Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Aubergine : maladies et ravageurs

pour mieux les prévenir et les combattre

Légume du soleil par excellence, l’aubergine (Solanum melongena) n’est pas difficile à cultiver, à condition qu’on lui offre une situation ensoleillée, de la chaleur et de l’eau. Beaucoup d’eau ! Cette plante de la famille des Solanacées se complaît donc sous les rayons UV du Midi mais peut se cultiver partout, y compris sur un balcon ou une terrasse de par leur faible envergure et leur port dressé. Si ces conditions culturales sont respectées, le jardinier aura la chance de récolter de beaux fruits (eh oui l’aubergine est un fruit au même titre que la tomate !) aux multiples couleurs, formes et tailles, et ce de juillet à octobre. Pour autant, si l’aubergine ne bénéficie pas de ses doses de soleil et d’eau, elle peut très vite être attaquée par de nombreuses maladies et autres ravageurs qui risquent de faire des dégâts et de compromettre la récolte. Découvrez avec nous les principaux ennemis de l’aubergine et les différents traitements naturels, préventifs et curatifs.

Le mildiou

Description

Le mildiou est une mycose transmise par le champignon Phytophthora parasiticqui se développe surtout lors des années humides. Le champignon hiverne et la maladie se transmet par les spores transportées par la pluie et le vent.

Symptômes

Des taches blanc-jaunâtres apparaissent sur la face supérieure des feuilles. Elles grandissent si une certaine humidité est maintenue. Et sur la face inférieure, se développe un feutrage ou duvet blanc, parfois gris-violacé. Les extrémités des feuilles finissent par mourir.

Prévention

  • Ne pas planter trop serré pour assurer une bonne aération des plants d’aubergine.
  • Ne pas arroser par aspersion et privilégier un arrosage au pied.
  • Bien appliquer la rotation des cultures
  • Une pulvérisation de décoction de prêle, diluée à 20 %) tous les 15 jours ou de bicarbonate de soude (3 à 10 grammes par litre d’eau)

Traitements naturels

  • Éliminer les plantes malades en les brûlant y compris les résidus tombés au sol.
  • Une pulvérisation de bouillie bordelaise va freiner la maladie.

L'oïdium

Description

C’est le champignon Leveillula taurica qui provoque l’oïdium de l’aubergine, une maladie transmise par la pluie et le vent qui transportent les spores. Il attaque les parties aériennes de la plante en commençant par les feuilles basales. Il peut se développer par temps sec.

Symptômes

De petits points blancs naissent sur les feuilles, puis le champignon envahit les faces inférieures et supérieures des feuilles d’un feutre micellaire blanc. Les feuilles sèchent prématurément.

oidium aubergine

Les premiers signes d’attaques d’oïdium sont de petits points blancs qui apparaissent sur les feuilles

Prévention

  • Ne pas planter trop serré pour assurer une bonne aération entre les plants.
  • Choisir des variétés résistantes
  • Éviter les fumures trop riches en azote
  • Ne pas arroser par aspersion

Traitements naturels

  • Éliminer avec soin les parties malades
  • Traiter avec une pulvérisation de décoction de prêle diluée à 20 %.

La verticiliose ou flétrissure verticillienne

Description

La verticilliose est une maladie à laquelle sont très sensibles les plantes potagères de la famille des Solénacées, due au champignon Verticillium dahliae. Comme il touche le système vasculaire de la plante, la sève ne circule plus. C’est une maladie essentiellement printanière qui intervient au moment de la formation des fruits, par temps humide.

Symptômes

Les feuilles basales se ramollissent et flétrissent, puis jaunissent, souvent d’un seul côté de la nervure centrale. Ensuite, elles deviennent beige à brune avant de totalement se nécroser.  Elles restent attachées à la tige.

Prévention

  • Bien appliquer la rotation des cultures
  • Bien drainer le sol
  • Faire des pulvérisations préventives de décoction de prêle ou d’ail
  • Éviter l’excès d’engrais riche en azote
  • Bien nettoyer le sol des différents résidus de culture, y compris les mauvaises herbes

Traitements naturels

  • Éliminez systématiquement les plantes contaminées et les brûler.
  • Bien désinfecter les outils qui ont été en contact avec les plantes infestées.

L'alternariose ou pourriture noire

Description

Là encore l’alternariose est une maladie transmise par un champignon, plus précisément Alternaria dauci. Ce champignon se développe par temps chaud et humide entre avril et octobre. Le champignon survit tout au long de l’hiver dans les détritus végétaux du sol et peuvent survivre 6 à 7 ans.

Symptômes

Des taches rondes,  brunes puis noires, naissent sur les feuilles. Les tissus sèchent ou pourrissent suivant la météo. Les feuilles finissent par tomber. Les fruits sont également touchés : des taches rondes et noires apparaissent. Elles deviennent de plus en plus importantes et se creusent.

Prévention

  • Espacer les plants pour assurer une meilleure aération
  • Bien appliquer la rotation des cultures
  • Eviter d’installer les aubergines à côté des tomates et des pommes de terre, également sensibles à l’alternariose
  • Ne pas arroser par aspersion et préférer un arrosage au pied
  • Pratiquer des pulvérisation de décoction de prêle ou d’ail tous les 5 jours pendant 10 jours.

Traitements naturels

  • Éliminer avec soin les plants d’aubergine malades en lus brûlant
  • Ramasser et détruire les débris végétaux restés au sol.

La pourriture grise ou botrytis

Description

La pourriture grises est une maladie cryptogamique provoquée par le champignon Botrytis cinerea. Elle se développe dans des conditions d’humidité élevée et de faible luminosité, souvent en serre. Elle se développe aussi sur les plants faibles.

Symptômes

Un feutrage gris se développe sur les organes atteints; tiges, fleurs, pétioles des feuilles et fruits. Les tissus meurent et de larges taches brun rouge apparaissent sur les feuilles et les fruits qui meurent.

Prévention

  • Éviter les fumures trop riches en azote
  • Assurer un bon ameublissement du sol
  • N’arroser pas par aspersion
  • Planter de l’ail entre les cultures d’aubergine
  • Faire des pulvérisations de décoction de prêle

Traitements naturels

  • Éliminer en les brûlant toutes les plantes attaquées

L'anthracnose des fruits

Description

L’anthracnose des fruits est causée par la champignon Colletotrichum melongena et favorisée par un temps humide.

Symptômes

De petites lésions cylindriques apparaissent sur les feuilles et des taches circulaires noires sur les fruits. Les feuilles coulent et les fruits pourrissent.

Prévention

  • Ramasser les débris végétaux du sol
  • Faire des pulvérisations de décoction de prêle

Traitements naturels

  • Éliminer systématiquement les fruits contaminés

La cercosporiose

Description

La cercosporiose est une maladie cryptogamique due au champignon Cercospora melongenae favorisée par des températures élevées combinées à la présence d’humidité sur les feuilles.

Symptômes

Des taches rondes apparaissent sur les feuilles, de couleur brune entourées d’un halo un peu jaunâtre. Petit à petit, les taches s’étendent et les feuilles jaunissent et se nécrosent progressivement.

cercosporiose aubergine

Des taches brunes parfois entourées d’un halo jaunâtre sont caractéristiques de la cercosporiose

Prévention

  • Ne pas arroser par aspersion
  • Ramasser tous les débris végétaux au pied des aubergines après la récolte

Traitements naturels

  • Arracher les plans contaminés et les brûler

Les ravageurs de l'aubergine

Plusieurs parasites ou insectes peuvent s’attaquer à l’aubergine. En premier lieu, les pucerons qui ont la faculté de se déplacer d’une espèce à une autre. Insectes suceurs et piqueurs, il s se nourrissent de la sève des feuilles.

puceron aubergine

Des pucerons à l’envers des feuilles d’aubergine

En soi, ils ne présentent pas un réel danger pour la plante mais ils peuvent favoriser le développement de la fumagine. D’autres ravageurs se rencontrent assez couramment sur l’aubergine :

Les araignées rouges

Description

Assez difficiles à voir, les araignées rouges sont des acariens, les tétranyques, qui arrivent avec un printemps chaud et sec. Elles sucent la sève des plantes auxquelles elles s’attaquent. Elles se concentrent en général sous les feuilles.

Symptômes

Les feuilles se couvrent de petits points jaunes puis se décolorent dans une couleur argentée. D’autres feuilles peuvent être trouées ou se flétrissent. De très fines toiles apparaissent entre les feuilles

Prévention

  • Brumiser légèrement mais régulièrement le feuillage si le temps est très sec. Pailler le sol pour maintenir une certaine humidité
  • Pulvériser une décoction de prêle ou du purin d’ortie
  • Limiter les engrais trop riches en azote
  • Favoriser les prédateurs naturels tels que les chrysopes ou perce-oreilles

Traitements naturels 

  • Pulvériser de l’huile essentielle de romarin diluée dans de l’eau
  • Passer une décoction d’ail diluée à 30 % sur la plante
  • Couper les feuilles infestées et les brûler.

La mouche mineuse

Description

Ces mineuses sont des larves de mouche qui creusent des galeries dans le feuillage des aubergines. La ponte des œufs intervient au printemps par temps doux. Une fois bien nourries, les larves se transforment en nymphe puis en adulte. Et le cycle reprend…

Symptômes

Les feuilles sont parcourues de stries de couleur blanche ou gris brun. Les feuilles finissent par s’enrouler, deviennent brunes et tombent.

mineuse aubergine

Les larves de mineuses creusent des galeries dans les feuilles

Prévention

  • Appliquer la rotation des cultures
  • Ramasser les débris végétaux au sol et les mauvaises herbes
  • Supprimer les feuilles atteintes dès l’apparition de premières rainures

Traitements naturels

  • Pulvériser une décoction de tanaisie

Le doryphore

Description

Les adultes et les larves du Leptinotarsa decemlineata mangent les feuilles et, en 2 ou 3 jours, peut dévorer l’ensemble de la surface foliaire d’une aubergine. Fin septembre, les doryphores hivernent dans le sol, à 10 ou 15 cm de profondeur. Ils ne s’attaquent qu’aux solénacées.

Symptômes 

Les feuilles sont mangées et il ne reste parfois que les nervures

Prévention

  • Appliquer la rotation des cultures
  • Planter des haricots ou de l’ail à proximité des aubergines car ce sont d’excellents répulsifs contre les doryphores

Traitements naturels

  • Pulvériser du purin d’ortie, de raifort ou de tanaisie
  • Ramasser manuellement les doryphores adultes et les larves

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

2 réflexions au sujet de « Aubergine : maladies et ravageurs »

  • Christophe

    Bonjour,
    Je trouve depuis aujourd'hui plein de petits insectes vert sur mes feuilles d aubergine.
    Dommage je ne peux pas envoyer une photo pour vous montrer !
    Savoir ce que sais et comment traiter ?
    Merci pour vos conseils
    Cordialement

    Répondre
Laisser un commentaire