Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Caladium, Oreille d'éléphant : planter et cultiver

Le Caladium en quelques mots

  • Le Caladium est une plante vivace, non rustique chez nous
  • Cette plante est cultivée pour ses feuilles colorées et en forme de cœur
  • Le Caladium peut être cultivé au jardin comme une annuelle
  • Il peut aussi prospérer en pot à remiser à l’hiver, ou comme une plante d’intérieur
  • Le caladion apprécie la mi-ombre et un substrat riche, léger et restant frais

Le mot de notre expert

Le Caladium est une plante qui impose une présence indéniablement tropicale au sein d’un intérieur. Mais pas seulement… En effet, et on le sait moins, on peut tout à fait cultiver des tubercules de caladions en extérieur et en pleine terre. Cependant, et dans ce cas, soit on considère les caladiums comme des plantes annuelles, soit on récupère avant l’hiver les tubercules enfouit sous terre et on les remise dans un local sombre à l’abri du gel. On les replantera alors au printemps suivant.

Quoi qu’il en soit, rares sont les plantes qui disposent d’un si beau feuillage. Les grandes feuilles en oreilles d’éléphant de Caladium bicolor prennent des couleurs formidables en fonction des cultivars : le vert est alors strié, ponctué ou maculé de blanc, de crème, de rose et même de rouge. La floraison en spathe, si caractéristique de la famille botanique des Aracées, est certes peu spectaculaire, mais on lui pardonne bien vite tellement le caladium nous enchante du printemps à l’automne.

Non rustique, le caladion ou Oreille d’éléphant est une plante originaire des forêts tropicales d’Amérique du Sud. Il y pousse à l’orée de celles-ci et au bord des rivières. Vous l’aurez donc compris, le Caladium a besoin de lumière, mais jamais de soleil : la mi-ombre lui conviendra parfaitement. En outre, le sol doit être riche, léger et surtout rester frais toute l’année. Si vous lui offrez ces conditions, votre caladium vous gratifiera de son superbe feuillage exotique quasiment toute l’année.

N’hésitez pas à sauter le pas : essayer des tubercules de caladiums chez vous, en pot ou, en tant qu’annuelle, dans votre jardin. Je vous l’assure, ils en valent vraiment la peine !

Caladium oreille d'elephant planter cultiver

Les Caladiums, une ambiance tropicale au bout du jardin !

Botanique et description

Fiche d'identité

Nom latin : Caladium sp. ; Caladium bicolor

Famille : Aracées

Noms communs : Caladion, Oreille d'éléphant, Ailes d'ange, Cœur de Jésus

Floraison : juillet-août

Hauteur : 60 cm

Exposition : mi-ombre

Sol : riche et léger, frais

Rusticité : non rustique

Les caladiums sont des plantes de la famille des Aracées, comme les Arums ou les Anthuriums par exemple. Le genre Caladium compte 12 espèces réparties dans l’Amérique du Sud et l’Amérique Centrale. Les noms vernaculaires sont nombreux : Caladion, Ailes d’ange, Cœur de Jésus et Oreille d’éléphant (mais attention dans ce dernier cas de ne pas confondre le caladium avec les Alocasias et Colocasias).

Dans leur milieu naturel, les caladions poussent en clairière de la forêt tropicale et sur les berges des rivières. Ils ont donc besoin d’un sol frais et d’une exposition mi-ombre.

L’espèce la plus cultivée pour l’ornement est le Caladium bicolor, parfois nommé Caladium x hortulanem, : il en existe près de 1000 cultivars. Le Caladium shomburgkii est aussi cultivé pour l’ornement et a donné de multiples variétés dites Caladium « fer de lance » à cause de la forme de ses feuilles.

Caladium oreille d'elephant planter cultiver

Caladium bicolor-planche botanique 1880

La plante est une vivace tubéreuse dont la partie végétative prend une taille de 40 cm à 60 cm de haut et de large en fonction des espèces et cultivars. Le feuillage vert souvent coloré de blanc, de crème, de rose ou de rouge présente de larges feuilles sagittées de 15 cm de large pour 45 cm de long en forme de cœur ou plutôt d’oreille d’éléphant. Ce feuillage disparaît d’ailleurs complètement à la saison sèche dans son milieu naturel et chez nous vers le mois d’octobre : la plante entre alors dans sa phase de repos.

Comme chez toutes les Aracées, la fleur est une spathe (ressemble à une sorte de « cornet de frite ») qui entoure un spadice vert, un épi cylindrique qui porte une multitude de minuscules fleurs. L’inflorescence est peu épaisse, blanc verdâtre, pratiquement cachée sous le feuillage. L’inflorescence est de toute façon peu ornementale et fatigue le tubercule, on peut la supprimer sans autre forme de procès.

Le caladium vit entre 2 et 5 années dans les meilleures conditions de culture : en serre ou en véranda.

Toutes les parties de la plante sont toxiques par ingestion et peuvent irriter les peaux sensibles. La plante n’est pas mortelle pour les chiens et les chats, mais restons prudent tout de même pour nos amis à quatre pattes.

Caladium oreille d'elephant planter cultiver

Les Caladium offrent des nuances de couleur incroyables. En bas à droite la fleur spathe.

Les plus belles variétés

Caladium Candidum Bulbe


Hauteur à maturité
60 cm

Le Caladium bicolor 'Candidum' est une variété d'oreilles d'éléphant très ancienne, jadis très populaire pour son extraordinaire feuillage composé de grandes feuilles blanches très finement veinées de vert foncé.

Caladium Aaron Bulbe


Hauteur à maturité
50 cm

Le Caladium 'Aaron' est une ancienne variété toujours très appréciée pour son magnifique feuillage blanc nacré bordé de vert foncé.

Caladium Carolyn Whorton Bulbe


Hauteur à maturité
60 cm

Le Caladium 'Carolyn Whorton' est une variété extrêmement décorative, supportant mieux le soleil que les autres caladiums, dont les grandes feuilles panachées de rose et de vert sont rehaussées de nervures rose magenta.

Caladium Fannie Munson Bulbe


Hauteur à maturité
50 cm

Le Caladium 'Fannie Munson' est une variété brillamment colorée de rose magenta, dont les grandes feuilles sont liserées et veinées de vert foncé et magnifiquement rehaussées de nervures principales rouge carmin.

Caladium Red Flash Bulbe


Hauteur à maturité
60 cm

Le Caladium 'Red Flash' supporte mieux le soleil que les variétés à feuillage clair. Ses grandes feuilles vertes tachetées de rose présentent un large macule centrale de couleur rouge vif, qui se prolonge dans chacune des nervures principales.

Caladium Rosebud Bulbe


Hauteur à maturité
55 cm

Le Caladium 'Rosebud' est une variété originale présentant des grandes feuilles d'un beau vert franc arborent une grande macule centrale et des veines de couleur rose vif, un halo blanc séparant les deux couleurs.

Caladium White Christmas Bulbe


Hauteur à maturité
60 cm

Le Caladium 'White Christmas' est une variété qui déploie de grandes feuilles blanches parcourues de nombreuses nervures vert foncé, le limbe très fin laissant joliment passer la lumière en transparence.

Caladium White Queen Bulbe


Hauteur à maturité
60 cm

Le Caladium 'White Queen' déploie de grandes feuilles blanches parcourues de nervures principales rouge pourpre, et de fines nervures secondaires de couleur vert foncé, le limbe étant délicatement bordé d'un fin liseré vert foncé.

Plantation du Caladium

Où planter ?

Le sol ou le substrat doit être riche, acide et frais. Les caladiums craignent les sols trop lourds et mal drainés, et les sols secs.

Les caladions sont des plantes tropicales qui réclament une température se situant entre 20 et 25 °C (15° C étant le minimum vital). Ces plantes sont donc à réserver pour une culture en serre chaude, en véranda ou dans nos intérieurs si on prend soin d’apporter suffisamment d’humidité, mais on peut aussi les tenter en pleine terre après les dernières gelées. Dans ce dernier cas, les caladiums seront plutôt cultivés en tant que plantes annuelles.

Les Caladiums réclament la mi-ombre en pleine terre ou une lumière douce à l’intérieur. En intérieur, placez votre caladium à la lumière, mais pas derrière une fenêtre exposée au sud, sinon le soleil brûlera le feuillage. Au jardin, plantez votre caladium à la mi-ombre sous les arbres. 

Évitez de poser votre caladium près d’une source de chaleur, comme un radiateur, car cette plante a besoin d’une forte humidité ambiante.

Évitez-lui aussi les courants d’air et les airs secs qui ont tendance à faire recroqueviller le feuillage, que ce soit en intérieur ou au jardin.

Caladium oreille d'elephant planter cultiver

Caladium bicolor (© VanLap Hoàng)

Quand planter ?

Plantez vos tubercules de Caladium en pleine terre ou en pot après les dernières gelées : mars-avril, selon votre climat.

Comment planter ?

En pleine terre

La plantation en pleine terre se fera à la mi-ombre, dans un sol humifère et après les dernières gelées printanières. 

  • Ameublissez le sol sur quelques centimètres : apportez un peu de compost si vous le jugez nécessaire ;
  • Plantez vos tubercules de caladium en les espaçant d’une trentaine de centimètres : le tubercule bourgeon doit être vers le haut, recouvrez-le de 3-4 cm de terre ;
  • Apportez de l’eau pour bien humidifier la terre autour du ou des tubercules.

En pot

Un pot en plastique peut être une solution, car cette matière maintient bien l’humidité. Cependant, les pots en terre cuite sont plus durables et plus poreux : ils évitent ainsi un excès d’eau. Dans tous les cas, optez pour un pot muni de trous de drainage dans le fond.

→ Pour les petits « bulbes » de caladium : un pot de 10 cm de diamètre suffira.

→ Pour les « bulbes » plus grands ou pour le rempotage tous les deux ans : un pot de 15 à 20 cm de diamètre sera parfait.

  • Placez des billes d’argile, du gravier ou de simples tessons de poterie au fond du pot. Cela facilitera encore le drainage ;
  • Remplissez avec le substrat adéquat : un terreau pour plantes vertes ou plantes d’intérieur convient très bien. Vous pouvez aussi tenter des mélanges comme : 1/3 terreau universel, 1/3 sable de rivière et 1/3 terre de bruyère ;
  • Placez votre tubercule de caladium au centre du pot et enterrez-le à environ 2 cm de profondeur ;
  • Comblez le reste du pot avec le terreau et tassez légèrement avec les doigts ;
  • Arrosez bien pour humidifier le substrat et éliminez les éventuelles « poches d’air » dans le terreau ;
  • Utilisez une soucoupe sous votre pot pour recueillir l’excès d’eau d’arrosage. Cette soucoupe peut aussi être remplie de billes d’argile ou de petits graviers qui garderont un peu d’humidité.

Si le besoin s’en fait sentir, dans le cas d’un pot trop petit, le rempotage se fera au début du printemps, soit en mars-avril.

→ En savoir plus sur la culture du Caladium en pot et Comment planter un bulbe de Caladium dans nos fiches conseil

Entretenir un caladium

En pleine terre

  • Arrosez de temps à autre, surtout en été, pour éviter que la terre ne sèche ;
  • Si vous désirez garder vos caladiums d’années en années : déterrez les tubercules avant les premières gelées, en octobre lorsque le feuillage a séché, puis remisez-les dans un peu de tourbe ou de sable, au sec, au frais (15 à 18 °C) et à l’obscurité, durant l’hiver.

En pot

  • De mars à octobre : maintenez le terreau toujours légèrement humide, sans excès. Vaporisez régulièrement de l’eau non calcaire (eau de pluie) et à température ambiante sur le feuillage. Vous pouvez apporter de l’engrais liquide pour plantes vertes tous les 15 jours environ ;
  • Du 15 juin au 15 septembre : vous pouvez sortir votre caladium en pot au jardin ou sur la terrasse si la température est suffisamment élevée (au moins 15 °C) ;
  • Octobre-novembre : stoppez les arrosages. Les feuilles de votre caladium vont jaunir puis sécher. Vous pourrez dans ce cas les enlever ;
  • Novembre-mars : placez vos tubercules au sec dans le noir et au frais ;
  • Mars-avril : recommencez à arroser le substrat pour faire redémarrer la végétation de votre caladium.

Remarque : il est possible d’obtenir une floraison en fin d’été. Celle-ci est peu esthétique et épuise la plante. Vous pouvez recouper les hampes florales si vous le désirez.

Pour rappel : Attention, toutes les parties de la plante sont toxiques : manipulez votre caladium avec des gants ! 

Caladium oreille d'elephant planter cultiver

Caladium bicolor planté en pot (© Forest and Kim Starr)

Maladies et ravageurs

Le caladium en pot est sensible aux maladies courantes des plantes d’intérieur. Il n’est pas rare de retrouver des cochenilles, des pucerons ou des araignées rouges.

→ En cas d’infestations de cochenilles, suivez les bons conseils de Virginie sur le sujet : Cochenilles : les traitements naturels. 

→ Une attaque d’araignées rouges sur vos caladiums ? Pas de panique, suivez les conseils de traitement de François : Araignées rouges : les traitements naturels. 

En pleine terre, les jeunes pousses de caladium attirent les limaces et les escargots. La prudence est donc de mise au début du printemps. Des pucerons peuvent aussi apparaitre sur vos plantes en pleine terre : pas d’inquiétude cependant, les insectes prédateurs (coccinelles, larves de syrphes…) et parasitoïdes (Aphidius) du jardin auront tôt fait de régler le problème.

Multiplication du caladium

Pour multiplier votre caladium, vous pouvez détacher entre mars et avril les petits tubercules qui se sont formés autour du tubercule principal.

Vous pourrez alors planter ces « bébés caladiums » en pot pour les faire grandir une année puis, soit les garder en pot (dans ce cas, on replantera dans un pot plus grand), soit les planter au printemps suivant en pleine terre.

Comment associer les caladiums ?

Rêve de voyage au salon ou dans son bureau

En intérieur, vous pourrez placer votre caladium près d’autres plantes tropicales. L’idéal serait de l’accompagner des plantes d’intérieur originaires de la même zone géographique, voire de la même famille botanique : Monstera deliciosa, Anthurium digitatum, Dieffenbachia seguine… On peut aussi lui adjoindre une asiatique : l’Alocasia macrorrizhos ou Oreille d’éléphant. Histoire que si vous criez chez vous « Oreille d’éléphant ?« , vous ayez deux plantes qui vous répondent.

Caladium oreille d'elephant planter cultiver

Caladium à droite, en compagnie d’un Monstera deliciosa et d’Anthurium digitatum

Sous les tropiques, mais sur sa terrasse

Boire un petit café ou un thé dans une ambiance tropicale, ça vous tente ? Quelques caladiums en pots apporteront une touche colorée grâce à leur feuillage sur une terrasse, un balcon ou au sein d’une petite cour. On peut leur associer un Dipladenia ou Jasmin du Brésil. Une belle Agave attenuata apporte non seulement un beau feuillage en rosette, mais fleurit aussi tous les ans contrairement aux autres agaves. Les cordylines peuvent être cultivées en pot de longues années, c’est le cas de la variété Cordyline ‘Charly Boy’ dont les coloris rouges se marieront à merveille avec les tons rouges de certains caladiums (Caladium ‘Red Flash’).

Caladium oreille d'elephant planter cultiver

Caladium ‘Red Flash’, Dipladenia et Agave attenuata

Une petite jungle dans son jardin

Si on considère le caladium comme une plante annuelle, on peut tout à fait le cultiver au jardin en pleine terre. Il faudra dans ce cas l’accueillir dans un sous-bois frais, à l’abri des rayons du soleil et des courants d’air. On pourra l’accompagner d’autres plantes subtropicales comme une Fougère arborescente (Dicksonia antartica), un Schefflera delavayi, cousin de nos scheffleras d’intérieur et un classique, mais toujours efficace Fatsia japonica. Peu rustique, mais si spectaculaire, le Bananier rouge d’Abyssinie apporte en une saison une présence remarquable. Il faudra le garder en pot cependant pour le rentrer à l’abri du gel avant l’hiver. Pour rappeler, le feuillage en « oreille d’éléphant » des caladiums, on pourra opter pour des colocasias, comme le Colocasisa esculenta ‘Black Magic’. Des fougères en tout genre seront toujours bienvenus dans les zones sous-bois d’un jardin, mais pourquoi ne pas tenter une fougère plus exotique (et un poil frileuse !) comme un Blechnum brasiliense ‘Volcano’, une fougère du Brésil au jeune fronde rouge-pourpre.

Caladium oreille d'elephant planter cultiver

Caladium bicolor, Fatsia japonica, Dicksonia antartica, Colocasia esculenta ‘Black Magic, Schefflera taiwaniansa et Bananier rouge d’Abyssinie

Le saviez-vous ?

  • Le genre Caladium tire son nom du mot amérindien « kélady« , le nom de cette plante en dialecte local ;
  • Les caladiums sont cultivés en Europe depuis la fin du XVIIIe siècle.

A lire aussi

→ Retrouvez un beau choix de Caladium au sein de notre pépinière en ligne.

→ Pour tout savoir sur la culture du Caladium en pot, lisez « Cultiver un Caladium en pot »

→ Une question ou une crainte sur la plantation des Caladiums, la fiche conseil « Planter un bulbe de caladium » vous fournira tout ce que vous avez besoin de savoir.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire