Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
plantation

Planter des fruitiers

au jardin ou au verger

Où planter les fruitiers

Les arbres fruitiers ont besoin d’une exposition ensoleillée et apprécient les emplacements protégés des vents froids.

Privilégiez un endroit où le sol reste frais en été mais sans excès d’humidité pendant l’hiver.

Par ailleurs, pensez aux dimensions de l’arbre à l’âge adulte, variables selon les variétés et la forme choisie. Prenez également en compte les caractéristiques des variétés : certains arbres fruitiers sont auto-fertiles et peuvent se planter seuls, d’autres nécessitent la présence d’un arbre fruitier à proximité pour permettre une bonne pollinisation.

Enfin, choisissez un emplacement facilement accessible pour que la récolte soit agréable ou tout simplement pour pouvoir s’installer sous l’arbre pendant les chaleurs estivales.

Dans quel type de sol

Les arbres fruitiers apprécient les sols légers, bien drainés, à tendance neutre ou légèrement acide pour la plupart des variétés.

Au moment de la plantation, il est conseillé d’enrichir la terre de jardin avec du compost, de la corne broyée ou du terreau.

Dans les sols lourds, apportez du gravier à la terre pour améliorer le drainage.

Quand planter ?

Les arbres fruitiers en racines nues se plantent idéalement à l’automne ou en hiver, hors période de gel.

Pour les plants en conteneurs, il est possible de planter toute l’année avec des arrosages plus réguliers au printemps et en été pour faciliter la reprise.

Comment planter ?

Pour planter un arbre fruitier :

  • Creusez un trou de 50 cm de profondeur et de largeur, si possible une semaine ou deux avant la plantation. Veillez à mettre d’un côté la terre de fond et d’un autre côté la terre de surface.
    planter un arbre fruitier : fosse de plantation

    Si vous avez de nombreux arbres à planter, n’hésitez pas à louer une tarière – Une fois la fosse de plantation creusée et si vous plantez en racines nues, aménagez un petite butte pour y disposer votre plant.

  • Mélangez de la corne broyée et du compost bien mûr ou du terreau avec la terre de fond et versez ce mélange au fond du trou de plantation.
  • Installez un tuteur que vous choisirez solide.
  • Pour les plants en conteneurs, faites tremper la motte quelques instants avant la plantation.
  • Pour les arbres en racines nues, taillez, si besoin, les racines pour obtenir des coupes franches puis trempez-les dans du pralin, pour éviter la formation de poches d’air entre les racines et la terre. Le pralin se prépare en mélangeant 1/3 de terre très fine ou terreau avec 1/3 de bouses de vaches ou de compost et 1/3 d’eau de pluie ; vous pouvez aussi en acheter dans le commerce.
    planter un arbre fruitier : habillage et pralinage des racines

    Faire des coupes franches et praliner les racines sont deux gestes qui améliorent sensiblement la reprise des fruitiers

  • Placez ensuite le plant en veillant à mettre le point de greffe (bourrelet au dessus des racinaes) juste au-dessus de la surface du sol, ou légèrement surélevé si la terre est très humide).
    planter des fruitiers

    Fertilisation et disposition de l’arbre fruitier

  • Recouvrez avec la terre de surface et tassez bien. En sol sec, formez une cuvette autour du plant et arrosez copieusement (10 litres environ).
Arrosage des fruitiers lors de la plantation

N’hésitez pas à arroser copieusement, même en hiver !

  • Attachez le tuteur au plant, en croisant le lien en forme de 8, pour que le tuteur ne touche pas le tronc. Utilisez, pour cela, un lien souple ou un collier arboricole qui ne risqueront pas de blesser votre arbre.

Le tuteurage, en formant un 8 avec un lien souple / le paillage du pied du fruitier

Une fois votre arbre fruitier planté :

  • Arrosez et surveillez l’apport en eau pendant la première année de plantation, surtout en période estivale et automnale.
  • Paillez au pied pour garder la fraîcheur en été.

Quand et comment tailler vos fruitiers ? 

Les arbres à pépins se taillent en hiver (hors gel) jusqu’au début du printemps tandis que les arbres à noyaux se taillent au début de l’automne.

Supprimez les branches mortes et celles qui s’entrecroisent afin de laisser l’air et la lumière circuler au milieu de l’arbre.

Etêtez les hautes branches de façon à équilibrer la ramure de l’arbre et privilégiez les branches horizontales.

Pour éviter l’apparition de champignons ou de maladies, vous pouvez badigeonner les plaies de taille avec du cicatrisant type argile.

En juin-juillet, éclaircissez si besoin les bouquets de fruits préformés en cueillant les fruits en excès, afin d’augmenter le calibre des fruits et d’éviter que les branches ne cassent sous le poids des fruits.

Quels soins apporter aux fruitiers ? 

En hiver, apportez une pelletée de cendre de bois tout autour du tronc. Riche en potasse, cet apport sert à stimuler la floraison et à augmenter les rendements de fruits.

Au printemps, apportez du compost bien mûr par griffage en surface, en prenant soin de ne pas abîmer les racines.

En cas d’attaque de pucerons, pulvérisez un mélange d’eau et de savon noir.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)