Comment créer une belle composition de plantes grasses ?

Comment créer une belle composition de plantes grasses ?

Graphique, colorée ou fleurie

Sommaire

Mis à jour le 3 Juin 2024  par Angélique 6 min.

Très faciles à cultiver et offrant une grande variété de formes, de couleurs, de hauteurs et de fleurs, les plantes grasses permettent de créer des compositions en pot graphiques, colorées et même fleuries. Cela donne des créations souvent insolites ou inédites, d’autant plus que vous pouvez vous amuser à trouver des contenants qui sortent des sentiers battus. Découvrez 3 idées de composition de plantes grasses, ainsi que des conseils pour réaliser et entretenir vos plantations.

faire une composition de succulentes

Difficulté

Une composition graphique

Les plantes grasses, parfois appelées succulentes, se caractérisent par leur résistance à la chaleur et la sécheresse extrêmes. Ces vivaces sont des plantes à feuilles charnues, qui peuvent stocker l’eau dans leurs tissus très longtemps. Leur petite taille et les poils ou la cire, qui recouvrent leurs feuilles, les aident également à réduire leur perte en eau.

Les cactus font aussi partie des plantes grasses. Vous disposez donc d’un vaste ensemble de plantes toutes plus étonnantes ou amusantes les unes que les autres pour créer une composition. Elles offrent une grande variété de formes : petits choux, rosettes, petits coussins, petites oreilles, tapis… Dans les compositions, vous pouvez exploiter cette caractéristique et jouer sur la variété des formes des petites plantes grasses pour un effet graphique étonnant.

Prenez des Sedum reflexum, des petites plantes tapissantes et rampantes qui portent une multitude de minuscules feuilles oblonges et charnues de 3 à 5 mm. Ajoutez des Sempervivum tectorum ou Joubarbes des toits, d’adorables petits artichauts aux feuilles pointues, ainsi que des Aenium occidentale. Complétez avec les rosettes charnues et épineuses de l’Aloe rauhii ‘Cleopatra’, qui se fait remarquer avec ses petites taches blanches qui parsèment le feuillage vert gris. Vous pouvez ajouter une sélection de petites mangaves pour encore plus de variété. Disposez aussi quelques petits coussins épineux du Mammillaria perbella et des Portulacaria afra ‘Variegata’, qui ressemblent à des petits bonsaïs au port retombant. Pour un peu de verticalité, installez un pied de Tylecodon bucholzianus, un étrange petit arbuste, dont la forme ressemble à celle d’un corail, ainsi qu’une agave stricta ‘Nana’ pour une touche exotique plus exubérante.

faire une composition de plantes grasses

Aloe rauhii ‘cleopatra’, agave stricta ‘Nana’, Sempervivum tectorum, Mammillaria perbella, Tylecodon bucholzianus

Une composition colorée

En plus d’avoir des formes différentes, les plantes grasses ont des feuillages aux couleurs variées : vert clair à foncé, blanc, grisé, rouge, pourpre… Ce qui nous donne l’envie de jouer sur l’association des couleurs.

Dans un pot en verre, disposez plusieurs plantes grasses en forme de rosette avec des couleurs différentes, comme des Sempervivum ‘Chick Charms Cherry Berry’ rouge cerise puis vert, ‘Chick Charms Coton Candy’ au cœur blanc cotonneux, ‘Chick Charms Appletini’ vert à pointe bordeaux violacé, ‘Chick Charms Cranberry Cocktail’ pourpre foncé à pointe vert, ainsi que des Aeonium arboreum ‘Tip Top’ aux feuilles vertes et pourpre foncé pour former un tapis graphique dans différents coloris.

Afin d’accentuer l’aspect insolite de la composition, ajoutez un Aloe nain en forme de rosette à feuilles dentées vert avec des points blancs, ainsi qu’un Aloe conifera ‘Twirl’ à feuilles gris-vert bleuté, avec des reflets saumon et des épines rougeâtres. Pour poursuivre dans cette déclinaison de couleurs entre vert et rouge, complétez avec un ou deux Aloe perfoliata aux feuilles vertes se teintant de rouge-rose, de brique et de saumon, ainsi qu’avec des mangaves ‘Bloodspot’, étonnantes avec leurs feuilles bleu-gris piqueté de rouge. L’ensemble offre un tableau graphique décliné dans les tons rouges et verts, deux couleurs complémentaires qui offrent de beaux contrastes.

Pour mettre en valeur ces couleurs, vous pouvez garnir les espaces laissés entre les plantes par de petits cailloux blancs. Ils apporteront une touche de lumière flatteuse et feront ressortir les tonalités des plantes grasses.

Une composition fleurie

Autre point à prendre en compte dans une composition, les fleurs des plantes grasses offrent de beaux coloris vifs, qui ne laissent pas indifférents. Amusez vous à créer une composition de plantes grasses fleuries.

Prenez quelques plantes grasses ou cactus sans fleurs pour former un petit tapis vert, comme des Sempervivum ou des sédums, et ajoutez des plantes grasses fleuries tels le Delosperma sutherlandii aux fleurs rose vif à cœur jaune, la Ruschia prostrata à fleurs rose clair, ainsi que le Crassula ovata ‘Hobbit’ aux fleurs blanc nacré et reflets roses et le Sempervivum Alpha, un classique à fleurs rose carminé.

Pour obtenir des tons mêlant rouge et jaune, vous pouvez planter de l’Aptenia cordifolia aux fleurs rose carmin et petites feuilles en forme de cœur, avec un Kalanchoe tomentosa à fleurs rouge pourpré et gorge jaune, une Crassula radicans ‘Small Carpet’ à fleurs jaune pâle à blanc et au feuillage rouge, ainsi qu’un Sedum acre ‘Yellow Queen’ tapissant aux fleurs jaune vif.

Conseils de plantation et d'entretien

  • Pour réaliser votre composition de plantes grasses en pot, prenez un pot de petite profondeur, plus large que profond. Ainsi, le substrat sera plus drainant, les plantes grasses n’aimant pas l’humidité. Le pot doit également avoir un fond percé.
  • Disposez au fond du pot une épaisse couche d’éléments drainants, comme des billes d’argile ou des graviers.
  • Ajoutez une couche de terreau pour plantes grasses ou que vous aurez fabriqué vous-même en mélangeant 2/3 de terre avec 1/3 de sable.
  • Dépotez les plantes et installez-les, en commençant par les plus hautes. Recouvrez de terre et tassez bien. Vous pouvez aussi ajouter des cailloux, des pierres ou des graviers en surface pour décorer.
  • Attendez 15 jours avant d’arroser, le temps que les racines cicatrisent. Arroser avec un petit arrosoir à bec fin et sans pomme, afin de ne pas mouiller les feuilles.
    Vous pouvez arroser de temps en temps, sauf si le substrat est humide ou si les plantes sont en période hivernale ou de repos. Comptez un arrosage tous les 15 jours, du printemps à l’automne, et une fois par semaine en été.
  • Placez au soleil et à la lumière, en veillant à ce que la température convienne aux différentes plantes.
  • Surveillez de temps en temps l’état des plantes pour corriger les éventuelles erreurs d’entretien.

En complément, découvrez tous nos conseils d’entretien pour les plantes grasses et cactus en intérieur.

plantes succulentes

Commentaires

plantes grasses potée jardinière