Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Cultiver et entretenir le mangave en pot
conseil

Cultiver le mangave en pot

Pour amener de l'exotisme sur les terrasses et balcons

Les Mangaves sont des plantes succulentes originales qui forment comme les agaves des rosettes de feuilles épaisses. On apprécie leurs teintes exceptionnelles : leurs feuilles peuvent être vertes, bleutées ou rougeâtres, et sont souvent ponctuées de pourpres. La forme des feuilles est aussi originale : elles peuvent être larges ou plus fines, parfois retombantes, ou dentées en bordure du limbe.

Comme ce ne sont pas des plantes très rustiques (elles supportent jusqu’à – 5 °C), la culture en pot est une excellente solution pour les protéger du froid en hiver, en les rentrant sous abri. Les cultiver en pot permet également de mettre vraiment en valeur leur feuillage, notamment pour les variétés aux feuilles longues et retombantes. Un mangave cultivé dans un beau pot en terre cuite fera sensation sur une terrasse ou un balcon ensoleillés. Découvrez dans cette fiche tous nos conseils pour réussir leur culture en pot !

Et pour tout savoir sur les mangaves, n’hésitez pas à consulter notre fiche dédiée : « Mangave : planter, cultiver et entretenir »

 

Quel type de pot choisir ?

Pour cultiver le Mangave, nous vous conseillons de choisir un pot en terre cuite plutôt qu’en plastique. En effet, les pots en terre cuite sont perméables à l’eau et à l’air, permettant un meilleur drainage et une meilleure aération au niveau des racines… parfait pour une plante de milieu sec comme le mangave ! Les pots en terre cuite vernissés ou émaillés perdent cet intérêt poreux, mais ils auront l’avantage d’être très décoratifs et de mettre en valeur les couleurs originales du mangave. De plus, les pots en terre cuite régulent légèrement la température et permettent de gagner quelques degrés en hiver, par rapport aux pots en plastique. Ils sont également plus esthétiques et écologiques, mais aussi plus lourds à manipuler. A défaut, un grand pot en plastique pourra néanmoins convenir. Le plus important est qu’il y ait bien des trous de drainage au fond pour permettre à l’eau de s’écouler.

Choisissez un pot assez grand pour que le système racinaire du mangave puisse se développer correctement. Dans l’idéal, il devra mesurer au moins 30-40 cm de diamètre et de profondeur pour les mangaves les plus jeunes, et davantage si vous cultivez un grand mangave âgé de plusieurs années. Au fur et à mesure de la croissance du mangave, rempotez-le à chaque fois dans un nouveau pot légèrement plus grand que le précédent.

Cultiver un mangave en pot

Les mangaves ‘Inkblot’ et ‘Lavender Lady’, cultivés en pot

Quel substrat utiliser ?

Comme toutes les plantes succulentes, le mangave craint l’humidité stagnante qui risquerait de faire pourrir ses racines : il faudra donc choisir un substrat bien drainant, par exemple du terreau spécial cactus. Vous pouvez aussi réaliser votre propre substrat en mélangeant un tiers de sable grossier, un tiers de terreau et un tiers de terre de jardin.

Comment planter un mangave en pot ?

Nous vous conseillons de planter le mangave en pot au printemps, vers le mois d’avril.

  1. Installez au fond du pot une couche de graviers ou de billes d’argile afin de faciliter le drainage.
  2. Placez ensuite un substrat drainant, par exemple un mélange de sable grossier, de terreau et de terre de jardin, à parts égales.
  3. Sortez le mangave de son pot d’origine et placez la motte au centre du nouveau. Le haut de la motte doit se placer juste à quelques centimètres en dessous du bord supérieur du pot.
  4. Comblez le pot en replaçant du substrat tout autour du mangave. Veillez à ne pas enterrer le collet ou les feuilles les plus basses.
  5. Tassez légèrement.
  6. Arrosez.
  7. Disposez éventuellement une petite couche de graviers ou de sable grossier à la surface. En plus de son intérêt esthétique, ce paillage minéral limitera les risques de pourriture du collet et des feuilles inférieures.

Où le placer ?

Comme la plupart des cactus et succulentes, le mangave est une plante qui a besoin de chaleur : il appréciera si vous le placez en plein soleil. Vous pouvez par exemple l’installer sur votre terrasse ou sur un balcon. Le soleil direct donne au mangave une coloration plus intense. Néanmoins, si vous habitez le sud de la France, par exemple le bassin méditerranéen, mieux vaut l’installer à mi-ombre pour le protéger du soleil brûlant.

Cultiver un mangave en pot

Les mangaves ‘Mission to Mars’ et ‘Kaleidoscope’

Comment entretenir un mangave en pot ?

Arrosage et engrais

Les plantes cultivées en pot ont besoin de plus d’attention que celles qui sont en pleine terre : en effet, en pot le substrat se dessèche plus vite et les éléments minéraux sont limités, le substrat s’épuise progressivement. Néanmoins, les mangaves sont des plantes de milieu sec, assez peu gourmandes en eau et éléments minéraux. Ainsi, nous vous conseillons d’arroser le mangave environ une fois par semaine au printemps et en été, puis de réduire les arrosages en automne et hiver. Attendez à chaque fois que le substrat soit bien sec avant d’arroser, et si vous avez placé une soucoupe sous le pot, faites attention à ne pas laisser d’eau y stagner. Comme toutes les plantes grasses, le mangave craint l’excès d’humidité, qui risque de faire pourrir ses racines.

Au printemps et en été, vous pouvez apporter au mangave un engrais liquide spécial cactées, pauvre en azote, que vous diluerez dans l’eau d’arrosage, à raison d’un ou deux apports par mois. Arrêtez les apports d’engrais en automne et hiver.

Rempotage

Nous vous conseillons de rempoter le mangave tous les deux ans, en choisissant à chaque fois un pot légèrement plus grand que le précédent. Cela permet de renouveler le substrat et d’accompagner la croissance de la plante en laissant assez de place au système racinaire. Rempotez de préférence au printemps et choisissez un substrat bien drainant.

Le mangave forme parfois des rejets autour du pied d’origine, si vous en voyez, vous pouvez profiter du rempotage pour les prélever et les replanter en pot.

Hivernage

Si vous habitez une région au climat doux, où les risques de gel sont faibles, comme le bassin méditerranéen, vous pouvez laisser le mangave en extérieur pour l’hiver. Nous vous conseillons néanmoins de le protéger de la pluie (par exemple en l’installant sous un débord de toiture ou sur une terrasse couverte.

Dans les régions plus fraiches, nous vous conseillons de rentrer le mangave sous abri pour l’hiver, à partir du mois d’octobre, par exemple dans une véranda ou serre froide, maintenue hors gel. Vous pouvez également l’installer dans toute pièce lumineuse et peu chauffée. S’il n’a pas assez de luminosité, le mangave risque de s’étioler et devenir plus pâle.

Au printemps, lorsque vous sortirez à nouveau le mangave en extérieur, mieux vaut l’acclimater progressivement au soleil. Placez dans un premier temps le mangave à mi-ombre, attendez quelques semaines avant de l’installer en plein soleil. Cela évitera que son feuillage ne brûle, ayant perdu durant l’hiver l’habitude du soleil direct.

Maladies et parasites

Lorsqu’il est cultivé en intérieur, le mangave peut être attaqué par des cochenilles farineuses, qui forment de petits amas blancs cotonneux. Si vous en voyez, retirez-les à l’aide d’un chiffon imbibé d’alcool à 90°. Vous pouvez aussi réaliser une solution anti-cochenille en diluant dans un litre d’eau une cuillère à café de savon noir, d’une cuillère à café d’alcool à brûler et d’une cuillère à café d’huile végétale. Mélangez bien et pulvérisez cette solution sur le feuillage.

Cultiver un mangave en pot

Le mangave ‘Cherry Chocolate Chip’

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire