Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
fleurs séchées : les choisir, réussir le séchage
conseil

Fleurs séchées : lesquelles choisir, comment les faire sécher et entretenir vos bouquets

Les meilleures variétés et nos conseils

Longtemps considérées comme d’affreux nids à poussière, les fleurs séchées connaissent un véritable regain d’intérêt. Elles sont partout : dans la maison, en déco, où elles se déclinent en version minimaliste ou en compositions au charme vintage mais aussi dans les bouquets et couronnes bohèmes des mariées les plus tendance. Durables, presque éternelles, les fleurs séchées font définitivement leur grand retour. Alors, pourquoi ne pas les cultiver au jardin et les faire sécher vous-même ? C’est très facile ! Voici une liste des meilleures variétés et nos explications et conseils !

Quelles fleurs cultiver pour les faire sécher

Presque toutes les fleurs peuvent être séchées mais, pour composer de jolis bouquets, colorés et qui durent longtemps, mieux vaut cultiver des variétés particulièrement adaptées. Voici une sélection des fleurs, à cultiver chez vous à partir de graines ou de plants, qui donneront les meilleurs résultats.

Les Immortelles

Les Immortelles à bractées (Xerochrysum ou Helichrysum bracteatum) font partie des plus connues. Elles sont très florifères et leurs coloris sont lumineux. C’est la fleur de bouquet sec par excellence ! Un peu moins répandue, l’Immortelle d’Australie ou Acroclinium (Helipterum roseum) est également très intéressante pour le contraste entre son centre noir et jaune et ses pétales blancs ou roses, à la texture de papier glacé. Ce sont deux plantes annuelles faciles à semer. L’Immortelle d’argent (Anaphalis margaritacea) est vivace, elle tout aussi facile de culture et porte une nuée de petits pompons blanc argent, réunis en bouquets.

  • Annuelles ou vivaces – Floraison de juillet à septembre – A cultiver au soleil même en sol sec

La Monnaie du Pape

La Monnaie du Pape (Lunaria annua) est très appréciée pour sa floraison mauve ou blanche au printemps mais, surtout, pour ses fruits en forme de disques translucides qui prennent la lumière avec une grâce inouïe. Très facile à faire sécher, cette belle bisannuelle a aussi l’avantage de se ressemer facilement. En bouquet sec, elle se marie avec presque tout et gagne même à être installée seule, de préférence dans un vase aux lignes épurées, pour un effet minimaliste.

  • Plante bisannuelle – Floraison en mai – juin, fructification en septembre, octobre – A cultiver au soleil non brûlant ou à mi-ombre, en sol plutôt frais et riche

Les Statices ou Limonium

Comme les Immortelles, les statices sont des valeurs sûres. Ils offrent tout l’été de minuscules fleurs qui forment de jolis nuages colorés. Une fois secs, ils ont l’avantage de bien conserver leurs couleurs. Les statices peuvent servir de base à de nombreux bouquets, ils montrent des couleurs vives ou tendres comme la variété ‘QIS Apricot’, rose saumoné très doux.

  • Vivace peu rustique (pour le statice sinuatum) cultivée en annuelle – Floraison de juillet à septembre – Culture au soleil, en sol léger et bien drainé.

Le Gypsophile

Très apprécié des fleuristes, le Gypsophile l’est aussi des amateurs de fleurs séchées. Il forme un fin brouillard aussi doux que le souffle d’un bébé (c’est d’ailleurs ainsi qu’on l’appelle outre atlantique). Sa silhouette nuageuse accompagne à merveille les plantes plus raides et met en valeur celles sélectionnées pour leurs fruits décoratifs.

  • Plante vivace – Floraison de juin à août – A cultiver au soleil, en sol léger, même calcaire.

Les chardons et panicauts

Leur piquant est parfois redouté, pourtant, chardons, panicauts et cardères n’ont pas leur pareil pour donner de la structure aux compositions de fleurs séchées. Et le choix est large et on aime autant l’allure graphique du Panicaut géant ‘Willmotts Ghost »  que les charmantes boules bleues de l’échinops ritro, dit « boule azurée ». La cardère, Dipsacus sylvestris, elle, évoque la campagne et le bord des chemins et donne immédiatement un air sauvage aux bouquets.

chardons pour bouquets secs

Eryngium giganteum ‘Miss Willmotts Ghost’ – Echinops ritro – Dipsacus sylvestris

  • Plantes vivaces ou bisannuelles – Floraison estivale – Culture facile au soleil, en tous sols

Les Pavots et Nigelles : des capsules ornementales

Les Pavots somnifères (Papaver somniferum) et les Nigelles de Damas (Nigella damascena) sont de belles plantes annuelles qui séduisent par leurs couleurs et la finesse de leurs pétales. Dans les bouquets secs, c’est leurs capsules, remarquables, qui sont recherchées. Plus ou moins grosses, plus ou moins pruineuses chez le pavot, elles ponctuent les bouquets avec beaucoup d’élégance.

  • Plantes annuelles qui se ressèment facilement – Floraison en fin de printemps – A cultiver au soleil, en tous sols
fruits décoratifs pour bouquets secs

Capsules de Pavot et de Nigelle de Damas

L’Amour en cage ou Physalis alkekengi

Le Physalis alkekengii ou « Amour en cage » est un physalis d’ornement qui se distingue de l’espèce comestible (P. peruviana) par ses calices rouge orange éclatants. Vivace et drageonnant, c’est une plante un peu exubérante qui prend ses aises au jardin. Il offre, à l’automne, de beaux fruits en forme de lanternes chinoises, orange vif, qui ne ternit pas au séchage.

  • Plantes vivace qui drageonne – Floraison estivale- Culture au soleil, en tous sols

Les graminées : Blé, Briza maxima et Queue de lièvre

Symbole de prosperité, le blé est toujours le bienvenu dans les bouquets. Il se cultive très simplement et si vous avez des poules que nourrissez au grain, il se peut même qu’il soit « spontané » dans votre jardin ! Vous l’utiliserez facilement dans les grands bouquets. Dans les compositions de taille plus modeste, les Amourettes (Briza media et Briza maxima) seront parfaites ! Et pour donner un petit côté « doudou », n’hésitez pas à ajouter quelques tiges de Lagurus ovatus, ces « Queues de lièvre » qui poussent spontanément en bord de mer peuvent tout à fait être cultivées chez vous, en pot si besoin.

Blé, Amourette (Briza maxima) et Queue de lièvre (Lagurus ovatus)

 

Cette liste n’est, évidemment, pas exhaustive. Vous trouverez une large gamme de graines de fleurs à sécher dans notre boutique. Sachez également que de nombreuses fleurs de plantes vivaces que vous avez peut-être déjà au jardin peuvent être séchées : les roses, la lavande, les fleurs d’hortensias, d’achillées, de tanaisie, d’échinacées, de delphiniums… Les graminées comme les stipas, les pennisetum, les miscanthus se prêtent également très bien aux bouquets secs. N’hésitez pas à faire des essais, cela ne vous coûtera rien et vous permettra sans doute de faire de jolies découvertes !

Comment faire sécher ses fleurs

Le bel aspect et la bonne conservation de fleurs séchées sont principalement déterminés par la qualité du séchage.

Pour avoir de belles fleurs séchées :

  • cueillez-les juste avant leur épanouissement complet, à la fin d’une journée ensoleillée.
  • Résistez à la tentation de les mettre en vase : une fleur même légèrement flétrie ne donne jamais rien de bon.
  • Soyez sélectifs : choisissez toujours les plus belles fleurs et, si besoin, retirez les parties qui seraient abîmées.

Vous pouvez opter entre ces deux principales techniques :

Le séchage à l’air libre

Faire sécher ses fleurs à l’air libre est la technique la plus simple. Il se fait dans une pièce sèche (une pièce de la maison, un grenier, un garage, une cave à condition que l’ambiance soit sèche), plutôt sombre pour éviter qu’elles ne se décolorent sous les effets de la lumière et correctement ventilée. Pour ce faire :

  • Installez, si besoin, un support comme un fil à linge,
  • Regroupez vos fleurs en petits bouquets pas trop serrés, de 5 à 10 fleurs
  • Accrochez vos fleurs tête en bas
  • Patientez (quelques jours à quelques semaines) jusqu’à ce que vos fleurs soient totalement sèches : vous devez sentir qu’elles craquent sous les doigts.
faire sécher des fleurs

Le séchage à l’air libre, une méthode simple et naturelle

Le séchage dans du gel de silice

Le séchage en gel de silice est une technique plus rapide mais elle ne permet de sécher que de petites quantités de fleurs. Le gel de silice est un matériau déshydratant qui se présente sous forme de cristaux ou de petites billes. Il se trouve assez facilement sur internet et dans les boutiques de loisirs créatifs.

Ce séchage s’effectue comme suit :

  • préparez une boîte hermétique, assez grande pour accueillir vos fleurs et pouvant être fermée,
  • disposez une couche de cristaux de silice dans le fond de la boîte,
  • posez les fleurs à sécher sur cette couche,
  • recouvrez les fleurs avec une nouvelle couche de silice,
  • refermez le couvercle,
  • Patientez entre 2 et 3 jours, voire un ou deux jours plus jusqu’à ce que vos fleurs soient parfaitement sèches,
  • à l’aide de gants, retirez les fleurs et débarrassez-les des éventuels résidus de silice.

Cette technique, plus compliquée que le séchage à l’air libre, comporte néanmoins l’avantage de mieux conserver les couleurs d’origine des fleurs. N’hésitez pas à l’utiliser aussi pour les fleurs à capitules très fournis et serrés, qui pourrissent facilement, même à l’air libre.

Notez que le séchage au four micro-ondes est une méthode parfois suggérée. C’est une opération un peu délicate et même risquée que nous ne recommandons pas, une surchauffe pouvant tout simplement carboniser les fleurs.

Prendre soin de ses bouquets de fleurs séchées

Une fois séchées, nous vous recommandons de stocker vos fleurs dans des sachets de papier, dans un endroit sec et abrité de la lumière.

Une fois réunies en bouquets ou en compositions, vous fleurs craignent toujours la lumière : ne les exposez pas au plein soleil si vous souhaitez conserver longtemps leur jolie coloration.

La réputation de nid à poussière des bouquets de fleurs séchées n’est malheureusement pas tout à fait usurpée. La poussière, une fois bien installée, est difficile à déloger. Pour éviter ce phénomène, nous vous conseillons d’utiliser, régulièrement, un sèche-cheveux réglé sur une ventilation douce et froide. Opérez avec délicatesse et en tenant, si possible, vos fleurs tête en bas.

entretenir les bouquets de fleurs séchées

Articles connexes


Blog

"Seedheads"

Entendons-nous bien, je ne suis pas un féru d'anglicismes, mais force est de reconnaître que...
Lire la suite +

conseil

Comment faire sécher les fleurs d'hortensia - Tutoriel

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Fleurs séchées : lesquelles choisir, comment les faire sécher et entretenir vos bouquets »

  • Raymonde ducroux

    bonjour , je voudrai savoir si vous composez des bouquets et au cas ou si vous expédiez en France .
    j'aimerai avoir un bouquet composer d'immortelles, de cage d'amour .
    Merci .
    raymonde ducroux

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour,
      Nous ne vendons pas de fleurs coupées ni de fleurs séchées mais des plantes à cultiver au jardin, sur la terrasse ou le balcon. Cordialement, Ingrid

      Répondre
Laisser un commentaire