7 plantes grasses faciles à cultiver

7 plantes grasses faciles à cultiver

Découvrez ces plantes succulentes sans soucis

Sommaire

Mis à jour le 18 Décembre 2023  par Alexandra 5 min.

Les plantes grasses, aussi appelées plantes succulentes, ont la particularité de stocker l’eau et les éléments minéraux dans leurs tiges ou feuilles renflées, ce qui les rend très résistantes à la sécheresse. Elles sont très économes en eau et nécessitent peu d’entretien. Un grand nombre d’entre elles poussent en rosettes, avec les feuilles disposées tout autour du collet, évoquant une rosace ou une fleur de nénuphar. Certaines ne sont pas très rustiques et ne pourront être installées en pleine terre que dans les régions au climat très doux, comme le bassin méditerranéen. La plupart d’entre elles s’adaptent cependant très bien à une culture en pot, permettant de réaliser de jolies compositions, ce qui permet de les sortir sur la terrasse en été et de les rentrer sous abri pour l’hiver. Découvrez notre sélection des plantes grasses les plus faciles à cultiver !

Difficulté

Les Joubarbes (Sempervivum)

Les joubarbes ou Sempervivum forment de petites rosettes denses à même le sol et ont l’avantage d’être bien rustiques. Les rosettes sont généralement nombreuses et collées les unes aux autres, et sont constituées d’un grand nombre de feuilles imbriquées de façon dense. Les joubarbes se déclinent dans une large gamme de couleurs : elles peuvent être vertes, pourpres, rouges, grises et ont parfois plusieurs couleurs. Les joubarbes forment également de jolies fleurs étoilées, très délicates, majoritairement dans des tons roses. Certaines espèces poussent spontanément en France, comme le Sempervivum tectorum, aussi appelé Joubarbe des toits, ou le Sempervivum arachnoideum, dont les rosettes sont couvertes de soies blanches, évoquant une toile d’araignée. Il existe aussi de nombreuses variétés horticoles, dont certaines se distinguent par leurs couleurs prononcées, par exemple orange jaune chez la joubarbe ‘Chick Charms Gold Nugget’ ou pourpre foncé presque noir chez la variété ‘Dark Beauty’. N’hésitez pas à associer différentes espèces de joubarbes entre elles, en mixant les couleurs, par exemple pour réaliser une jolie composition en pot. La joubarbe est idéale pour accompagner les sédums ou orpins.

Pour tout savoir sur leur culture, consultez notre fiche complète : « Sempervivum, joubarbe : planter, cultiver et entretenir »

Plantes succulentes à rosettes : Sempervivum

En associant différentes variétés de joubarbes, vous pouvez réaliser de très belles compositions en pot !

Les Echeverias

Les Echeverias forment d’élégantes rosettes, particulièrement graphiques, bien plus larges et épaisses que celles des joubarbes. Elles ont souvent plusieurs nuances et se déclinent dans des tons gris argentés, rose, pourpré, vert bleuté, etc. Elles peuvent atteindre jusqu’à 20 cm de diamètre et prennent généralement une jolie forme en rosace géométrique. Les feuilles sont relativement larges, spatulées. Nous vous invitons à découvrir l’Echeveria lilacina gris argenté, aux nuances rosées et bleutées, ainsi que la variété ‘Perle Von Nürnberg’, dont les feuilles charnues, ovales et triangulaires, varient dans différentes teintes, du vert au gris, en passant par des tons pourpres, roses et rouges. Les Echeverias aiment le soleil direct, mais tolèrent également la mi-ombre. Elles sont parfaites pour réaliser des compositions en pot, en associant différentes variétés entre elles, ainsi que d’autres plantes succulentes comme les Aéoniums, kalanchoés, sédums, Crassula ovata, et en compagnie aussi du Portulacaria afra ‘Variegata’. Si vous habitez une région épargnée par le gel, vous pouvez par ailleurs l’intégrer dans une rocaille, au sein d’un jardin méditerranéen, aux côtés d’agaves et d’oponces.

Découvrez notre fiche complète : « Echeveria : planter, cultiver et entretenir »

Plantes succulentes à rosettes : Echeveria

Echeveria ‘Perle Von Nürnberg’

Les Aloès

Les Aloes forment des rosettes de feuilles charnues et allongées. Le plus connu est évidemment l’Aloe vera, réputé pour ses propriétés médicinales, mais il existe de nombreuses autres espèces. Nous vous conseillons notamment l’Aloe polyphylla, qui forme de jolies spirales, ou l’Aloe aristata, qui ressemble à un Haworthia et possède des feuilles pointues et marquées de taches blanches. Ils sont tous les deux rustiques jusqu’à – 8 / – 10 °C. Lorsqu’ils fleurissent, les Aloes portent de beaux épis de fleurs tubulées jaunes, oranges ou rouges, rappelant la floraison des kniphofias. Les Aloès sont parfaits pour composer une rocaille exotique, en compagnie d’Agaves, d’Opuntias et de Yuccas. Ils s’intègreront également dans un jardin méditerranéen, en compagnie d’euphorbes, de cistes, d’hélianthèmes, de Tulbaghias, de graminées et de lavandes.

Découvrez notre fiche complète : « Aloès : planter, cultiver et entretenir »

Plantes succulentes à rosettes : Aloe polyphylla

L’Aloe polyphylla forme de splendides rosaces

Les Agaves

Les Agaves sont des plantes imposantes, au feuillage ample et très graphique. Elles forment en général de longues feuilles épaisses, plus ou moins épineuses et pointues à l’extrémité, et constituent facilement la pièce maîtresse d’un massif exotique ou d’une grande rocaille. Il existe près de 200 espèces et variétés d’Agaves. L’Agave americana est l’une des plus cultivées, notamment sous sa forme panachée (Agave americana ‘Variegata’). Suivant les espèces, elle peut être rustique jusqu’à – 10 °C environ. Nous vous invitons également à découvrir l’Agave victoriae-reginae, ainsi que l’Agave havardiana, qui supporte des températures de l’ordre de – 20 °C. Au jardin, l’Agave trouvera naturellement sa place dans une grande rocaille exotique, en compagnie d’Aloes, d’Opuntias et de Yuccas. Vous pouvez aussi intégrer à ses côtés une vipérine de Madère, Echium fastuosum.

Notre fiche complète : « Agave : planter, cultiver et entretenir ».

Plantes succulentes à rosettes : Agave

Agave americana ‘Mediopicta’

Les Aeoniums

Les Aeoniums sont de superbes plantes succulentes originaires principalement des îles Canaries, mais aussi de Madère, du Cap-Vert et d’Afrique du Nord. Ils ne peuvent être cultivés en pleine terre que dans les régions épargnées par le gel, comme la Côte d’Azur, mais ils s’adaptent très bien à une culture en pot. Les Aeoniums forment des rosettes portées à l’extrémité de tiges dressées et ramifiées, leur donnant une silhouette de petit arbuste. Les rosettes sont élégantes, avec une jolie forme en rosace ou spirale, dans des tons généralement verts, pourpres ou rouges. Certaines variétés offrent même un feuillage panaché ! Les Aeoniums s’intègrent à merveille dans des compositions de plantes grasses en pot, en compagnie de Kalanchoés, d’Echeverias et de Sédums, pour varier les formes et les couleurs.

Découvrez notre fiche complète : « Aeonium : plantation, culture et entretien »

Plantes succulentes à rosettes : Aeonium

Aeonium arboreum ‘Schwarzkopf’

Les Mangaves

Les Mangaves sont issues d’une hybridation entre les Manfredas et les Agaves. Elles ont gardé le meilleur de leurs deux parents :  la vitesse de croissance et les motifs et couleurs très décoratives des Manfredas, ainsi que l’aspect imposant et graphique des agaves. Il existe aujourd’hui de nombreuses variétés de mangaves, se déclinant dans une belle palette de couleurs. Elles peuvent avoir des teintes gris bleuté, vert, pourpré rougeâtre, brun… Elles ont souvent plusieurs couleurs, avec des feuilles tachetées par exemple. Au jardin ou sur une terrasse, associez-les à des Yuccas, cordylines, dasylirions, aloes, euphorbes et agaves. Vous pouvez aussi les marier à la jolie floraison des kniphofias, crocosmias et eucomis.

Découvrez notre fiche complète : « Mangave : planter, cultiver et entretenir »

Plantes succulentes à rosettes : Mangave

Mangave ‘Man of Steel’

Les Haworthias

Les Haworthias sont de ravissantes petites plantes succulentes originaires principalement d’Afrique du Sud. Le plus connu est probablement l’Haworthia fasciata, qui forme de petites rosettes de feuilles vert foncé, étroites et effilées, marquées de stries blanches transversales. Cela lui donne un joli effet zébré, très original. Les Haworthias dépassent rarement les 10 cm de hauteur, mais elles produisent facilement des rejets, ce qui leur permet de s’étaler un peu en largeur. Ils ne sont pas rustiques et sont donc généralement cultivés en pot, en intérieur ou dans une serre ou véranda. Ils ont impérativement besoin d’un substrat bien drainant et apprécient une bonne luminosité, mais craignent le soleil direct et brûlant.

Plantes succulentes à rosettes : Haworthia

Haworthia zebrina (photo : Megan Hansen)

Commentaires

Aloe polyphylla
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.