Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Agrumes : 7 nouveautés remarquables pour 2019

Décoratifs et plus faciles à cultiver qu'on ne l'imagine, les agrumes séduisent de plus en plus de jardiniers. Au jardin, en climat méditerranéen et partout ailleurs, en pot, sur les terrasses, les citronniers et orangers occupent une place de choix Et, désormais, ils voisinent avec des variétés originales, comme le yuzu, le citron caviar ou encore la Main de bouddha. Cette belle diversité vous donne envie d'élargir encore un peu plus votre collection ? Voici quelques autres nouveautés qui ne demandent qu'à être découvertes !

1) Le Kucle ou Kumquatine : entre le kumquat et la clémentine

Cet agrume est issu du croisement de  Fortunella margarita (kumquat) et de Citrus clementina (clémentine). Ornemental, ce bel arbuste atteint 3 mètres de haut pour 1,5 mètre de large mais son développement sera moindre s'il est cultivé en pot. Il donne de nombreux fruits orange, allongés, assez similaires à ceux des kumquats, mais de plus gros calibre. Leur saveur acidulée est délicate et offre des notes de clémentine très agréables.  Et tout comme le kumquat, on le déguste avec la peau, qui recèle une saveur douce et un parfum subtil d'orange amère.

Kucle (Fortunella margarita (kumquat)x Citrus clementina (clémentine)
Citrus Kucle - Kumquatine

Culture :

Cet agrume résiste au froid jusqu’à -4° C. Il peut donc se cultiver au jardin dans les régions à climat très doux. Ailleurs, il se cultive en grand bac pouvant être abrité du gel dans une serre ou une véranda en hiver. Autofertile, le Kucle n'a pas besoin d'un autre sujet pour assurer la fructification revanche, vous décidez de cultiver cet arbuste à la maison, il faudra de temps à autre laisser entrer les pollinisateurs ou vous en charger vous-même, à l'aide d'un pinceau.

Les fruits du Kumquatine se récoltent à maturité, entre décembre et mars, lorsqu'ils prennent une belle coloration orange vif. Ils se consomment ensuite crus mais peuvent aussi se transformer en confiture ou être confits au sirop.

2) Le Citrus Lipo ou "Imperial lemon" : un hybride de citron et de pomelo

Résultat d'un croisement entre le Citron (citrus limon) et le Pomélo (citrus paradisi), le Lipo ou "Imperial Lemon" formera un petit arbre très décoratif de 4 mètres de haut pour 2 mètres de large mais son développement sera plus modeste s'il est cultivé en bac. Il offre, simultanément, des belles fleurs parfumées et de gros fruits (jusqu'à 12 cm de diamètre, et  500 grammes). Ressemblant un peu à des citrons, en plus allongés, ils se distinguent par leur chair moins acide que celle du citron.

Citrus Lipo - Imperial lemon
Citrus Lipo - Citrus limon x Citrus paradisi

Culture :

Le lipo est relativement rustique et résiste au froid jusqu’à -4 °C. Il trouvera facilement sa place au jardin dans les régions à hivers très doux. Ailleurs, il est plus prudent de le cultiver en grand pot et abrité du gel dans une serre ou une véranda en hiver. Autofertile, le lipo n'a pas besoin d'un autre sujet pour assurer la fructification.

3) Le Citron rouge, Citrus volkameriana : un joli mélange de citron et d'orange amère

Le Citron rouge, aussi appelé Citrus volkameriana ou Rangpur est né du croisement entre le citron (Citrus limon) et l’orange amère (Citrus aurantium). Il constitue un petit arbre arrondi, vigoureux qui peut, au jardin, culminer à 4 mètre de haut. Facile à cultiver, même en sol calcaire qu'il tolère parfaitement, il affiche une bonne rusticité. C'est d'ailleurs pour ces qualités qu'il est souvent utilisé comme porte-greffe. Décoratif, il montre de petites fleurs blanches parfumée et des fruits intéressants pour leur pulpe rouge orange, juteuse et de saveur acidulée. On l'utilise comme le citron mais il est surtout connu pour aromatiser le gin.

Citron rouge - Rangpur
Citron rouge - Citrus Volkameriana ou Rangpur 

Culture :

Cet agrume résiste au froid jusqu’à - 8° C. Il peut donc se cultiver au jardin dans les régions à climat doux ou, dans le reste de la France, en grand bac pouvant être remisé pendant l'hiver.

4) Citronnier - Citrus limon Adamo : un citron d’excellence

Récemment redécouverte, ‘Adamo’ est une très ancienne variété italienne de type Femminello, cultivée également sur la Côte d’Azur sous l’appellation protégée de ‘Citron de Menton’ depuis 2015. L’arbuste, de vigueur moyenne et au port dressé, séduit par son beau feuillage vert vif, ses fleurs blanches au parfum suave et ses fruits d’un jaune insolent à maturité. Capable d’atteindre en pleine terre 4 mètres de haut pour 2 mètre de large, il conservera une taille plus modeste s'il est cultivé en pot. Ce citronnier fleurit principalement au printemps, en mai-juin, mais peut remonter durant la belle saison. Il donne de beaux citrons totalement dépourvus de pépins, qui restent accrochés sur l’arbre même à maturité. Son épiderme, moyennement épais, renferme une chair très juteuse et d’excellente qualité gustative, que l’on appréciera en cuisine, mais aussi dans les boissons et cocktails d’été.

citrus adamo, variété italienne de type femminello
Citrus limon Adamo

Culture

Souffrant du froid au-delà de - 4°C, la culture de pleine terre du citronnier Adamo est réservée aux régions à été longs et chauds, très douces en hiver. Ailleurs, on le cultivera de préférence dans un grand bac, que l’on hivernera à l’abri du gel dans une serre ou une véranda. Autofertile, cette variété  n'a pas besoin d'un autre sujet pour assurer la fructification.

Les citrons ‘Adamo’ se récoltent à maturité, entre décembre et mars, lorsqu'ils prennent une belle coloration jaune vif. Ils se consomment ensuite en jus, marmelades, tartes et pâtisseries, dans les spécialités culinaires du Maghreb ou encore pour farcir un poulet rôti, avec ail, oignons et herbes de Provence. Le zeste, délicatement parfumé, aromatise les desserts.

5) Limequat ou Citrofortunella : un fruit original né du mariage d’un kumquat et d’un limettier (citron vert)

Cet agrume est le résultat de l’hybridation du citron vert (Citrus aurantifolia) et du Kumquat (Citrus japonica). Très vigoureux, bien buissonnant, compact et dense, l’arbuste peut mesurer 3 m de hauteur par 2 m d’envergure en pleine terre. De stature plus modeste lorsqu’il est cultivé en pots, il y fleurit aussi principalement en mars-avril, dans un merveilleux parfum d’oranger, et y fructifie avec générosité, dès son plus jeune âge. Ses fruits ronds à ovales, de la taille d’un kumquat, sont couverts d’une peau ni vraiment verte ni vraiment jaune, de saveur sucrée. Ils recèlent une pulpe blanc-verdâtre et translucide, étonnamment juteuse, acide et amère, similaire à celle de la lime, mais plus douce, savoureuse et aromatique. Le Limequat s’utilise comme le citron vert.

limequat - Citrofortunella
Limequat - Citrus x floridana 

Culture :

Rustique jusqu’à -6°C, le Citrofortunella peut être planté en pleine terre sur un étroit cordon du littoral méditerranéen. Ailleurs, il sera cultivé en pot et remisé dès les premiers froids. Si vous le pouvez, récoltez l’eau de pluie pour l’arroser. Il s'agit d'un arbuste autofertile ce qui signifie qu'un seul individu suffit pour une pollinisation complète et assurer la fructification.

Les fruits seront récoltés verts ou bien à maturité légèrement jaunes, en octobre-novembre. En cuisine, on pourra les intégrer aux mets salés ou sucrés. Leur jus entre dans la composition de boissons désaltérantes ou de cocktails, auxquelles il apporte une touche d'acidité et un arôme unique. 

6) Citronnier - Citrus limon Lemox : un hybride récent aux fruits sans pépins

Résultant du croisement entre trois variétés, le citron ‘Femminello ‘ (Citrus limon ‘Femminello’), le citron Poire du Commandeur (C. lumia ‘pyriformis’) et le citron ‘Doppio Lentini’, cet agrume  peut être considéré comme le premier hybride dont le fruit présente des caractéristiques très semblables à celles du vrai citron, mais sans les pépins !  Cet arbuste épineux au port étalé atteint en pleine terre environ 4 mètres de hauteur pour 2 mètres d’envergure, la moitié moins s’il est cultivé en bac. Sa floraison printanière enchante, comme celle de tous les Citrus. Ses fruits ovales (pesant 120 g en moyenne), à la peau plutôt lisse et fine d’un beau jaune vif, arrivent à maturité dès le début du mois d’octobre. Ils sont parfaits pour la confection de boissons, en cuisine ou en pâtisserie.

Citronnier lemox, des citrons sans pépins
Citrus limon Lemox

Culture :

Mal en point en-dessous de - 4°C, ce citronnier ne se cultive en pleine terre que sur une étroite frange du littoral méditerranéen. Ailleurs, on le cultivera de préférence dans un grand bac, hiverné à l’abri du gel dans une serre ou une véranda. Cette variété Lemox, autofertile, n’a pas besoin de la présence d’un autre agrume pour fructifier. Si vous le pouvez, récoltez de l’eau de pluie pour l’arroser.

7) Le Citronnier de Syracuse - Citrus limon Femminello Siracusano : une généreuse variété de terroir

Ce citronnier de type femminello, emblématique de la ville de Syracuse en Sicile, se distingue par sa vigueur et sa productivité. L’arbuste, haut de 4 mètres et large de 2 mètres en pleine terre, produit des fruits toute l’année durant, si les conditions lui conviennent. A ses exquises fleurs blanches lavées de pourpre succèdent de beaux et grands fruits ovales, pesant 130 à 160 g, très acides et particulièrement juteux, jaune vif à maturité. Leur peau épaisse et lisse est gorgée d'huiles essentielles remarquablement aromatiques. Cultivé pour ses qualités ornementales autant que pour ses citrons, cet agrume aux vertus extraordinaires s’utilise sans modération dans les mets salés ou sucrés. Son jus entre dans la composition de boissons désaltérantes ou de cocktails, mais aussi comme condiment dans les sauces et les carpaccios.

Citronnier de Syracuse
Citronnier de Syracuse - Citrus limon Femminello Siracusano

Culture :

En bac ou en pot, le citronnier de Syracuse conservera un développement modéré, ce qui permet de l’abriter des gelées pendant l’hiver. Seules nos régions littorales les plus favorisées permettent de l’accueillir en pleine terre, car sa végétation commence à souffrir du froid dès -4°C. C’est une variété autofertile, ce qui signifie qu'un seul individu suffit pour assurer la fructification. Si vous le pouvez, récoltez de l’eau de pluie pour l’arroser.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(0 votes, moyenne: 0 sur 5)
Laisser un commentaire