Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
plantes grosses feuilles
conseil

Les arbres et arbustes à grandes feuilles

Notre sélection d'arbres et arbustes à grand feuillage

Les grands feuillages évoquent irrésistiblement les tropiques et la luxuriance. Il est intéressant de jouer avec ces amples feuilles au jardin pour créer des ambiances de jungle, procurer une sensation de voyage et d’exubérance sans bouger de chez soi. De nombreux végétaux présentent en réalité une grande surface foliaire, ils sont souvent d’origine tropicale, où ces plantes situées sous la canopée augmentent stratégiquement leurs limbes pour capter un maximum de lumière et ainsi assurer leur photosynthèse. Plusieurs arbres et arbustes feuillus, persistants ou caducs, offrent aussi des feuillages d’exception, que nous vous invitons à découvrir… ou redécouvrir !

Le Paulownia tomentosa

Impérial s’il en est, le Paulownia possède les plus grandes feuilles simples chez les arbres feuillus : elles sont véritablement gigantesques, mesurant entre 30 et 50 cm de long. Ce n’est pas le seul attrait de cet arbre impressionnant par sa taille (il croit rapidement pour atteindre 10 m en 10 ans, puis fera généralement 15 m de haut) : ses fleurs printanières sur le bois nu ressortent magnifiquement, d’un bleu violacé peu courant chez les arbres, et d’une forme en trompette rappelant les digitales. À noter que le feuillage prend ces proportions géantes lorsqu’il est taillé court, ce qui permet de le garder en arbre de dimension moindre, mais en compromettant la floraison… Le Paulownia impérial est un arbre amateur de chaleur, qui se plaira et sublimera de longs mois (il garde longtemps son feuillage) un grand jardin ou un parc.

Paulownia fortunei ‘Fast Blue’ est un cultivar plus petit, de forme plus érigée, aux mêmes qualités de feuillage et florales que l’espèce type.

larges grand feuillages xxl

Paulownia tomentosa

Le Catalpa bignonioides

Après le Paulownia, le Catalpa présente les plus grandes feuilles simples parmi les arbres caducs : celles-ci mesurent en effet entre 15 et 20 cm. Elles sont cordiformes (en forme de cœur), verticillées (insérées au même niveau autour d’un axe) par 3 et d’une très belle couleur vert clair. Le Catalpa avec son large feuillage donne un petit air exotique à votre jardin. C’est un arbre d’ombrage idéal pour les jardins de taille moyenne à grande ; il atteint de 8 m à 13 m de haut avec un port étalé, voire parasol. Sa floraison est un autre de ses charmes : elle intervient en été sous la forme de belles fleurs en grappe, blanches tachetées de pourpre, qui se transformeront en très longues gousses de 30 à 50 cm, accentuant le côté exotique, et qui persisteront sur l’arbre dénudé. La variété naine idéale en petit jardin (‘Nana’) possède des feuilles un peu plus petites.

larges grand feuillages xxl

Catalpa bignonoides (© Wendy Culter)

Le Rhus Thyphina

Le Sumac de Virginie possède un très grand feuillage composé imparipenné remarquable : il évolue au fil des saisons du vert au jaune et se pare de superbes coloris rouge orangé à rouge feu en automne. Les feuilles immenses sont composées d’une vingtaine de folioles et atteignent entre 50 et 60 cm de long. Elles confèrent à ce grand arbuste de port étalé (plus large que haut à maturité) une allure très élégante. Le Sumac de Virginie a besoin de soleil pour prendre ses sublimes teintes automnales. Il est tout terrain, bien rustique, tolérant la sécheresse et la pollution urbaine. Il a seulement un petit inconvénient : il drageonne facilement ! Pour éviter cela, optez pour de nouveaux cultivars comme ‘Tiger Eyes’ qui restent non envahissants. Les variétés dissecta aussi appelées laciniata possèdent un feuillage finement découpé réellement superbe (mais un peu plus petit que le type).

larges grands feuillages xxl

Rhus typhina : feuillage d’automne à gauche (© Finn Termann Frederiksen), feuillage d’été et fruits à droite (les fruits sont produits uniquement sur les pieds femelles)

Le Fatsia japonica

Voici un arbuste que l’on commence à bien rencontrer dans les jardins et les patios. Il faut dire que ce faux-aralia que nos grands-mères cultivaient souvent en intérieur est redevenu à la mode et cela tombe bien. Arborant un large feuillage persistant superbement palmé, il attire inévitablement le regard. Les feuilles peuvent mesurer jusqu’à 30 cm, elles sont d’un vert lustré ultra décoratif, tout comme le port du Fatsia qui devient dressé. En automne, il produit des fleurs groupées en ombelles, ressemblant à celles du Lierre (ils sont de la même famille). Le Fatsia japonica est d’autant plus intéressant à planter dans nos jardins qu’il sait comme aucun autre transformer un coin sombre en petit paradis tropical lorsqu’on l’accompagne de quelques autres plantes bien choisies se plaisant comme lui à mi-ombre et en terre fraîche et drainée. Il résiste à -15 °C… N’en jetez plus ! Cet arbuste est une perle ! Vous trouverez facilement plusieurs variétés au feuillage panaché de crème (‘Spider’s Web’ ou ‘Variegata’).

larges grand feuillages xxl

Fatsia japonica (© Gwenaëlle David)

Le Tetrapanax

Dans la série des Fatsias, comment ne pas vous parler du Fatsia papyrifera, plus connu désormais sous le nom de Tetrapanax ou arbre à papier de riz ? Cet arbuste, parfois classé parmi les vivaces, est spectaculaire par la grandeur de ses feuilles palmatifides qui rappellent -en version extra large et plus souples- celles du Fatsia japonica : elles portent des limbes géants très découpés, verts et duveteux, de forme arrondie de 50 à 80 cm de diamètre. Le Tetrapanax papyrifer se développe surtout de façon luxuriante, même sous nos latitudes (il est originaire de Chine méridionale), quand il est planté en terrain frais, léger et fertile à mi-ombre. De croissance rapide, il atteint généralement 2 m de hauteur pour un étalement jusqu’à 8 m ! C’est dire qu’il est incontournable pour qui souhaite aménager un décor tropical hors norme. Vous pouvez l’associer à une large gamme évoquant les tropiques : Dicksonia antartica, Musas, Phormiums, Colocasias…

→ Découvrez notre vidéo : le Tetrapanax papyrifera ‘Rex’ et tout savoir sur le Tetrapanax dans notre fiche complète

Le Magnolia tripelata et Magnolia hypoleuca (obovata)

Les magnolias persistants sont connus pour leur très beau et grand feuillage lustré.  Et pourtant ce sont deux Magnolias caducs aux fleurs admirables qui comptent parmi les plus beaux et larges feuillages : tout d’abord un Magnolia de l’Est américain, Magnolia tripelata (aussi rencontré sous le nom de Magnolia umbrella ou Magnolia parasol) dont les feuilles obovales mesurent jusqu’à 60 cm de long ! Il est exceptionnel avec son port étalé, ses fleurs blanches apparaissant en mai-juin, et ce feuillage clair tendre fortement marqué d’exotisme qui se teinte joliment en automne. Vous pourrez l’adopter même en petit jardin, car il atteint 6 à 8 m de haut à maturité.

Autre Magnolia digne de figurer dans cette sélection de larges feuillages, même si ses feuilles mesurent « seulement » 40 cm de long sur 20 de large : Magnolia hypoleuca (aussi appelé Magnolia obovata) d’origine japonaise. Les feuilles légèrement bleutées, satinées, sont sublimes, et que dire de sa floraison crème aux magnifiques étamines proéminentes. Ces deux beaux sujets se plantent en terre légèrement acide, en isolé pour profiter pleinement de leur beauté.

larges grands feuillages géant xxl

Magnolia tripelata et Magnolia hypoleuca (Leonora Enking)

Le Melianthus major

D’origine sud africaine, la grande Mélianthe possède un ample feuillage clair, parmi les plus graphiques et spectaculaires, composé de folioles dentées qui forment une feuille d’environ 40 à 50 cm de long. Ces feuilles magnifiques sont persistantes, d’une superbe couleur bleutée, jade au débourrement. Les tiges sont plutôt rigides, elles portent le feuillage comme en suspension, et donnent un port à la fois dressé et étalé à la plante. Melianthus major mesure entre 1,50 m et 2 m à taille adulte. Elle peut être cultivée en grande potée sur une terrasse ensoleillée dans les régions froides, elle supporte quand même quelques gelées jusqu’à -5 °C, mais nécessitera impérativement un voile d’hivernage hors frange littorale.

larges grand feuillages xxl

Melianthus major : port (© Gwenaëlle David), et fleur

L'Eriobotrya japonica

Non, les grands feuillages ne sont pas l’apanage des arbres pour les chanceux qui ont un très grand jardin ! Le Néflier du Japon fait partie de mes petits arbres d’ornement préférés, pour son feuillage ample résolument dépaysant qu’il affiche toute l’année : ses longues feuilles gaufrées mesurent entre 20 et 25 cm. Elles sont coriaces, lustrées sur le dessus et duveteuses et rousses sur leur face inférieure. Elles possèdent des nervures fortement marquées, lui donnant un aspect vraiment exotique. Le port de ce petit arbre est superbe, il est étalé, proposant presque une forme parasol à maturité. Malgré son look tropical, il est rustique jusqu’à -12 °C et peut s’installer dans bien des régions (seule la fructification, des fruits orangés apparaissant en hiver  -aussi appelées bibasses, sera compromise à partir de -4 °C).

larges grand feuillages xxl

Eriobotrya japonica (© Gwenaelle David)

Le Liriodendron tulipifera

Le Tuliper de Virginie est un très bel arbre caduc, dont les feuilles quadrilobées sont assez uniques : les lobes terminaux sont écartés, donnant un aspect très inhabituel et caractéristique au Liriodendron. La feuille d’un beau vert clair mesure environ 15 cm, elle se teinte d’un magnifique jaune orangé en automne. Le Liriodendron se reconnait donc facilement par cette particularité foliaire, mais également par sa sublime floraison estivale, elle aussi singulière, en forme de larges tulipes aux étamines dressées. La floraison n’intervient malheureusement que sur des sujets d’une quinzaine d’années.  Ce grand arbre d’une vingtaine de mètre à maturité apprécie des sols riches frais, acides ou neutres, et s’installera dans un grand jardin ou parc.

larges grand feuillages xxl

Liriodendron tulipifera : port (© Andreas Rockstein), feuilles et fleurs (© Leonora Enking)

Le Pinus wallichiana

Pourquoi citer un conifère dans ces larges feuillages ? Parce que le pin pleureur de l’Himalaya n’est pas si répandu que cela et qu’il possède des aiguilles souples parmi les plus longues de cette grande famille. Ses amples balais gracieux méritent vraiment le détour en lui donnant un style très original. Ce sont des aiguilles vert bleuté très fines, groupées en une myriade de balais, mesurant entre 20 et 30 cm de long. Pinus wallichiana se trouve conduit en tronc unique, ou bien en cépée (troncs multiples). Vous le mettrez particulièrement en valeur en le plantant au soleil, en isolé sur une pelouse dans un grand jardin (il mesure 15 m). Il est particulièrement rustique, et s’accommode de tout type de sol.

larges grand feuillages xxl

Feuillage du Pinus wallichiana (© Wendy Cutler)

Le Quercus frainetto

Plus connu sous le nom de Chêne de Hongrie, Quercus frainetto se distingue pour son feuillage particulièrement ample et original : les feuilles caduques mesurent environ 20 cm, elles sont particulièrement lobées évoluant du vert clair au printemps, au vert foncé luisant en été, au jaune d’or en automne. Le chêne de Hongrie se plait au soleil ou à mi-ombre, et supporte le calcaire. Intéressant pour sa croissance assez rapide, l’ombrage léger qu’il prodigue en été, cet arbre majestueux atteint 20 m de haut pour une envergure de 12 m environ… à réserver donc aux jardins-parcs !

Le Quercus dentata ‘Grandifolia’, un cultivar marcescent du Japon (‘Oh-gashiwa’), un peu moins facile à trouver, possède lui des feuilles incroyables de 40 cm de long !

larges grand feuillages xxl

Quercus frainetto : feuillage de printemps

Mais aussi un large éventail venu des régions tropicales …

Cette sélection est finalement réduite, elle aurait pu inclure les feuillages remarquables d’autres arbres, notamment le soyeux Albizia, le Sassafras albidum aux très belles feuilles lobées, les figuiers et les mûriers (dont Broussonetia papyrifera), certains Mahonias, et de nombreux arbres et arbustes d’origine tropicale comme le Brugmansia aux fabuleuses fleurs tropicales… et de très nombreux palmiers ! Ils mériteraient presque un article à part, tant leurs feuillages d’envergure font partie des plus beaux du monde végétal. C’est sans compter les bananiers et certaines plantes succulentes d’envergure comme les Agaves. Vous n’avez plus que l’embarras du choix pour créer vos décors ultra dépaysants au jardin…

larges grands feuillages géant xxl

Les feuillages impressionnants du Cycas revoluta, de l’Agave, du bananier et du Washingtonia robusta

Articles connexes


Blog

10 plantes exotiques et rustiques pour jardin Jungle

Le jardin de style exotique séduit un nombre croissant de jardiniers. Bambou, palmier, bananier font...
Lire la suite +

conseil

Comment réussir un massif de feuillages ?

Lire la suite +

conseil

7 palmiers rustiques à planter partout en France ou presque

Lire la suite +

Blog

Quand les plantes battent des records !

Il n'y a pas que les athlètes des JO de Tokyo qui battent des records...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire