Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
poivrons piments pot bac jardinière
conseil

Cultiver des poivrons et des piments en pot

Conseils et astuces de culture

Poivrons et piments font partie de même famille. Le terme de poivron désigne d’ailleurs en réalité un sous-ensemble de Capsicum annuum, mais dépourvu de piquant. L’un comme l’autre demande donc des conditions de culture très similaires et accepte d’être conduits en pot. Ainsi, même lorsqu’on n’a pas la chance de posséder une maison avec jardin, il est possible de cultiver ces légumes en pots que vous installerez sur une terrasse ou un balcon chaud et bien ensoleillé.

Vous ne savez pas comment cultiver des poivrons ou des piments en pot ? Du choix de la variété à celle du pot, en passant par le substrat idéal et les entretiens de base… Voici tous nos conseils pour assurer votre réussite.

Quelles variétés de poivrons et piments cultiver en pot ?

Les piments et poivrons atteignent généralement une hauteur de 1 m maximum à maturité. Par conséquent, nombreuses sont les variétés qui peuvent être conduites en pot. Notez cependant que certaines variétés ont un port plus compact et une hauteur moins importante, ce qui les désigne naturellement pour ce type de culture.

Chez le poivron, pensez par exemple :

Poivron nain ‘Redskin’ en pot

Poivron nain ‘Redskin’ ©cultivar413 (Flickr)

Chez les piments, pensez par exemple :

  • au piment ‘Demon Red’, variété naine dont la hauteur n’excède pas 35 cm, aux fruits rouges très piquants ;
  • au piment ‘Purple’, dont la hauteur n’excède pas les 40 cm et qui produit des fruits charnus et violet sombre ;
  • au piment ‘Basque Gorria’ qui culmine à une hauteur de 60 cm et produit les fameux piments d’Espelette ;
  • ou encore au piment ‘de Cayenne’ d’une hauteur maximale de 80 cm qui offre des fruits parmi les plus forts au monde.
Piment ‘Demon Red’ en pot

Piment ‘Demon Red’ ©Maja Dumat (Flickr)

Poivrons et piments en pot : quel type de pot utiliser ?

Lorsqu’ils sont destinés à une culture en bac, les poivrons et piments sont semés en godet avant d’être repiqués en pot.

Procédez donc au semis à la fin de l’hiver, c’est-à-dire à la fin du mois de février, à une température comprise entre 20 et 25 °C.

Repiquez les jeunes plants dans leur pot de culture lorsqu’ils ont atteint 15 cm de hauteur et qu’ils ont 4 à 5 vraies feuilles (environ 60 à 90 jours après le semis). Optez alors pour un grand pot de 60 cm de profondeur. À défaut, le contenant doit offrir une profondeur minimale de 30 cm. Veillez également à ce que le bac utilisé soit percé en son fond afin d’assurer un bon drainage du substrat de culture.

Poivron en jardinière

Poivron en jardinière ©Jim, the Photographer (Flickr)

Préférez également un pot en terre cuite qui offre une meilleure aération de la terre que le plastique qui a d’ailleurs tendance à surchauffer au soleil. Attention toutefois à ce que votre balcon soit en mesure de supporter le poids du pot et du substrat.

Quel substrat pour les poivrons et piments en pot ?

Plantes gourmandes, les poivrons et les piments apprécient les substrats riches. Utilisez de préférence ici un terreau pour plantes potagères de très bonne qualité.

De plus, piments et poivrons ont une préférence pour les terres continuellement fraîches, mais surtout pas détrempées. Commencez donc par installer une épaisse couche de billes d’argile au fond du pot avant d’y installer le reste du substrat ainsi que vos plants de Capsicum.

Où installer les pots de piments et poivrons ?

Les plants de poivrons et de piments en pot ont besoin de chaleur et de soleil pour prospérer. Ils pourront donc être placés en extérieur à partir du mois de mai, en situation bien chaude et ensoleillée, à l’abri des vents violents et froids. Un balcon, une terrasse ou un patio sont ici parfaits.

Piment tardif en pot

Piment tardif en pot ©fugzu (Flickr)

Pour limiter les risques de choc thermique, prenez la précaution d’acclimater progressivement vos plantes en pot à leur nouvelle situation. Dans le cas contraire, le développement des plants peut être impacté par le changement brutal d’exposition et leur végétation peut même se dessécher. Afin d’éviter ce type de déconvenue, placez donc quotidiennement vos poivrons et piments en extérieur pour seulement quelques heures. Au bout de quelques jours, installez-les dehors pour toute la belle saison.

Quel entretien pour les poivrons et piments en pot ?

Arrosage

Piments et poivrons cultivés en pot ont besoin d’arrosages fréquents, mais modérés, afin de maintenir leur substrat humide en permanence. La fréquence d’arrosage est d’autant plus importante en période de chaleur intense où un apport d’eau quotidien est même requis.

Astuce : installez une bonne couche de paillis organique à la surface du pot afin de maintenir plus longtemps l’humidité de la terre.

Attention, l’excès d’humidité est toutefois à éviter absolument, au risque de voir vos plants atteints par le mildiou ou l’oïdium. La coupelle sous le pot doit être vidée systématiquement après chaque arrosage.

Fertilisation

Assez tôt dans la saison, apportez à vos plantes en pot un engrais organique (sans matière chimique) riche en potasse et en phosphore. En pleine croissance végétative, l’apport d’engrais intervient toutes les deux semaines.

Tuteurage

Les pieds de piments et de poivrons les plus hauts (1 m environ) peuvent être tuteurés de façon à maintenir les branches droites, et leur éviter de ployer sous le poids des fruits.

Piments en pot tuteurés

Piments en pot tuteurés ©fugzu (Flickr)

Hivernage

Grâce à la culture en pot, vous pouvez conserver vos pieds de Capsicum durant plusieurs années, du moment que vous prenez soin de les remiser au chaud et à la lumière durant l’hiver.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire