Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Aubriète, Aubrieta : semer, planter, cultiver

L'Aubriète en quelques mots

  • L’aubriète est un classique incontournable dans les rocailles et sur les murets !
  • C’est une jolie petite plante vivace formant, au printemps, des coussins de petites fleurs bleues, pourpres, roses, rouges ou lilas
  • Ses feuilles persistantes vertes ou panachées habillent le jardin toute l’année
  • Florifère, elle est facile à cultiver au soleil, en sol léger, frais et bien drainé
  • C’est une plante sans souci qui ne nécessite pratiquement aucun entretien

Le mot de notre experte

On ne peut imaginer une rocaille fleurie sans l‘Aubriète ou aubrieta, cette jolie petite plante vivace couvre-sol vigoureuse et florifère formant littéralement un tapis de couleurs. 

Cultivée dans nos jardins depuis 1823, cette vivace alpine a su se rendre indispensable dans les jardins de rocailles, tous les jardins naturels et sans entretien.

Dès les premiers jours du printemps, d’avril à juin, son feuillage persistant argenté ou panaché sert de coussin duveteux aux fleurs roses, violettes, blanches ou bleues. Après floraison, ses feuilles continueront d’habiller le jardin le reste de l’année.

Les aubriètes cultivées sont des hybrides regroupés sous le nom de d’Aubrieta deltoidea ou « Aubriète deltoïde », à l’instar de l’Aubrieta ‘Cascade Blue’. On rencontre plus rarement l’Aubrieta gracilis et sa variété Kitte®.

De l’aubriète bleu foncé à l’aubriète rose ou rouge, toutes sont vraiment faciles à réussir au soleil.

L’Aubriète a besoin d’un sol bien drainé, pauvre, frais, rocailleux, même calcaire.

Plante de rocaille par excellence, l’Aubriète se plaira également en bordure de massif, le long d’un chemin, pour fleurir un dallage, en couronnement d’un muret ou encore en auge et jardinière.

Découvrez nos aubriètes en pot ou en graines, ces plantes tapissantes qui ont la bonne idée de fleurir rapidement et abondamment sans demander d’efforts au jardinier !

Et pensez à nos vivaces couvre-sol et de rocaille !

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Aubrieta

Famille : Brassicacées

Noms communs : Aubriète

Floraison : d'avril à juin

Hauteur : 0,10 à 0,15 cm

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Caillouteux, calcaire, frais

Rusticité : -15°C

L’Aubrieta ou Aubriète est une vivace alpine à courte vie de la famille des brassicacées (comme les choux), vivant dans les roches, les éboulis, les forêts de conifères de l’Asie Mineure à la Turquie.

Le genre comprend une douzaine d’espèces mais les espèces sauvages sont devenues rares et on rencontre essentiellement les nombreux hybrides pour la plupart issus d’Aubrieta deltoidea aux couleurs variées et au feuillage parfois panaché à l’instar de l’Aubrieta x cultorum ‘Argenteovariegata’ ou encore ‘Dr Mules Variegated’.

Cette plante s’étale facilement par des rhizomes pour former rapidement des boules légèrement buissonnantes au port compact et tapissant, ne dépassant pas 15 cm de hauteur pour un étalement minimum de 50 cm.

Si elle colonise assez rapidement tout terrain mis à sa disposition, sa durée de vie est relativement courte et ne dépasse cependant pas 3 ou 4 ans.

Ses rameaux grêles rampants qui s’enracinent rarement, portent des petites feuilles semi-persistantes à persistantes selon la rigueur du climat, obovales à oblongues, entières ou aux marges irrégulièrement dentées, se terminant en pointe.

Souvent pubescentes, elles constituent un tapis dense ornemental même en hiver. Vert moyen, vert argenté ou vert bleuté, elles sont, chez certains cultivars parfois joliment marginées de blanc argenté ou bordées d’or.

De ces coussins densément feuillus, des nuées de petites fleurs simples ou doubles émergent d’avril à juin, parfois plus tôt si les températures sont clémentes. Elles mesurent de 1 à 2 cm de diamètre et sont constituées de quatre pétales arrondis formant une croix. Elles se parent des violets les plus intenses (‘Cascade Purple’), des bleus les plus éclatants (‘Cascade Blue’), du rouge le plus carmin (‘Bressingham Red’), de rose mauve ou encore du blanc le plus pur (‘Fiona’). Des teintes subtiles éclairées par un cœur jaune clair ou blanc.

aubrieta

Cette floraison longue et mellifère attire durant plus de deux mois, les abeilles et les papillons.

L’Aubriète est une vivace peu exigeante vraiment facile à réussir. Très rustique (de -15°C à -20°C), elle peut être cultivée dans toutes nos régions. Tolérante vis-à-vis du sol, elle se plaît au soleil, dans un sol léger, bien drainé, même calcaire et caillouteux, pour peu qu’il ne soit pas trop sec car elle marque une préférence pour les terres fraîches en été.

Avec sa floraison toute simple, l’Aubriète apporte la touche champêtre dans tous les jardins naturels et de rocailles. C’est la plante des rocailles naturalistes et des murets fleuris par excellence ! Elle se plait cependant aussi sur un talus exposé au soleil, dans les interstices des dallages, comme en balconnières et suspensions.

Principales espèces et variétés

Il existe plus d’une centaine de cultivars de l’Aubriète deltoïde dans des teintes éclatantes allant  du rouge rubis au bleu lilas, en passant toutes les nuances intermédiaires jusqu’au blanc. Les variétés ‘Cascade’ forme un couvre-sol très florifère.

Les plus populaires

Aubriète bleue - Aubrieta Cascade Blue

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité 10 cm

Une longue et généreuse floraison printanière bleu lilas. Effet garanti sur un muret, sans les rocailles ou en bordure de massif.

Aubrieta Dr Mules Variegated

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité 10 cm

Elle offre littéralement des tapis de fleurs pourpres posées sur un feuillage panaché. Magnifique toute l’année en bordure de massifs ou de rocailles.

Aubriète, Aubrietia Argenteovariegata

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité 15 cm

Une jolie variété au feuillage panaché d'or servant d'écrin à une floraison bleue. Pour rocailles, murets fleuris ou dallages.

Nos préférées

Aubrieta Bressingham Red - Aubriète rouge

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité 15 cm

Cette variété forme au printemps des tapis de fleurs rouge carmin. Idéale en rocaille ou en couvre sol.

Aubriète rouge - Aubrieta Cascade Red

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité 15 cm

Très florifère, elle offre des petites fleurs rouge violine indispensables au printemps en rocaille, au-dessus des murets ou en couvre sol.

Aubriète blanche - Aubrieta Fiona

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité 5 cm

Ses mille et une fleurs blanches habilleront les rocailles et les massifs. Un rendez vous printanier à ne pas manquer !

Graines d’Aubriète T&M Mixed Hybrids

Période de floraison Mars à Mai

Hauteur à maturité 12 cm

Une multitude de petites fleurs recouvrent littéralement le feuillage pour le transformer en un tapis pourpre, violet, rose et bleu. A semer en rocaille, sur muret, en bordure et jardinière.

Plantation

Où planter l’Aubriète ?

Résistante au froid jusqu’à 15°C-20°C, l’Aubriète s’installe partout en France.

Elle ne donne le meilleur d’elle-même qu’en plein soleil, l’ombre ralentissant son développement.

Peu exigeante en matière de sol, sa préférence va vers une terre légère, assez fraîche qui ne dessèche pas pendant l’été. Elle craint cependant les sols trop compacts et trop humides en hiver et appréciera les terres bien drainées, plutôt calcaires et pierreuses.

Cette plante vivace tapissante est un excellent couvre-sol, capable de coloniser rapidement toute surface. Sa propension à étouffer les mauvaises herbes fait d’elle une excellente alternative au gazon en terrain frais. Offrez-lui un espace à sa mesure car, ayant les défauts de ses qualités, elle peut avoir tendance à étouffer les plantes voisines plus fragiles.

Idéale dans les rocailles et sur les murets fleuris pour y apporter des tâches colorées, l’Aubriète convient également pour festonner les bordures ou les bords de massifs, tapisser les talus pas trop secs ou galoper librement dans un dallage.

Elle se prête volontiers à la culture en auge en pierre, en suspension ou en jardinière d’où ses cascades de fleurs s’échapperont joliment.

aubrieta sur muret ou rocaille

 

 Quand planter l’Aubriète ?

La plantation de l’Aubriète se fait de préférence au printemps, de février à avril ou de septembre à novembre en dehors des périodes de gel.

Comment planter l’Aubriète ?

En pleine terre

Si votre sol retient l’humidité, allégez-le avec quelques poignées de cailloux, un peu de compost et de sable grossier et plantez l’Aubriète en haut d’une butte où l’eau ne stagnera pas. Pour couvrir efficacement le sol, elle gagne à être plantée en nombre de 5 pieds au m2 espacés d’environ 30 cm.

  • Creusez un trou profond 2 à 3 fois plus large que le godet
  • Etalez des graviers au fond du trou
  • Plantez sans trop enterrer le collet
  • Tassez légèrement
  • Arrosez généreusement à la plantation

Cultiver l’Aubriète en pot

Un contenant de 15 à 20 cm de profondeur est suffisant. Plantez-la plutôt seule qu’en association, l’Aubriète de par sa nature envahissante pourrait risque d’étouffer les autres plantes.

  • Etalez une bonne couche drainante (gravillons ou billes d’argile) au fond du contenant
  • Plantez dans un mélange composé de terre de jardin, de compost et de terreau pour plantes fleuries
  • Arrosez régulièrement pour maintenir le substrat toujours frais

Quand et comment semer l’Aubriète ?

Les semis d’Aubriète se font de février à juin en terrine. Découvrez notre collection unique de graines d’Aubriètes, si faciles à semer !

  • Semez les graines à la volée dans une terrine de terreau
  • Recouvrez très légèrement les graines de terreau
  • Tassez légèrement
  • Conservez ces semis à la lumière, sans soleil direct
  • Arrosez copieusement en pluie fine et maintenez légèrement humide jusqu’à la levée des graines qui prendra de 14 à 21 jours
  • Maintenez à 18 à 20°c pendant la germination
  • Quand les plantules ont deux ou trois vraies feuilles, transplantez-les en godets
  • Ne les installez au jardin que fin mai début juin, lorsque la terre est réchauffée
  • Repiquez les jeunes plantes en jardinières, en pot ou directement en pleine terre avec un apport de compost
  • Espacez les plants de 30 cm

Et suivez nos conseils pour bien réussir vos semis !

aubrieta

Entretien et soin

Vraiment peu exigeante, l’Aubrieta est la vivace idéale des jardins de vacances sans jardinier et d’un jardin sans entretien ! Elle n’a besoin d’attention que lors des fortes chaleurs !

Supportant assez bien la sécheresse, elle réclame cependant des arrosages réguliers, surtout le premier printemps et en cas de sécheresse prolongée.  Par manque d’eau, le feuillage peut jaunir de façon ponctuelle.

Paillez pour maintenir son pied au frais en été. Une fois bien enracinée, elle ne nécessitera plus aucun apport d’eau.

Chaque printemps, pour une floraison spectaculaire, apportez éventuellement un peu de compost pour maintenir la touffe bien vigoureuse.

En pot, la terre se dessèche plus vite qu’en pleine terre, arrosez pendant la croissance dès que le substrat est sec mais sans l’inonder. Rempotez au printemps.

Au cours de l’été, supprimez les parties sèches au fur et à mesure. Pour ragaillardir la touffe, recouvrez les tiges d’un peu de terreau léger.

Après floraison, arrachez complètement les touffes trop âgées : une végétation clairsemée est un signe de vieillissement.

La taille n’est pas nécessaire, un rabattage après floraison permettra de limiter l’expansion de la touffe et de maintenir une végétation compacte et une belle floraison. A l’aide d’une cisaille, rabattez au ras du sol.

Maladies et ennemis éventuels

Vigoureuse, l’Aubriète est facile à cultiver au soleil, en sol drainé. Dans ces conditions, elle se montre plutôt résistante aux maladies.

Toutefois lorsque le temps est chaud et pluvieux, elle peut être atteinte par la rouille blanche, une maladie fongique classique chez les crucifères. Si elle ne menace pas la survie de la plante, le duvet blanchâtre qu’elle laisse sur les feuilles et sur les tiges est assez peu esthétique : vous limiterez son apparition en évitant les arrosages excessifs. En cas d’atteinte : coupez lez les feuilles malades puis traitez en pulvérisant du purin de prêle ou d’ortie sur les touffes. Et ne replantez plus d’aubriètes au même endroit !

En cas d’invasion de pucerons : procédez à des pulvérisations d’eau savonneuse.

aubrieta

Multiplication

Peu longévive, l’Aubriète perd de sa vigueur après 3 ou 4 années de culture : la végétation devient moins compacte, c’est le signe qu’il est temps de diviser la touffe pour la pérenniser.

Pour multiplier l’Aubriète, le bouturage et la division restent les méthodes les plus simples et rapides.

Par boutures herbacées

  • En juin, prélevez des boutures de 5 cm non fleuries
  • Otez les feuilles du bas
  • Plantez-les dans un mélange léger de tourbe et de sable
  • Arrosez régulièrement les boutures
  • Hivernez-les hors gel
  • Repiquez en pot plus grand à l’automne
  • Installez-les au printemps suivant en les espaçant de 30 cm environ

Par division

  • A l’automne, soulevez la touffe à la fourche bêche
  • Séparez la motte en plusieurs éclats
  • Replantez immédiatement chaque nouveau plant en pot ou au jardin

Associer

Avec son feuillage toujours vert et ses fleurs intensément colorées, l’Aubriète est indispensable dans les jardins naturalistes, les jardins sans jardiniers, dans lesquels elle forme des coussins florifères sans entretien. Elle apporte volume et luminosité, formant rapidement de belles tâches de couleurs dans toutes les scènes printanières. C’est une plante incontournable dans les jardins roses.

Elle fleurira les murets, talus et rocailles avec d’autres vivaces pour rocailles, côtoyant les Alysses, Arabis, les géraniums vivaces, les cerastium, les œillets nains, l’Erigéron karvinskianus et les campanules des murailles.

Dans une bordure, elle se glisse facilement entre les bulbes de printemps comme les tulipes, les petits narcisses, les ipheions, les alliums, les Agapanthes précoces, les lys botaniques ou au pied d’un rosier tige, de petits arbustes à floraison de printemps comme les daphnés ou les spirées ou de vivaces à floraison printanière plus hautes comme les achillées, les giroflées, les dianthus, le gypsophile, les phlox, les euphorbes précoces.

Ressources utiles

Articles connexes


conseil

Réussir le semis des plantes vivaces

Lire la suite +

conseil

Alternatives au gazon : 10 couvre-sols pour remplacer la pelouse

Lire la suite +

Blog

10 couvre-sols persistants qu'il faut avoir dans son jardin !

Les couvre-sols persistants sont une aide précieuse au jardin. S'ils permettent de lutter contre les...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire