Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
10 fleurs en ombelles
conseil

10 plantes à fleurs en ombelles : les plus belles variétés

Découvrez notre sélection

Les ombelles sont des inflorescences aplaties, regroupant de nombreuses petites fleurs. C’est notamment l’une des caractéristiques de la famille des Apiacées, ou Ombellifères. Ces inflorescences sont très graphiques, et sont le plus souvent blanches, parfois rosées, pourprées (Angelica gigas), ou jaunes (Foeniculum). Elles ont un style très naturel, en raison de leur aspect léger et aéré. Elles trouvent ainsi leur place dans les jardins de style naturaliste, avec d’autres fleurs des champs : Achillées, Gaura, Verbena bonariensis, Cosmos, Bleuets… Certaines de ces Apiacées sont adaptés aux milieux ombragés, comme l’Angelica, Aegopodium podagraria, tandis que d’autres poussent en plein soleil (Foeniculum…). Ces plantes sont parfois parfumées, aromatiques, et avec un intérêt culinaire, comme le Fenouil, Cerfeuil, Angélique… Néanmoins, attention aux confusions car certaines plantes de cette famille sont toxiques. Dans le doute, mieux vaut se limiter à leur intérêt ornemental ! Afin de composer de superbes massifs, nous vous conseillons au jardin de varier les formes de floraison : ombelles, épis, corymbes, capitules, fleurs solitaires… idéal pour rompre la monotonie !

L'Angelica

L’Angélique est une apiacée géante, bisannuelle ou de courte durée de vie, dont on apprécie la floraison spectaculaire. La plus connue est l’Angélique officinale, ou Angelica archangelica, très prisée en pâtisserie et confiserie, notamment pour ses tiges confites ou pour parfumer des gâteaux et biscuits. C’est une plante aromatique et médicinale. Cette grande plante structurante et imposante peut atteindre plus de deux mètres de haut ! Elle possède également de grandes feuilles vert tendre, découpées en folioles. Elle fleurit habituellement en juin-juillet, rarement l’année de la plantation, mais plutôt la deuxième ou troisième année. Découvrez aussi l’Angelica gigas, originale par sa belle couleur pourprée, sombre. Concernant ses conditions de culture, l’Angélique se plait à mi-ombre ou au soleil non brûlant, en terrain riche et frais, voire humide.

La floraison de l'Angélique

Les ombelles imposantes de l’Angelica sylvestris

La Pimpinella major

La Pimpinella major, surnommée Pimpinelle ou Grand boucage, est une superbe Apiacée vivace. Nous vous conseillons la Pimpinella major ‘Rosea’, qui donne en été, de mai-juin à juillet, une floraison très légère, rose tendre (à la différence de l’espèce-type, dont les fleurs sont blanches). Elle porte également un beau feuillage découpé, divisé en folioles dentées, et atteint ordinairement entre 40 cm et 90 cm de haut. C’est une plante qui apprécie les terrains frais et légers, bien drainés, plutôt calcaires. Elle pousse au soleil ou à mi-ombre. Lorsqu’elle s’y plait, elle a tendance à se ressemer spontanément au jardin, sans pour autant devenir invasive.

La floraison de la Pimpinelle 'Rosea'

Les ombelles rose tendre de la Pimpinella major ‘Rosea’

La Daucus carota

Très appréciée au potager pour ses racines comestibles, la carotte (Daucus carota) est également une plante ornementale par sa belle floraison blanche, légère et aérée ! D’ailleurs on observe parfois ses fleurs dans la nature, dans des prés, au bord des chemins ou dans les milieux perturbés. Elles sont reconnaissables avec leur point rouge au centre de l’inflorescence, et les bractées orientées vers le sol. C’est une bisannuelle, et elle fleurit la deuxième année, de juin à septembre. Ses fleurs sont mellifères. Elle donne facilement au jardin un air de prairie sauvage ! Nous vous conseillons en particulier la carotte ornementale ‘Dara’, qui offre des fleurs d’abord rouge foncé pourpré, devenant ensuite rose pâle puis blanc.

La floraison de la carotte

Les ombelles blanches, très légères, de la carotte, Daucus carota

Le Selinum wallichianum

Le Selinum wallichianum est une grande apiacée qui porte en été des ombelles blanc crème, portées par des tiges de couleur bronze pourpré, ce qui crée un joli contraste ! Les ombelles sont d’abord plates, puis prennent ensuite une forme relativement sphérique. On apprécie également son feuillage finement découpé, vert tendre ! Le mariage de couleurs est splendide, entre le vert tendre des feuilles, le pourpre des tiges et pétioles, et le blanc crème des fleurs. C’est une plante imposante, qui atteint 1,20 m de hauteur… voire jusqu’à 1,80 m, dans des conditions idéales. Le Selinum wallichianum est assurément l’une des plus belles apiacées. Au jardin, il apprécie les sols riches et frais, et pousse aussi bien au soleil qu’à mi-ombre.

Découvrez l’article d’Ingrid sur notre blog : « Le Selinum wallichianum, mon ombellifère préférée »

Les feuilles et fleurs du Selinum wallichianum

Le feuillage finement découpé et les ombelles blanches du Selinum wallichianum (photos : Staudengärtnerei Forssman / peganum)

L'Anthriscus sylvestris

L’Anthriscus sylvestris, ou Cerfeuil sauvage, est une apiacée bisannuelle ou vivace qui fleurit de mai à juillet et elle porte alors de délicates ombelles blanches. Sa floraison a un aspect vaporeux, très aéré ! On apprécie également ses feuilles délicatement divisées, un peu comme des frondes de fougères. Le Cerfeuil sauvage atteint entre 60 cm et 1 m de haut. Nous vous conseillons en particulier la variété Anthriscus sylvestris ‘Ravenswing’, qui se distingue par son feuillage pourpré, très sombre… Cela crée un superbe contraste avec la floraison blanche ! Il s’intègre aisément dans un jardin de style naturaliste. Plantez-le de préférence au soleil, même s’il supporte aussi la mi-ombre, dans une bonne terre de jardin. Lorsqu’il se plait, il a tendance à se ressemer spontanément !

Les feuilles et fleurs du Cerfeuil sauvage

Le feuillage et la floraison très légère de l’Anthriscus sylvestris ‘Ravenswing’ (photos : Megan Hansen / Leonora Enking)

Le Foeniculum vulgare

Le fenouil est une Apiacée généralement vivace, parfois bisannuelle, qui possède un feuillage très finement découpé, comestible et aromatique, au parfum anisé. Il est assez grand et peut atteindre 1,50 à 2 m de haut. Le feuillage a un aspect vaporeux, comme de la brume. Il porte en été des inflorescences jaunes, très aériennes, sous la forme d’ombelles grandes et plates. Elles sont mellifères. Il apprécie les situations chaudes et ensoleillées : plantez-le en plein soleil, dans un sol bien drainé, plutôt riche et léger. Il a une excellente rusticité, et se montre également résistant à la sécheresse. Découvrez aussi le splendide Fenouil bronze, qui se distingue par son feuillage cuivré.

La floraison du Fenouil

Les ombelles jaunes du Fenouil, Foeniculum vulgare (photo Alvesgaspar)

L'Ammi

L’Ammi est une plante annuelle qui fleurit en été, en général de juillet à septembre, et qui porte alors de grandes ombelles blanches, assez denses, et à l’aspect bombé. Il s’agit d’ombelles composées : les grandes ombelles sont redivisées en plus petites ombellules, qui portent de petites fleurs blanches à cinq pétales. Elles sont mellifères et attirent les insectes. Les feuilles sont très légères et vaporeuses, un peu comme celles du fenouil, et sont de couleur vert bleuté. L’Ammi se plait au soleil ou à mi-ombre, et apprécie les sols argileux, riches et frais. Il se sème au début du printemps, et ne demande ensuite aucun entretien ! Il est résistant, n’est pas sensible aux maladies et ravageurs… C’est une plante au style très naturel, qui entre facilement dans la composition de jardins sauvages ou champêtres, par exemple en compagnie de graminées, Gaura lindheimeri, sauges, knauties, Verveine de Buenos Aires… Elle est parfaite également en fleur coupée, pour composer des bouquets. Il existe deux principales espèces cultivées : Ammi majus et Ammi visnaga. Nous vous conseillons en particulier la variété Ammi visnaga ‘The Giant’.

La floraison de l'Ammi visnaga

Les grandes ombelles blanches, assez denses, de l’Ammi visnaga

L'Aegopodium podagraria

Aussi appelée Herbe aux goutteux ou égopode podagraire, l’Aegopodium podagraria est une plante vivace rhizomateuse, couvre-sol, qui fleurit de mai à août et porte alors de délicates ombelles blanches. Il possède également des feuilles divisées en trois sections, souvent eux-mêmes redivisés en trois lobes ovales et dentés. L’Aegopodium podagraria se rencontre à l’état sauvage en France, en forêt. Ainsi il se plait en situation ombragée, et affectionne les sols fertiles et frais, voire humides, plutôt calcaires. C’est une plante vigoureuse et qui pousse rapidement grâce à son rhizome traçant… Attention, car elle a tendance à devenir envahissante ! Pour l’installer au jardin, prévoyez suffisamment de place autour d’elle et n’installez pas d’autres vivaces à ses côtés, elle risquerait de les étouffer. Elle est par contre parfaite pour habiller le pied des arbres. Nous vous conseillons l’Aegopodium podagraria ‘Variegata’, qui possède des feuilles vertes marginées de blanc. Elle est idéale pour amener de la luminosité dans un jardin de sous-bois !

Les feuilles et fleurs de l'Egopode podagraire

Le feuillage panaché et la floraison légère de l’Aegopodium podagraria ‘Variegata’

Le Myrrhis odorata

Le cerfeuil musqué, ou Myrrhis odorata, est une belle Apiacée vivace appréciée pour son splendide feuillage, découpé très finement, comme des frondes de fougères. Les feuilles sont grandes, mesurant jusqu’à 30 cm, et sont caduques. Elle fleurit en fin de printemps, en mai-juin, et donne alors des ombelles blanches. Elle atteint jusqu’à 1 m de hauteur. La plante entière dégage une odeur anisée… d’ailleurs ses feuilles et graines sont comestibles : elles ont un agréable arôme anisé et servent à aromatiser les plats. Le cerfeuil musqué se plait à mi-ombre, en sol riche et frais.

Les ombelles et feuilles du Cerfeuil musqué

La floraison blanche et le feuillage découpé du Cerfeuil musqué, Myrrhis odorata (photo Rasbak)

Chaerophyllum hirsutum 'Roseum'

Le Chaerophyllum hirsutum ‘Roseum’, ou Cerfeuil hirsute, est une apiacée vivace qui forme de grandes touffes ramifiées et qui porte au printemps, en mai-juin, de délicates ombelles rosées. Elles mesurent 4 à 6 cm de diamètre. Sa floraison est mellifère et attire les insectes pollinisateurs. Les feuilles sont finement découpées et rappellent les frondes des fougères. Elles libèrent une odeur de pomme lorsqu’on les froisse ! Elles sont caduques. Elle mesure entre 60 et 90 cm de hauteur. Avec ses délicates ombelles rosées, le Chaerophyllum hirsutum ‘Roseum’ a un style à la fois romantique et sauvage, très naturel ! C’est une plante malheureusement trop peu connue et cultivée ! Le Chaerophyllum se plait à mi-ombre, dans un sol fertile, frais à humide. L’espèce type, Chaerophyllum hirsutum, à ombelles blanches, se rencontre à l’état sauvage dans les massifs montagneux français.

La floraison du Cerfeuil hirsute

Les ombelles rose tendre du Cerfeuil hirsute, Chaerophyllum hirsutum ‘Roseum’ (photo peganum)

Articles connexes


Blog

Massif de fleurs : variez et mixez les formes !

Ne nous mentons pas. Créer un massif de vivaces est plutôt facile. Le réussir l'est...
Lire la suite +

Blog

Le Selinum wallichianum, mon ombellifère préférée

Il y a des plantes pour lesquelles le coup de cœur immédiat… Pour moi, ce...
Lire la suite +
Jardin Naturaliste

Inspiration

Jardin Naturaliste

Ce jardin d'un nouveau genre combine couleur, souplesse et structure. Si le maître mot est
Lire la suite +

conseil

10 plantes vivaces emblématiques pour jardins naturalistes

Lire la suite +

conseil

10 plantes à fleurs en épis : les plus belles variétés

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire