Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment tailler une bignone en arbre ?

La bignone fait partie des plantes les plus longues à sortir ses bourgeons, et ses premières feuilles n’apparaissaient qu’à la mi-mai. Il s’agit donc d’une plante grimpante qui nécessite surtout de la patience pour parvenir au résultat escompté. Il en va de même pour la taille en arbre, ou taille en tige, qui demande du temps et de la persévérance.

L’opération n’a, en revanche, rien de compliqué. En installant un solide tuteurage pour la guider dès la plantation, et en procédant à une taille appropriée, cette plante pourra aisément être formée en arbre.

Matériel, période, installation du tuteur, taille... Apprenez comment tailler une bignone en arbre en suivant nos quelques conseils.

Le matériel pour tailler une bignone en arbre

Matériel pour la taille en arbre de la bignone

La meilleure période pour tailler une bignone

La meilleure période pour tailler une bignone se situe autour de la fin mars ou début avril, avant le redémarrage de la végétation. Ne taillez surtout pas votre bignone durant l’hiver, en raison des risques de gel. En effet, la plante risque de commencer à développer de jeunes poussent, alors rapidement anéanties par le froid.

Notez également que la taille d’une bignone intervient uniquement à partir de la seconde année qui suit sa plantation. La première année est, en effet, réservée à l’implantation de la plante dans le sol, et à sa croissance. Ce n’est qu’une fois la reprise végétative assurée que vous pourrez la tailler. D’autant que la bignone connaît une croissance explosive durant sa deuxième année, et va alors chercher le support en étirant toutes ses branches de manière homogène.

L’installation du tuteur

Il y a de fortes chances pour votre bignone soit déjà pourvue d’un tuteur lors de son achat en jardinerie. Il convient alors de le conserver durant les deux premières années de vie de la plante, le temps que celle-ci soit en mesure d’atteindre son support (un mur, le tronc d’un autre arbre, un treillis, etc.) Le dit support peut également être le tuteur lui-même, ce qui est d’ailleurs recommandé dans le cas d’une taille en arbre. Dans ce cas, opter pour un modèle particulièrement résistant, enfoncé sur 50 cm dans le sol, afin qu’il perdure plusieurs années.

Bignone en arbre
© zamojojo - Flickr

Pour conduire une bignone en arbre, il peut être intéressant d’opter pour un tuteur parasol. Celui-ci présente une armature en parapluie très pratique pour développer le toupet de la bignone.

Pour attacher votre grimpante à son tuteur, utilisez des liens souples qui évitent de blesser la plante. Vous pouvez ici opter pour des liens de palissage en plastique souple, ou du raphia (plus esthétique). À défaut, notez qu’il est possible de former des liens souples à l’aide de vieux bas en nylon. Dans tous les cas, évitez de serrer le lien, afin de ne pas entraver la croissance de la bignone.

La taille en arbre, ou taille en tige, de la bignone

La taille en tige de la bignone intervient en plusieurs étapes successives simples, mais incontournables.

Tailler une bignone en arbre

1. La seconde année de plantation, taillez votre bignone de façon à ne conserver que les deux ou trois principales tiges s’orientant vers le support, ou le sommet du tuteur. Coupez donc l’ensemble des branches secondaires à raz, à l’aide d’un sécateur propre. Éliminez également tous les rejets de la bignone.

2. Les années suivantes, toujours au mois de mars, taillez à raz les rameaux latéraux qui poussent le long de la tige formée, et supprimez les gourmands qui apparaissent en partie basse du tronc.

3. Une fois que votre bignone a atteint la hauteur désirée, coupez la tête afin de permettre la formation de branches secondaires (pour qu’elle tisse un vrai maillage).

4. Cette couronne doit être maintenue par des tailles régulières, afin d’éviter qu’elle ne pèse trop lourdement sur le tronc encore frêle.

5. À chaque printemps, procédez à une taille simple du toupet, tout en structurant le branchage de façon à éviter qu’il ne s’emmêle et ne forme un fouillis inextricable.

6. Une fois le tronc de la bignone bien épaissi, vous pouvez laisser pousser plus densément la couronne, tout en procédant à une taille de forme annuelle pour lui conserver un port élégant.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire