionnel ! Il est capable de supporter entre – 8 et – 10 °C en sol sec.

 

Les autres variétés à découvrir

Opuntia engelmannii lindheimeri - Oponce

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
2.00 m

Ce cactus forme des tiges aplaties (raquettes) vert gris, parsemées d’épines. Il offre également de très belles fleurs en coupe, de couleur orange-rouge, suivies par des fruits comestibles, comme chez le figuier de Barbarie. A maturité, il peut atteindre jusqu’à deux mètres de hauteur. Il supporte – 15 °C.

Sempervivum arachnoideum - Joubarbe à toile d'araignée

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
8 cm

Il s’agit d’une ravissante joubarbe qui forme de petites rosettes couvertes de soies blanches, ce qui donne l’impression d’une toile d’araignée. Chaque rosette ne dépasse pas 3 cm de diamètre. Elle offre également en été de belles fleurs roses étoilées. Elle est rustique jusqu’à – 15 °C.

Aloe aristata - Aloe nain

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
30 cm

L’Aloe aristata est un aloé nain, n’excédant pas 30 cm en tout sens. Il se distingue par son feuillage de couleur vert foncé moucheté de blanc, et il offre en été des épis de fleurs couleur rose corail. Il est capable de supporter jusqu’à – 10 °C.

 

Plantation

Où planter ?

Les cactus et plantes succulentes ont besoin de chaleur et d’une excellente luminosité : il est donc important de choisir un emplacement bien ensoleillé, par exemple en les installant contre un mur exposé plein sud. Ils doivent également bénéficier d’un sol drainant, filtrant. Evitez les terrains lourds, argileux, où l’humidité a tendance à stagner. Placez-les si possible à un endroit surélevé, par exemple sur une butte, un talus, ou en haut d’une pente, car le sol séchera plus rapidement. Vous pouvez aussi aménager une rocaille pour les accueillir. Cela aura également l’avantage de les mettre parfaitement en valeur !

Vous pouvez aussi installer vos cactus ou plantes grasses sous un débord de toiture, car cela les abritera de la pluie et limitera les risques qu’ils ne pourrissent.

Plantation de cactus et succulentes au soleil, contre un mur

Choisissez pour vos cactus et plantes grasses un emplacement bien ensoleillé, par exemple contre un mur exposé plein sud

Quand planter ?

Plantez vos cactus et plantes grasses au printemps, dès qu’il n’y a plus de risques de gelées. Cela leur permettra d’avoir le temps de bien s’installer avant de devoir faire face à l’hiver.

Comment planter ?

  1. Creusez un trou de plantation, d’environ trois fois la taille de la motte.
  2. Apportez dans le trou un mélange d’un tiers de terreau, un tiers de terre de jardin et un tiers d’éléments drainants (graviers, sable grossier…)
  3. Sortez votre cactus ou votre plante grasse de son pot et plantez-le, en veillant à ne pas enterrer le collet. Vous pouvez utiliser du journal ou des gants épais afin de ne pas vous blesser avec les épines.
  4. Attendez au moins 15 jours avant de commencer à arroser. Sinon, les racines qui auraient pu être abimées lors de la plantation risquent de pourrir.
  5. Vous pouvez installer un paillage minéral (graviers, pouzzolane, ardoise…)

Pour plus de conseils et d’informations, découvrez notre fiche Comment planter des cactus au jardin ?

Plantation de cactus et plantes grasses en rocaille

N’hésitez pas à créer une rocaille surélevée pour accueillir vos cactus et succulentes

Entretien

Les cactus et plantes grasses installés en pleine terre n’ont en général pas besoin d’être arrosés. Vous pouvez néanmoins effectuer quelques arrosages ponctuels l’année de la plantation, pour les aider à s’installer. Par la suite, ils se passeront aisément d’arrosage.

Cependant, si vous avez installé vos cactus à un endroit abrité des pluies, par exemple sous un débord de toiture, pensez à les arroser de temps en temps durant la période de croissance, du printemps à l’automne. Utilisez de préférence de l’eau de pluie.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre fiche Comment arroser un cactus ?

Il est préférable d’installer au pied de vos cactus et plantes grasses un paillage minéral (graviers, pouzzolane, ardoise…) sur quelques centimètres d’épaisseur. En plus de l’intérêt esthétique, cela limite la croissance des mauvaises herbes (et il est justement délicat de désherber et d’intervenir autour des cactus, à cause de leurs épines… Mieux vaut donc empêcher les mauvaises herbes de pousser que de devoir régulièrement les arracher). De plus, le paillage minéral a l’avantage d’emmagasiner de la chaleur durant la journée et de la restituer durant la nuit, ce qui constitue une protection contre le froid.

Bien que certains cactus et plantes grasses soient relativement rustiques, il est préférable de les protéger en hiver, notamment de l’humidité. Plus un cactus sera au sec, plus il résistera au froid. Il faut donc réduire les arrosages à l’approche de l’hiver, pour les pousser à se déshydrater et limiter les risques qu’ils ne pourrissent. De même, nous vous conseillons d’installer pour l’hiver un toit amovible au-dessus de vos cactus (par exemple en utilisant une plaque ou une bâche en plastique, de préférence transparente pour laisser passer la lumière).

Vous pouvez aussi couvrir vos cactus et plantes grasses avec un voile d’hivernage pour les protéger du froid, mais pensez à le retirer de temps en temps, dès que les températures sont plus douces, afin d’aérer et d’éviter qu’ils ne pourrissent.

Pour plus de conseils et d’informations, découvrez notre fiche Comment protéger les cactus en hiver ?

Multiplication

Nous vous conseillons le bouturage pour les cactus, tandis que la division de touffes est plus adapté aux plantes grasses (agaves, sempervivum…)

Bouturage

Le bouturage a l’avantage d’être une technique plus simple et rapide que le semis. Il fonctionne très bien par exemple avec les raquettes d’Opuntia. Le bouturage est également une bonne solution pour sauver les cactus qui ont été abimés, qui ont pourri ou qui sont atteints par une maladie cryptogamique.

  1. Coupez la partie du cactus que vous souhaitez bouturer, en utilisant un couteau bien aiguisé et désinfecté.
  2. Nous vous conseillons de saupoudrer de la poudre de charbon de bois sur la plaie, afin d’éviter le développement de maladies cryptogamiques.
  3. Laissez ensuite la bouture sécher en la plaçant à un endroit frais et sec, sans soleil direct. Cette période peut durer entre une semaine et plusieurs mois, en fonction de l’espèce que vous multipliez et de la taille de la bouture. Vous devez voir se former un cal de cicatrisation sur la partie coupée.
  4. Dès que la bouture est cicatrisée, plantez-la dans un pot rempli de substrat drainant et installez le pot à un endroit lumineux, mais à l’abri du soleil direct.

Division de touffes

Certaines plantes grasses, dont les agaves, aloés et joubarbes, produisent avec le temps des rosettes-filles à côté de la rosette d’origine. Il est tout à fait possible de les prélever afin de multiplier la plante.

  1. Retirez délicatement la terre autour du rejet que vous souhaitez prélever.
  2. Séparez-le du plant d’origine en le détachant à la base. Utilisez si besoin un couteau bien aiguisé et désinfecté.
  3. Laissez-le sécher durant quelques jours.
  4. Vous pouvez ensuite le planter en pot ou en pleine terre à un autre emplacement, dans un substrat drainant.
  5. Attendez au moins deux semaines avant d’arroser.

Association

Profitez des cactus et plantes grasses pour composer un superbe jardin sec et exotique ! Vous pouvez par exemple les associer à des palmiers, cordylines, Phormium tenax, ou euphorbes. Découvrez également le superbe Dasylirion wheeleri, qui ressemble aux yuccas mais supporte jusqu’à -20 °C ! Pour ce qui est des floraisons, nous vous conseillons de privilégier les teintes chaudes (jaune, orange, rouge…) qui renforceront l’ambiance exotique : vous pouvez planter à leurs côtés des kniphofias, crocosmias, hedychiums, agastaches, Armeria maritima… Les kniphofias, en particulier, se marieront à merveille avec les inflorescences jaunes de l’Aloe striatula ! Profitez aussi de la floraison graphique des agapanthes et des eucomis.

Exemple d'association au jardin avec Opuntia et Aloe

Pour un jardin au style très exotique : Chamaerops humilis, Opuntia engelmannii var. linguiformis (photo Krzysztof Ziarnek, Kenraiz), Kniphofia ‘Fiery Fred’, Crocosmia et Aloe polyphylla (photo Stan Shebs)

Pour plus d’inspiration concernant les plantes à intégrer dans ce type de jardin, découvrez notre fiche-conseil : 10 plantes rustiques pour un jardin sec exotique

Vous pouvez aussi créer une superbe ambiance méditerranéenne, en associant à vos cactus et plantes grasses des lavandes, sauges, helichrysum, phlomis, hélianthèmes ou cistes. Installez ces plantes dans un jardin à dominante minérale ou dans une rocaille surélevée. Nous vous conseillons de jouer sur les teintes en intégrant quelques plantes au feuillage bleuté ou argenté, comme les Stachys lanata, Senecio cineraria, santoline ou Eryngium. Découvrez également l’Euphorbia myrsinites : une ravissante petite euphorbe aux tiges tapissantes et feuilles bleutées. Enfin, vous pouvez intégrer dans le massif quelques graminées comme les Stipa tenuifolia ou Festuca glauca, elles amèneront du contraste et de la légèreté aux côtés des plantes succulentes.

Exemple d'association dans un jardin sec avec cactus et Agave

Pour une rocaille sèche, de style méditerranéen, avec quelques plantes aux feuillages argentés : Agave americana Variegata, Cistus purpureus, Euphorbia myrsinites, Echinocereus coccineus subsp. coccineus (photo Andrey Zharkikh) et Lychnis coronaria

Questions fréquentes

Mon cactus ou ma plante grasse pourrit... Pourquoi ?

Si votre plante succulente commence à pourrir, ou si vous constatez qu’elle porte des taches noires, cela signifie qu’elle a été trop arrosée, ou que le sol n’est pas assez drainant pour elle. Si vous aviez l’habitude de l’arroser, stoppez les arrosages et veillez à ce que le sol puisse sécher. Il est important également de l’abriter de la pluie en hiver, en installant par exemple une structure amovible au-dessus d’elle. Vérifiez aussi que le substrat est suffisamment drainant : une fois humide il doit pouvoir sécher rapidement. Si ce n’est pas le cas, déterrez votre plante pour l’installer dans un substrat constitué d’au moins un tiers d’éléments drainants (sable grossier, graviers...) et n’hésitez pas à planter sur une butte.

Comment sauver un cactus qui a été trop arrosé ?

Nous vous conseillons de couper les parties atteintes à l’aide d’un couteau désinfecté, et d’appliquer de la poudre de charbon de bois sur la plaie afin d’empêcher le développement de maladies. Si votre cactus a été plus largement atteint, la meilleure chose à faire est de prélever une partie saine afin de le bouturer.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire