Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Juniperus, Genévriers : planter, tailler et entretenir

Le Juniperus, en quelques mots

  • Les genévriers sont des conifères arbustifs prostrés, étalés, rampants ou érigés qui offrent ainsi un vaste choix de ports mais aussi de couleurs et de textures de feuillage.
  • Ils sont caractérisés par un feuillage aromatique, constitué d’aiguilles ou d’écailles et par de petits fruits charnus qui ressemblent à des baies marquées de cicatrices que l’on utilise parfois pour aromatiser les pâtés ou encore la choucroute.
  • Ils sont très peu exigeants, résistants à la chaleur et à la sécheresse estivale pour la plupart d’entre-eux, tolérants vis-à-vis du calcaire.

Le mot de notre experte

Les genévriers ou Juniperus, de par leur silhouette compacte érigée ou étalée offrent un côté structurant durable et rassurant. Ces arbustes au feuillage persistant bénéficient d’une grande longévité et d’une robustesse qui permettent de s’en faire des alliés de confiance. Ils se plient par ailleurs à des tailles fantaisistes comme la taille en nuage ou niwaki qui peut débuter même sur des sujets déjà âgés que l’on souhaite « relooker ». Leur croissance lente est un autre avantage si l’on souhaite consacrer peu de temps à la taille.
La variété de textures, piquantes ou plumeuses, et de couleurs des Juniperus permet de s’en donner à cœur joie pour constituer un décor original que ce soit au sein d’un jardin contemporain, d’une terrasse ou d’un jardin naturaliste où se mêlent les silhouettes légères de graminées ou les teintes  rose cendré des bruyères. Avec leur port compact, leur feuillage aromatique aux tons délavés, leurs contours bruts, ils ont un côté dépaysant qui nous transportent aussi bien sur le plateau de Larzac qu’au sommet des montagnes où la forêt de conifères cède peu à peu la place à la lande.
La plantation d’un genévrier est faîte pour durer car il n’aime pas être déplacé, pousse assez lentement et acquiert une silhouette pittoresque avec l’âge. Dans des conditions extrêmes, l’écorce des troncs noueux tombe, dévoilant la surface blanche rainurée de son aubier qui cache un bois de cœur précieux, très dur et rougeâtre.
Choisissez soigneusement son emplacement pour signaler une allée, couvrir un talus, constituer un point de mire… L’avantage est qu’il s’adapte aux sols ingrats, drainés toutefois, tolèrent très bien la sécheresse, le vent pour les formes prostrées et le froid.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Juniperus

Famille : Cupressaceae

Nom commun : Genévrier

Hauteur : entre 0,15 et 10 m

Exposition : soleil

Sol : tout sol meuble et bien drainé, même calcaire

Rusticité : Excellente (-40 à -15 °C)

Les Juniperus font partie de la famille des Cupressacées avec les cyprès (Cupressus), faux-cyprès (Chamaecyparis), Thuya et Calocedrus. Près de 70 espèces composent le genre si l’on exclut les hybrides interspécifiques rencontrés à l’état naturel. Tous comme les Cyprès, les Genévriers se répartissent entre l’Ancien et le Nouveau Monde tandis que les Thujas et Faux-Cyprès ne sont présents qu’en Amérique du Nord et en Extrême-Orient. Le genre fait preuve d’une grande résistance au froid et à la sécheresse tout comme les pins qui partagent souvent le même milieu ouvert.

Ces arbres massifs atteignant jusqu’à 10 m de haut ou arbustes buissonnants dressés ou étalés sont dotés d’une croissance lente et d’une grande longévité.

genevrier

Juniperus communis – illustration botanique

Le feuillage persistant se présente sous deux formes bien distinctes, des courtes aiguilles piquantes ou pas, disposées par 3 sur le rameaux comme chez le Genévrier commun (Juniperus communis), ou des écailles opposées deux à deux appliquées contre le rameau comme chez les cyprès. Cependant certaines espèces présentent ces deux types de feuilles chez la même plante comme Juniperus chinensis, d’autres évoluent vers une forme adulte de feuilles écailleuses après avoir porté des aiguilles. Dans tous les cas, le feuillage possède des glandes aromatiques qui lui donnent l’odeur particulière du gin quand on le froisse ou lorsqu’il fait chaud.

Les fleurs mâles et femelles paraissent généralement sur des sujets différents. Les chatons jaune soufre forment de petites massues en extrémité de rameau. Les fleurs femelles ont la forme de cônes miniatures dont les 3 écailles restent charnues et finissent par se souder entre elles après fécondation pour donner  une forme sphérique à 3 graines. Ils sont appelés galbules ou fausses baies et possèdent une teinte noir bleuté ou rougeâtre.

Le bois de cœur (duramen) de genévrier est aussi connu pour son odeur forte, sa dureté, sa teinte rougeâtre qui contraste avec la blancheur de l’aubier souvent apparent sur de vieux sujets écorcés par le temps.

L’huile essentielle de Juniperus possède de nombreuses propriétés médicinales notamment antiseptiques et diurétiques, utilisées également en homéopathie.

genevrier

Fruits du genévrier

Les principales variétés de Juniperus

Variétés à port étalé ou rampant

Juniperus communis Hornibrookii - Genévrier commun


Hauteur à maturité
45 cm

Genévrier prostré formant un tapis un peu hirsute, aux fins rameaux épineux, couvert d'un feuillage dense, gris-vert sur le dessus, bleu argenté en dessous, tout au long de l'année. Ce conifère extrêmement rustique et à la croissance lente est un robuste et vigoureux couvre-sol, idéal pour orner un grand talus, un mur ou une rocaille.

Genévrier des plages - Juniperus conferta Blue Pacific


Hauteur à maturité
30 cm

Beau tapis d’aiguilles vert pomme au printemps qui prend sous l'effet du froid hivernal une teinte bleutée. Adapté à la salinité du sol et aux embruns de bord de mer,il apprécie le plein soleil et un sol sableux, même pauvre. De croissance lente et bien rustique en sol très drainé.

Genévrier - Juniperus pfitzeriana Old Gold


Hauteur à maturité
1.00 m

Rameaux étalés et souples de feuilles écailleuses jaune d'or à la base, aux extrémités jaune vif, prenant des reflets bronze en hiver. Parfait pour coloniser un talus, ou étoffer un massif dans un petit jardin. Mellifère, il produit de jolis petits fruits d'abord rouge-pourpre puis noir-bleuté à maturité, appréciés des oiseaux.

Genévrier rampant - Juniperus horizontalis Wiltonii


Hauteur à maturité
20 cm

Genévrier rampant élégant, au port étalé, tapissant et régulier, formant avec le temps un superbe couvre-sol persistant. Son feuillage, doux au toucher, est d'un vert grisâtre teinté de bleu en été, puis il s'enrichit de beaux reflets pourpres sous l'effet du froid.

Variétés à port arrondi

Juniperus squamata Floreant - Genévrier écailleux


Hauteur à maturité
45 cm

Conifère rare, au port buissonnant compact et rond, dont le feuillage surprenant arbore une magnifique teinte bleu-argenté éclaboussée de jaune pâle à blanc crémeux toute l'année parfois nuancée de mauve. Plus compact et lumineux que la variété 'Blue Star'. En situation abritée du soleil direct, il reste attrayant toute l'année.

Variété à port évasé

Genévrier hybride - Juniperus chinensis Blaauw


Hauteur à maturité
1.80 m

Variété conique étroite, très compacte, son feuillage vert jaunâtre à jaune d'or devient vert bleuté en hiver. De croissance lente, il est parfait sur un grand talus ou dans un petit jardin. Il se prête bien à l'art topiaire, et peut se conduire en bonsaï.

Variétés à port colonnaire

Juniperus communis Arnold - Genévrier commun


Hauteur à maturité
2.50 m

Variété colonnaire de taille modeste au feuillage d'un doux vert-gris-bleuté, aromatique au froissement. Ce genévrier est un conifère de croissance lente mais remarquablement résistant, insensible aux hivers froids comme aux étés chauds. Il sera parfait en massif, en isolé, en arrière-plan d'une grande rocaille ou même planté par groupe de trois.

Genévrier écailleux - Juniperus squamata Loderi


Hauteur à maturité
2.50 m

Conifère élancé de taille modeste en forme pyramide plus ou moins étroite ou trapue, vêtu d'un feuillage dense d'un beau vert-bleuté, permettant de multiples utilisations au jardin comme en pots.

Plantation

Où planter le Juniperus ?

Le Genévrier apprécie le plein soleil et un sol bien drainé ainsi que des climats froids, même secs en été, rocailleux voire superficiels. Certaines espèces se plaisent en bord de mer comme le Genévrier des plages. Plantez le genévrier à distance suffisante d’arbustes à enracinement superficiel comme le Camélia ou de vivaces car il pourrait entrer en concurrence directe pour l’eau et les minéraux.

Les genévriers communs notamment possèdent un système racinaire superficiel qui les rend fragiles face aux vents violents. Choisissez un endroit abrité des vents dominants surtout si l’arbuste possède un port érigé. Les espèces rampantes ou étalées ne présentent aucun risque de déracinement.

Quand planter ?

Plantez les Juniperus de préférence en février-mars ou en octobre-novembre.

Comment planter ?

Cette plante ne présente aucune difficulté en climat froid même sec.

  • Plongez le godet dans un seau d’eau pour bien l’humecter.
  • Creusez un trou 3 fois plus large que la motte et aérez la terre autour avec les dents de la fourche-bêche.
  • Ajoutez quelques poignées de sable et graviers afin d’assurer un bon drainage autour des racines. En sol lourd, optez pour une plantation sur butte ou au sein d’une rocaille.
  • Apportez du fumier ou du compost décomposé si la terre est sableuse.
  • Installez la plante dans le trou de plantation.
  • Replacez la terre et tassez légèrement.
  • Arrosez.
genévrier

Juniperus squamata ‘Chinese Silver’

Entretien et taille

Arrosez lors du premier été qui suit la plantation : le sol doit rester légèrement humide pour assurer une bonne reprise.

Le Genévrier est peu sujet aux maladies ou ravageurs. Des aiguilles qui jaunissent légèrement puis se dessèchent subitement peuvent cependant signifier une attaque de pucerons des conifères. Pulvérisez un insecticide type purin de fougère, pyréthrine, ou savon noir et renouvelez l’application au bout de 8 à 10 jours. Si des rameaux brunissent, coupez-les et brûlez-les sans attendre. Appliquez du cuivre ou une décoction de prêle, il s’agit sans doute de la brunissure cryptogamique.

La taille du Juniperus

Elle  peut se faire en ôtant 1/3 des pousses de l’année si l’on souhaite donner un port plus compact ou retarder la croissance. Sachez simplement que si vous mettez à nu du vieux bois, aucune repousse ne va apparaître. C’est un avantage pour la conduite en nuage car vous n’avez pas besoin de nettoyer les troncs qui composent la structure de l’arbuste, une fois que l’arbuste est formé. Contentez-vous de réduire les pousses de l’année pour maintenir les nuages. Comme dans l’art du bonsaï, vous pouvez diriger les rameaux en formant une spirale avec du fil de fer afin d’inculquer une forme atypique qui fera le charme et la singularité du sujet.

Multiplication

La multiplication la plus simple consiste à séparer des marcottes chez les formes rampantes qui s’étendent en produisant souvent des racines. Le bouturage reste assez délicat et le semis, possible uniquement si votre sujet, femelle, produit des fruits et se trouve donc à proximité d’un sujet mâle de la même espèce. Cependant le caractère des cultivars ne seront pas reproduits.

Marcottage

  • Commencez par remuer le sol sous un rameau bas.
  • Effeuillez une zone du rameau destinée à être enterrée et grattez légèrement l’écorce avec l’ongle.
  • Saupoudrez la blessure d’hormone de croissance.
  • Enterrez la portion du rameau en laissant ressortir l’extrémité et en la maintenant à l’aide d’un cavalier métallique.
  • L’enracinement prend entre 12 et 18 mois.
  • Séparez alors la marcotte d’un coup de sécateur.
  • Avec la bêche, déterrez la motte et plantez-la sans tarder dans un pot ou directement à l’endroit choisi.

Utilisations et associations

Par leur croissance lente, les genévriers sont de parfaits candidats pour garnir de grandes rocailles ou structurer un jardin, marquer les allées, former des bordures à l’instar du buis, victime de nombreux maux en ce moment ou du houx, plus onéreux.

Les formes colonnaires peuvent se planter en isolé ou par trois pour donner plus d’impact. Les formes étalées ou rampantes sont de parfaits couvre-sols pour couvrir de larges surfaces ou des zones d’accès difficile comme des talus.

Vous pouvez jouer sur les formes horizontales, verticales, arrondies de ces petits conifères de rocaille pour créer une scène graphique aux tons nuancés de verts plus ou moins sombres, de gris, de bleu voire de rouille ou de violet en hiver pour les cultivars qui rougissent avec le froid.

Il se cultive également très bien en pots et supporte très bien la taille, ce qui permet de nombreuses utilisations. Les réelles qualités graphiques des conifères s’imposent naturellement dans la conception d’un jardin contemporain, qui préfère l’esthétisme des formes, des silhouettes et des textures à la valse des floraisons.

associer le genévrier

Une idée d’association sur un talus ou dans une grande rocaille : Juniperus communis ‘Compressa’ (ou ‘Arnold’, ‘Gold Cone’ au feuillage doré), Yucca gloriosa ‘Variegata’, Carex testacea ‘Prairie Fire’ (en sol très sec, remplacez par des fétuques, de l’avoine bleu ou encore des Sporobulus) et Euphorbia myrsinites

Les Juniperus peuvent côtoyer les mahonias, ces arbustes au feuillage de houx illuminé par une floraison jaune d’or parfumée de fin d’hiver, les bruyères dont la période de floraison peut couvrir l’ensemble des saisons, ou encore les graminées échevelées au tempérament très complémentaire. On peut également planter à leur pied des plantes vivaces d’ombre sèche peu exigeantes comme les pervenches, l’Euphorbia amygdaloides purpurea, les epimediums ou le Trachystemon orientalis.

Pour aller plus loin

Découvrez notre gamme de Juniperus : près de 25 variétés sélectionnées pour leurs qualités

Articles connexes


Blog

Le conifère, un arbuste kitsch?

Arbuste star dans les années 80, les conifères ont connu leur heure de gloire dans les cités...
Lire la suite +

Blog

5 grands conifères, pour un jardin de caractère

Les grands conifères sont des arbres indispensables pour structurer et équilibrer un jardin en hiver...
Lire la suite +

Blog

5 raisons de planter des conifères au jardin

Utilisés à outrance, en particulier en haie, les conifères sont un peu tombés en disgrâce...
Lire la suite +

conseil

Principales maladies et ravageurs des conifères

Lire la suite +

conseil

7 arbustes couvre sol persistants et sans entretien

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire