PROMOTIONS : Plus de 300 variétés en promotion en ce moment !
Partager vos photos ? Masquer le partage d'images
J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation de ce service.
Nouveauté

Grenadier à fruits - Punica granatum Parfianka

Punica granatum Parfianka
Grenadier commun, Balaustier, Pommier de Carthage, Pomme punique

Soyez le premier à donner votre avis

Pays de livraison:

Programmez la date de votre livraison,

et choisissez votre date dans le panier

Garantie de reprise de 6 mois sur cette plante

Plus d'infos

Native du Turkménistan, cette variété ancienne est renommée pour ses gros fruits rouges quasi sans pépins qui produisent un jus de couleur lie de vin d'excellente qualité gustative, de saveur douce et sucrée. Sa résistance au froid jusqu'à -15°C et sa robustesse sont remarquables. Arborant une silhouette de petit arbre, ce grenadier se révèle également décoratif pendant la saison estivale grâce à ses fleurs chiffonnées aux teintes orangées.  
Saveur
sucrée
Hauteur à maturité
4 m
Largeur à maturité
3 m
Exposition
Soleil
Autofertile
Meilleure période de plantation Mars, Octobre
Période raisonnable de plantation Mars à Mai, Septembre à Novembre
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D
Période de floraison Juin à Août
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D
Période de récolte Octobre à Novembre
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Description

Le grenadier à fruits 'Parfianka' offre une récolte généreuse de grosses grenades, pesant ente 240 à 430 grammes, dotés d'une forme arrondie et d'un diamètre de 10 à 14 cm. Leur peau, épaisse et brillante, présente une teinte rouge foncé à maturité. À l'intérieur, le fruit est divisé en plusieurs loges renfermant des grains à pulpe rougeâtre, abondante et juteuse, de saveur douce, avec peu de graines, qui sont tendres et molles. La couleur du jus est un rouge bordeaux profond.

Résistant à l'éclatement et pratiquement dépourvu de pépins, le grenadier 'Parfianka' est délicieux en dégustation nature dès la cueillette. En éveillant les papilles, cette grenade procure une sensation très plaisante en bouche. Célèbre pour ses propriétés nutritionnelles exceptionnelles, elle est rafraîchissante, désaltérante, faible en calories, et abonde en vitamines, minéraux ainsi qu'en antioxydants. Une période estivale à la fois prolongée et chaude est nécessaire pour assurer une maturation optimale des fruits de cette variété. Sa croissance modérée en fait un choix adapté aux petits jardins, et ses fleurs orangées, à la fois attrayantes et décoratives, séduisent aussi les insectes pollinisateurs. Il est préférable de planter cette variété au printemps, lorsque le climat se réchauffe, dans un sol profond et bien drainé, même s'il est relativement sec.

Le Punica granatum, plus communément appelé Grenadier, Balaustier, Pommier de Carthage ou encore Pomme punique, est un petit arbre fruitier appartenant de la famille des Lythracées (auparavant intégré à la famille des Punicacées). Né en Perse il y a plus de 5000 ans, on retrouve le grenadier tout au long de l’histoire en Égypte, en Grèce, en Afrique puis en Espagne. Il est cultivé de l’Asie à l’Europe. La ville de Grenade, carrefour des civilisations arabes et andalouses, située dans le sud de l'Espagne, doit son nom à la présence du grenadier, apporté par les Maures et très planté dans les jardins mythiques du palais de l'Alhambra. Cet arbre ornait également les jardins suspendus de Babylone et les Romains le découvrirent à Carthage, le baptisant Pomme de Carthage. C'est une essence d'une grande longévité, pouvant vivre jusqu’à 200 ans.

La variété ‘Parfianka’ est originaire d’Asie centrale, plus particulièrement du Turkménistan où sa culture est ancienne, sous un climat continental avec des hivers un peu rudes et froids et des étés très chauds. C'est une variété très productive, à la fructification abondante et régulière, mais la mise à fruits est assez lente au bout de 5 à 7 ans. ‘Parfianka’ forme, d'abord, une touffe de rameaux épineux et enchevêtrés dans sa jeunesse, montrant une croissance assez rapide jusqu'à la maturité, qui n'apparait pas avant l'âge de 5-6 ans. La plante adulte se développe à un rythme beaucoup plus lent, formant au bout de quelques années un petit arbre de 4 m de hauteur pour 2.50 à 3 m d'envergure au minimum, au port étalé et arrondi. D'une touffe, elle devient, si on prend soin d'élaguer les branches basses, un arbre campé sur un tronc aux allures torturées, dont le charme n'est pas sans rappeler celui des oliviers. Son feuillage caduc est composé de petites feuilles ovales, de 4 à 7 cm de long pour 1 à 2 cm de large, luisantes, d'un vert très vif. Elles naissent bronze à pourpre au printemps et prennent de belles teintes automnales jaunes d’or à rouge orangé avant de tomber en automne. Le grenadier est une plante monoïque, c’est-à-dire qu’il porte sur un même plant des fleurs mâles qui produisent le pollen et des fleurs femelles qui donneront les fruits. La floraison survient en juin-juillet, et se prolonge de façon sporadique durant tout l’été. Les fleurs mesurent environ 4 cm de diamètre. Elles sont composées de pétales chiffonnés d'un bel orange tirant sur le rouge, émergeant d'un calice épais de texture cireuse qui évoque déjà la future grenade. C’est une variété assez résistante au froid, capable de supporter des températures avoisinant les -15/-18 °C. Ce sont les gelées tardives d'avril-mai qui peuvent affecter la floraison et entraver la production des fruits. Le grenadier est dit autofertile, les fleurs mâles et femelles se fécondent entre elles. Il n’a alors pas besoin de compagnon pour fructifier, mais la présence d’une autre variété de grenadier à proximité va augmenter la production.

La récolte s’effectue en octobre, selon le climatLes fruits se consomment dès la cueillette au fur de leur maturité. La grenade est mûre lorsque la peau est bien rouge brillant et qu’elle se fendille. Ne pas attendre que le fruit éclate. Un autre indice de maturité est visible lorsque les petits appendices en forme de pétales à l’extrémité du fruit sont tournés, voire recroquevillés vers l’intérieur. L’enveloppe du fruit se compose de la peau extérieure dure et rouge, et de la peau intérieure, épaisse, spongieuse et blanchâtre. L’intérieur du fruit se divise en alvéoles. Chacune contient une enveloppe transparente et gluante nommée « arille » qui contient les nombreuses graines. Les graines et l’arille sont comestibles. La grenade se consomme nature, coupée en deux avec une petite cuillère ou en garniture de salade de fruits ou en sauce en accompagnement de viande ou de poisson. La transformation en jus permet de tirer tous les bienfaits de ce fruit. Les pépins quant à eux donnent une bonne huile pour la cosmétique. La graine fraîche est tendre et peut être consommée crue. Après séchage, elle est utilisée comme assaisonnement dans le dal, les samossas frits et les farces. Il est important de cueillir les fruits à maturité, car ils n’évoluent plus après la récolte.

Riche en eau, la grenade rafraîchit et désaltère. Elle se consomme nature dès sa cueillette, ou transformée en jus, d’autant que les bénéfices pour la santé sont plus élevés que le fruit lui-même. Reconnue pour sa richesse en antioxydants, elle est aussi bien pourvue en vitamines A, C et E, en fibres, ainsi qu’en minéraux comme du calcium, du fer, de l’acide folique et du potassium. Les fruits peuvent être conservés de quelques semaines à plusieurs mois après récolteau réfrigérateur, à une température de 1 à 3 °C.

Parmi les variétés de grenadiers, le Grenadier 'Parfianka' est prisé tant pour ses fruits délicieux que pour son attrait décoratif. Simple à cultiver et résistant aux maladies, il s'épanouira sans difficulté là où l'olivier et le figuier peuvent également prospérer, y compris dans des endroits comme l'Anjou ou la région parisienne, pourvu qu'il soit bien protégé. Mais le bon développement et la maturation des fruits nécessite suffisamment d’ensoleillement et de chaleur. C'est une superbe plante à intégrer aussi bien en solitaire sur une pelouse que dans un massif, une haie variée ou à proximité d'un verger. Dans des climats chauds, il s'harmonise parfaitement avec d'autres arbres fruitiers méditerranéens tels que : FiguierOlivierNéflier du JaponJujubier, Goyavier du Chili (Myrte ugni), amandier ou encore mûrier.

 

Grenadier à fleurs : planter, tailler et entretenir
Fiche famille
par Eva 10 min.
Grenadier à fleurs : planter, tailler et entretenir
Lire l'article

Port

Hauteur à maturité 4 m
Largeur à maturité 3 m
Croissance lente

Fruit

Fruit de couleur rouge, foncé
Diamètre du fruit 12 cm
Saveur sucrée
Utilisation Table, Cuisine
Période de récolte Octobre à Novembre

Floraison

Fleur de couleur orange, à rouge vif.
Période de floraison Juin à Août
Inflorescence Solitaire
Fleur de 4 cm
Plante mellifère Attire les pollinisateurs

Feuillage

Persistance feuillage Caduc
Feuillage de couleur verte, finissant jaune d'or à l’automne.

Botanique

Genre

Punica

Espèce

granatum

Cultivar

Parfianka

Famille

Punicaceae

Autres noms communs

Grenadier commun, Balaustier, Pommier de Carthage, Pomme punique

Origine

Horticole

Plantations et soins

Nous vous conseillons de planter le Punica granatum 'Parfianka' au printemps, lorsque les gelées ne sont plus à craindre, en région fraîche, mais de préférence en automne, en climat chaud et sec. Installez-le en situation très ensoleillée et abritée, ou de mi-ombre en climat chaud, dans un sol profond, bien drainé, même calcaire.  S'il résiste très bien à la sécheresse une fois installé et s'accommode des situations arides, il ne prendra sa pleine mesure et ne fructifiera en abondance que dans un sol suffisamment frais en profondeur. Il résiste bien aux embruns.

Surveillez les arrosages en été les deux premières années. Il appréciera un apport de compost et une couche épaisse de feuilles mortes, notamment les deux premiers hivers en régions un peu froides. La taille en début de printemps n'est pas indispensable, mais elle peut aider à former plus rapidement un petit arbre à tronc unique ou joliment porté par 3 ou 4 troncs. Gardez-la (les) tige(s) la plus vigoureuse(s) chez un jeune plant, éliminez les autres. Les années suivantes, éliminez systématiquement les rameaux qui naissent sur le ou les petit(s) tronc(s), jusqu'à la hauteur souhaitée.

Cultivé en pot, le grenadier à fruits doit être arrosé copieusement tous les 10 jours. Ne jamais laisser d’eau stagnante.

Un apport d’engrais riche en azote et en phosphore est recommandé pour le bon développement du grenadier. En pot, le grenadier sera fertilisé avec un engrais pour fruitiers.

Le grenadier n'a pas d'ennemi spécifique. Il s'agit d'une espèce très robuste. Quelques cochenilles à bouclier peuvent s'y installer, sans grands dommages pour l'arbre. Si nécessaire, traitez en hiver avec des huiles blanches.

Quand planter ?

Meilleure période de plantation Mars, Octobre
Période raisonnable de plantation Mars à Mai, Septembre à Novembre

Pour quel endroit ?

Convient pour Prairie
Type d'utilisation Massif, Isolé, Verger
Climat de préférence Méditerranéen
Région d'intérêt Zone méditerranéenne, dite de l’olivier
Rusticité Jusqu'à -18°C (zone USDA 7a) Voir la carte
Difficulté de culture Amateur
Densité de plantation 1 par m2
Distance de plantation Tous les 200 cm
Exposition Soleil
pH du sol Tous
Type de sol Argilo-limoneux (riche et léger), Caillouteux (pauvre et filtrant), Calcaire (pauvre, alcalin et drainant), ordinaire, mais profond et drainant

Soins

Descriptif taille La taille du Grenadier n'est pas indispensable, mais permet de conserver un joli port. En février-mars, supprimez les branches mortes et celles qui se croisent. Supprimez également les rejets qui se forment au pied de l'arbre. Attention, ne taillez pas trop sévèrement, car la fructification a lieu sur le vieux bois, sur les branches extérieures des années précédentes.
Taille Taille conseillée 1 fois par an
Période de taille Février à Mars
Humidité du sol Tolérant
Résistance aux maladies Bonne
Hivernage Peut rester en terre

Cet article n'a pas encore reçu d'avis; soyez le premier à partager votre expérience.

Laissez votre avis →

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?