Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Chèvrefeuilles arbustifs, lonicera : planter, tailler et entretenir

Le Chèvrefeuille arbustif, en quelques mots

  • Ces arbustes faciles de culture sont intéressants pour leurs petites feuilles persistantes luisantes parfois dorées ou panachées, en haie ou comme couvre-sol.
  • Supportant très bien les tailles répétées, les variétés persistantes se façonnent en haies basses et en arbustes topiaires.
  • La floraison des chèvrefeuilles arbustifs est souvent discrète voire insignifiante chez les persistants comparée à celle des chèvrefeuilles grimpants qui présentent de grandes fleurs très odorantes.
  • Arbuste très facile de culture et de croissance rapide, le Chèvrefeuille arbustif sert à structurer un jardin à peu de frais.
  • Le Lonicera fragrantissima, le plus connu de tous, fleurit en février-mars avant les feuilles en une multitude de petites fleurs blanc nacré extrêmement parfumées.

Le mot de notre experte

Les Chèvrefeuilles sont composés d’arbustes ou de grimpantes généralement vigoureuses qui s’enroulent autour de leur support avec une magnifique floraison souvent très parfumée. Les chèvrefeuilles arbustifs, désignés couramment par le nom de Lonicera ou Camérisier sont recherchés pour leur feuillage dense qui se prête bien à une conduite en haie ou comme couvre-sol mais aussi pour leur floraison qui pour certaines espèces caduques diffusent de puissants effluves au cœur de l’hiver.

Ils sont très prisés pour leur facilité de culture et leur rapide croissance qui permet d’élever des haies, des bordures ou couvrir le sol en un temps record avec des pousses de 30 à plus de 40 cm par an. Leurs tiges fines portent des feuilles opposées vert brillant ou d’aspect velouté, quelquefois légèrement pourpres, et des fleurs en tube ouvert sur 5 lobes, blanches à rouges, suivies de baies rondes en été. Citons en persistant, le Lonicera nitida à petites feuilles vert sombre, idéal pour former de belles haies touffues et compactes ou le Lonicera periclymenum ‘Chic et Choc’ variété naine à floraison blanc rosé puis jaune orangé pour les potées ou bordures. En variété caduque, le Lonicera fragrantissima semi-retombant, livre une très longue floraison blanc nacré très agréable à sentir au cœur de l’hiver.

Les chèvrefeuilles sont des plantes rustiques, capables d’occuper les sols les plus ingrats pourvu que la terre soit bien drainée et fraîche en situation ensoleillée ou mieux à la mi-ombre ou encore à l’ombre pour l’espèce pileata. La taille consiste à raccourcir les rameaux juste après l’hiver en éliminant le vieux bois. Pour les haies, il faut intervenir deux ou trois fois par an. Les Loniceras s’utilisent en massifs, haies ou palissés contre un mur.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Lonicera (Chamaecerasus)

Famille : Caprifoliaceae

Nom commun : Chèvrefeuille arbustif, Camérisier

Floraison : de juillet à octobre

Hauteur : entre 0,50 et 3 m

Exposition : soleil, mi-ombre voire ombre

Sol : tout sol même calcaire

Rusticité : Excellente (-20 °C et plus)

Les chèvrefeuilles, de leur nom latin Lonicera, forment un genre assez polymorphe comprenant près de 180 espèces largement répandues dans l’hémisphère nord. Les grimpants sont largement utilisés pour fleurir les grillages ou monter à l’assaut des murs tandis que les arbustifs à petites feuilles généralement persistantes sont employés pour constituer des haies ou couvrir le sol du fait de leur robustesse, leur rapidité de croissance et leur longévité. Ils sont d’excellents substituts au buis bien mis à mal en ce moment bien que leur rapidité de croissance oblige à des tailles plus fréquentes.

Il serait dommage d’oublier les chèvrefeuilles arbustifs à feuilles caduques qui constituent des buissons vigoureux à la fraîche odeur citronnée pendant les mois d’hiver ou la nouvelle variété naine Chic et Choc, à grandes fleurs parfumées blanc rosé évoluant vers le jaune orangé, développée spécialement pour fleurir les potées ou les bordures en juin.

Tous ces arbustes présentent des feuilles opposées et à bords lisses, souvent dépourvues de pétiole. Les fleurs généralement à symétrie bilatérale présente un tube prolongé par 5 lobes très développés chez les chèvrefeuilles grimpants, beaucoup plus réduits chez les arbustifs.

Les fruits sont des baies généralement rouge vif translucide , violettes chez Lonicera pileata et nitida et bleu pruineux chez les espèces comestibles comme Lonicera caerulea ssp. kamtchatica appelée plus communément Baie de mai ou Camerisier bleu (à découvrir dans notre fiche « Chèvrefeuille bleu, Baie de Mai »). L’espèce nitida produit rarement des fruits du fait d’une taille répétée. Les fruits des Loniceras, hormis chez l’espèce caerulea et edulis , présentent une faible toxicité pour l’homme engendrant des troubles intestinaux. Ils sont en revanche appréciés des oiseaux qui trouvent également refuge dans les branches entremêlées.

  • Les chèvrefeuilles arbustifs persistants

Ils rassemblent essentiellement deux espèces, Lonicera nitida et pileata qui se déclinent en différents cultivars à ports plus ou moins compacts, avec un feuillage diversement coloré.

Lonicera nitida (syn. Chamaecerasus nitida) est une espèce de l’ouest de la Chine allant du Yunnan au Sichuan. Il est surnommé le Camérisier élégant ou le Chèvrefeuille à feuilles de buis car il présente des feuilles arrondies de 12 mm de long, soit les plus petites du genre. Les rameaux grêles forment une masse un tantinet hirsute après les quelques semaines qui suivent la taille. Les rameaux longs revêtus d’un feuillage serré luisant et assez coriace disposé sur 2 rangs adoptent pourtant un port retombant ordonné comme s’ils avaient été brossés. Le cultivar ‘Baggessen’s Gold’ possède un feuillage doré très lumineux qui donne l’impression d’avoir à faire à un tapis végétal vertical qui sert de faire valoir à des massifs de fleurs. ‘Lemon Beauty’ limité à 1 m de haut sur 1,20 m de large, déploie un feuillage encore plus éclatant avec une teinte vert sombre auréolée de jaune citron et qui a tendance à rosir avec le froid.

Le Lonicera nitida ‘Tidy Tips’ possède une forme en boule jusqu’à 1,20 m de diamètre d’où une utilisation idéale pour remplacer les boules de buis ou former des topiaires. La variété ‘Red Tips’ déploie de charmantes pousses rose pourpre au printemps avant de verdir et adopter des nuances bronze à l’automne tandis que la variété ‘Silver Beauty’ est parfois en sous-bois, en haie ou sculpté en topiaire sur une terrasse pour éclairer la scène grâce à son apparence argentée. La variété ‘Maigrun’ affiche un port étalé compact idéal en couvre-sol mais qui peut atteindre 1,20 m en tous sens.

Le Lonicera pileata désigné sous le nom de chèvrefeuille à cupule ou Chèvrefeuille à feuilles de troène, forme un arbuste persistant ou semi-persistant plutôt étalé qui convient aussi bien en couvre-sol que Lonicera nitida ‘Maigrün’ mais aussi pour former une large haie basse. Sa croissance vigoureuse lui confère un port dense qui tolère bien la taille. Ses feuilles en triangle allongé de 1 à 3 cm de long, bien réparties sur deux rangs le long des rameaux grêles affichent un bel aspect lustré produisant un effet luxuriant en particulier dans les zones ombragées. Peu exigeant, il forme un excellent tapis végétal sans aucun entretien si l’on souhaite s’exempter de taille. Son autre qualité vient de ses petits fruits ronds et luisants violet intense qui émaillent sa végétation à l’automne.

  • Les chèvrefeuilles arbustifs caducs

Lonicera fragrantissima forme un arbuste de grande taille, jusqu’à 2,50 m de haut dont les feuilles ovales persistent en climat doux. Ses fleurs en clochettes blanc crème sont disposées en bouquets tout le long de rameaux glabres couleur caramel et se maintiennent de décembre à mars, diffusant un délicieux parfum citronné qui réjouit les bourdons. Lonicera x purpusii ‘Winter Beauty’ issu du croisement entre fragrantissima et standishii propose des fleurs aussi parfumées teintées de rose pourpré à l’ouverture sur des rameaux légèrement pubescents. Ces arbustes supportent très bien la taille à effectuer après la floraison et conviennent à tous les sols. Ils ont cependant besoin d’un été chaud pour produire le maximum de boutons qui s’ouvrent successivement au niveau de chaque bouquet. Pour fleurir vos intérieurs, sectionnez quelques rameaux qui finiront de s’épanouir dans un vase.

Fleur de chèvrefeuille d'hiver

Floraison hivernale, parfumée et mellifère du Lonicera fragrantissima (photo Brockvicky)

Le chèvrefeuille de Tatarie, Lonicera tatarica souffre d’une méconnaissance du genre car il produit une abondante floraison rose violacé, rouge pourpré chez ‘Hack’s Red’. Ce buisson originaire du Caucase possède d’assez grandes feuilles vert intense au revers bleuté sur lequel se détachent une multitude de petites fleurs, pas tout à fait régulières (zygomorphes), à tube prolongé par 5 pétales. Les 5 étamines orange illuminent l’intérieur des pétales légèrement plus clair que l’extérieur.

Chèvrefeuille arbustif

Délicieuses fleurs rose violacé du Lonicera tatarica ‘Hack’s Red’, injustement méconnu

Les principales variétés de Chèvrefeuille arbustif

Variétés à feuillage persistant

Lonicera nitida Baggesen's Gold - Chèvrefeuille arbustif

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
1.50 m

Ce Camérisier élégant est un arbuste de culture facile et de développement rapide, idéal pour constituer des haies et topiaires à feuillage fin et lumineux, plus vert à l'ombre. Son feuillage à reflets dorés met bien en valeur les plantes qui l'accompagnent et donne un coup d'éclat aux zones ombragées du jardin.

Lonicera pileata - Chèvrefeuille à cupule

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
80 cm

Arbuste persistant ou semi-persistant très vigoureux au port dense et étalé. Peu exigeant, il forme un excellent tapis végétal en couvre-sol.

Lonicera nitida Silver Beauty - Chèvrefeuille nain arbustif

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
1.00 m

Feuillage vert marginé de blanc avec un aspect général argenté, dense et buissonnant. Cet arbuste très facile de culture est idéal pour constituer des haies basses ou moyennes, former des topiaires, garnir un gros pot ou éclairer un sous-bois. Il peut aussi se palisser contre un treillage.

Lonicera nitida Red Tips - Chèvrefeuille à feuilles de buis.

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
1.25 m

Port plus étalé que le type, dévoilant de splendides jeunes pousses rosées au printemps. Facile à vivre, très touffu, supportant bien la taille, idéal pour la réalisation de topiaires, de haies basses, de grandes bordures, ou couvrir un grand talus.

Variétés à feuillage caduc

Lonicera purpusii Winter Beauty - Chèvrefeuille d'hiver parfumé

Période de floraison Jan. à Mars, Déc.

Hauteur à maturité
2.00 m

Hybride de fragrantissima et standishii, ce chèvrefeuille caduc offre une longue floraison hivernale au puissant parfum de jasmin perceptible surtout en fin de journée, en groupes de 2 à 4 de fleurs à boutons rose tendre évoluant vers le blanc nacré à l’éclosion.

Lonicera tatarica Hack's Red - Chèvrefeuille de tatarie

Période de floraison Avril à Juin

Hauteur à maturité
2.50 m

Arbuste buissonnant à port dressé présentant un feuillage foisonnant vert intense émaillé de nombreuses fleurs rouge violacée suivie en été d'une fructification écarlate. Cet arbuste s'adaptera à tous les sols et à toutes les expositions.

Variété à petits fruits comestibles

Lonicera kamtschatica Kalinka - Baie de mai

Période de floraison Fév. à Mai

Hauteur à maturité
1.20 m

La Baie de mai est un chèvrefeuille à petits fruits allongés bleutés, appréciés pour leur goût voisin de la myrtille et leur aspect décoratif. Petites fleurs blanches parfumées sur un feuillage caduc, de 3 à 8 cm de long, ovales et vert foncé. Idéal à introduire dans une haie champêtre ou autour d’un potager.

Plantation

Où planter les chèvrefeuilles arbustifs ?

Les chèvrefeuilles à feuillage persistant peuvent se planter aussi bien sous un soleil léger qu’à mi-ombre voire à l’ombre complète, comme notamment le Lonicera pileata. Choisissez un endroit franchement ensoleillé l’hiver pour les chèvrefeuilles caducs comme  tatarica, fragrantissima, afin d’augmenter le nombre de fleurs et attirer les butineurs. Leur dimension assez importante allant jusqu’à 2,50 m de haut incite à les planter en fond de massif ou en haie, mais pensez à leur réserver un accès facile afin de profiter au plus près de leur parfum et pouvoir se couper quelques branches pour fleurir l’intérieur.

Très faciles, ils acceptent vraiment tous les sols même calcaires, secs à humides (sans être noyés en permanence) , pollués ainsi que la pollution atmosphérique.

Quand planter ?

En conteneur, ces chèvrefeuilles peuvent se planter à tout moment si l’on omet le plein été où la surveillance de l’arrosage est plus contraignante.

Comment planter ?

Voici comment procéder pour planter u chèvrefeuille arbustif :

  1. Plongez la motte dans un seau d’eau pour bien l’humecter.
  2. Creusez un trou 3 fois plus large que la motte et aérez la terre autour avec les dents de la fourche-bêche. Pour former une haie ou un tapis dense de Lonicera pileata ou nitida, espacez les plants de 60 à 80 cm de distance.
  3. Apportez un peu de compost si la terre est pauvre.
  4. Installez la plante dans le trou de plantation.
  5. Replacez la terre et tassez légèrement.
  6. Arrosez.
Lonicera fragrantissima

Les fleurs du chèvrefeuille d’hiver sont très appréciées des insectes butineurs

Taille et entretien du chèvrefeuille

Arrosez régulièrement la première et deuxième année qui suit la plantation afin d’assurer une bonne reprise.

Effectuez la taille éventuelle après la floraison sur les chèvrefeuilles à fleurs et 2 à 3 fois par an, en avril et septembre pour le nitida. La fréquence de taille dépend surtout de l’aspect plus ou moins soigné que l’on souhaite donner au sujet, s’il s’agit d’un topiaire ou d’une forme plus libre en ondulation que l’on peut donner à un talus planté de Lonicera pileata.

Ces chèvrefeuilles sont très peu sensibles aux maladies et ravageurs.

Multiplication : bouturage

La multiplication la plus simple consiste à marcotter les tiges basses oui bien à bouturer le Lonicera en août-septembre.

Bouturage

Préparez un pot profond en le remplissant de terreau mélangé à du sable ou réalisez directement vos boutures dans une pépinière.

  1. Prélevez des extrémités de rameaux bien lignifiés  de 10-15 cm de long.
  2. Ôtez la partie encore molle de l’extrémité et supprimez les feuilles situées près de la base de la bouture.
  3. Piquez les boutures dans le pot en évitant qu’elles ne se touchent.
  4. Tassez délicatement tout autour afin d’éliminer les poches d’air et d’assurer un bon contact entre le terreau et la bouture.
  5. Placez-les à l’étouffée à l’ombre sous châssis  à 18°C, en posant, par exemple, une bouteille en plastique transparent recoupée, par-dessus.
  6. A l’automne, séparez les boutures racinées et plantez-les en godet que vous maintenez sous châssis jusqu’au printemps.
  7. Plantez vos plantes au printemps en plein terre.

Utilisations et associations

Les chèvrefeuilles arbustifs comme le camérisier élégant (Lonicera nitida) sont des plantes idéales pour créer un fond de massif neutre, offrant une texture régulière et délicate grâce à la petitesse du feuillage. En port libre, ils font de parfaits candidats pour les haies champêtres entrecoupés d’arbustes à fleurs ou fruits ornementaux comme des DeutziaSeringats, Weigélia, Callicarpa, Cornus mas et les chèvrefeuilles fragrantissima ou tatarica, etc. La menue floraison blanchâtre du nitida, en mai-juin, agréablement parfumée participe au bal des insectes butineurs. Les oiseaux l’apprécient autant comme refuge que comme source de nourriture grâce à l’abondance de ses petites baies violet vif, absentes lorsque l’arbuste est taillé trop souvent ! Il peut aussi pousser librement dans un sous-bois adoptant une jolie forme pleureuse, qui finit par former un tapis à son pied grâce au marcottage de ses rameaux arqués.

Chèvrefeuille arbustif

Lonicera nitida en situation au jardin

Le Chèvrefeuille à feuilles de buis doré ‘Baggesen’s Gold’, un peu moins vigoureux que le type est très utile pour la constitution de haies basses ou de hauteur moyenne (1,20 à 1,50 m) en situation mi-ombragée. Il offre une alternative intéressante au buis car sa croissance est plus rapide et son feuillage clair et lumineux. Il se prête bien à l’art topiaire et peut s’installer dans un bac  sur une terrasse. Vous pouvez également le palisser contre un treillage et installer des bulbes ou des vivaces colorées à son pied.  Le Lonicera nitida ‘Tidy Tips’  peut former des sculptures originales avec ses jeunes pousses rose pourpre ou bien se palisser.

Le Chèvrefeuille à cupule (pileata) est très utile pour fixer un talus au sol ingrat et pourquoi pas en formant des ondulations au gré de votre inspiration. Avec son port bas, il convient aussi pour mettre en valeur les rochers de grandes rocailles, en compagnie d’autres plantes couvre-sols comme des rosiers rampants (Rosa ‘Grouse’, Rosa ‘Gloucestershire’, Rosa ‘The Fairy’ ou ‘Little White Pet’), des Lonicera nitida dorés, des fusains fortunei, des conifères rampants comme le genévrier bleu (Juniperus squamata ‘Blue Carpet’), des conifères de rocaille (Thuya occidentalis ‘Rheingold’), un faux jasmin (Trachelospermum jasminoides) ou le chèvrefeuille halliana (Lonicera halliana), un grimpant que vous laisserez courir dans les interstices.

Pour aller plus loin

Découvrez notre gamme de Chèvrefeuilles arbustifs

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 4 sur 5)
Laisser un commentaire