Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
genet-cytisus : notre guide d'achat
conseil

Comment choisir un Genêt ?

Guide d’achat et critères pour trouver la variété idéale

Les genêts nous offrent une abondante floraison papilionacée, colorée et parfumée. Selon les variétés, les fleurs se dévoilent au printemps ou en été.

Ces arbustes de soleil apprécient les terrains bien drainés, pauvres ou même incultes, et supportent très bien la sécheresse. Autant d’atouts qui en font des incontournables des jardins secs, rocailles ou massifs ensoleillés.

Les genêts proposent une belle diversité de coloris, de périodes de floraison, de silhouettes ou encore d’utilisations au jardin. Selon ces différents critères, voici notre guide d’achat pour trouver la variété parfaite de genêt.

En fonction de la couleur des fleurs

Les genêts jaunes

Certainement les variétés les plus répandues : les genêts jaunes sont parfaits pour ensoleiller les jardins avec leur abondante floraison lumineuse.

Le jaune se décline en diverses nuances, avec par exemple :

  • les genêts à balais (Cytisus scoparius) ‘Golden Sunlight’ ou ‘Luna’ se parent d’un beau jaune d’or, la couleur typique des genêts ;
  • plus flamboyante, la variété ‘Apricot Gem’ dévoile un coloris jaune d’or nuancé de rouge-oranger ;
  • le genêt ailé (Genista sagittalis) préfère un jaune citron bien vif ;
  • le genêt de Tenerife opte quant à lui pour un jaune légèrement orangé.
choisir un Genêt

Cytisus scoparius et Genista sagittalis

Les genêts rouges

Tout aussi étincelants, les genêts à fleurs rouges ne passeront pas inaperçus.

Laissez vous séduire par le Cytisus (x) praecox ‘Hollandia’, avec ses fleurs mêlant rouge cerise, rose et blanc crème.

Le genêt à balais ‘Boskoop Ruby’ opte de son côté pour un beau rouge rubis, quand ‘Roter Favorit’ mise sur un rouge carmin tout en contraste avec des touches jaune d’or.

choisir un Genêt

Cytisus (x) praecox ‘Hollandia’ et genêt à balais ‘Boskoop Ruby’

Les genêts roses

Les genêts roses se déclinent, eux aussi, en plusieurs teintes, de la plus douce à la plus vive.

Pour une touche délicate, optez pour ‘Moyclare Pink’, avec ses fleurs rose-mauve et crème.

Le genêt pourpre (Chamaecytisus purpureus), comme son nom l’indique, produit des fleurs rose-pourpre, allant du rose pâle au violine.

Le Cytisus procumbens ‘Zeelandia’ préfère un mélange de rose-lilas et crème, quand C. scoparius ‘Burkwoodii’ nous gratifie d’un rose foncé nuancé d’ocre.

choisir un Genêt

Cytisus scoparius ‘Moyclare Pink’ et Cytisus procumbens ‘Zeelandia’

Les genêts multicolores

Sans se contenter de sa palette de couleurs déjà bien fournie, le genêt propose aussi des variétés multicolores éblouissantes, qui apporteront sans conteste une touche pétillante au jardin.

Le Cytisus scoparius ‘La Coquette’ offre de petits papillons aux nuances jaunes, orange et roses ; ‘Lena’ préfère un orange-rouille mêlé à du jaune d’or ; ‘Andreanus’ produit des fleurs jaunes et rouges bien contrastées et la  ‘Palette’ propose une floraison mêlant rouge, orange, lilas et pêche. Une vraie explosion de couleurs !

choisir un Genêt

Cytisus scoparius ‘La Coquette’ et ‘Lena’

D’autres couleurs à découvrir

Moins répandus, mais tout aussi intéressants, découvrez les délicats genêts blancs (Cytisus praeco ’Albus’ et le C. kewensis) ou le chaleureux genêt à floraison orange (C. scoparius ‘Goldfinch’).

En fonction de la forme des fleurs

Les genêts se reconnaissent à leurs fleurs en forme de petits papillons, comme chez les pois. Elles sont composées de 4 pétales, dont un plus grand qui s’érige comme un étendard au-dessus des autres en se refermant délicatement.

Mais, comme souvent dans le règne végétal, il existe des variétés qui font exception. C’est le cas par exemple du Genista tinctoria ‘Plena’, une variété proposant des fleurs doubles aux nombreux pétales, créant de vraies grappes jaune d’or au moment de la floraison.

De son côté, le genêt ananas (Cytisus battandieri) tient son nom de la forme particulière de ses fleurs parfumée, rappelant celle du fruit exotique.

choisir un Genêt

Genista tinctoria ‘Plena’ et Cytisus battandieri

En fonction du parfum

Les fleurs de genêts sont souvent parfumées, dégageant des fragrances douces ou plus accentuées, selon les variétés.

Le genêt de Tenerife propose des notes musquées, qui attirent les insectes butineurs.

Le Genista pilosa ‘Vancouver Gold’ exhale des notes subtiles, miellées et fleuries.

Presque entêtant, le parfum puissant du genêt d’Espagne Spartium junceum ne passe jamais inaperçu, avec ses notes très sucrées et florales. Son parfum est encore accentué par temps chaud et calme.

Plus original encore, le genêt ananas déjà évoqué répand une odeur de fruit exotique gourmande.

Selon la période de floraison

Les genêts fleurissent du printemps à l’été, avec un pic entre mai et juin.

Les plus hâtifs sont les Cytisus, fleurissant au printemps, comme avec les bien nommés genêts précoces (Cytisus praecox ‘Albus’ ou ‘Allgold’), en fleurs de mars à avril.

En début d’été, ces sont les Genista qui prennent le relai. Chez les plus tardifs, citons le Cytisus scoparius, en fleurs entre juin et juillet.

Certaines variétés proposent même une floraison remontante en cas de climat doux, produisant à nouveau des fleurs au début de l’automne, en septembre-octobre. C’est le cas des genêts des teinturiers ou de ‘Porlock’.

Selon son feuillage

Les genêts ont un feuillage généralement caduc, qui disparaît  en automne-hiver.

‘Porlock’ tire encore son épingle du jeu : ses feuilles trifoliées, composées de 3 folioles comme de petits trèfles, sont semi-persistantes à la faveur d’un hiver doux (-5 °C maximum environ).

Le genêt de Tenerife est un autre cultivar persistant, conservant son feuillage toute l’année. Il fait néanmoins partie des variétés frileuses (rustique jusqu’à -6.5 °C).

Enfin, le genêt ailé fait également figure d’exception, puisqu’il s’agit d’une variété persistante et rustique.

Côté coloris, notre genêt ananas a la particularité de proposer un gris-vert-argenté et soyeux, alors que ses congénères optent plutôt pour un feuillage vert classique.

Selon sa silhouette et son utilisation

Les genêts diffèrent par leur taille et leur port. Très ramifiés et buissonnants, ils peuvent avoir une silhouette prostrée ou érigée. Les plus petites variétés ne dépassent pas 20 cm de hauteur à maturité, quand les plus grandes atteignent allégrement 4 mètres.

Les variétés couvre-sol et naines

Les petites variétés rampantes de genêts sont plus larges que hautes. Elles constituent de vrais tapis végétaux colorés. Parmi elles, citons évidement le genêt rampant Cytisus decumbens (20 cm de hauteur pour 1 mètre d’envergure), le genêt pourpre (45 cm de hauteur pour 70 cm d’envergure) ou encore le genêt de Lydie (60 cm de hauteur pour 90 cm d’envergure).

Les petites variétés, quant à elles, forment d’adorables buissons dépassant à peine 1 mètre de hauteur. C’est par exemple le cas de ‘Palette’ (1 mètre de hauteur en tout sens), ‘Golden Sunlight’ (1 mètre de hauteur pour 1 mètre 30 d’envergure) ou ‘Plena’, la forme naine du genêt des teinturiers (30 cm de hauteur pour 50 cm d’envergure).

Ces cultivars sont idéaux pour végétaliser une bordure, illuminer une rocaille, en premier plan de massif ou au-dessus d’un muret. Ils constituent également un bon habillage au pied d’arbres ou arbustes peu denses, laissant passer la lumière. Dans le sud-ouest, les genêts poussent par exemple naturellement en abondance au pied des pins maritimes.

Ces genêts sont aussi parfaits pour une culture en contenant, pot ou jardinière. Vous pourrez ainsi en profiter sur le balcon, la terrasse ou en petit jardin.

Les variétés arbustives

Ce sont des variétés plus imposantes et érigées. Elles trouveront leur place en fond de massif, en haie arbustive, en isolé ou en grand bac.

Certaines forment de beaux buissons compacts aussi hauts que larges (‘Apricot Gem’, ’Goldfinch’, ‘Andreanus’, …).

La plupart de ces variétés mesurent entre 1 mètre 50 et 2 mètres, mais certains cultivars affichent des dimensions supérieures. C’est le cas du genêt d’Espagne, avec ses 2 mètres 50 de hauteur à maturité, ou de l’impressionnant genêt ananas, mesurant 4 mètres de hauteur pour 3 mètres d’envergure.

choisir un Genêt

Cytisus decumbens et ‘Andreanus’

D’autres utilisations

En plus de leurs qualités ornementales, certaines variétés sont utilisées pour leurs propriétés naturelles.

Le genêt des teinturiers était, comme son nom l’indique, utilisé pour ses propriétés tinctoriales.

Le genêt à balais est lui prisé comme plante médicinale, pour traiter naturellement certains maux. Quant à son nom, il provient de l’utilisation passée de ses rameaux effeuillés dans la fabrication de balais.

Selon les conditions de culture

Du fait de leurs origines, la plupart des genêts apprécient les climats doux, voire chauds, le soleil ou l’ombre légère. Côté sols, s’ils sont peu exigeants, leur préférence va aux terres pauvres, bien drainées, de pH neutres ou acides. Mais certains cultivars se montrent plus adaptables.

La rusticité

La rusticité des genêts varie de -6 °C à -25 °C environ.

Dans les régions aux hivers rudes, privilégiez le genêt à balais, le plus rustique du genre, résistant à des températures négatives jusqu’à -25 °C. Pensez également au genêt rampant, rustique jusqu’à -29 °C.

À l’inverse, réservez les variétés de rusticités moyennes (genêt ananas ou genêt hybride ‘Porlock’) aux régions dont les températures ne descendent pas en dessous de -12 °C. Le genêt de Tenerife, l’un des plus frileux, n’est lui rustique que jusqu’à -6 °C environ.

Le pH du sol

Le genêt d’Espagne est l’un des moins sensibles au calcaire. Il pousse en effet naturellement soit dans des terres acides (Corse), soit dans des terres très calcaires (Provence).

Les genêts des teinturiers ou les genêts à balai sont quant à eux assez tolérants concernant la nature du sol : ils peuvent accepter la présence de calcaire, mais sans excès.

D’autres conditions

Les genêts des teinturiers sont bien rustiques, mais supporteront moins les sols secs que d’autres congénères. Évitez-le dans les régions du sud aux étés particulièrement chauds et secs.

Et en bord de mer, optez pour le genêt d’Espagne, qui tolère bien les embruns.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire