Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
association partis couvre-sol
association

Associer le Pratia

Nos 5 idées d’associations

Le Pratia est un élégant couvre-sol semi-persistant formant de délicats tapis bas et fleuris très lumineux atteignant les 5 cm de haut pour 50 cm d’envergure. Sa floraison faite d’une multitude de petites étoiles blanches ou bleu ciel chez la variété ‘Count Parc‘, illumine n’importe quel décor ensoleillé, ombragé ou mi-ombragé, de mai à octobre.

Facile à cultiver, rustique, il s’accommode de toutes les expositions et de tous les sols pas trop secs.

Tolérant un piétinement occasionnel, il constituera une bonne alternative au gazon. D’ailleurs, on considère le Pratia comme envahissant à cause de sa nature galopante. Cependant, il peut être un réel atout pour coloniser rapidement les espaces nus, ou pour réaliser des jeux de volume.

Au jardin, il peut être utilisé comme couvre sol de sous-bois, pour habiller une allée ou pour ponctuer une composition moderne. Il pourra être associé à d’autres végétaux pour créer des scènes sauvages et romantiques ou épurées dans un esprit plus contemporain.

Voici nos idées d’associations réussies avec le Pratia !

Comme couvre-sol

Le Pratia est apprécié pour sa capacité à couvrir les zones difficiles à tondre ou à enherber et les vilains talus caillouteux. C’est une plante vivace redoutablement colonisatrice, idéale comme alternative au gazon dans les zones peu piétinées du jardin, ensoleillées ou ombragées. Le Pratia pedunculata est très entreprenant, veillez à bien sélectionner ses partenaires afin qu’il ne les étouffe pas.

Pour l’accompagner, choisissez donc d’autres plantes vivaces couvre-sol bien vigoureuses sous peine de les voir se faire engloutir par votre Pratia. En situation ombragée ou mi-ombragée, pensez au lierre tel que l’Hedera algeriensis ‘Bellecour’, à l’ample feuillage d’un vert éclatant, mais qui ne dépassera pas 50 cm de hauteur. Associez-le par exemple à lAsarum qui forme un tapis de feuilles persistantes en forme de cœur, vert foncé, pour tapisser une zone où le gazon pousse mal.

Pour apporter de la couleur, complétez avec des vivaces fleuries comme les pervenchesgéraniums vivacesEpimediums pour l’originalité de leurs fleurs, et avec le Pachysandra terminalis, une vivace à port tapissant vêtue d’un beau feuillage vert foncé brillant marginé d’argent.

Pour composer un grand couvre-sol original et coloré sur un talus ingrat au soleil, associez votre Pratia au Muehlenbeckie axillaris, un autre un couvre-sol très efficace aux petites feuilles carrées semi-persistantes.

associer le Pratia, association avec le Pratia

Pratia pedunculata, Asarum europeum, Hedera algeriensis ‘Bellecour’, Epimedium warleyense et Pachysandra terminalis

Dans une ambiance de sous-bois

Pour végétaliser un sous-bois clair, le Pratia est intéressant et constitue une excellente couverture, même sous les grands arbres. Il permet de créer de beaux tapis végétaux délicats et colorés. Il y appréciera le sol frais en été. Privilégiez les tons frais et jouez sur les différentes nuances de verts des feuillages. Il s’associera à merveille avec des vivaces d’ombre, comme les fougères, à l’image de la Polystichum polyblepharum, une jolie fougère aux frondes persistantes très ciselées et aux variétés naines d’hostas, au pied desquels il vagabondera. Côté fleurs, pensez aux pulmonaires. Vous associerez par exemple le Pratia ‘County Parc‘ aux jolies fleurs étoilées bleues, à la Pulmonaria ‘Blue Ensign’, une variété dotée de fleurs bleu marine qui peut également vivre au pied des arbres et conifères.

Un tapis d’épimedium comme l’Epimedium pubigerum au feuillage persistant et à la délicate floraison blanche ou l’Epimedium stellulatum ‘Wudang Star’ apporteront également la touche de fraîcheur à cette charmante scène sous les frondaisons d’arbres.

associer le Pratia, association avec le Pratia

Pratia angulata, Pulmonaires, Epimedium pubigerum, Polystichum polyblepharum et Hosta ‘Ground Master’

Avec des bulbes de printemps

Fleurissant au beau milieu du printemps, généralement en mai-juin avec une remontée jusqu’en automne si le sol reste frais, le Pratia forme un écrin pour révéler d’autres floraisons aux teintes vivifiantes aux beaux jours.

Les bulbes de printemps seront de bons compagnons pour le feuillage persistant du Pratia. Ils accompagneront ou précèderont sa floraison. À mi-ombre comme au soleil, il est judicieux de l’entourer de bulbes précoces et tardifs. Le Pratia possédant des nuances très douces, bleu pastel ou blanc pur dans sa forme ‘Alba’, il s’associe avec une grande variété de fleurs à bulbes. Les Muscaris et les tulipes botaniques annonceront la fin de l’hiver. Surplombant le feuillage vert vif du Pratia, les hautes hampes florales blanches du Narcissus triandrus ‘Thalia’ seront du plus bel effet.

L’ail d’ornement et les Camassias prendront le relais des floraisons au milieu de l’été quand le pratia est défleuri, tandis que certains colchiques tels le Colchique macrophyllum aux fleurs blanches veinées de rose ponctueront la composition en fin d’été.

associer le Pratia, association avec le Pratia

Au centre, Pratia pedunculata ‘Alba’, accompagné d’Alliums, de tulipes botaniques ‘Lilac Wonder’, de narcisses ‘Thalia’ et de Camassias

Pour habiller une allée de jardin

Pas plus haut que 10 cm de hauteur, le Pratia souligne de façon sauvage et romantique des bordures ombragées ou ensoleillées. Son délicat feuillage en goutte d’eau constitue en effet une base persistante efficace pour border allées et chemins. Dans un jardin naturaliste ou sauvage, c’est une alternative fantaisiste aux bordures plus classiques. Avec sa floraison étoilée lumineuse, le Pratia permet de colorer le bord d’un chemin au cœur du printemps.

Installez un rosier grimpant comme ‘Climbing Iceberg’, en toile de fond, il apportera une touche colorée et fleurie tout au long de l’été. Vous pouvez agrémenter cette bordure dans les tons tendres et frais en y faisant alterner différents bulbes à fleurs, des Crocus de printemps, le petit Ail d’ornement Allium oreophilum qui sera parfait pour fleurir en mai-juin cette bordure ensoleillée. Quelques Scilles Nutans et des Jacinthes donneront du rythme à la bordure et viendront égayer cette scène naturaliste plus tôt au printemps.

Vous intercalerez d’autres plantes vivaces, pour assurer l’effet de rythme : des graminées basses en les choisissant également persistantes comme le Carex oshimensis ‘Everest’, au feuillage rubané vert marginé de blanc, des scabieuses tel que la scabieuse du Caucase ‘Perfecta’ aux fleurs bleu lavande.

associer le Pratia, association avec le Pratia

Pratia pedunculata ‘County Park’, Jacinthes roses ‘Fondant’, Allium oreophilum, Carex oshimensis ‘Everest’ et scabieuses

Dans une bordure plus ombragée, des vivaces graciles comme les Cœurs de Marie et les Astrances seront également de bonnes compagnes.

Pour composer une scénographie contemporaine

Avec ses fleurs en étoiles blanches ou bleu ciel chez la variété ‘County Park’ et ses petites feuilles de couleur vert vif, le Pratia entre facilement dans la composition d’un jardin graphique, contemporain. Vous pouvez par exemple le planter en voluptueuses nappes, associé à des vivaces d’ombre solides pour composer une scénographie épurée.

Dans les zones ombragées du jardin, il apprécie la compagnie de fougères comme la Coniogramme emeiensis, qui forme un grand couvre-sol, très lumineux et graphique. Ils formeront de jolis trios de feuillages avec l’Hosta hybride ‘Herifu’, un Hosta de petite taille vêtu de feuilles vert pomme marginé de crème.

Placez des prêles en toile de fond, ajoutez quelques floraisons aux teintes sobres et pures : l’Epimedium (x) youngianum ‘Niveum’ une forme naine particulièrement élégante, le petit Polygonatum humile, qui ne dépasse pas 15 cm de haut, vous obtiendrez une scène moderne et graphique.

associer le Pratia, association avec le Pratia

Pratia au centre, en compagnie de prêles, de Polygonatum humile, d’hostas ‘Herifu’ et de Coniogramme emeiensis

Pour aller plus loin

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire